04/01/2017

L’Empire Test Pilots' School opte pour le PC-21 !

PC-21-23.jpg

Une bonne nouvelle ne vient parfois pas toute seule, l’école des pilotes d’essai de la Royal Air Force, soit L’Empire Test Pilots School (ETPS) a passé commande de deux avions de formation Pilatus PC-21.

Les PC-21 viendront remplacer les deux Embraer EMB-312 « Tucano » en service. L’avion suisse évoluera aux côtés des Hawk T1, Tornado GR4 et Gripen D et les hélicoptères Apache, EC135, A109 et Gazelle,

L’Empire Test Pilots' School (ETPS) :

L’Empire Test Pilots School est géré par le ministère de la Défense Britannique  et la société  QinetiQ en vertu d'un accord à long terme. C’est en 1943, que le maréchal de l'Air Sir Ralph Sorley  à formé le "Flight Training Test Pilots" après que de nombreux pilotes furent tués en testant de nombreux avions et prototypes introduits lors du début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 Juin 1943, l'unité devient l'école des pilotes d'essai et d'armement expérimental (A & AEE) à Boscombe Down.  L'école devant fournir une formation approfondie leur permettant d’être en mesure de tester des appareils et des systèmes de nouvelles générations afin d’en déterminer les qualités et défauts. En juillet 1944 l’école change de nom et devient  l’Empire Test Pilots School.

L'école des pilotes d'essai de l'Empire a été la première de son genre et fut bientôt suivie par d'autres écoles similaires, telles que l'École de l'US Air Force Test Pilot à Edwards Air Force Base, en Californie, en 1944, le United States Naval Test Pilot School dans le Maryland en 1945 et l'EPNER en France (École du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) en 1946. Certaines de ces écoles fonctionnent avec des programmes d'échange, qui élargissent la gamme d'aéronefs que les élèves ont à leur disposition pour acquérir une expérience de test en vol plus large.

En plus de ces échanges d'étudiants, les Britanniques, Français et Américains partagent l'accès aux écoles de leur avion, de sorte que les élèves peuvent éprouver un large éventail de types d'aéronefs au cours de leurs cours respectifs.

Deux PC-21 de plus pour la Jordanie :

En parallèle aux commandes française et anglaise, le Jordanie achète deux exemplaires supplémentaires du PC-21 ce qui portera à 10 d’avions en commande pour la Force aérienne Royal de Jordanie (RJAF).

9 clients pour le PC-21 :

Les pays utilisateurs sont la Suisse (8), Singapour (19), l’Arabie Saoudite (55), Emirats Arabes Unis (25), le Qatar (24) l’Australie (49), la Jordanie (10), la France (17) et l’ETPS (2).

 

 

 

 

e0fe1aadc5ae92fc88f8445514b084ea-PC-21 Pilots Training Reto Obrist.JPG

13/07/2014

L’Empire Test Pilot’s School continue sur Gripen !

Etps_jas39b_gripen_arp.jpg

 

Saab a signé une prolongation de contrat d’utilisation d’avion Gripen avec l'Empire Test Pilots du Royaume-Uni (ETPS). Les étudiants de l’ETPS sont formés à l’aide du Gripen depuis 1999.

 

Plus de 70 pilotes d'essai ont volé sur le Gripen B, au sein de l’ETPS. Plus de 800 heures de vol ont été fournis à ce jour, à partir du site de Linköping en Suède. 

 

Arrivée du Gripen D :

 

A ce jour l’ETPS volait sur un Gripen «B» de première génération, dorénavant, c’est aux commandes d’un Gripen «D» que les futurs pilotes d’essai et ingénieurs de vol seront formés. L’avion de combat Gripen est utilisé pour les cours de formation des pilotes d'essai depuis 13 ans et fait partie intégrante du programme de formation Fixed Wing Graduate de l’ETPS. Les instructeurs et les étudiants volent sur un Gripen biplace dans le cadre de vols d’instructions et de formations sur simulateur, ce qui leur permet de découvrir la technologie avancée et les caractéristiques de vol de cet avion. Parmi les éléments clés du programme, il permet notamment d’apprendre des techniques spécifiques, d’utiliser des systèmes et d’être évalué sur l’avion. La campagne consiste également à réaliser des vols-cibles au cours desquels un avion d’entrainement SK 60 sert de cible lors d’exercices de contrôle radar.

 

 

L’Empire Test Pilots' School (ETPS) :

L’Empire Test Pilots School est géré par le ministère de la Défense Britannique  et la société  QinetiQ en vertu d'un accord à long terme. C’est en 1943, que le maréchal de l'Air Sir Ralph Sorley  à formé le "Flight Training Test Pilots" après que de nombreux pilotes furent tués en testant de nombreux avions et prototypes introduits lors du début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 Juin 1943, l'unité devient l'école des pilotes d'essai et d'armement expérimental (A & AEE) à Boscombe Down.  L'école devant fournir une formation approfondie leur permettant d’être en mesure de tester des appareils et des systèmes de nouvelles générations afin d’en déterminer les qualités et défauts. En juillet 1944 l’école change de nom et devient  l’Empire Test Pilots School.

