28/09/2017

Airbus débute les essais de l’A340 BLADE !

Airbus_A340-laminar-flow-BLADE-demonstrator-first-flight-1-copie.jpg

L’avionneur européen Airbus a débuté les essais en vol de son A340 BLADE “Breakthrough Laminar Aircraft Demonstrator in Europe” ou «Demonstrateur d'avion laminaire révolutionnaire en Europe» dont le but est de viser une réduction de 50% du frottement des ailes et permettre une réduction des émissions de CO2 jusqu'à 5 % plus faibles.

L’A340 BLADE :

Ce programme d’essai basé sur une cellule d’A340 comprend les modifications suivantes : l’avion est équipé à l’extérieur de deux extensions d’ailes, représentatives d’ailes laminaires transsoniques. À l’intérieur de la cabine, a été installé un poste spécialisé très complexe pour mesurer les essais en vol (Flight Test Instrumentation ou FTI). Ces modifications du « banc d’essai volant » A340-300 ont été réalisées à Tarbes. Le chantier a nécessité 16 mois de travail et le soutien de nombreux partenaires européens d’Airbus, les principaux étant Saab Aircraft et GKN Aerospace.

Sur les ailes, des centaines de capteurs ont été installés pour mesurer l'ondulation de la surface pour aider les ingénieurs d'Airbus à déterminer leur influence sur la stabilité. C'est la première fois qu’ Airbus a utilisé une telle méthode d'essai sur un avion. D'autres premières sont l'utilisation de caméras infrarouges à l'intérieur de la puce pour mesurer la température des ailes et un générateur acoustique qui mesure l'influence de l'acoustique sur la laminarité. En outre, il existe également un système de réflectométrie innovant, qui mesure la déformation globale en temps réel pendant le vol.

L’objectif majeur du projet Blade est d’être capable de mesurer les tolérances et les imperfections qui peuvent être présentes, et de toujours maintenir la laminarité. Durant la campagne, Airbus prévoit de simuler tous les types d’imperfections de manière contrôlée, de sorte que les tolérances pour la fabrication d’une voilure laminaire puissent être complètement connues. L’A340 Blade va effectuer environ 150 heures de vol au cours des prochains mois.

A340-laminar-flow-BLADE-demonstrator-first-flight-057.jpg

 

Photos : A340 Blade @ Airbus

 

 

 

 

30/05/2011

Le Gulfstream G650 reprend ses essais !

 

g650-aerial-hires.jpg

SAVANNAH, Gulfstream Aerospace Corp a repris le programme d’essais en vol du

 G650 et ceci suite à une suspension temporaire de vol après l’ accident du 2 avril dernier.

 

 

Retour aux essais :

 

Le premier vol depuis l'accident a eu lieu le 28 mai, l’appareil de no : 6001

À volé durant  1 heure et 39 minutes. L'équipage se composait des pilotes d'essais Jake Howard et Tom Horne et l’ingénieur navigant d'essais Bill Osborne.

À ce jour, le programme d’essais en vol du  G650 a accompli 470 vols, accumulé 1560 heures sur  les 2.200 heures estimées nécessaires pour la certification. Gulfstream a repris les vols avec les quatre avions de vol d'essai restants. La société prévoit toujours de certification en 2011, avec l'entrée en service en 2012, comme initialement prévu lors du lancement public de l'avion en 2008.

 

Photo : G650 en test en vol @ Gulfstream



26/02/2011

B787 «Dreamliner» : 1.000 heures de vol !

 

 

K65116_med.jpg

 

 

 

EVERETT, Washington, 24 février 2011, Boeing annonce que les B787 «Dreamliner» viennent de passer le cap des 1000 heures de vol !Le Boeing  B787 Dreamliner passé le cap des 1000  heures  vol, marquant un nouveau jalon dans le programme d'essais en vol. Au total sept avions participant à des essais en vol. L’arrivée  du B787 no :ZA004 en retour de vol à l'aéroport international de Yuma en Arizona a permi de boucler la millième heure de vol !

«L'équipe fait de grands progrès», a déclaré Scott Fancher, vice-président et directeur général du programme du B787. "Nous sommes en train à travers les conditions d'essai nécessaires pour certifier cet avion avec près de 80% des conditions pour le premier modèle, avec les moteurs Rolls-Royce. Et, nous sommes plus de 60 % du chemin à travers les conditions d'essai pour les B787 dotés des moteurs General Electric. "

Le capitaine Mike Carriker, chef pilote pour le B787, a déclaré l'avion continue à bien se comporter dans les tests, «Nous sommes vraiment impatient de pouvoir terminer ses essais en vol, afin que nos clients puissent voir par eux-mêmes les excellentes performances de cet avion".

Photo : le B787 no : ZA004 @ Boeing

 

14/09/2009

Le BA609 Tiltrotor testé en Suisse

BA609_04.jpg

 

Le prototype du Bell / Agusta BA609 Tiltrotor (Aéronef à moteurs basculants) effectue depuis aujourd'hui des essais dans le Valais, sur l'ancien aérodrome militaire d'Ulrichen. Si n'est ce pas une première, pour la firme italienne de venir en Suisse pour effectuer des essais en vol, il s'agit d'ici une nouveauté pour ce genre d'appareil.

Cette région dont les conditions spécifiques de température et d'altitude (1'340m) conviennent tout particulièrement aux essais de vol en condition de montagne. Ces phases de vol se poursuivront jusqu au 18 septembre.

 

 

BA609_14.jpg

 

 

Le BA609 Tiltrotor:

 

Les caractéristiques uniques du rotors basculants BA609 combinent les avantages d'un hélicoptère et d'un avion à voilure fixe en un seul appareil. Cet appareil et l'équivalent en plus petit du V-22 Osprey américain. Décollage et atterrissage vertical, en volant au-dessus des conditions météorologiques défavorables avec jusqu'à neuf personnes et le confort d'une cabine pressurisée à deux fois la vitesse  d'un hélicoptère, le BA609 représente la prochaine génération d'avions de transport destinés à des marchés gouvernementaux et militaires. Le BA609  certifié  pour le vol aux instruments dans des conditions givrantes, dispose d'un fuselage en matériaux composites, un cockpit de pointe. Il est doté de commande de vol numériques de type Fly-by-Wire. Permettant  des vitesses de croisière de l'ordre de 275 noeuds et à des distances allant jusqu'à 700 miles nautiques, ce type d'appareil ouvre la voie à de multiples possibilités.

 

 

 

L'utilisation du BA609:

 

 

Ce type d'aéronef est suceptible de trouver plusieurs applications   dans le civil avec les opérations SAR (Search and Rescue), ainsi qu'en transport ambulance version (SME). En transport passagers version taxi et de convoyage pour le personnel des entreprises. Mais les applications les plus vastes se situent du côté militaires avec les Forces spéciales, le soutien logistique d'unités au sol, le transport rapide et pratique qu'offre ce type de véhicule à des unités aéroportées . Les tiltrotors compléteront judicieusement les capacités de projection sur un théâtre d'opération en complémentarité des avions de transports et des hélicoptères.

 

BA609_01.jpg

 

 

Photos: BA609 en vol et Cockpit. @ Agusta Westland press.