08/03/2017

Embraer présente l’E195-E2 !

A_rolloutE195E2.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional l’E195-E2 sur ses installations de Sao José dos Campo près de Sao Paulo.

Le E195-E2 dispose de trois rangées de sièges de plus par rapport au E195 de la génération précédente. Il peut ainsi être configuré avec 120 sièges en deux classes ou jusqu'à 146 dans une seule classe. L'avion a dispose également d’une augmentation significative de son rayon d’action de plus de 800 kilomètres (450 milles marins), qui lui permettra de parcourir 4500 km de distance.

Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

JAV20170307205329.jpg

Photos : L’E195-E2 lors du Roll Out @ Embraer

 

 

 

26/02/2017

Premier ravitaillement avec un KC-390 !

345.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a terminé avec succès le premier ravitaillement en vol à partir de son KC-390. Ce premier ravitaillement a été réalisé avec un Northrop F-5 de la force aérienne brésilienne. L’avion de chasse est venu se placer derrière le KC-390 est à procéder à l’approche du panier ravitailleur. Puis le pilote a pu enquiller le panier et recevoir le carburant. Le KC-390 était doté de deux tuyaux de ravitaillement. Ce test a eu lie non loin de la base aérienne de Santa Cruz près de Rio de Janeiro.

Frederico Lemos, directeur d'Embraer pour le développement, a déclaré que l'avion avait désormais fait ses preuves et notamment l’enveloppe de ravitaillement. Le KC-390 pourra également vole à faible vitesse pour effectuer des ravitaillement d’hélicoptères.

Le point sur les essais :

L’année prochaine Embraer procédera à des essais sur pistes austères y compris la glace et la neige. Les deux prototypes ont maintenant terminé 850 heures de vol avec des essais à 0,8 Mach jusqu'à 36.000 ft. Embraer a terminé les essais de flottement et confirmé les capacités du système « fly-by-wire » des commandes de vol en mode "normal" avec les protections d'enveloppe.

L’avionneur a commencé l'assemblage du premier avion de série sur la chaîne de montage de Gaviao Peixoto. Le deuxième avion suit de près. Les deux seront livrés à l'armée de l'air brésilienne en 2018. Plus tard cette année, la société va procéder à des évaluations de givrage artificielles à McKinley au sein du laboratoire d’Eglin AFB, en Floride, tandis qu'une série de vol avec vent de travers fort seront effectués à Punta Arenas au sud pointe du Chili.

La force aérienne brésilienne veut atteindre à la capacité opérationnelle initiale et la certification en 2017, alors que la capacité opérationnelle complète est prévue pour 2018.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

Unknown.jpeg

Photos : 1KC-390 2 Ravitaillement depuis le F-5 @FAB

 

 

28/11/2016

Saab prépare la certification des logiciels du Gripen E !

Cx9nbT0XUAANsEH.jpg-large.jpeg

L’avionneur suédois Saab a choisi de retarder de six mois le premier vol de son Gripen E pour répondre aux exigences de qualification de logiciels. Cette décision doit permettre de gagner au final du temps et de pouvoir ainsi répondre aux exigences commerciales.

Initialement, le premier Gripen E de présérie 39-8 devait voler au début du mois de décembre. Mais l’avionneur suédois a revu son calendrier dans le but de qualifier l’ensemble des logiciels de l’avion d’ici la fin du premier trimestre de 2017. Cette solution doit permettre d’effectuer les essais en vol directement avec les versions finales des logiciels. Le second objectif de cette opération doit permettre d’installer directement les logiciels sur les deux Gripen E suivant de préséries sans avoir a refaire de nombreux tests en vol. Selon l’avionneur suédois, cette solution lui permettra ensuite de disposer à fin 2017 des trois appareils à 99.9 % de la version de série finale qui sera livrée en 2019 aux forces aériennes suédoises et brésiliennes.

Disponible pour les clients potentiels :

La seconde raison de ce changement doit permettre à Saab de disposer en plus des essais finaux, d’un Gripen E MS21 pour les évaluations des clients potentiels. En effet, l’avionneur suédois de devra présenter son nouvel avion pour des essais en Finlande, en Belgique et en Suisse. L’occasion pour ces pays de pouvoir voler et essayer l’avion au plus près de ce qu’il pourra fournir.

