01/12/2017

Le Qatar prêt signer à l’achat des Eurofighter !

Nat_RS44670__DSC6015-opt.jpg

Le consortium Eurofighter (Airbus, BAE Systems et Leonardo) et le Qatar ont annoncé que les discussions sur le contrat portant sur 24 avions de combat Eurofighter « Typhoon II » ont abouti. De fait, la signature du contrat pourrait avoir lieu avant la fin de cette année.

"Je ne voudrais pas spéculer sur la date exacte de la signature, a expliqué Chris Boardman au comité spécial défense du Parlement britannique. Nous avons conclu toutes nos discussions, nous n'avons plus de négociations à faire avec les Qataris, le contrat est finalisé. Nous devons simplement trouver une fenêtre pour le signer".

Rappel :

C’est en septembre dernier, que la surprise est tombée, avec la signature d’une lettre d’intention du Qatar pour acheter 24 avions de combat Airbus DS Eurofighter « Typhoon II ». Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon et son homologue qatari, Khalid bin Mohammad Al Attiyah, avaient signé l'accord à Doha.

Un choix politique : 

La décision du Qatar est en soi une tentative d’amadouer l’Europe dans sa guerre des mots avec l’Arabie Saoudite. Le Qatar s’est retrouvé isolé du point de vue diplomatique face à l’Arabie Saoudite qui l’accuse de soutenir le terrorisme. En arrière plan le soutien du Qatar à l’Iran a fortement déplus aux Emirats voisins. Mais derrière la guerre des frères ennemis du wahhabisme, c’est l’avenir économique de la région qui se joue. Le Qatar a besoin d’alliés en Occident et ces trois achats (Rafale , F-15 et Eurofighter) son un premier pas, du moins une tentative pour se mettre à l’abri.

Eurofighter T3 : 

L’Eurofighter T3 (F3) dispose du radar AESA E-CAPTOR. L’arrivée du E-CAPTOR permet grâce à son antenne AESA d’effectuer des tâches multiples simultanément. Le nouveau radar conserve les principales caractéristiques de l'architecture du radar ECR-90 CAPTOR actuel, mais, il est  doté d’une antenne AESA en lieu et place de l’actuelle antenne mécanique. Il est prévu d’exploiter la maturité du système actuel et d’y adjoindre le mode AESA. Eurofighter GmbH et Euroradar, de concert avec leurs partenaires industriels ont commencé le développement à grande échelle de la nouvelle génération d’antenne radar AESA (Active Electronically Scanned Array). L'objectif est de permettre une mise en service du nouveau radar pour 2018 et de ce fait, répondre aux exigences des pays partenaires et clients à l'exportation. L'intégration d'armes comprend les missiles Meteor, Storm Shadow et Brimstone II et les bombes Paveway IV et de petit diamètre. 

_DSC8673 copy (1).jpg

 

Photos : 1 Eurofighter T2 2 Cockpit @ Airbus DS

 

26/09/2017

A330MRTT pour l’Allemagne et la Norvège !

798111201.jpg

L'Allemagne et la Norvège ont formellement ajouté cinq autres avions ravitailleurs multrirôle Airbus Defence A330 MRTT au sein d’un programme multinational lancé plus tôt cette année par le Luxembourg et les Pays-Bas.

Airbus a annoncé la réception d'une commande ferme auprès de l'agence européenne de passation de marchés pour 5 A330MRTT supplémentaires, ce qui augmenterait la flotte groupée des pays partenaires du type à sept unités. Ces avions devraient être livrés entre 2020 et 2022.

L‘A330 MRTT :

L’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

A ce jour, 28 A330 MRTT ont été livré pour les forces aériennes de l'Australie, de l'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis et du Royaume-Uni. 23 autres sont en commande, y compris pour la France et Singapour. Une coalition de partenaires de l'OTAN, l'Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Norvège acquerront également ce type d’appareil ainsi que le Qatar et la Corée du Sud.

Photo : A330MRTT avec des Hornet espagnols @ Airbus DS

10/05/2011

Le 50e Tiger Meet a débuté !

 

tiger_002.jpg

 

Il y a 50 ans, le 19 juillet 1961, se déroulait la toute première rencontre des Tigres de l’OTAN sur la base américaine de RAF Woodbridge en Angleterre. Ces premiers tigres étaient au nombre de trois. Ils représentaient les forces aériennes des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la France. Cette première réunion tripartite avait pour insigne le tigre, prédateur redoutable et chasseur par excellence. Dès l’origine, cette rencontre qui avait durée une journée, fait des émules et va donner naissance au Nato Tiger Meet qui n’aura de cesse de s’agrandir au fil du temps.
De nos jours, le Nato Tiger Meet est devenu l’exercice aérien interarmées et interallié le plus important en Europe ! Il regroupe à lui seul près de 17 nations, 24 escadrons de chasse, d’hélicoptères, de détection aéroportée ou de ravitaillement en vol.

 

11_5011_new_michel_004.jpg

 

50e édition en France :

L’exercice international de défense aérienne «Tiger Meet 2011» se déroule du 9 au 20 mai 2011 sur la base aérienne 103 à Cambrai en France, sous l’organisation de l’Escadron 1/12 «Cambresis» qui vole sur Mirage 2000 C RDI.

ntm2011.png

Participation suisse :

Une nouvelle fois le Staffel 11 basé à Meiringen s’est envolé pour participer à l’exercice du Tiger Meet avec une nouvelle «deco» pour le Hornet J-5011 (voir photo) Le Staffel 11 avait remporté le Tiger Meet 2008  mais n’avait pas pu participer l’année dernière pour raison d’économie budgétaire. Les Suisses se sont déplacés  avec cinq F/A-18 C/D, soit  quatre avions d’engagement, plus une machine de réserve.  23 escadrilles en provenance de 17 pays européens participent également à cette campagne. Les exercices prévus au programme comptent parmi les plus exigeants qui soient. Un accord technique relatif aux activités communes d’instruction entre la Suisse et la France constitue la base légale pour la participation au «Tiger Meet 2011».

 

tiger_008.jpg

Grand Meeting ce weekend :

En plus de l’exercice, le weekend prochain se déroulera sur la base aérienne un grand meeting aérien ouvert au public. Dans un esprit de solidarité aéronautique complet, l’aéro-club Louis Blériot s’est associer  avec l’Escadron de Chasse “1/12 Cambrésis”, la Base aérienne 103, la ville et la communauté de Cambrai, pour ouvrir au grand public le 50ème Tiger meet. Cet immense exercice aérien militaire va rassembler plus d’une centaine d’aéronefs venus de plus de 19 pays. Pour ce faire, un meeting de renommée internationale sera organisé le 15 mai 2011 sur l’aérodrome de Cambrai-Niergnies, il sera le point d’orgue des différentes manifestations organisées conjointement avec l’Armée de l’air, dans le centre de Cambrai. Les escadrons et les hélicoptères Tigre, accompagneront la Patrouille de France et beaucoup d’autres patrouilles et avions de légende dans un show aérien qui devrait rassembler 50 000 personnes.

 

 

 

tiger_012.jpg

 

 

Photos : 1 Mirage 2000 du 5/330 @ PMH 2 Hornet suisse avec sa nouvelle livrée @Staffel11/Martin Michel 3 Insigne ntm 2011 4 Tornado Luftwaffe 5 F-16 D Turc @ Paul Marais-Hayer