17/04/2017

L’US Air Force prolonge ses F-16 !

 

4356.jpg

L'US Air Force a autorisé l'extension de la durée de vie de ses avions de combat Lockheed-Martin F-16 à 12’000 heures de vol. Cette décision a été prise pour venir combler les retards de livraisons des F-35, mais également pour répondre à un besoin de dotation minimale qui ne pourrait être atteint avec le nouvel avion.

Cependant, tous les F-16 ne seront pas concernés par cette prolongation. Seuls les appareils ayant un potentiel suffisant et qui appartiennent aux standards Block 40 à 52 seront modifiés pour pouvoir durer jusqu’en 2048. Pour l’avionneur américain Lockheed-Martin, un programmes de modernisation de l'avionique du F-16 de type « Viper » couplés aux modifications SLEP (prolongation de cellule) démontre que le « Fighting Falcon » reste une option de quatrième génération hautement capable et abordable pour les clients américains de l'Air Force et les clients internationaux F-16.

Cellule et avionique :

Lockheed-Martin a dévoilé son plan de modernisation au standard F-16 « Viper » lors du Salon aérien de Farnborough de 2016. La mise à niveau des F-16 existants s'appuie sur une technologie conjointe avec le F-35. Elle comprend l’adaptation du radar APG-83 SABR de type AESA de Northrop-Grumman, l’adaptation d’un système pour l'évitement des collisions au sol, un nouveau viseur de casque. Une nouvelle architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

A l’avenir, Lockheed-Martin veut ajouter un réseau de données à haut débit et un nouveau système informatique pour permettre plus de circulation de l'information dans les nouveaux écrans du jet. Une nouvelle version ainsi configurée du F-16, lui permettra de travailler de concert avec les F-22 et F-35 en réseaux. Mais ces nouvelles applications permettront également à l’avion d’emporter de nouvelles armes plus sophistiquées.

En ce qui concerne la cellule, les essais (SLEP) de durabilité étendus ont démontré que des renforcement de la cellule ainsi que le remplacement d’ailerons et des joints d’étanchéité permettent d’assurer un telle durée de vie.

161128-F-XX000-001.JPG

Photos : 1 F-16 de l’US Air Force 2 Le F-16 continuera d’épauler le F-35 @ USAF

12/02/2017

La Grèce pense à moderniser ses F-16 !

434.jpg

La Grèce envisage de moderniser sa flotte de chasseurs F-16 « Fighting Falcon » et ne se positionne pas encore sur l’achat éventuel du F-35, bien que l’appareil semble avoir les faveurs du pays. Le ministre de la Défense Panos Kammenos envisage de lancer prochainement cette mise à jour et ne prendra pas de décision sur l’achat d’un nouvel avion de combat pour l’instant. L’avionneur américain Lockheed-Martin tente de son côté d’imposer le F-35 pour venir moderniser la flotte de la Force aérienne grecque et ceci au détriment des aéronefs européens.

Le ministre de la Défense à signer la semaine dernière une lettre d’intention pour la mise à jour des F-16 au standard « Viper » Block70. Le coût du contrat de modernisation est estimé dans une fourchette de 1,7 à 2 milliards de dollars us. Au total se sont 155 appareils de type F-16 C/D Block30/50/52 qui seront concernés.

Le F-16 « Viper » Block70 » :

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS).

 

3457.jpg

Photos : 1 F-16 solo display grec 2 F-16 Solo Displays @ Anthony Baines

 

17/01/2017

Taïwan débute la modernisation de ses F-16 !

2522910791.jpg

Taïwan a débuté le processus de modernisation de sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 en standard Block70/75« Viper ». Les quatre premiers avions sont arrivés à l'usine d’Aerospace Industrial Development Corporation l’île (AIDC) dans le nord-ouest de l’île. Au total se sont 142 F-16A/B qui sont concernés par cette importante mise à jour. Les travaux devront être terminés en mai 2022.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-10 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprend l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA soit le Northrop-Grumman APG-83, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques, ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’une nacelle de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

 

2661336344.jpg

Photos : 1 F-16 au standard Block70 Viper@ Lockheed-Martin 2 F-16 A taïwanais @H.Kao

 

 

 

06/12/2016

Séoul freine l’achat du F-35 !

3245.jpg

Le Parlement sud-coréen a refusé une demande du ministère de la Défense de dépenser 30% supplémentaire pour l'acquisition de Lockheed-Martin F-35 sur le budget prévu de 2017. Mais en contre partie, ce même Parlement a autorisé une dépense plus élevée que prévu pour le programme de modernisation des Lockheed-Martin F-16 et l'achat de missiles air-surface.

Le budget coréen de la défense 2017 prévoit de dépenser la somme de 34,5 milliards de dollars. Dont une importante part pour l’achat de F-35 dont les livraisons sont prévues en 2018-2021. La conséquence de cette décision va ralentir le rythme de livraisons des 40 F-35 prévus, mais va au contraire accélérer la modernisation des pour 134 F-16 au standard « Viper Block 70/75 ». Le Parlement a également ajouté un financement en vue du lancement d’un programme d'acquisition d'aéronefs maritimes susceptible d’être utilisé contre les sous-marins nord-coréens.

Différences de vision :

La décision du Parlement coréen montre un peu plus les différences qui le séparent du ministère de la Défence. La volonté du Parlement semble se diriger vers une modernisation au sens large de l’armée et moins dépendante du programme américain du F-35. Ce même Parlement montre également de nouveaux signes en direction du programme d’avion de combat indigène susceptible, d’entrer en service d’ici 2030. Plus connu sous la désignation de programme KFX-GSC produit par l’avionneur Korea Aerospace Industries (KAI). Dérivé directe du T-50 et du F-35, le KFX-GSX serait un avion multirôle doté d’une avionique nouvelle génération ne nécessitant pas de biplace (comme le F-22, F-35, T-50, Gripen E). L’avion offrirait une capacité de furtivité, mais de manière limitée, car l’ensemble des points de charges seront situés sous les ailes et le fuselage. L’avion serait doté d’un radar actif à balayage électronique (AESA).

 

569552621.jpg

Photos : 1 F-35 sud-coréen @ Lockheed-Martin 2 Projet KFX-GSX @ KAI

 

22/11/2016

La Corée du Sud signe la modernisation de ses F-16 !

240794697.jpg

Après un long processus de négociation, le gouvernement sud-coréen a accordé un contrat de 1,2 milliard de dollars pour moderniser 134 avions de combat de type Lockheed-Martin F-16C/D au nouveau standard « Viper ».

La signature du contrat vient de se faire après que 16 mois se ont écoulés depuis que le Département d'Etat des États-Unis a autorisé la vente du matériel à la Corée du Sud.

La Corée du Sud est l’un des plus grand utilisateur de F-16 avec 134 appareils en service. C’est l’ensemble de la flotte qui est concernée par cette importante modernisation. La nouvelle version « Viper » qui deviendra le standard au sein de la ROKAF sera dotée du nouveau radar Northrop Grumman APG-83 SABR « Radar Scalable Agile Beam » de type AESA couplé à un nouvel ordinateur de mission et une architecture dotée de la fusion de données. Cette modernisation doit permettre de mieux préparer et interagir avec les appareils de 5e génération ou de génération 4++.

L’avionique est également améliorée des écrans de nouvelle génération à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS).

131.jpg

 

Photos : 1 Prototype du F-16 Viper 2 Radar APG-83 SABR @ Northrop-Grumman