25/09/2020

Le premier F-39 E Gripen vole au Brésil !

saab,embraer,akaer,f-39 e gripen jas-39 e gripen,blog défense,fab,les nouvelles de l'aviation,aviation militaire,aviation francophone

Le premier avion de combat Saab JAS-39 E « Gripen » n°E 6001 (F-39 au Brésil) est arrivé à destination au Brésil. L’avion a également effectué un vol inaugural dans le ciel depuis l’aérodrome de Navegantes, à Santa Catarina pour rejoindre l'usine Embraer de Gavião Peixoto, dans l'État de Sao Paolo.

Le chasseur F-39 E « Gripen » développé conjointement par le Brésil et la Suède, sera l’épine dorsale de l’aviation de combat brésilienne et la plate-forme multi-missions la plus moderne et la plus avancée qui défendra l’espace aérien brésilien. L'avion sera présenté au public à Brasilia le 23 octobre prochain, date à laquelle est célébrée la Journée de l'aviation et de l'armée de l'air brésilienne.

Un enjeu pour la défense :

À l'instar du programme de développement des sous-marins de la marine et du projet Guarani de l'armée, le projet « Gripen » est un projet de défense stratégique. Sur la base des orientations établies dans la stratégie de défense nationale, le ministère de la Défense a défini les projets stratégiques qui permettront au pays de développer sa capacité à défendre efficacement sa souveraineté et ses intérêts. Chaque service est en charge d'exécuter ses propres projets de défense stratégique.

Ces initiatives sont soutenues par des mesures financières qui garantissent leur mise en œuvre continue. Tous ces projets sont inclus dans le Plan d'articulation et d'équipement de défense (PAED), principal instrument dont dispose l'Etat pour garantir la fourniture des moyens financiers nécessaires aux Armées.


Rappel :

Signé en 2014 par l'armée de l'air, le contrat avec la société suédoise Saab prévoit l'acquisition de 36 avions de combat « Gripen », dont 28 monoplaces et huit biplaces, pour un montant de 4,94 milliards de dollars, pour effectuer des missions telles que la police du ciel, l'attaque au sol et la reconnaissance. Saab est responsable du développement de l'avion en partenariat avec l'industrie aérospatiale brésilienne qui, grâce à un programme de transfert de technologie, se prépare à produire des pièces et à assembler une partie des « Gripen » au Brésil.

Le programme de transfert de technologie comprend environ 60 projets clés. Le plus expressif est le Gripen Design and Development Network (GDDN), situé dans l'usine industrielle Embraer de Gavião Peixoto. Au total, le Brésil pourrait acquérir jusqu’à 120 avions de combat F-39 E/F « Gripen ».

Une traversée en bateau : 

fmhEaA4s.jpeg

Ce premier Gripen a été transféré de la Suède au Brésil par bateau. L’avion a été chargé dans le ventre d’un navire cargo. Une solution qui a pu surprendre, mais qui au final a permis d’être moins fatigante pour le pilote et de simplifier les opérations de sécurité qui auraient et dû être engagées lors des différentes escales. 

Suite des essais :

a835edb6e190d78b_800x800ar.jpg

Ce F-39E « Gripen » de présérie est équipé d'instruments pour la poursuite de la campagne de tests, qui a débuté en août 2019 en Suède. Après avoir préparé le vol, effectué à l'aéroport de Navegantes, l'avion multi-missions, développé dans le cadre d'un partenariat entre le Brésil et la Suède, a décollé, jeudi 24 septembre de Navegantes (SC) pour se rendre à Gavião Peixoto (SP) accompagné de deux avions F-5M appartenant au premier escadron du quatorzième groupe d'aviation (1er / 14e GAV), l'escadron « Pampa ».

L'atterrissage à l'usine Embraer, à Gavião Peixoto (SP), a eu lieu à 15h07. L’avion recevra au « Gripen Flight Test Center » (GFTC) une structure conçue pour le transfert de technologie, le support et les mises à jour tout au long du cycle de vie de l'avion au sein de la FAB. L'objectif est que le GFTC puisse supporter, dans les domaines de l'ingénierie, des tests et tests, l'intégration et les modernisations, en plus d'agir dans le développement de logiciels pour l'évolution du projet. 

