22/04/2013

Les EAU optent pour le F-16 «Desert Falcon» !

F-16F Block60 00-3012 Nellis.JPG


 

ABOU DABI, il s’agit probablement de la surprise du mois, les Emirats Arabes Unis (EAU)viennent de choisir le Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon» Block60 comme avion de combat. Le contrat prévoit l’acquisition de 25 F-16 pour un montant estimé à 5 milliards de dollars. En fait, il s’agit d’une seconde tranche de cet avion, qui équipe déjà l’armée de l’air des EAU.

 

Les USA ont damé le pion aux européens :

 

Alors, que les yeux étaient rivés sur la bataille européenne que se livraient depuis près de deux ans, le Rafale de Dassault et l’Eurofighter de Cassidian pour la fourniture de nouveaux avions de combat aux EAU, c’est en toute discrétion, que le service de presse du Pentagone vient d’annoncer la victoire du constructeur américain, rappelant du même coup la forte influence des USA dans la région.

 

Une présence marquée :

 

La Force aérienne des EAU connait bien le F-16, qu’elle en utilise depuis les années 2000, avec 54 F-16E Block 60 et 24F-16F Block60.

Cette victoire américaine met en difficulté la potentialité pour les Européens de vendre un jour, un appareil à ce pays.

 

Le choix des EAU peut se résumer à trois points : 

 

  • La forte influence des USA dans la région.
  • La bonne connaissance du F-16 et la satisfaction de son utilisation par les EAU.
  • Un coût d’achat et mise en oeuvre sensiblement inférieur à ses deux concurrents.

 

Le F-16E/F «Desert Falcon» : 

 

Le F-16E/F «Desert Falcon» est une modernisation directement dérivée du F-16 «Viper» (ex Sniper) en usage à Taïwan par exemple. La dénomination «Desert Falcon» est utilisée principalement pour les exportations au Moyen-Orient. Le «Desert Falcon» et le «Viper» sont tous deux au standard Block60 qui comprend : 

 

Un radar AESA soit : le Raytheon RACR pour le «Viper» et l’AN/APG-80 de Northrop-Grumman pour le «Desert Falcon». La taille des deux radars est identiques aux radars originaux à antenne mécanique, mais offrent des améliorations 2 à  3fois supérieures. Côté motorisation l’avion reprend le Pratt&Whitney F100-229. Le cockpit est entièrement numérique et permet l’usage de lunettes de vision nocturne.

 

Question armement : le «Desert Falcon» utilise le Raytheaon AIM-9X Sidewinder avec viseur de casque Boeing JHMCS, l’AIM-120 AMRAAM pour la portée moyenne. Pour l’attaque au sol, l’avion permet l’emport des bombes GBU-21v1 JDAM (Joint Direct Attack Munition) ainsi que l’ensemble des bombes GBU Enhanced Paveway à guidage laser.


 

up.zayed4uae.ae-df50b554f3.jpg


 

Photos : 1 F-16F Block60 «Desert Falcon»  EAU 2 F-16E Block60 «Deser Falocn» EAU @ Lockheed Martin