03/11/2018

Le JF-17 « Thunder » entre en service au Myanmar !

DIKtJdZXsAE_UhK.jpg

La Force aérienne du Myanmar (ex Birmanie) a reçu ses 6 premiers avions de combat JF-17M « Thunder » sur un total de 16 appareils commandés en 2015 sur un contrat d’une valeur de 560 millions de dollars. Le JF-17 « Thunder » viendra épauler progressivement les MiG-29SM modernisés de l’armée de l’air du Myanmar. Une seconde commande n’est déjà pas exclue d’ici 2020 pour venir remplacer les F-7M, FT-7 et A-5IIKM chinois vieillissant.

Le JF-17M « Thunder » Block II destiné au Myanmar a ffectué ses vols de qualification en 2017, il s’agir de la même version utilisée par le Pakistan. La Force aérienne du Myanmar (MAF) va faire peau neuve et aussi rationaliser sa flotte. Les JF-17M devraient être principalement affectés aux missions de l’appui aérien rapproché. Le Myanmar est le premier pays à acheter le JF-17 pour remplacer sa force de combat vieillissante composée de 24 chasseurs J-7 vieillissants et de 16 avions d’attaque au sol A-5IIK.

Le MAF dispose d’un effectif de 112 chasseurs, environ 80 avions d’entraînement, 25 avions de transport et environ 140 hélicoptères.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canon GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 et PL-12/SD-10 chinois.

345190093.jpg

Photos :JF-17 « Thunder » Block II de la MAF @ZRB

 

09/01/2018

Le Nigéria achète le JF-17 « Thunder » !

345.jpg

Le Nigéria confirme officiellement l’achat prochainement de l’avion de combat sino-pakistanais JF-17 « Thunder ». Le projet de budget militaire 2018 du Nigeria confirme que le pays engagera un montant de 36 millions de dollars au paiement partiel (première tranche) de trois JF-17. Le paiement couvrira également l'équipement de soutien et les pièces de rechange.

Le pays devient ainsi le second acheteur de ce type d’avion à l’exportation à être officiellement nommé. Le premier client à l’exportation du JF-17 est le Myanmar (ex-Birmanie) dont le premier exemplaire a volé cette année.

En plus de l’achat du nouvel avion de combat, le pays devrait commander deux hélicoptères Leonardo AW109, ainsi que du matériel d’entretien pour deux Dassault Alpha-Jet et un Lockheed-Martin C-130H.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend un canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

234.jpg

Photos : JF-17 « Thunder » pakistanais@ Weimeng

 

16/06/2017

Vols de qualification pour le JF-17 du Myanmar !

JF-17M-Myanmar-maiden-flight-20170613-3-best-768x512.jpg

 

Le premier exemplaire du JF-17 « Thunder » destiné à la Force aérienne du Myanmar (Birmanie) est actuellemement aux essais en vol en Chine. Le Myanmar a passé commande en 2015 pour un total de 16 appareils à un cout unitaire de 35 millions de dollars américains. Le JF-17 « Thunder » viendra épauler progressivement les MiG-29SM modernisés de l’armée de l’air du Myanmar. Une seconde commande n’est déjà pas exclue d’ici 2020.

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg/. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

JF-17M-Myanmar-maiden-flight-20170613-2-768x512.jpg

Photos : le premier JF-17 « Thunder » destiné au Myanmar@ AVIC

 

08/01/2016

Sri Lanka & Nigéria accord de principe pour le JF-17 «Thunder» !

3439.jpg

Islamabad, le Pakistan a signé un accord de principe en vue de la vente possible d’avions de combat JF-17 « Thunder » pour le Sri Lanka et le Nigéria. Le Sri Lanka pourrait passé commande de 8 avions JF-17, tandis que le Nigéria opterait pour une petite commande concernant 3 aéronefs

 Si, les discussions en vue de la vente de l’avion sino-pakistanais, devaient déboucher sur la finalisation de ces deux contrats, l’équipe sino-pakistanaise obtiendrait ainsi, trois clients à l’exportation pour son avion de combat et renforcerait ainsi, l’intérêt pour d’autres clients.

 

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est cofinancé par le Pakistan et produit par  Pakistan Comlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

Photo : JF-17 « Thunder » pakistanais @ Weimeng

18/03/2015

Vol inaugural pour le JF-17 « Thunder » Block II !

1631249_-_main.jpg

 

 

Le premier Pakistan Aeronautical Company (PAC) JF-17 « Thunder »  Block II a effectué son vol inaugural à Kamra il y quelques semaines. L’information avait été gardée secrète par les autorités pakistanaises.

 

L'avion numéro de série 2P01 a depuis son vol inaugural repris l’air par trois fois, avant de finalement de prendre le chemin de l’atelier de peinture. Le JF-17 «Thunder» Block II est doté d’une liaison de données (Link16), d’une meilleure capacité de guerre électronique. L’avion poeut être ravitaillé en vol et disposera d’un armement élargit, notamment avec le missile courte portée A-Darter conçu par le Brésil et l’Afrique du Sud (version pakistanaise uniquement). Le block II sera produit est livré pour 2016.

 

Radar intermédiaire :

 

Le JF-17 «Thunder» block II dispose d’un radar intermédiaire, soit  le KLJ-7 fabriqué en Chine par CTEC et il est doté d’une antenne mécanique. Le KLJ est assez proche du RC400 de THALES. On se rappelle d’ailleurs que la société française était en course pour équiper la version pakistanaise de l’avion, mais les tensions entre les deux pays à propos de la vente de sous-marins ont fait avorter ce projet.

 

p1526479.jpg

 

Le standard block III :

 

En réalité, le standard Block II prépare l’arrivée d’un standard plus évolué du chasseur sino-pakistanais, avec la version définitive de l’avion, soit le Block III qui sera produit à partir de 2020. Cette ultime version recevra un radar à balayage électronique (AESA) dérivé du modèle prévu pour équipe le J-10B chinois. Celui-ci, sera cependant plus petit et donc moins efficient.

En ce qui concerne la version pakistanaise, les block III seront produit de manière indigène mais recevront le radar AESA à Nanjing en Chine.

 

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :



 

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg/£ 8150 de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois.

La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

sd-10.jpg

 

Photos : 1 le second prototype du JF-17 Block II  2 La perche de ravitaillement 3 Le 2P01 avec peinture @ PAC // Vidéo le JF-17 Block I en démo