30/11/2020

La FAB réceptionne son premier E-99M modernisé !

Embraer-E99-M-High-Res-1140x641.jpg

Vendredi dernier, l’avionneur brésilien Embraer a livré le premier avion d’alerte avancée et de contrôle (AEW&C) E-99M modernisé à l'armée de l'air brésilienne (FAB). La FAB avait conclu un accord avec Embraer pour mettre à jour cinq E-99 avec de nouveaux systèmes de mission et sous-systèmes connexes, tels que la guerre électronique, le commandement et le contrôle, les contre-mesures électroniques et le radar de surveillance aérienne.

Le projet de modernisation des avions d’alerte lointaine Embraer E-99M de la Force aérienne du Brésil (FAB) prévoit la modernisation des systèmes de l'avion et les autres sous-systèmes connexes seront mis à jour, ce qui étendra les capacités de l'avion, qui est actuellement utilisé dans les opérations de contrôle et de défense de l'espace aérien brésilien. Cette modernisation va contribuer à une utilisation plus efficace et d’allonger le cycle de vie et la capacité opérationnelle de l’avion. La portée du radar est augmentée, le traitement des informations sera plus rapide et permettra d'identifier les cibles plus tôt et mieux. Le nombre d’opérateurs et de radios embarqués augmentera, ce qui, avec la mise en place du nouveau système de commandement et de contrôle, permettra d’accomplir plus efficacement la mission.

Outre le processus de modernisation, le projet a également conclu des accords de transfert de technologie qui permettront des progrès technologiques dans la défense de l'industrie brésilienne. L'utilisation de l’E-99M est indispensable dans un scénario d'opérations aériennes, compte tenu de la flexibilité de positionnement de l'avion, ainsi que de la capacité de détecter le trafic à basse altitude, permettant une couverture radar des zones d'intérêt de l'Air Force Command. L'E-99M est capable de fournir des données de renseignement précises et en temps réel sur les avions volant à basse altitude. Lorsque les pilotes de chasse reçoivent leurs ordres et décollent pour des missions d'interception, les avions E-99M surveillent l'espace aérien de la région et visualisent toute la zone d'opérations. Cela permettra au FAB de continuer à participer, avec excellence, aux missions aériennes de lutte contre le trafic irrégulier, en jouant un rôle de premier plan dans les actions entre les institutions. En outre, les avions E-99M ont la capacité de compléter les signaux radar au sol, servant également de radar de visualisation ou de réserve de communications pour le trafic aérien de l'aviation générale.

L’Embraer E-99M :

Basé sur une cellule d’avion de ligne Embraer 145, l’E-99M est capable de détecter des cibles aériennes et de transmettre des informations de détection aux centres de contrôle au sol. En outre, il effectue des missions de contrôle de vol et d'alarme, avec la participation d'avions de combat. En service au sein de la FAB depuis 2002 dans le cadre des acquisitions destinées à composer le système de surveillance Amazon (SIVAM). Son radar lui permet de mener à bien des missions d’alerte rapide, y compris le contrôle des avions de chasse lors des vols de défense aérienne, la coordination des opérations de recherche et de sauvetage et la surveillance des frontières. Il emploie un radar a ouverture synthétique, Saab Microwave Systemss couplé à des systèmes mixtes électro-optiques et FLIR ainsi que d'un scanner multi-spectral. Le système possède une capacité de traitement de signaux intelligents et des capacités C3I.

1674679113.jpg

Photos : 1 Le premier E-99M 2 l’E-99M@ Embraer

10/11/2020

Un Tucano modernisé pour la Force aérienne Brésilienne ! 

t-27m-1.jpg

La Force aérienne Brésilienne (FAB) prépare l’arrivée de la version modernisée de son avion école Embraer 3212 Tucano. Désigné T-27 au sein de la FAB. La nouvelle version est nommée T-27M.

