12/09/2017

Des F-16 « Viper » pour Bahreïn !

3769680807.jpg

Le Département d'Etat américain a approuvé la vente de 19 avions de combat Lockheed-Martin F-16V «  Viper » Block70 au Royaume du Bahreïn. La vente concerne un contrat d’une valeur de 2,78 milliards de dollars. Cette vente devrait également permettre de prolonger un peu plus la ligne de production du célèbre « Fighting Falcon ».

Dans un deuxième temps, Bahreïn envisage de la mise à niveau de 20 F-16 Block40 au niveau du nouveau standard « Viper ».

Cette vente devrait également permettre de prolonger un peu plus la ligne de production du célèbre « Fighting Falcon ».

Le F-16 « Viper » Block70 :

lockheed martin,f-16v,f-16 viper,f-16 block70,bahreïn,blog défense,aviation et défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

lockheed martin,f-16v,f-16 viper,f-16 block70,bahreïn,blog défense,aviation et défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : F-16 Viper@ Lockheed-Martin

11/09/2016

Lockheed-Martin lance le F-16 « Viper « Block80/85 !

1467149429257.jpg

 

Je vous en parlais en juillet dernier sous le titre « le F-16 n’a pas dit son dernier mot » l’avionneur américain Lockheed-Martin vient de présenter une nouvelle version de son célèbre F-16. L’objectif est double, d’un part moderniser les flottes actuelles encore en service et de l’autre conquérir de nouveaux marchés là ou le F-35 s’avère trop cher. Sur certains marchés, l’avionneur prévoit même de présenter une double offre à choix pour le client avec le F-35 et le nouvel F-16.

Le F-16 « Viper «  Block80/85

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block80/85 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). De plus un grand nombre de logiciels sont communs avec les F-22 et F-35. Cette communité des systèmes permet de rendre le F-16V compatible en matière d’échange de données avec les deux autres appareils. En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures en de l’US Air Force.

Gagner de nouveaux marchés :

Pour l’avionneur américain, ce nouveau F-16 est l’occasion de venir prospecter de nouveaux marchés en Asie, Amérique Latine et en Europe et de combler les lacunes de prix du F-35. Par ailleurs, une étude interne montre que de nombreux clients potentiels n’ont pas les moyens de se doter du F-35, mais n’ont pas non plus un intérêt justifié à acquérir un avion de type furtif.

Le F-16V proposé à la Suisse ?

En ce qui concerne le projet du nouvel avion de combat dont la préparation à débuté en janvier dernier, Lockheed-Martin semble très intéressée à proposer une double proposition avec le F-35 mais également le F-16V. Pour Lockheed-Martin, le F-16V aura un rapport prix/qualité excellent pour notre pays et ne demande aucune adaptation des infrastructures en place.

lockheed-martin,f-16 viper,f-16v,blog défense,nouvel avion de combat,infos avition,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : 1 F-16 Viper Block 80/85 2 Cockpit grand écrans non représentatif du F-16@ Lockheed-Martin

 

16/02/2012

Lockheed-Martin présente le F-16V «Viper» !

 


1329313605249.jpg

 

 

SINGAPOUR, à l’ouverture du Singapore Airshow,  Lockheed Martin a dévoilé une nouvelle version de son F-16. Le F-16V «Viper» présente une série d’améliorations. Avec près de 4.500 F-16 livrés à ce jour, il s'agit d'une étape naturelle dans l'évolution de l’appareil le plus populaire  de la 4e génération. Le programme «Fighting Falcon» n'a cessé d'évoluer depuis sa version de base avec le F-16 A/B, puis la longue transition vers le F-16 C/D Block 60 d’aujourd’hui.

Le F-16V «Viper» :

Le modèle «Viper» est en fait une modernisation destinée aux utilisateurs du F-16. L’appareil est cette-fois doté d’un nouveau radar avec antenne à balayage électronique (AESA) couplé à un nouvel ordinateur de mission et une architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

Nouveau radar RACR :

Le RACR (Radar Raytheon Advanced Combat). Il s’agit d’une version dérivée de l’AN/APG-79 développé par Raytheon de type AESA dont la plateforme et l’antenne sont adapté selon l’avion, soit le F-16, F-15 ou F/A-18.

Cette solution de radar AESA a été conçu, pour équiper l’ensemble des appareils de la gamme F-16, F-15 et F/A-18 soit neufs ou dans les cas de modernisation de flottes déjà en service.

En ce qui concerne la variante RACR qui équipera les F-16, Raytheon à terminé le développement dans temps record de 24 mois, une série d'essais en vol ont été menés sur des appareils de l’USAF à Edwards Air Force Base, en Californie. Ces vols de démonstration ont mis en évidence les capacités multirôle dans les gammes air-air et air-sol.

Par rapport à l’ancien radar à antenne mécanique le radar AESA RACR apporte une détection étendue avec amélioration du suivit des cibles. La précision d’engagement est améliorée et le radar offre une nette amélioration des capacité de guerre électronique.

Les clients :

Deux pays ont déjà opté pour une modernisation de leur flotte de F-16 en direction du modèle «Viper», les Etats-Unis qui doivent patienter suite aux nombreux retards du F-35 et qui ne pourront  pas se doter en nombre suffisent du nouvel appareil. Puis, je vous l’annonçait il y a quelques semaines, la Corée du Sud vient d’opter pour la même modernisation.

Les clients du F-16 sont nombreux en Asie et ce n’est pas pour rien que Lockheed-Martin à commencé la tournée du «Viper» sur ce continent ! Le F-16 est le choix de 26 pays. Le programme F-16 a été caractérisé par une coopération internationale sans précédent entre les gouvernements, les forces aériennes et l'industrie aérospatiale.

1815443847.jpg


 

Photos :  1 F-16V «Viper» 2 Radar RACR sur le F-16 @ Lockheed-Martin