03/10/2016

Bahreïn veut plus de F-16 !

2522910791.jpg

Le royaume du Bahreïn veut acquérir plus de Lockheed-Martin F-16 pour un montant estimé à près de 2,8 milliards de dollars. Ces appareils devront venir remplacer la vieille flotte de 16 Northrop F-5 E/F « Tiger II » encore en service.

Modernisation de la Force aérienne :

La Royal Air Force de Bahreïn est entrée dans une importante phase de modernisation concernant sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en service depuis 1990. La première étape de la modernisation de la Force aérienne, concerne la mise à jour de la flotte de 20 F-16C/D actuellement en service. La modernisation comprend l’ajout d’un radar SABR de Northrop-Grumman de type AESA. L’Emirat va doter ses F-16 de missile AIM-120D «AMRAAM», de l‘AIM-9X «Sidewinder» ainsi que du pod de désignation laser «SNIPER» afin de pouvoir tirer des bombes à guidage de précision. L’avionique est également modernisée avec l’ajout d’une liaison16 (Link16). Les quatre premiers chasseurs modernisés vont d'être remis en service à la fin de cette année.

La seconde phase :

Le second objectif de la modernisation vise le remplacement des 16 Northrop F-5E/F «Tiger II» en service par un appareil de combat multirôle. Trois appareils étaient en compétition, l’Airbus DS Eurofighter «Typhoon II», le Dassault Rafale et Lockheed-Martin avec le F-16E/F «Viper». C’est ce dernier qui a été retenu, principalement dans un but d’homogénéité de la flotte et en raison de son prix très avantageux.

Une vente pas encore totalement acquise :

Pourtant, cette vente qui concerne 19 Lockheed-Martin F-16 « Viper » n’est pour l’instant pas complétement acquise pour l’avionneur américain. En effet, l'administration Obama semble vouloir joindre une condition à celle-ci, concernant l’amélioration des droits de l'homme au sein de l'allié du Golfe.

Pour le porte-parole de Lockheed-Martin, cette demande est inacceptable, car en cas de blocage l’Emirat n’hésitera pas à aller se fournir ailleurs en avions de combat et ceci sans autre cas de moralité. De plus. Cette vente est particulièrement importante pour le maintien de la ligne de production du F-16.

 

1298085988.jpg

Photos : 1 F-16 Viper @ Lockheed-Martin 2 F-16 du Bahreïn @ RAFB

 

15/01/2010

F-5 Tiger suisses: 250’000 heures de vol

 

 

 

DSC_0250.jpg

 

 

La 250’000e heure de vol sur jet de combat de type Northrop F-5E/F Tiger II est effectuée ces jours-ci dans le ciel suisse. Les avions sont utilisés depuis 1978 et engagés principalement pour la protection de l’espace aérien. 54 appareils sont actuellement encore en service au sein des Forces aériennes suisses.

Les Chambres fédérales avaient approuvé dans le cadre du programme d'armement 1975 l'acquisition de 72 avions de type Northrop F-5 Tiger II (66 monoplaces F-5E et 6 biplaces F‑5F). Le montage final des jets prévus pour la protection de l'espace aérien (autrefois appelée protection aérienne) avait été effectué par les ateliers aéronautiques d'Emmen. Une deuxième tranche de 38 avions, dont six biplaces, faisait partie du programme d'armement 1981. Des 110 avions acquis, 54 sont encore actuellement en engagement. Ils sont pilotés par des aviateurs de la milice et utilisés en premier lieu pour la protection de l'espace aérien où ils complètent les escadrilles professionnelles sur des Boeing F/A-18C/D Hornet. Depuis 1995, la Patrouille Suisse vole aussi sur le Tiger qui a reçu à cette occasion un apparat rouge et blanc et un dispositif de fumigènes. Les autres domaines d'engagement actuels de la flotte F-5 sont la guerre électronique (GE), le tractage de cibles pour le tir air-air avec les canons de bord des F/A-18 ou la représentation des buts pour la défense contre avions.

 

 

DSC_0170.jpg

 

 

La flotte des Tiger, qui totalise un quart de million d'heures de vol, rend depuis 32 ans de précieux services au sein des Forces aériennes suisses. Les avions arrivent à la fin de leur durée de vie. Leur relève par un nombre inférieur d'avions modernes est prévue ces prochaines années dans le cadre du projet de remplacement partiel du Tiger (TTE). L'Eurofighter Typhoon d'EADS, le Rafale de Dassault et le Gripen de Saab sont les trois avions examinés en vue de lui succéder. Le Conseil fédéral prendra cette année une décision concernant le remplacement partiel du Tiger.

(Source DDPS)

 

DSC_0165.jpg

 

Liens remplacement des F-5 :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/01/nac-remise-des-modules-programme-industriel-et-de-cooperatio.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/04/20/nac-seconde-offre1.html

 

 

Photos : 1 F-5 Patrouille suisse. 2 F-5E. 3 F-5F @ Pascal Kümmerling