05/12/2016

Israël prépare l’achat de F-15I !

boieng,force aérienne israélienne,f-15i,eagle,f-35,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Israël envisage l'acquisition de Boeing F-15I supplémentaires pour soutenir ses futures exigences de combat. Bien que l'investissement de l'armée de l'air du pays soit actuellement concentré sur l'acquisition de 50 Lockheed Martin F-35. Tel Aviv estime avoir besoin d’augmenter son inventaire en matière de F-15 pour combler le faible nombre de F-35 d'un avion de grève dans son inventaire.

L’Etat Major israélien confirme que les capacités de furtivité du F-35 seront vitales dans une phase initiale d'un conflit, mais que le pays aura besoin d’un nombre plus important de F-15 et surtout d’un appareil capable d’emporter une charge d'armes plus importante que celle du F-35.

F-15D « Eagle »:

La première étape va consister dans le transfert d’un lot de 10 avions de combat Boeing F-15D «  Eagle » (version biplace) à la Force aérienne israélienne. Ces appareils une fois livrés, seront mis au nouveau standard israélien avec l’adaptation du radar Raytheon APG-82 (V) 1 et d’un nouveau système de guerre-électronique.

La modernisation de la flotte de F-15I comprend également l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permettra aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures seront engagés, afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

Concernant la guerre électronique, des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW sont prévus en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

La seconde étape doit permettre d’acquérir un nombre non divulgué de F-15 monoplaces à partir de 2019. Pour l’instant ni l’Etat Hébreu, ni les Etats-Unis n’ont confirmé l’éventuel achat de la version « Silent Eagle » du F-15. Cependant, des discussions sur le sujet sont actuellement engagées.

 

Photo : F-15 israélien @ Amir Shapiro

 

21/01/2016

Israël, améliore le F-15 pour combler les déficits du F-35 !

1017413_10156785260465497_4965725795547358449_n.jpg

Tel-Aviv, La Force aérienne israélienne va lancer un nouveau programme de une mise à niveau en profondeur de sa flotte de d’avions de combat Boeing F-15, afin de combler les déficits du Lockheed-Martin F-35. Une nouvelle qui dénonce une fois de plus, les nombreux problèmes de développements du « Lighning II ».

 

Mise à jour des F-15 :

Israël devrait se diriger vers l’’adaptation du radar Raytheon APG-82 (V) 1 pour équiper sa flotte de F-15. De plus, un nouveau système de guerre-électronique devrait également venir compléter les systèmes en service sur l’avion.

Selon le Colonel Yiftah, chef de la division armement des avions de l'armée de l'air israélienne, si certaines missions seront effectuées avec le F-35, le F-15 de Boeing ,restera un aéronef stratégique important au sein de la défense du pays, notamment en nombre et pour atteindre de longues distances.

 

Le Raytheon AN/APG-82 AESA :

Le radar Raytheon AN/APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités du F-15I pour des missions multirôles et permettra à celui-ci, de devenir multi-cibles. Le F-15I gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permettent d’améliorer la fiabilité de l’ordre de vingt fois et offre des économies de coûts.

L'AN/APG-82 met en œuvre à la fois le processeur de l'APG-79 monté sur F/A-18 E/F «Super Hornet» et l'antenne de l'APG-63 AESA montée sur F-15C. Le nouveau radar est également équipé d'un système de refroidissement plus performant et de filtres HF ajustables. Ce système de filtres HF a été imaginé pour permettre au radar du F-15 et au dispositif de contre-mesure électroniques de fonctionner simultanément sans se gêner l'un l'autre. Ce nouveau radar destiné aux F-15 « E & I » fait partie du Radar Modernisation Program (RMP).

 

Une longue suite de mises à jours :

La modernisation de la flotte de F-15I comprend également l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permettra aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures seront engagés, afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

Concernant la guerre électronique, des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW sont prévus en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

253908031.jpg

Photos : Boeing F-15I Israéliens @ IAF

02/11/2015

Un escadron de F-15 « Silent Eagle » pour Israël !

2135196.jpg

 

 

Tel Aviv, la levée des sanctions contre l’Iran va s’accompagner par la mis en place d’un nouvel escadron d’avions de combat Boeing F-15, au sein de la H'eil Ha'Avir, soit les Forces aériennes et spatiales israéliennes. Des sources israéliennes confirment que la demande qui a été convenue, lors d'une récente réunion entre les ministres de la Défense des Etats-Unis et d’Israël à Washington DC.

 

Un escadron de « Silent Eagle » :

Bien que les détails de la demande de F-15 n’ont pas été divulgués, les sources disent qu'il implique le dernier avion de la gamme « F-15 », soit le  « Silent Eagle ». Le Pentagone aurait également autorisé Israël à monter des systèmes israéliens sur l’appareil de type électroniques, mais également des armes air-sol et l'ajout de réservoirs de carburant pour des performances conformes à une autonomie prolongée.

 

Le Boeing F-15 « Silent Eagle » :

 

MSF09-0028.jpg

Dérivé direct du F-15E, le F-15 «Silent Eagle » dispose d’une amélioration de la furtivité des revêtements et la signature de l'avion, qui est due, au montage de trappes qui permettent le transport des armes en interne (CFTS). La particularité résident dans le fait qu’il possible en fonction de la mission de choisir entre le transport en interne ou de revenir au transport traditionnelle, emport de carburant et armes en externes.

