10/10/2021

Atterrissage court pour le KC-390  !

Brazilian_Air_Force_cut_KC390_order.jpg

Après les essais d’atterrissages sur terrains mous, la Force Aérienne Brésilienne (FAB) a annoncé avoir effectué une série d'exercices d'atterrissage courts avec le KC-390 en vue de terminer la qualification de ce dernier.

L’exercice s'est déroulé du 28 au 29 septembre à deux endroits différents, sur la base aérienne d'Anápolis, où se trouve le siège de l'escadron qui exploite le biréacteur, et l'aéroport Santos Dumont, à Rio de Janeiro, dont la piste n'a que 1323 mètres. La FAB vise comme objectif de pouvoir utiliser le KC-390 sur des pistes courtes, courantes dans plusieurs régions du pays. 

À Anapolis, des atterrissages ont été effectués, avec la distance la plus courte possible. La FAB avait placé des marques à 1’000 mètres, 1’200 mètres et 1’500 mètres sur la piste, qui mesure 3’300 mètres de long. Des exercices de remise de gaz ont également été effectués. Suite à une série de résultats parfaitement satisfaisant selon la FAB, les tests se sont poursuivis à Rio de Janeiro où il a atterri au niveau de la mer.

« Toutes les étapes qui font partie du déploiement de ce nouvel avion multi-missions sont en train d'être franchies avec succès. À Anápolis, nous pouvons voir comment le projet mûrit et améliore ses qualités opérationnelles, devenant essentiel dans les différentes missions de la FAB », a déclaré le commandant de la 2e escadre, le colonel Aviator Gustavo Pestana Garce.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes « fly-by-wire » avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

KC-390_1.jpg

Photos : Atterrissages court pour le KC-390@ FAB

 

26/08/2021

Des taxis aériens bientôt en service ?

главная-3-1140x550.jpg

L’avionneur brésilien Embraer vise le marché des taxis aérien avec sa filiale Eve Urban Air Mobility en Asie-Pacifique et en Amérique latine.

Eve Urban Air Mobility Solutions, Inc. (Eve)

Embraer a lancé en octobre 2020 sa filiale Eve Urban Air Mobility Solutions, Inc. (Eve) tant que nouvelle société indépendante dédiée à l'accélération de l'écosystème de la mobilité aérienne urbaine (UAM). Eve développe un portefeuille complet de solutions pour activer le marché UAM et, à terme, profiter à la vie des gens, y compris la progression et la certification du véhicule électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) de l'entreprise, les services complets associés et le réseau d'assistance, et la création de solutions de gestion du trafic aérien. André Stein, ancien responsable de la stratégie d'EmbraerX, a été nommé PDG d'Eve.

Eve bénéficiera d'une concentration, d'une vitesse et d'une agilité accrues, permettant à l'entreprise d'innover et d'exécuter à un rythme accéléré afin de tirer pleinement parti de l'opportunité UAM mondiale. Bénéficiant d'un état d'esprit de startup, soutenu par plus de 50 ans d'expertise aérospatiale d'Embraer, Eve dévoile aujourd'hui une proposition de marché unique et précieuse. La conception eVTOL centrée sur l'humain d'Eve représente un développement de produit réel et certifiable. 

Le marché d’Asie-Pacifique

L’avionneur Embraer  a conclu un accord avec Ascent, une plateforme de réservation de taxis aériens pour la fourniture de 100 avions électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL). Actuellement, la plate-forme Ascent est utilisée pour réserver des hélicoptères, mais la société envisage depuis longtemps de s'étendre aux eVTOL. Avec 100’ 000 heures de vol allouées chaque année, Ascent prévoit de desservir cinq villes d’ici cinq ans, soit  :

Bangkok, Thaïlande

Manille

Singapour

Tokyo, Japon

Melbourne, Australie

La région ploie sous les problèmes de mobilités et le nouvel engin peut réduire ces problèmes en offrant une croissance durable. 

