29/07/2022

Falcon 8X, certification du double HUD !

dassault aviation,falcon,falcon 8x,nbaa,ebace,bizjet,les nouvelles de l'aviation

La FAA et l'AESA ont approuvé l'utilisation du double affichage tête haute avancé de Dassault connu sous le nom de FalconEye, sur le triréacteur à très longue portée Falcon 8X de la société, s'ajoutant aux opérations à faible visibilité de pointe de l'avion aptitude. La configuration double HUD permettra à terme une capacité EFVS-terre dans des conditions proches de zéro-zéro, en attendant les nouvelles réglementations de l'AESA.

"L'essentiel est que cette approbation se traduit par une sécurité accrue et plus de capacités pour les Falcon équipés de la première technologie FalconEye de Dassault", a déclaré Carlos Brana, vice-président exécutif, Avions civils chez Dassault Aviation.

Dassault Aviation est un leader incontesté dans le développement de la technologie HUD. En 2016, Dassault a présenté FalconEye, le premier système d'affichage tête haute (HUD) à combiner une cartographie synthétique du terrain basée sur une base de données et des images réelles de caméras thermiques et à faible luminosité. Aujourd'hui, un seul avion équipé d'un HUD avec FalconEye peut effectuer des approches de non-précision à 100 pieds.

Un certain nombre d'opérateurs 8X ont déjà programmé l'installation du nouveau mod, qui permet aux deux pilotes de partager la même vue de vision synthétique et améliorée, permettant à l'un d'agir en tant que "pilote volant" tandis que l'autre surveille les conditions de vol. Les doubles HUD améliorent la connaissance de la situation tout en simplifiant la formation au même niveau d'expérience et de qualification pour les approches.

L'option double HUD sera certifiée sur le Falcon 6X, qui devrait entrer en service mi-2023, et sur le Falcon 10X ultra longue portée, dont la certification est prévue fin 2025.

Le double HUD du Falcon 10X portera la configuration du double HUD à un niveau encore plus avancé dans lequel il peut servir de "moyen principal d'opération du pilote", libérant les pilotes pour configurer l'affichage de vol principal du tableau de bord pour d'autres utilisations.

Pendant ce temps, les avions actuels équipés du HUD et du FalconEye de Dassault peuvent désormais fonctionner jusqu'à 200 pieds avec un crédit de portée visuelle de piste (RVR) de 30% sans qu'aucune approbation spécifique de l'EASA ne soit requise.

Le Falcon 8X

La cabine du Falcon 8X est haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offre aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations seront possibles. Trois tailles de « galley » sont disponibles, dont deux offrants un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs peuvent choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrières, peut également accueillir une douche en option.

Le Falcon 8X peut parcourir 6’450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il sera équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 particulièrement efficace en économie de carburant et permettra de réduit les coûts d’exploitation.

Le 8X est doté d'une panoplie de systèmes de bord innovant, largement éprouvés à bord du 7X, dont une version améliorée du système de commandes de vol numériques. Il offre également un cockpit redessiné équipé en option d'un affichage tête haute (HUD), combinant les modes de vision infrarouge et synthétique. Les premières livraisons ont débuté au second semestre de  2016.

dassault aviation,falcon,falcon 8x,nbaa,ebace,bizjet,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Falcon 8X 2 Double HUD @ Dassault Aviation

 

11/01/2018

Commandes en hausse pour Dassault !

AP_160502_62.jpg

Dassault Aviation a annoncé des livraisons de jets « Falcon » supérieures à ses attentes en 2017 et des commandes en hausse, ceci malgré une conjoncture difficile au sein du marché de l’aviation d’affaires. L’avionneur français a pu compter sur une relative reprise du secteur des jets privés qui s’est amorcée en fin d’année.

Le groupe Dassault Aviation a enregistré 41 commandes pour sa gamme d’avions d'affaires « Falcon » en 2017 et livré 49 avions de ce type et 9 avions de combat de type Rafale.
En décembre, le groupe a signé avec le Qatar un accord sur la levée de l'option pour 12 Rafale, et "cette commande sera enregistrée" à réception du "premier acompte", a-t-il précisé. 

En 2017, 41 Falcon ont été commandés contre 33 Falcon commandés en 2016.
Le carnet de commandes de l'avionneur français comptait au 31 décembre dernier 101 Rafale soit 31 pour la France et 70 destinés à l'export contre 110 (32 pour la France et 78 à l'export) il y a un an.

Côté livraisons, 49 Falcon neufs ont été livrés en 2017, "ce qui est supérieur à notre prévision de 45 Falcon et identique à 2016", précise le groupe. Neuf Rafale ont été livrés, un à la France et huit à l'Égypte, conformément aux prévisions, contre 9 en 2016 (6 à la France et 3 à l'Égypte).

Dassault Aviation a annoncé en décembre qu'il engageait "le processus de résiliation du contrat Silvercrest" qui le lie à Safran en raison des retards dans le développement du moteur de son jet d'affaires, le Falcon 5X. Cette résiliation conduira à l'arrêt du programme Falcon 5X, selon Dassault qui a annoncé le lancement "d'un nouvel avion avec une entrée en service en 2022".

Un avenir meilleur :

La tendance reste soutenue dans l'aérospatiale pour 2018 grâce à la hausse de la production d'avions commerciaux et malgré un ralentissement dans les hélicoptères, tandis que le marché des jets a amorcé une reprise.