 Le «Silent Eagle» est capable de transporter en interne l’ensemble des missiles air-air, tels que des missiles AIM-9X et AIM-120 et air-sol, des armes telles que le Joint Direct Attack Munition (JDAM) et Small Diameter Bomb (SDB). Le niveau de charge des armes utilisées sur les versions actuelles des F-15 reste  le même avec l’installation du CFTS.

Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA)  permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

 

En adéquation avec la modernisation des F-15I :

Ce futur nouvel escadron qui devrait équiper la Force aérienne israélienne sera également en adéquation avec la dernière mise à jour de la flotte de F-15I du pays. La modernisation de la flotte de F-15I comprend l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permet aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures ont réduits les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion. Concernant la guerre électronique, des améliorations ont permis d’améliorer la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW a été planifié. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir. Il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge. Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs.

 

693.jpg

Photos : 1 F-15i @ Yochai Mossi  2 le F-15 « Silent Eagle » @ Boeing 3 F-15i en vol @ IAF

20/01/2015

Modernisation des F-15 israéliens !

125.jpg

 

 

Tel Aviv, l'armée de l'air israélienne va moderniser ses avions de combat Boeing F-15I «Eagle», avec notamment l'installation d'un nouveau système de radar. 

 

Nouveau radar :

 

Les Boeing F-15I recevront un nouveau radar, soit le nouvel AN/APG-82 (V)1 doté d’une antenne active AESA en lieu est place de l’actuel radar antenne mécanique APG-70. Il s’agit du même choix que l’US Air Force qui modernise de la même manière sa flotte de F-15E.

 

Le Raytheon AN/APG-82 AESA :


162.jpg


 

Le radar Raytheon AN/APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités du F-15I pour des missions multi-rôles et permettra à celui-ci de devenir multi-cibles. Le F-15I gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permettent d’améliorer la fiabilité de l’ordre de vingt fois et offre des économies de coûts.

L'AN/APG-82 met en œuvre à la fois le processeur de l'APG-79 monté sur F/A-18 E/F «Super Hornet» et l'antenne de l'APG-63 AESA montée sur F-15C. Le nouveau radar est également équipé d'un système de refroidissement plus performant et de filtres HF ajustables. Ce système de filtres HF a été imaginé pour permettre au radar du F-15 et au dispositif de contre-mesure électroniques de fonctionner simultanément sans se gêner l'un l'autre. Ce nouveau radar destiné aux F-15 « E & I » fait partie du Radar Modernization Program (RMP).

 

Mise à jour des F-15I : 


boeing,f-15i,eagle,israël infos aviation,israël air force,infos aviation,nouvelles d l'aviation,l'actualité aéronautique,blog f-15


 

La modernisation de la flotte de F-15I comprend également l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permettra aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures seront engagés, afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

 

Concernant la guerre électronique, des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW sont prévus en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

Commentaire : 

 

La modernisation tout azimut des flottes de F-16 et maintenant de F-15 en Israël est directement liée au fait des retards de livraison, en ce qui concerne le Lockheed-Martin F-35 et le fait que celui-ci, coûte tellement cher, que l’aviation israélienne devra pouvoir compter encore longtemps sur les appareils actuels. En effet, du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 modernisés. 


1557.jpg


 

Photos : 1 F-15I @Siegi N. 2 radar AN/APG82(V)1 @ Rayteon 3 F-15I @Tomer 

11/10/2013

Israël, le F-35 sera l’élément de surprise !

988249_4488532910145_1618765544_n.jpg


 

Les deux premiers Lockheed-Martin F-35A «Lightning II» destinés a Israël seront livrés pour les premiers essais sur la base aérienne Luke AFB, en Arizona, en 2016. Cependant, le faible nombre de F-35 qui sera acquis par la H'eil Ha'Avir Ha'Israeli montre que le dernier né des appareil américain ne formera pas l’épine dorsale de la Force aérienne.

 

En effet, Israël recevra sept autres avions de type F-35A en 2017 et un autre lot de 10 en 2018. Au total, Israël a commandé un total de 19 F-35 à ce jour, mais envisage l'achat d'un second lot de 20 avions qui lui permettrait de se doter de deux escadrons. Israël a signé en octobre 2010 un contrat de 2,75 milliards de dollars pour une commande initiale de 19 F-35 et une option pour un deuxième escadron. En fin de compte, l’Israël Air Force désire un total de 75 F-35, pour un coût de 15,2 milliards de dollars afin de maintenir sa suprématie aérienne au Moyen-Orient au cours des deux prochaines décennies. Mais les coûts actuels de l’avion diminue fortement cette espérance. 


 

531px-F-15I_Ra'am.jpg


 

En conséquence, la Force israélienne compte moderniser son parc actuel composé de 27 F-15I «Raam Strike Eagles», 72 F-15A-D «Eagle», 102 F-16I «Sufa» et  224 F-16C/D «Fighting Falcon».

 

Conséquences :

Le F-35 permettra à l’Etat d’Israël de maintenir une suprématie aérienne et son avance qualitative technologique dans la région, notamment en matière de dissuasion, mais également en cas de frappes préventives. Par contre, du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 modernisés. On ne serait  donc pas surpris, si d’aventure israël optait, par exemple, pour une mise à jour de type «Silent Eagle» pour ses F-15, "aller shabbat salom c'est vendredi" !


 

f-16.jpg


Photos : 1 Image de synthèse F-35 israël  2 F-15I 3 F-16D Block 60 @ H'eil Ha'Avir 

22:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : f-35a, f-15i, f-16cd, h'eil ha'avir |  Facebook | |