L’Amérique Latine

Embraer travaille également au développement d’EVE en sur le prometteur marché sud-américain, avec un second accord avec la société avec Flapper, une autre plateforme d'aviation privée à la demande, pour développer la mobilité aérienne urbaine en Amérique latine. Dans cet accord, Eve a accepté de fournir à Flapper 25 eVTOL pour commencer à équiper les villes suivantes d’ici 2026 :

São Paulo, Brésil

Rio de Janeiro, Brésil

Belo Horizonte, Brésil

Santiago du Chili, Chili

Bogota, Colombie

Mexico, Mexique

Eve_Embraer-X.jpg

Photos : le Taxi EVE d’Embraer @ Embraer

01/08/2021

Essais du KC-390 sur terrain mou !

80763_embraerkc390roughrunway2cembraer_524554.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a lancé une série d’essais avec son KC-390 en vue de la certification de ce dernier. Après des tests par temps froid en Alaska et une qualification de ravitaillement en vol, l’avion est maintenant testé sur terrain mou et sablonneux.

Cette série de tests s’effectue sur une piste de terre de 1’800 m au sein des installations de la société à Gaviao Peixoto dans le sud du Brésil pour évaluer et analyser les performances du transport tactique. Le KC-390 est conçu pour fonctionner à partir de pistes accidentées, y compris des pistes d'atterrissage semi-préparées et endommagées, avec des turbines jumelles positionnées vers l'avant sur une aile haute, une configuration destinée à empêcher les moteurs d'aspirer des débris au sol. La société affirme également que sa cellule est tolérante aux dommages.

Embraer a présenté le KC-390 comme un avion multi-missions capable de gérer le transport de fret, le ravitaillement en vol, les largages aériens de fret, le déploiement de parachutistes, la recherche et le sauvetage, l'évacuation médicale et la lutte aérienne contre les incendies. La société affirme que l'avion peut être reconfiguré pour toutes les missions en 3heures ou moins. Embraer fait également la promotion de son appareil en tant qu'avion cargo civil, surnommé le C-390.

La poursuite des tests du KC-390 intervient alors que l'armée de l'air brésilienne a annoncé en mai son intention de réduire sa commande de 28 exemplaires de l'avion en raison de l'impact négatif de la pandémie de coronavirus sur le budget de Brasilia. Le service n'a pas indiqué de combien sa commande serait réduite, mais a déclaré qu'il visait à ce qu'Embraer maintienne la production à deux avions par an le même rythme de production qu'en 2019 et 2020.

La production du KC-390 devait augmenter pour répondre aux commandes en cours de l'armée de l'air brésilienne, ainsi que cinq avions de l'armée de l'air portugaise et deux de l'armée de l'air hongroise. Embraer tente également de convertir 33 lettres d'intention en commandes fermes pour les forces aériennes de l'Argentine, du Chili, de la Colombie et de la République tchèque, ainsi que la société de services aéronautiques SkyTech.

L'armée de l'air brésilienne a quatre exemplaires du KC-390 en service.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes « fly-by-wire » avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assurent d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique et le largage de parachutistes par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5. Selon l’avionneur Embraer, les deux moteurs à double flux et la conception en flèche des ailes le rendent plus efficace et lui confère « le coût du cycle de vie le plus bas du marché ».

1906699408.jpg

Photos : 1 Essais sur terrain mou 2 le KC-390 @ Embraer

13/07/2021

Porter Airlines commande 30 Embraer E195-E2 !

E195-E2-Porter-Sky.jpg

C’est une belle commande qui vient d’être enregistrée par l’avionneur brésilien Embraer. La compagnie canadienne Porter Airlines a dévoilé son intention d'étendre son service primé à des destinations dans toute l'Amérique du Nord avec une commande ferme de 30 jets Embraer E195-E2, avec des droits d'achat pour 50 autres appareils. L'accord sera inclus dans le carnet de commandes d'Embraer au deuxième trimestre et s'élève à 5,82 milliards de dollars, au prix catalogue avec toutes les options exercées.

Porter Airlines sera le client de lancement nord-américain de la nouvelle famille d'avions à réaction d'Embraer E2. L'investissement de Porter est sur le point de perturber le paysage aéronautique canadien en vue de renforcer la concurrence, élever les niveaux de service aux passagers et créer jusqu'à 6’000 nouveaux emplois. Porter a l'intention de déployer les E195-E2 vers des destinations d'affaires et de loisirs populaires partout au Canada, aux États-Unis, au Mexique et dans les Caraïbes, à partir d'Ottawa, de Montréal, d'Halifax et de l'aéroport international Pearson de Toronto. Les plans de configuration des E2 de Porter seront dévoilés en temps voulu.