 

Photo : Falcon 8X & Rafale@ Dassault Aviation

08/01/2017

L’aviation d’affaires dans l’attente de la reprise !

005_falcon_family_2015usb49.jpg

Le marché de l'aviation d'affaires a été durement touché par la récente récession économique. La demande a considérablement diminué pour les jets d'affaires. Les avionneurs ont en profité pour investir dans le développement de nouveaux jets et la mise à niveau des modèles existants. Ces dernières années, les difficultés économiques ont obligés les fabricants de jet d'affaires a se montrer prudent dans le lancement de nouveaux avions pour répondre à la nouvelle demande.

L’avionneur français Dassault Aviation vient de publier ses chiffres pour 2016 et ceux-ci confirment la cette tendance. Au total 33 Falcon ont été commandés en 2016 et 12 Falcon 5X ont été annulés, contre 45 Falcon commandés et 20 Falcon annulés en 2015. La faiblesse des prises de commandes est le reflet d’un marché de l’aviation d’affaires difficile.

Préparer la relance :

Dans l’attente de jours meilleurs, les avionneurs proposent progressivement de nouveaux modèles de jet d'affaires. Ceux-ci offrent généralement une vitesse de croisière plus élevée que les anciens modèles, des cabines plus grandes et une compatibilité technologique améliorée avec un environnement de travail confortable et connecté afin qu'ils puissent maximiser la productivité en route vers leur destination. Une durée de trajet plus courte permet aux voyages de dernière minute et urgents d'être complétés à court préavis à un large éventail de destinations. Une autre fonctionnalité clé est la capacité d'exploitation de piste courte, permettant aux emplacements de départ de se rapprocher de la base d'accueil des futurs utilisateurs et du point final de destination, ce qui permet même des temps de trajet courts.

 

Photo : la gamme Falcon @ Dassault Aviation

 

 

 

14/03/2016

La gamme Falcon leader en Inde !

unnamed.jpg

Le 16 mars prochain, se sera l’ouverture de l’édition 2016 du salon India Aviation Exhibition and Conference qui se tiendra sur l’aéroport d’Hyderabad Begumpet. L’occasion pour la division des jets d’affaires de Dassault de présenter sa nouvelle gamme.

Rester le leader :

Pour Dassault Aviation cet événement aéronautique est l’occasion maintenir sa position de leader du marché indien pour les aéronefs à grande cabine et à longue portée. Avec 22 avions actuellement en service et plusieurs autres en commande, l’avionneur français tient en Inde une position qui le place devant ses concurrents Gulfstream et Bombardier.

Réseau de soutien renforcé :

Pour maintenir sa position Dassault a également continué à renforcer sa présence sur le soutien régional. L'année dernière, la société a ouvert un nouveau bureau à Bangalore et a autorisé la société Ligare Engineering, une division de Ligare Voyages, à fournir le service AOG Level Maintenance pour le Falcon 7X à son centre de service Delhi.

L’avionneur français avait déjà des accords avec la société Service Center pour le Falcon 2000, et Air Works India, pour le Falcon 900EX / LX. Ces deux opérations sont situés à Mumbai et soutenu par des installations satellites à travers le pays.

Les 7X et 8X :

La majorité des nouvelles commandes de Falcon en Inde sont obtenues avec les modèles Falcon 7X et le Falcon 8X. Il faudra également compter avec le tout nouveau Flacon 5X, bien que la certification des moteurs SNECMA Silvercrest n’est pas attendue avant 2018 et ne permettra pas de livraison avant 2020.

unnamed-1.jpg

 

Photos : le Falcon 8X @ Dassault Aviation

09/09/2015

La gamme Falcon au Jet Expo de Moscou !

unnamed.jpg

 

 

 

Dassault Aviation présentera ses fleurons lors du salon Jet Expo de Moscou 2015, qui ouvre le 10 septembre sur le Complexe de Vnukovo.

L'exposition mettra en vedette le très populaire Falcon 7X, l'ultra polyvalent Falcon 2000LXS et une maquette de la cabine Falcon 5X.

La Russie et les pays de la CEI sont un marché clé pour Dassault. Les opérateurs de la région soutiennent avec enthousiasme l'aviation d'affaires pour leurs opérations nationales et internationales.

Le stand de Dassault aviation mettra en avant les maquettes suivantes :

1 maquette (échelle 1) : Falcon 5X5 maquettes (échelle 1/10) : Falcon 8X, Falcon 7X, Falcon 5X, Falcon 2000LXS, Falcon 900LX

1 maquette (échelle 1/20) : FalconResponse

La flotte des avions Falcon est exceptionnellement jeune avec moins de six ans en moyenne, ce qui reflète le grand nombre de nouveaux appareils qui ont été mis en service en Russie et dans la CEI au cours des dernières années. La moitié des Falcon en opération dans la région sont 7X.

 

 Les Russes apprécient notamment la fiabilité, la robustesse et la technologie de pointe des avions «Falcon» utilisés dans un environnement où les conditions de vol sont difficiles avec des températures extrêmement basses et des terrains d'aviation courts. Plus de 50 Falcon sont actuellement opérationnels en Russie, ce qui représentant presque 40% de parts du marché local dans le segment des avions d’affaires à large cabine. La moitié des nouvelles commandes vont au Falcon 7X.

 

unnamed-1.jpg

Photos : 1 Falcon 8X 2 Falcon 7X @ Dassault Aviation