L’avion, fabriqué par Embraer dans les années 80, est en cours de modification dans les propres installations de l’armée de l’air dans la ville de Lagoa Santa. Le processus de mise à jour des Tucano comprend une nouvelle avionique. Selon la FAB, le système le plus avancé permet de respecter les nouvelles règles de la circulation aérienne, telles que les procédures RNAV et RNP et améliorera également la formation des pilotes. Selon les prévisions, 42 avions passeront par le processus, qui devrait être conclu d'ici décembre 2022. Cela représente moins de la moitié du total des avions actifs dans l'armée de l'air brésilienne, qui compte 103 unités de T-27 (EMB-312).

Rappel :

L’Embraer 312 Tucano est entré en service dans la FAB en septembre 1983. Dans les années 90, le constructeur brésilien a développé l'EMB-314 « Super Tucano », une variante plus grande et plus puissante utilisée comme avion d'attaque léger. 

Le Tucano T27M : 

Le Tucano modernisé a effectué son vol inaugural le 23 octobre dernier. Au cours du vol de deux heures et cinq minutes, les systèmes d’urgence et électriques du T-27M ont été vérifiés, tout comme la fonctionnalité du nouvel équipement, y compris la référence d’attitude et la navigation. La nouvelle planche de bord permettra notamment de facilité la formation des élèves en direction des Saab F-39 « Gripen » et Embraer KC-390.  

t-27m-2-750x500.jpg

Photos : 1 Le T-27M 2 Cockpit amélioré @ FAB

 

 

24/10/2020

Le Gripen officialisé au Brésil !

ElBZ0phX0AAUx5B.jpeg

Le F-39E « Gripen » destiné à l'armée de l'air brésilienne (FAB), a été officiellement présenté vendredi, lors de l'événement pour célébrer la Journée de l'aviateur et de l'armée de l'air brésilienne, à Brasilia. L'avion a effectué un vol au-dessus de la base aérienne.

La cérémonie a été suivie par le président du Brésil Jair Bolsonaro, le Ministre de la défense du Brésil, Fernando Azevedo e Silva, l'ambassadrice de Suède au Brésil, Johanna Brosmar-Skoogh, le commandant de l'armée de l'air brésilienne, le lieutenant-brigadier de l'Air Antonio Carlos Moretti Bermudez, le commandant de l'armée de l'air suédoise, le général de division Carl-Johan Edström, le président du conseil d'administration de Saab, Marcus Wallenberg, le président et chef de la direction de Saab, Micael Johansson.

Le lieutenant-brigadier Bermudez, a souligné que le nouvel avion de combat se rapproche du début de son entrée opérationnelle au sein de la FAB.

jpm_0588.jpg

Rappel :

L'avion est arrivé au Brésil le 20 septembre et a effectué trois jours plus tard son premier vol dans le pays, entre Navegantes (SC) et Gavião Peixoto (SP), pour poursuivre le programme d'essais en vol.

Au Brésil, les activités comprennent des essais sur les systèmes de contrôle de vol et de climatisation, ainsi que des essais sur l'aéronef dans des conditions climatiques tropicales. Outre les tests communs aux avions du programme Gripen E, des caractéristiques uniques des avions brésiliens seront testées au Brésil, telles que l'intégration des armements et le système de communication Link BR2, qui fournit des données cryptées et une communication vocale entre les avions.

Les premiers chasseurs seront livrés à l'armée de l'air brésilienne, à Anápolis à partir de la fin de 2021. Selon le calendrier de Saab/ Embraer le Gripen E doit atteindre sa capacité opérationnelle initiale en 2021 et sa pleine capacité opérationnelle en 2023. 

Le programme Gripen E/F au Brésil :

Le partenariat avec le Brésil a débuté en 2014, avec un contrat pour le développement et la production de 36 avions Gripen E/F pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes, le support et l'équipement. Un vaste programme de transfert de technologie, en cours depuis dix ans, stimule le développement de l'industrie aéronautique locale par le biais de sociétés partenaires participant au programme brésilien du Gripen.

Pendant cette période, plus de 350 techniciens et ingénieurs brésiliens participeront à une formation théorique et pratique en Suède pour acquérir les connaissances nécessaires pour effectuer les mêmes tâches au Brésil. Jusqu'à présent, plus de 230 professionnels ont suivi les cours et la plupart d'entre eux sont de retour dans le pays pour travailler au Gripen Design and Development Center (GDDN, du réseau anglais de conception et de développement Gripen).