Dans ce contexte, le nouvel avion multi-missions sera utilisé dans des activités de développement conjointes à mener par la base industrielle brésilienne, grâce à la coopération entre Saab et les entreprises nationales sélectionnées comme bénéficiaires dans le programme de transfert de technologie (compensations). L'industrie de la défense nationale est impliquée dans le processus de développement des structures, des systèmes et de l'avionique, dans la production, les essais en vol et la formation pour soutenir, entretenir et moderniser cette flotte pour les prochaines décennies.

Selon la calendrier à jour de Saab/ Embraer le Gripen E doit atteindre sa capacité opérationnelle initiale en 2021 et sa pleine capacité opérationnelle en 2023. 

Eis4cHAWsAU-NgX.jpeg

Photos : 1 F-39 E Gripen brésilien 2 Transfert par bateau 3 & 4 vol au brésil @ Saab/ Embraer

 

 

 

23/08/2020

Le premier pilote brésilien à bord d’un F-39 Gripen !

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_4-1536x929.jpg

Le major Cristiano de Oliveira Peres, pilote pilote de l'armée de l'air brésilienne (FAB), a effectué, jeudi, en Suède, le premier vol d'un pilote brésilien sur le nouveau chasseur F-39 Gripen E. Des pilotes brésiliens ont déjà volés à bord d'avions de type Gripen, mais il s'agissait de l'ancienne version. 

L'avion a décollé de l'aérodrome de SAAB à Linköping, et a survolé la mer Baltique pendant environ 50 minutes. L'activité fait partie de la vérification des qualités de vol et de pilotage de l'aéronef.

L'armée explique que la préparation du vol de ce jeudi a été intense. Il est à Linköping depuis janvier et a suivi une série de formations qui l'ont qualifié pour le pilotage. Parmi eux, l'étude de la documentation technique du F-39 Gripen et de nombreuses heures de formation aux simulateurs.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_5-1536x1024.jpg

Pour le major Cristiano, effectuer le vol était une grande responsabilité étant donné l'importance du projet pour l'armée de l'air brésilienne. Le Gripen E FAB 4100 est encore un appareil de présérie et il fallu du temps pour préparer ce vol.

Rappel :

Les activités conjointes ont débuté en 2014 avec la signature du contrat de développement et de production de 36 avions Gripen E/F pour l'armée de l'air brésilienne, y compris les systèmes embarqués, le support et l'équipement. Les plates-formes sont développées et produites avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil.

Les avions sont développés et produits avec la participation de techniciens et d'ingénieurs brésiliens. Cette intégration s'inscrit dans le cadre du transfert de technologie et vise à apporter les connaissances nécessaires à la continuité des activités au Brésil. 

L’IPEV :

Le Major Cristiano fait partie du personnel de l'Institut de recherche et d'essais en vol (IPEV), sous la direction du Département des sciences et technologies aérospatiales (DCTA). L'IPEV a pour objectif de fournir des services technologiques spécialisés dans le domaine des essais en vol, de l'instrumentation aéronautique et de la télémétrie de données pour soutenir la recherche, le développement et la certification de produits aéronautiques, ainsi que pour former du personnel spécialisé dans les essais en vol. Il mène également la recherche et le développement de techniques et de moyens d'essais en vol, en plus de méthodes de planification et d'aide à la décision dans les activités d'essais en vol, à la recherche de solutions innovantes et plus efficientes et efficaces.

Major_Aviator_Cristiano_de_Oliveira_Peres_Gripen_E_1-1536x1024.jpg

Photos : Premier vol d’un pilote brésilien sur F-39 E (dénomination brésilienne) @ Saab

26/05/2020

DESAER s’associe pour lancer l’ATL-100 !