Michael Deluce, président et chef de la direction de Porter Airlines a déclaré : « Il s'agit d'un moment décisif dans l'histoire de Porter. Aujourd'hui, nous jetons les bases d'un service nouveau et plus étendu pour nos clients, livré dans le plus pur style et confort Porter. L'E2 d'Embraer, avec sa cabine spacieuse, ses opérations silencieuses et aucun siège central, offre l'expérience raffinée et confortable sur laquelle Porter a bâti sa réputation de service et de qualité. Nos clients vont adorer l'expérience sur ce jet autant que nous le faisons déjà chez Porter. »

La première livraison et la première mise en service de Porter sont prévues à partir du second semestre 2022. L'option de conversion des droits d'achat en E190-E2 est incluse dans l'accord. Cela offrirait une plus grande flexibilité pour introduire un service sans escale dans les marchés avec moins de passagers et pour ajouter des fréquences sur les routes à plus forte demande.

La nouvelle famille E2 

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 146 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney « PurePower » GTF à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien. L'E195-E2 accueille entre 120 et 146 passagers.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

Photo : E195-E2 aux couleurs de Porter Airlines @Embraer

11/07/2021

Pakistan, le programme Sea Sultan avance !

IMG_7264.jpeg

Je vous en parlais en octobre dernier, le remplacement des avions de patrouille maritime pakistanais et maintenant bien engagé. La marine pakistanaise vaconvertir jusqu'à 10 Embraer Lineage 1000 en avions de patrouille navale (MPA) et de guerre anti-sous-marine (ASW) pour remplacer sa flotte de 6 P-3A Orions dans les années à venir.

Le défi de la conversion

Tout comme le P-8A « Poseidon » issus du B737 ou le GlobalEye du Global 6000, la principale difficulté de ce programme concerne la conversion d’une cellule d’avion civile en version militarisée. L’ajout d’une baie pour emporter de l’armement sous le ventre ou le renforcement des ailes, pose des problèmes importants de structure.

On ne connaissait pas à l’époque qui serait chargé de de la conversion. Selon dernières informations, le contrat a été attribué à l'italien Leonardo pour la conversion des trois premières unités de l'Embraer Lineage 1000 en MPA/ASW. 

Sultan des mers

La première étape du projet a été la publication d'un appel d'offres pour un avion à réaction bimoteur d'une masse maximale au décollage (MTOW) de 54'500 à 63'500 kilogrammes et d'une autonomie de plus de 6'437 km. 

La marine pakistanaise a également ajouté que les « composants principaux » de l'avion, tels que les moteurs, le système de commandes de vol, le train d'atterrissage et d'autres pièces critiques, ne devraient pas être couverts par le règlement américain sur le trafic d'armes (ITAR). 

Pour la deuxième étape, la Marine modélise l'instrumentation à bord du nouveau « Sea Sultan » sur celle du RAS-72 « Sea Eagle ». Le RAS-72 est un avion de patrouille maritime (MPA) basé sur l'ATR-72. Leonardo a été l'entreprise choisie pour effectuer les modifications et pour intégrer ses propres équipements de capteurs, de commande et de contrôle et de communication. 

Embraer Lineage 1000 

Le Lineage 1000 est une variante de l’Embraer 190. Ce jet privé a été lancé le 2 mai 2006. Fabriqué par l’avionneur brésilien Embraer. Avion d’affaires « ultra large » pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers. Le Lineage 1000 dispose de 2 réservoirs sur le pont inférieur de l'appareil, doublant quasiment son rayon d'action. L'intérieur est divisé en 5 sections, incluant une chambre (optionnel) et une salle de bain. Un autre point remarquable du Lineage 1000 est le diamètre de son fuselage qui est beaucoup plus important que celui de n'importe quel autre avion d'affaires. Le Lineage 1000 est seulement devancé au niveau de la taille par des avions comme les Airbus A318, 319 et le B737. Le premier vol du Lineage 1000 a eu lieu en 2007.

Sea-Sultan.jpg

Photos : Programme Sea Sultan @ Embraer / Leonardo