04/11/2015

Le Typhoon épine dorsale de la RAF!

 

RAF No 11 Squadron Typhoon at Green Flag, USA.jpg

 

Le Royaume-Uni envisage la possibilité de conserver une partie ou même la totalité de ses premiers modèles d’avion de combat Eurofighter « Typhoon II », car avec ces appareils, la Force pourra garder une dotation suffisante pour assurer les nombreuses missions qui lui incombent. Le but étant d’éviter à la prestigieuse RAF de tomber au plus bas en matière de capacité numérique.

Prenant la parole à la Chambre des communes le 3 novembre dernier, le sous-secrétaire d'Etat à la Défense, Philip Dunne, a déclaré que le ministère de la Défense (MoD) est en train de revoir sa décision en ce qui concerne le retrait des 53 aéronefs de type Eurofighter T1 (Tranche 1) en 2018. En effet, le dernier rapport concernant les prévisions défense stratégique et de sécurité (SDSR) envisageait le retrait pur et simple de la version de base de l’Eurofighter au sein de la RAF.

Pour la RAF, il s’agit notamment de revoir les extensions possibles pour de la durée de vie des équipements existants pour les le standard T1 de l’Eurofighter, anis que les possibilités de modernisation. Le maintien du standard T1 et de sa possible mise à jour doit permettre de combler le départ à la retraite des Panavia Tornado GR4. L’éventualité d’un départ des Tornado et des Eurofighter T1 pour 2019, plongerait la RAF inexorablement dans une sous dotation difficile à combler à l’avenir.

 

La RAF aujourd’hui :

La Royal Air Force dispose à ce jour de 192 avions de combat de première ligne, composée de 87 Tornados, 53 Typhoon T1 et 52 de la T2.  La RAF va prochainement débuter la réception de 40 Eurofighter T3A. Il faut également tenir compte dès 2019 des premières livraisons de Lockheed-Martin F-35 « Lightning II », mais avec un rythme particulièrement lent. Selon les prévisions de la RAF, en 2019, celle-ci ne disposera donc que de 127 avions de combat, soit le seuil le plus bas jamais comptabilisé.

 

Modernisation est maintien :

Pour la RAF il est devenu primordial de moderniser les Eurofighter avec le programme P1Ea/b, soit : P1E (a) : Mise à jour des logiciels et des senseurs, mise à jour de l’avionique avec  facilitation d’utilisation pour le pilote, dont le viseur de casque, intégration du pod de désignation laser « Litening III », intégration des bombes « Paweway IV ». Préparation à l’intégration du missile « Brimstone II ». 

P1E(b): Amélioration du système IFF, mise à jour du logiciel du système DASS (Defensive Aids Sub System), amélioration des systèmes de communication et de liaison de données Link16, simplification des logiciels de maintenance. 

Et de garder un maximum d’Eurofighter en activité, car celui-ci va devenir l’épine dorsale de la RAF dans les prochaines années.

 

519986836.jpg

Photos : Airbus DS Eurofighter T2 de la RAF @ RAF