19/06/2019

Salon du Bourget, la valse des commandes !

0A0A06FD-A382-44FD-98D6-8D6E0974299F.jpeg

Ouvert depuis lundi le Salon du Bourget est un évènement très attendu, tant pour ses nouveautés que pour ses annonces de commandes. Certains pensaient que l’avionneur américain Boeing serait tétanisé durant ce salon. Il n’en est rien, Boeing annonce même une grosse commande pour son B737MAX qui est toujours cloué au sol.

Les commandes :

Boeing :

L’avionneur prend donc ainsi le contre-pied avec une commande de 200 appareils B737 MAX de la part d’IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus et Level) pour un montant estimé à  plus de 24 milliards de dollars au prix catalogue de l‘avionneur. Les premières livraisons des appareils, des MAX- 8 et MAX-10, sont attendues pour 2023.

La société Air Lease passe commande sa pour 5 B787-9 additionnels.

Korean Air commande 30 B787, soit 20 en version B787-10 et 10 en version B787-9. Le cntrat est estimé à près de 6,3 milliards de dollars.

La société de Leasing GECAS  commande 10 B737-800BCF (Boeing Converted Freighters).

ASL Aviation Holding commande 20 B737-800BCF.

Qatar Airways commande pour 5 B777F « Freighter ».

Turkmenistan Airlines opte 1 B777-200LR

 

Airbus :

IAG  commande la nouvelle version de l’A321XLR avec 14 exemplaires.

Atlantic Airways, signe un accord d'achat pour deux exemplaires de l'A320neo.

Delta Air Lines commande  5 A220-100 (Ex CS200) additionnels.

Cebu Pacific a signé un protocole d'accord portant sur 16 A330-900, 10 A321XLR et 5 A320neo (contrat ferme), ainsi que 10  A321neo en option.

 Saudi Arabian Airlines commande 65 A320neo, dont 35 appareils en option.

AirAsia transforme une commande portant sur 253 A320neo en A321neo.

Air Lease signe un contrat 27 A321XLR, 23 A321neo et 50 A220-300.

Virgin Atlantic annonce une commande portant sur 14 A330-900 dont 8 A330neo fermes.

Quantas opte le nouvel A321XLR avec 36 exemplaires.

Indigo commande 50 A321XLR.

La société de location Accipiter Holding passe commande pour 20 A320neo.

ATR Aircraft : 

NAC a signé une lettre d'intention portant sur l'acquisition de 35 ATR-600, 35 options et 35 droits d'achat.

BESTFLY commande 2 ATR 72-600 en leasing auprès d'ACIA AERO.

 

DE HAVILLAND (qui a repris les Q400 de Bombardier) :

TAAG Angola commande 6 Dash 8-Q400.

 

EMBRAER : 

Binter commande 2 E195-E2 supplémentaires.

Fuji Dream Airlines passe commande pour 2 nouveaux E175 en commande ferme.

United Airlines désire 39 E175 39, dont vingt en commande ferme et dix-neuf options.

 

Commandes annoncées jusqu’au 19 juin 15h30

 

02/06/2019

Le KC-390 termine sa certification militaire !

Embraer-KC-390-FAB.jpg

Embraer termine ses derniers travaux en vue de l’obtention de la certification militaire de son KC-390. L’avion doit entrer en service dans l'armée de l'air brésilienne plus tard cette année.

Walter Pinto, vice-président de la défense et de la sécurité chez Embraer, a déclaré aux journalistes le 28 mai que la société achèverait prochainement la certification CCDP (point de largage calculé en continu), le déchargement au combat et le ravitaillement en vol. Le KC-390, a-t-il dit, avait déjà effectué des tests de ravitaillement en contact sec avec un Northrop F-5 Tiger II. Les transferts de carburant commenceront lors du prochain test.

Parmi les autres tests de certification militaire à venir, citons le système d'autoprotection du KC-390, la capacité de largage de paillettes parasites ainsi que la capacité de contre-mesure infrarouge directe (DIRCM). Pinto a déclaré que le plan était de montrer la conformité avec les principales exigences de FAB avant fin 2019. Au total, la campagne d'essais en vol, aura duré 2’200 heures de vol.

Par ailleurs, Embraer a annoncé que le premier KC-390 destiné à la FAB, a effectué son premier test en vol de production le week-end du 25 mai, une étape clé sur la voie du lancement de la livraison avec la Force aérienne.

Actuellement, ce sont sept KC-390 qui se trouvent sur la chaîne de production. FAB 1 est complètement assemblé, selon les photos montrées aux journalistes.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

5a7b0ee6385a7.jpg

Photos :KC-390 @ Embraer

03/04/2019

L’armée de l’air brésilienne prépare l’arrivée du KC-390 !

D3GKSRZX0AMesDY.jpg-large.jpeg

L'armée de l'air brésilienne (FAB) a débuté le compte à rebours en vue de la réception des premiers avions de transport tactiques multirôles Embraer KC-390. Lors d'une conférence de presse tenue mardi au Salon LAAD 2019 à Rio de Janeiro, RJ, Ing. Walter Pinto Junior, directeur du programme KC-390 d'Embraer, s'est entretenu avec la presse à propos des perspectives pour le dernier tronçon du processus de livraison du KC-390.

