15/06/2017

Le Qatar achète des F-15 !

 

 

1366280288.jpg

En pleine crise, avec ses voisins du golfe, le Qatar a conclu un accord pour l’achat de 36 avions de combat Boeing F-15 pour un montant de 12 milliards de dollars. Cette vente a été confirmée par le ministre américain de la Défense James Mattis. La vente comprend également des simulateurs, des pièces de rechanges et une large quantité d’armement non spécifiée.

 Jusqu’à 72 F-15 E :

En juin dernier, le Département d’Etat américain avait déjà donné son feu vert ce un premier lot de 36 avions de combat de type Boeing F-15 E « Strike Eagle » en septembre dernier, la signature et cette fois effective. Mais au total, ce sont 72 F-15 qui pourraient être acquis par le petit pays du golfe.

Le Boeing F-15 E « Strike Eagle » :

Le Boeing F-15 E « Strike Eagle » est doté du Tactical Electronic Warfare System (TEWS), c'est-à-dire d’un système électronique de guerre tactique qui intègre toutes les contres-mesures disponibles : récepteurs d'alerte radar (RSA), brouilleur de radar et lanceur de systèmes de leurres/paillettes. Il est doté du radar Raytheon AN/APG-82(v) de type AESA (Active Electronically Scanned Array Radar). Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN : Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night), monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques, et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

Il peut aussi être armé de missiles air-air AIM-9X Sidewinder et de l'AIM 120 AMRAAM. Il emporte également un canon General Electrique M61A1 de 20mm. Le F-15 E peut emporter toute la palette de bombes guidées GPS disponible.

Rafale et F-15E: 

Le Qatar avait passé commande en 2015 pour 24  avions de combat Rafale pour près de 6,3 milliards d’euros. Selon Dassault, l'accord prévoit 12 autres avions en options qui pourraient porter le contrat à 36 appareils par la suite. Tout comme le Koweït, le petit Emirat modernise sa flotte en prenant soin de diversifier ses fournisseurs. 

F-15E_Strike_Eagle_over_Afghanistan.jpg

Photos : Boeing F-15 E « Strike Eagle » @ USAF