Desaer_ATL-100_02-750x500.jpg

Le fabricant d’avion brésilien Desenvolvimento Aeronáutico (DESAER) s’est associé au centre portugais d'ingénierie et de développement de produits (CEiiA) pour poursuivre le développement et le lancement de l'avion multirôle bi-turbopropulseur léger ATL-100. Cet appareil doit à terme venir remplacer les Embraer « Bandeirante » en service au sein de la Force aérienne Brésilienne (FAB)

Le CEiiA conçoit, développe et exploite des produits dans les domaines automobile, mobilité urbaine, aéronautique, maritime et spatial. CEiiA a participé à une série de développements d'avions, y compris dont l’Embraer KC-390 « Millennium » et l'hélicoptère Leonardo AW159 « Wildcat », et a développé le véhicule aérien sans pilote (UAV) multimission à voilure fixe UAS30 avec la Force aérienne portugaise. CEiiA est également sous contrat avec l'Agence européenne de surveillance maritime (EMSA) pour surveiller la zone économique exclusive (ZEE) d'Islande avec le drone Elbit Systems Hermes 900 moyenne altitude longue endurance.

Desaer_ATL-100_04-640x426.jpg

Créé par d'anciens employés d'Embraer, DESAER est installé à Incubaero, un incubateur d'entreprises et de projets aéronautiques brésiliens. Le plan de l’entreprise est de transformer l’ATL-100 en réalité au cours des quatre prochaines années. L'un des objectifs de DESAER est d'opérer sur des marchés qui ont été abandonnés par Embraer dans le passé. Le nom ATL-100 est un acronyme portugais pour «avion de transport léger». Selon les données du fabricant DESAER, le modèle est conçu pour voler à une vitesse maximale de 430 km/h (et une vitesse de croisière de 380 km/h) il aura une autonomie d'environ 2’000 km (soit environ 570 km à pleine charge). L’avion offre une masse maximale au décollage de 7’500 kg, une longueur de 16 m, une hauteur de 6 m, une envergure de 20 m, une charge utile maximale de 2’500 kg.

L'ATL-100 sera disponible en versions civile et militaire. La version militaire jouera des rôles tels que le transport de troupes, le soutien logistique, la recherche et le sauvetage, la patrouille maritime de parachutistes, la liaison, la surveillance des frontières, l'évacuation médicale et les opérations spéciales.

L'avion à ses premiers stades de développement a été commandé par AGS Logística au Brésil, qui a signé un accord d'intention d'achat pour deux appareils avec une option pour trois autres.

fg_2936558-jdw-6086.jpg

 Photos : Images de synthèse de l’ATL-100 en version militaire et civile @ DESAER

 

 

30/03/2020

Fabrication du premier Gripen F !

226d4f3e965fbe54807c5a5f9f7a2e47.jpg

L’avionneur suédois Saab a débuté la fabrication du premier avion de combat biplace Gripen F destiné à la Force aérienne brésilienne (FAB). Le Gripen F partage le même design avancé et les mêmes fonctionnalités que le Gripen E, mais avec un siège, des écrans et des commandes pour un deuxième membre d'équipage. Il s’agit d’une demande explicite du Brésil.

« Saab a réalisé la première coupe de métal destinée au futur biplace Gripen F, marquant une étape importante dans le programme", a déclaré la société dans un communiqué jeudi.

«Cette étape est importante pour le projet Gripen car elle démontre que la phase de développement se déroule correctement. Cela marque le début de la production de l'avion biplace, Gripen F, qui est très attendu par l'armée de l'air brésilienne », a déclaré le colonel Renato Leite, chef du groupe de surveillance et de contrôle (GAC-Saab) de l'armée de l'air brésilienne. .

Le Brésil a commandé 28 chasseurs Gripen E qui seront livrés dans le pays à partir de 2021, et huit chasseurs Gripen F, à partir de 2023.