L'école des pilotes d'essai de l'Empire a été le premier en son genre, et fut bientôt suivi par d'autres écoles similaires, tels que l'École de  l'US Air Force Test Pilot à Edwards Air Force Base, en Californie, en 1944, le United States Naval Test Pilot School dans le Maryland en 1945 et l'EPNER en France (École du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) en 1946. D'autres écoles en Inde (Indian Air Force School Test Pilot à Bangalore)  Certaines de ces écoles fonctionnent avec des programmes d'échange, qui élargissent la gamme d'aéronefs que les élèves ont à leur disposition pour acquérir une expérience de test en vol. 

En plus de ces échanges d'étudiants, les Britanniques, Français et Américains partagent l'accès aux écoles de leur avion, de sorte que les élèves peuvent éprouver un large éventail de types d'aéronefs au cours de leurs cours respectifs.


11me1de.jpg


Photos : l’actuel Gripen B de l’ETPS @ Saab

 

 

 

 

 

 

 

09/07/2012

L’Empire Test Pilots' School confirme le Gripen B !

 


 

800px-Etps_jas39b_gripen_arp.jpg

 

 

La société de défense et de sécurité Saab et l’école britannique Empire Test Pilots' School (ETPS) ont reconduit l’accord portant sur l’utilisation de l’avion de combat multirôle Gripen dans le cadre de la formation des pilotes d'essai et des ingénieurs d'essai en 2012. Les étudiants de l’ETPS sont formés à l’aide du Gripen depuis 1999.

Le contrat récemment conclu comprend plusieurs programmes de l’ETPS, notamment le déroulement de deux campagnes annuelles de formation en Suède, l'une au printemps et l’autre à l’automne.

L’avion de combat Gripen est utilisé pour les cours de formation des pilotes d'essai depuis 13 ans et fait partie intégrante du programme de formation Fixed Wing Graduate de l’ETPS. Les instructeurs et les étudiants volent sur un Gripen biplace dans le cadre de vols d’instructions et de formations sur simulateur, ce qui leur permet de découvrir la technologie avancée et les caractéristiques de vol de cet avion. Parmi les éléments clés du programme, il permet notamment d’apprendre des techniques spécifiques, d’utiliser des systèmes et d’être évalué sur l’avion. La campagne consiste également à réaliser des vols-cibles au cours desquels un avion d’entrainement SK 60 sert de cible lors d’exercices de contrôle radar.

« Saab est très heureux d’avoir obtenu le contrat d’ETPS pour l’année 2012 », déclare Eddy de la Motte, vice-président et directeur du service export du Gripen. « Le choix d’ETPS pour l’avion de combat de dernière génération démontre une fois de plus les capacités du Gripen. Nous sommes donc naturellement ravis de pouvoir poursuivre cette coopération fructueuse. »

En outre, Saab et les Forces aériennes suédoises travaillent en étroite collaboration concernant le programme d'ETPS, pour lequel tous les vols s'effectuent en Suède. Par conséquent, les étudiants et les instructeurs se rendront dans les établissements d'essai en vol de Saab à Linköping, pour prendre part à une formation au vol sur simulateur, alors que la formation sur les simulateurs Gripen aura lieu à Såtenäs, sur le site du F 7 Wing des Forces aériennes suédoises.

L’Empire Test Pilots' School (ETPS) :

L’Empire Test Pilots School est géré par le ministère de la Défense Britannique  et la société  QinetiQ en vertu d'un accord à long terme. C’est en 1943, que le maréchal de l'Air Sir Ralph Sorley  à formé le "Flight Training Test Pilots" après que de nombreux pilotes furent tués en testant de nombreux avions et prototypes introduits lors du début de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 Juin 1943, l'unité devient l'école des pilotes d'essai et d'armement expérimental (A & AEE) à Boscombe Down.  L'école devant fournir une formation approfondie leur permettant d’être en mesure de tester des appareils et des systèmes de nouvelles générations afin d’en déterminer les qualités et défauts. En juillet 1944 l’école change de nom et devient  l’Empire Test Pilots School.

L'école des pilotes d'essai de l'Empire a été le premier en son genre, et fut bientôt suivi par d'autres écoles similaires, tels que l'École de  l'US Air Force Test Pilot à Edwards Air Force Base, en Californie, en 1944, le United States Naval Test Pilot School dans le Maryland en 1945 et l'EPNER en France (École du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) en 1946. D'autres écoles en Inde (Indian Air Force School Test Pilot à Bangalore)  Certaines de ces écoles fonctionnent avec des programmes d'échange, qui élargissent la gamme d'aéronefs que les élèves ont à leur disposition pour acquérir une expérience de test en vol. 

En plus de ces échanges d'étudiants, les Britanniques, Français et Américains partagent l'accès aux écoles de leur avion, de sorte que les élèves peuvent éprouver un large éventail de types d'aéronefs au cours de leurs cours respectifs.

Photo : Gripen B de l’ETPS @ SAAB Gripen.


 

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saab, gripen, etps, raf, gripen b, le gripen |  Facebook | |