Les chasseurs Gripen E/F qui seront livrés à la FAB sont en cours de développement et de production en collaboration avec des techniciens et ingénieurs brésiliens. À partir de 2021, l'assemblage complet de 15 appareils débutera localement. Le développement du Gripen F biplace progresse avec de nombreuses activités au sein de la GDDN.

ElB52RrWMAUlVV4.jpeg

Photos : 1 Gripen E aux couleurs du Brésil 2 Cérémonie de présentation 3 Vol pour le public @ Saab/Embraer

25/09/2020

Le premier F-39 E Gripen vole au Brésil !

saab,embraer,akaer,f-39 e gripen jas-39 e gripen,blog défense,fab,les nouvelles de l'aviation,aviation militaire,aviation francophone

Le premier avion de combat Saab JAS-39 E « Gripen » n°E 6001 (F-39 au Brésil) est arrivé à destination au Brésil. L’avion a également effectué un vol inaugural dans le ciel depuis l’aérodrome de Navegantes, à Santa Catarina pour rejoindre l'usine Embraer de Gavião Peixoto, dans l'État de Sao Paolo.

Le chasseur F-39 E « Gripen » développé conjointement par le Brésil et la Suède, sera l’épine dorsale de l’aviation de combat brésilienne et la plate-forme multi-missions la plus moderne et la plus avancée qui défendra l’espace aérien brésilien. L'avion sera présenté au public à Brasilia le 23 octobre prochain, date à laquelle est célébrée la Journée de l'aviation et de l'armée de l'air brésilienne.

Un enjeu pour la défense :

À l'instar du programme de développement des sous-marins de la marine et du projet Guarani de l'armée, le projet « Gripen » est un projet de défense stratégique. Sur la base des orientations établies dans la stratégie de défense nationale, le ministère de la Défense a défini les projets stratégiques qui permettront au pays de développer sa capacité à défendre efficacement sa souveraineté et ses intérêts. Chaque service est en charge d'exécuter ses propres projets de défense stratégique.

Ces initiatives sont soutenues par des mesures financières qui garantissent leur mise en œuvre continue. Tous ces projets sont inclus dans le Plan d'articulation et d'équipement de défense (PAED), principal instrument dont dispose l'Etat pour garantir la fourniture des moyens financiers nécessaires aux Armées.


Rappel :

Signé en 2014 par l'armée de l'air, le contrat avec la société suédoise Saab prévoit l'acquisition de 36 avions de combat « Gripen », dont 28 monoplaces et huit biplaces, pour un montant de 4,94 milliards de dollars, pour effectuer des missions telles que la police du ciel, l'attaque au sol et la reconnaissance. Saab est responsable du développement de l'avion en partenariat avec l'industrie aérospatiale brésilienne qui, grâce à un programme de transfert de technologie, se prépare à produire des pièces et à assembler une partie des « Gripen » au Brésil.

Le programme de transfert de technologie comprend environ 60 projets clés. Le plus expressif est le Gripen Design and Development Network (GDDN), situé dans l'usine industrielle Embraer de Gavião Peixoto. Au total, le Brésil pourrait acquérir jusqu’à 120 avions de combat F-39 E/F « Gripen ».

Une traversée en bateau : 

fmhEaA4s.jpeg

Ce premier Gripen a été transféré de la Suède au Brésil par bateau. L’avion a été chargé dans le ventre d’un navire cargo. Une solution qui a pu surprendre, mais qui au final a permis d’être moins fatigante pour le pilote et de simplifier les opérations de sécurité qui auraient et dû être engagées lors des différentes escales. 

Suite des essais :

a835edb6e190d78b_800x800ar.jpg

Ce F-39E « Gripen » de présérie est équipé d'instruments pour la poursuite de la campagne de tests, qui a débuté en août 2019 en Suède. Après avoir préparé le vol, effectué à l'aéroport de Navegantes, l'avion multi-missions, développé dans le cadre d'un partenariat entre le Brésil et la Suède, a décollé, jeudi 24 septembre de Navegantes (SC) pour se rendre à Gavião Peixoto (SP) accompagné de deux avions F-5M appartenant au premier escadron du quatorzième groupe d'aviation (1er / 14e GAV), l'escadron « Pampa ».