La première pièce a été fabriquée dans les installations de Saab à Linköping et est destinée à la section des conduits d'air, juste derrière le cockpit de l'avion. Le programme industriel commun pour le Gripen F est effectué entre Saab et les sociétés partenaires brésiliennes Embraer, AEL Sistemas, Akaer et Atech.

La version biplace Gripen F aura deux utilisations :  L’une pour l’entraînement et l’autre pour fonctionner avec un navigateur de combat, notamment pour les missions de reconnaissance et de guerre-électronique.

Rappel :

2019-09-10t172355z_1801678391_rc16fb1f89d0_rtrmadp_3_brazil-defence.jpg

Le Saab suédois a livré à l'armée de l'air brésilienne (FAB) le premier avion des 36 avions de combat Gripen E/F achetés par le gouvernement brésilien en 2014. La cérémonie de livraison a eu lieu mardi 10 septembre à Linköping, en Suède, en présence du ministre brésilien de la Défense. Fernando Azevedo, le commandant de la Force aérienne, le lieutenant-brigadier Antonio Carlos Moretti Bermudez, ainsi que les autorités brésiliennes et suédoises.

Sous la dénomination F-39 Gripen, le premier Gripen E brésilien continue ses essais en Suède. Il contribue avec les aéronefs de préséries et le premier Gripen  E destiné à la Suède à la finalisation du  programme d'essais.

Transfert technologique :

Une décision est en attente d'approbation pour avoir une partie des avions restants entièrement assemblés au Brésil à partir de 2021. Cette décision fait partie du programme de transfert technologique qui a encouragé le Brésil. Le contrat comprend une coopération industrielle pour le développement et la production de 36 avions Gripen E et F. 

Plus de 350 Brésiliens parmi lesquels des ingénieurs et des techniciens travaillent activement au programme de transfert technologique, qui comprend des programmes de formation en Suède. En outre, en 2016, le centre de projet et de développement de Gripen a été inauguré dans l'État de São Paulo, où des ingénieurs brésiliens et suédois travaillent ensemble. Si tout se passe comme prévu, les 36 jets seront livrés d'ici 2024. 

Photos : 1 Image de synthèse du futur Gripen F 2 le premier Gripen E brésilien @ Saab

 

 

 

 

29/10/2019

La FAB a reçu ses premiers U-100 !

yourfile.jpg

Non, il ne s’agit pas de sous-marins, l’armée de l’air brésilienne (FAB) a reçu deux premiers  jets d’affaires légers Embraer Phenom 100EV FAB 3701 et FAB 3702, destinés à être utilisés pour le transport aérien. Désigné U-100 au sein de la FAB, les deux avions ont été remis lors d'une cérémonie à la capitale, Brasilia, le 23 octobre.

L’avion sera exploité par le 6ème escadron de transport aérien (ETA), également appelé « Escadron de Guara», basé dans l’aile 1 de l’aéroport de Brasilia. L'armée de l'air brésilienne a commandé quatre unités Phenom 100EV avec l'option de deux avions supplémentaires. L’escadron de Guara a un rôle très polyvalent dans la Force aérienne et regroupe donc divers avions tels que le C-95 Bandeirante, le C-97 Brasilia, le C-98 Grand Caravan.

Le 6e escadron de transport aérien gère plus de 40% des transports d’organes et d’équipes de transplantation médicale de la force aérienne, et les nouveaux jets permettront à l’unité de développer ses opérations.

Les Phenom 100EV dérivé du Phenom 100 est construit dans une usine de Melbourne, en Floride. Le standard « VE » est la dernière version du jet d’entrée et comprend des versions à plus forte poussée du moteur PW617F1-E de Pratt & Whitney Canada et un cockpit numérique basé sur Garmin G3000 Prodigy Touch Flight Deck. Il est capable de transporter de 4 à 7 passagers jusqu’à 2’182 km. Le modèle vole déjà dans d'autres forces aériennes, telles que le Pakistan et également par le gouvernement britannique.

FAB_u-100-830x402.jpg

Photos : 1 Cérémonie de remise du U-100 2 U-100 @ FAB