"Dans cette édition 2019 du LAAD, nous sommes heureux de célébrer une étape importante du programme, qui marque le début de la production de la série KC-390", a-t-il déclaré, montrant l'état actuel des trois premiers appareils qui seront livrés à la FAB. "Il convient de mentionner la participation de la  FAB depuis la rédaction des exigences, des concepts, jusqu'à la vérification des tests", a-t-il ajouté.

Le premier avion devrait être livré au cours du premier semestre de 2019 et la FAB recevra plus tard cette année le second appareil. En 2014, FAB a signé le contrat d’achat portant sur un total de 28 avions. Le 1er groupe de transport de troupes (1re GTT), établi à Ala 2, à Anápolis (GO), sera la première unité opérationnelle de la FAB à recevoir le nouvel avion.

Le président du comité de coordination du programme des avions de combat (COPAC), le brigadier de l'air, Marcio Bruno Bonotto, a confirmé de son côté l’avancée les préparatifs pour la réception de l'avion par l’Ala 2. Un groupe de travail constitué de membres de la Force aérienne et de l’avionneur Embraer travail à la réception du premier aéronef en préparant les cours de maintenance et de formation des pilotes. La campagne de certification se poursuivra jusqu'en 2020, afin de libérer les capacités de l'aéronef et de répondre aux besoins des utilisateurs.

En 2018, le KC-390 a déjà reçu la certification de l'Agence nationale de l'aviation civile (ANAC). En 2019, il a subi des tests de certification pour diverses missions, telles que le lancement de fret, l'atterrissage d'assaut (atterrissage, lancement et décollage successifs) et le ravitaillement en vol (REVO).

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

3325534645.jpg

Photos : KC-390 @ Embraer

 

27/03/2019

Embraer livre le 500ème Phenom 300!

5FDCD926-0C62-4714-9E06-FBAA3A239C51.jpeg

Embraer a livré le 500ème avion d’affaires Phenom 300. Selon les rapports de la General Aviation Manufacturers Association (GAMA), le Phenom 300 est le seul modèle de jet d’affaires à avoir atteint ce jalon au cours des 10 dernières années. Le Phenom 300 surpasse les jets légers en termes de vitesse, de portée, de confort et de technologie. En tant que jet léger le plus rapide et le plus lointain, le Phenom 300 a établi de nombreux records de vitesse, certifiés par la National Aeronautic Association et la Federation Aeronautique International.

Phenom 300 : 

Le Phenom 300 est l'un des avions les plus rapides dans la catégorie des biréacteurs légers, pour atteindre 521 mph (839 km / h, ou 453 noeuds - KTAS) et il peut voler à une altitude de 45000 pieds (13716 mètres). Pour un rayon d’action  de 1,971 miles nautiques (3.650 km), y compris les réserves NBAA IFR de carburant, l'appareil est capable de voler sans escale de New York à Dallas, Londres à Athènes, ou Delhi  à Dubaï.

14/01/2019

Oui au partenariat entre Boeing & Embraer !

Dunc28LXgAIBJKB.jpg

Sao Paulo, le conseil d'administration d'Embraer a ratifié  son approbation préalable concernant le partenariat stratégique avec l’avionneur américain Boeing. Le gouvernement brésilien a autorisé la transaction qui permettrait aux deux sociétés d’accélérer leur croissance sur les marchés mondiaux de l’aérospatiale.

La clôture de la transaction sera soumise à l’approbation des actionnaires et des autorités de réglementation et aux conditions de clôture habituelles. En supposant que les approbations soient reçues à temps, la transaction devrait être finalisée d'ici la fin de 2019.

Réaction positive de la bourse :

L'action du constructeur aéronautique brésilien Embraer a gagné plus de 2,5% vendredi à la Bourse de Sao Paulo après le feu vert donné par le président Jair Bolsonaro à son alliance avec l'avionneur américain Boeing. Les deux constructeurs se sont félicités de cette annonce dans un communiqué conjoint. "Embraer et Boeing saluent l'accord du gouvernement du Brésil à l'association stratégique" permettant aux deux compagnies de stimuler leur développement sur "les marchés aéronautiques mondiaux".

Troisième avionneur mondial avec près de six milliards de dollars de chiffre d'affaires et 16.000 employés, Embraer, privatisé en 1994, a non seulement des gammes d'avions civils, militaires, mais également de jets d'affaires. L'accord prévoit que Boeing prenne le contrôle des activités civiles d'Embraer pour 4,2 milliards de dollars, ce qui lui permettra de contrôler 80% du capital du nouveau groupe. Les 20% restants seront contrôlés par la compagnie brésilienne.

Cela permettra à Boeing de proposer des appareils d'une capacité pouvant aller jusqu'à 150 sièges.

 

Photo : B737MAX & E190-E2