L'atterrissage à l'usine Embraer, à Gavião Peixoto (SP), a eu lieu à 15h07. L’avion recevra au « Gripen Flight Test Center » (GFTC) une structure conçue pour le transfert de technologie, le support et les mises à jour tout au long du cycle de vie de l'avion au sein de la FAB. L'objectif est que le GFTC puisse supporter, dans les domaines de l'ingénierie, des tests et tests, l'intégration et les modernisations, en plus d'agir dans le développement de logiciels pour l'évolution du projet. 

Dans ce contexte, le nouvel avion multi-missions sera utilisé dans des activités de développement conjointes à mener par la base industrielle brésilienne, grâce à la coopération entre Saab et les entreprises nationales sélectionnées comme bénéficiaires dans le programme de transfert de technologie (compensations). L'industrie de la défense nationale est impliquée dans le processus de développement des structures, des systèmes et de l'avionique, dans la production, les essais en vol et la formation pour soutenir, entretenir et moderniser cette flotte pour les prochaines décennies.

Selon la calendrier à jour de Saab/ Embraer le Gripen E doit atteindre sa capacité opérationnelle initiale en 2021 et sa pleine capacité opérationnelle en 2023. 

Eis4cHAWsAU-NgX.jpeg

Photos : 1 F-39 E Gripen brésilien 2 Transfert par bateau 3 & 4 vol au brésil @ Saab/ Embraer

 

 

 

23/08/2020

Le premier pilote brésilien à bord d’un F-39 Gripen !

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_4-1536x929.jpg

Le major Cristiano de Oliveira Peres, pilote pilote de l'armée de l'air brésilienne (FAB), a effectué, jeudi, en Suède, le premier vol d'un pilote brésilien sur le nouveau chasseur F-39 Gripen E. Des pilotes brésiliens ont déjà volés à bord d'avions de type Gripen, mais il s'agissait de l'ancienne version. 

L'avion a décollé de l'aérodrome de SAAB à Linköping, et a survolé la mer Baltique pendant environ 50 minutes. L'activité fait partie de la vérification des qualités de vol et de pilotage de l'aéronef.

L'armée explique que la préparation du vol de ce jeudi a été intense. Il est à Linköping depuis janvier et a suivi une série de formations qui l'ont qualifié pour le pilotage. Parmi eux, l'étude de la documentation technique du F-39 Gripen et de nombreuses heures de formation aux simulateurs.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_5-1536x1024.jpg

Pour le major Cristiano, effectuer le vol était une grande responsabilité étant donné l'importance du projet pour l'armée de l'air brésilienne. Le Gripen E FAB 4100 est encore un appareil de présérie et il fallu du temps pour préparer ce vol.

Rappel :

Les activités conjointes ont débuté en 2014 avec la signature du contrat de développement et de production de 36 avions Gripen E/F pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes embarqués, le support et l'équipement. Les plates-formes sont développées et produites avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil.

Les avions sont développés et produits avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil. 

L’IPEV :

Le Major Cristiano fait partie du personnel de l'Institut de recherche et d'essais en vol (IPEV), sous la direction du Département des sciences et technologies aérospatiales (DCTA). L'IPEV a pour objectif de fournir des services technologiques spécialisés dans le domaine des essais en vol, de l'instrumentation aéronautique et de la télémétrie de données pour soutenir la recherche, le développement et la certification de produits aéronautiques, ainsi que pour former du personnel spécialisé dans les essais en vol. Il mène également la recherche et le développement de techniques et de moyens d'essais en vol, en plus de méthodes de planification et d'aide à la décision dans les activités d'essais en vol, à la recherche de solutions innovantes et plus efficientes et efficaces.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_1-1536x1024.jpg

Photos : Premier vol d’un pilote brésilien sur F-39 E (dénomination brésilienne) @ Saab