24/11/2020

Un missile de croisière brésilien pour le Gripen !

23.jpeg

En début de semaine, l'armée de l'air brésilienne (FAB) et l’industriel AVIBRAS Indústria Aeroespacial ont signé un protocole d'accord afin d'officialiser le développement d’un missile de croisière à longue portée destiné à l’avion de combat Saab/Embraer F-39 Gripen E/F.

Le missilier AVIBRAS répond ainsi au plan Plan Stratégique Militaire pour l'Aéronautique (PEMAER), Ce projet national de développement d'un missile de croisière longue portée, à propulsion basée sur un moteur à réaction à lancer depuis des plates-formes aériennes. Connu sou le nom de MICLA-BR.

Avec les connaissances acquises lors du développement du MICLA, il sera possible de concevoir une famille de missiles similaires, utilisant une technologie de pointe, pour une application dans divers scénarios de conflit armé par les forces armées brésiliennes. Les bénéfices à générer avec cette initiative vont au-delà de l'augmentation de la capacité de défense de la nation, puisqu'elle contribuera à la promotion de la base de défense industrielle, génératrice d'emplois, d'évolution technologique, voire de devises à travers la possibilité d'exporter des produits technologiques à forte valeur ajoutée.

RVC_8051.jpg

Le futur missile MICLA-BR est un dérivé du missile tactique AV-TM 300 de croisière surnommé « Matador » en phase finale de développement. Le missile peut utiliser une seule ogive de 200 kg explosive ou à sous-munitions avec 64 sous-munitions pour des cibles antipersonnel ou antichar. La première version du missile a été créée en 1999, cependant, le développement du missile a officiellement commencé en septembre 2001. Finalement, les spécifications d'origine ont subi une modification majeure, dont l'ajout de matériaux composites. Le missile utilise une fusée à combustible solide pour le lancement et un turboréacteur pendant le vol de croisière subsonique. Le turboréacteur indigène de missile est une variante du Turbomachine TJ1000, développé par la société Turbomachine et utilisé par Avibras dans le cadre d'un accord de licence de fabrication.

Actuellement un prototype du MICLA-BR est en tests sous un Northrop F-5 E de la FAB. Il s’agit d’analyser les effets aérodynamiques sous l’avion et par la suite de vérifier que celui-ci se détache correctement de l’avion lanceur.

AV-MTC-300-em-um-F-5M.jpg

Photos : 1 F-39 Gripen de la FAB @ FAB/Johnson Barros 2 L’AV-TM300 dont sera dérivé le MICLA-BR 3 Prototype du MICLA-BR sous un F-5 @ FAB

30/03/2020

Fabrication du premier Gripen F !

226d4f3e965fbe54807c5a5f9f7a2e47.jpg

L’avionneur suédois Saab a débuté la fabrication du premier avion de combat biplace Gripen F destiné à la Force aérienne brésilienne (FAB). Le Gripen F partage le même design avancé et les mêmes fonctionnalités que le Gripen E, mais avec un siège, des écrans et des commandes pour un deuxième membre d'équipage. Il s’agit d’une demande explicite du Brésil.

« Saab a réalisé la première coupe de métal destinée au futur biplace Gripen F, marquant une étape importante dans le programme", a déclaré la société dans un communiqué jeudi.

«Cette étape est importante pour le projet Gripen car elle démontre que la phase de développement se déroule correctement. Cela marque le début de la production de l'avion biplace, Gripen F, qui est très attendu par l'armée de l'air brésilienne », a déclaré le colonel Renato Leite, chef du groupe de surveillance et de contrôle (GAC-Saab) de l'armée de l'air brésilienne. .

Le Brésil a commandé 28 chasseurs Gripen E qui seront livrés dans le pays à partir de 2021, et huit chasseurs Gripen F, à partir de 2023.

La première pièce a été fabriquée dans les installations de Saab à Linköping et est destinée à la section des conduits d'air, juste derrière le cockpit de l'avion. Le programme industriel commun pour le Gripen F est effectué entre Saab et les sociétés partenaires brésiliennes Embraer, AEL Sistemas, Akaer et Atech.

La version biplace Gripen F aura deux utilisations :  L’une pour l’entraînement et l’autre pour fonctionner avec un navigateur de combat, notamment pour les missions de reconnaissance et de guerre-électronique.

Rappel :

2019-09-10t172355z_1801678391_rc16fb1f89d0_rtrmadp_3_brazil-defence.jpg

Le Saab suédois a livré à l'armée de l'air brésilienne (FAB) le premier avion des 36 avions de combat Gripen E/F achetés par le gouvernement brésilien en 2014. La cérémonie de livraison a eu lieu mardi 10 septembre à Linköping, en Suède, en présence du ministre brésilien de la Défense. Fernando Azevedo, le commandant de la Force aérienne, le lieutenant-brigadier Antonio Carlos Moretti Bermudez, ainsi que les autorités brésiliennes et suédoises.

Sous la dénomination F-39 Gripen, le premier Gripen E brésilien continue ses essais en Suède. Il contribue avec les aéronefs de préséries et le premier Gripen  E destiné à la Suède à la finalisation du  programme d'essais.

Transfert technologique :

Une décision est en attente d'approbation pour avoir une partie des avions restants entièrement assemblés au Brésil à partir de 2021. Cette décision fait partie du programme de transfert technologique qui a encouragé le Brésil. Le contrat comprend une coopération industrielle pour le développement et la production de 36 avions Gripen E et F. 

Plus de 350 Brésiliens parmi lesquels des ingénieurs et des techniciens travaillent activement au programme de transfert technologique, qui comprend des programmes de formation en Suède. En outre, en 2016, le centre de projet et de développement de Gripen a été inauguré dans l'État de São Paulo, où des ingénieurs brésiliens et suédois travaillent ensemble. Si tout se passe comme prévu, les 36 jets seront livrés d'ici 2024. 

Photos : 1 Image de synthèse du futur Gripen F 2 le premier Gripen E brésilien @ Saab