Une réalisation qui progresse :

Selon le chef d'exploitation de Saab Aeronautics, Lars Ydreskog le premier vol aura lieu au second trimestre de 2017 avec la qualification complète de la conception de l'avionique modulaire intégrée (DIMA) aux normes commerciales et validée par l'autorité suédoise de l'aviation militaire. L’ensemble des logiciels sont actuellement en phase finale d’essais sur simulateur en vue de la certification.

CsPP-HFWAAAE9cp.jpg

«Ce n'est pas une exigence des clients ou de l’autorité aérienne, c'est une décision commerciale que nous avons prise. Nous sommes persuadés qu'il sera bénéfique pour nos clients de tester un avion stable et robuste dès le premier jour ", explique Ydreskog. "Nous gagnerons en le faisant maintenant et cela enlèvera tout point d'interrogation sur la stabilité et la robustesse des logiciel et des systèmes."

A ce jour plus de 500 heures de tests en vol ont eu lieu avec le démonstrateur Gripen 39-7 de Saab et les attentes ont été dépassées. A fin octobre, Saab a terminé l’intégration du moteur GE F414G sur le Grièpen E 39-8. Les essais au sol à pleine puissance sont terminés. Les essais de roulage à grande vitesse devraient se dérouler sur le site de Linköping en Suède très prochainement.

gripen,gripen e,gripen ef,foce aérienne suédoisem fab,embraer,gripen blog,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Le point avec le Brésil :

L’un des trois avions de préséries sera livré en 2018 au Brésil. En novembre, Saab et Embraer ont ouvert une installation dédiée au Gripen E sur le site Gavião Peixoto. Environ 20 des 100 ingénieurs d'Embraer qui ont reçu une formation à Linköping sont récemment retournés au Brésil, et la nouvelle installation est «pleine d'activité». Le personnel brésilien travaille maintenant à l'intégration de nouvelles armes et l'achèvement d'un modèle F biplace qui sera fabriqué exclusivement au Brésil.

Embraer serait également impliqué dans la livraison du Gripen E/F pour les clients potentiels d’Amérique Latines. On parle aujourd’hui de la Colombie et du Chili.

 

maxresdefault.jpg

Photos : 1 &3 Tests moteur Gripen E 2 Cockpit avec le WAD Elbits Systems 4 Présentation en mai dernier @ Saab

 

21/11/2016

Certificat de type provisoire pour le KC-390 !

342.jpg

L'armée brésilienne a décerné à Embraer un certificat de type provisoire pour la configuration de base de la version ravitailleur en vol du KC-390. Une étape de plus, sur la voie de la capacité opérationnelle initiale de l'armée de l'air au second semestre de 2017 avec le KC-390.

«La réalisation de cette étape témoigne de la maturité de la conception qui permet à la campagne d'essais de progresser comme prévu et avec une efficacité élevée», déclare Jackson Schneider, président et chef de la direction d'Embraer Defence & Security.

L'approbation provisoire de l'Institut de promotion et de coordination industrielle (IFI) affirme que le véhicule de base du KC-390 «est conforme aux exigences de la base de certification», précise Embraer. IFI est une organisation de l'armée de l'air brésilienne qui dirige le processus de certification militaire pour les nouveaux avions. Embraer prévoit de compléter la certification du KC-390 l'année prochaine, permettant aux livraisons de commencer en 2018.

L'armée de l'air brésilienne a commandé 28 KC-390 pour remplacer une flotte vieillissante de Lockheed-Martin C-130 « Hercules ». Cinq autres pays, dont l'Argentine, le Chili, la Colombie, la République tchèque et le Portugal, ont signé le programme de développement avec l'engagement d'acheter 32 avions supplémentaires.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

4356.png

Photos : 1 KC-390 @ A.J. Best 2 KC-390 @ Embraer

30/10/2016

Le KC-390 sera certifié l’année prochaine !

KC-390-in-AERO-Vodochody-arrival.jpg

Le programme KC-390 d'Embraer a repris ses essais en vol en novembre 2015, après une interruption causée par la crise financière que traverse le Brésil. Le programme se dirige en direction de la certification qui devrait obtenue durant la seconde moitié de l’année prochaine.

Des essais qui se déroulent bien :

Hormis la crise financière du pays qui a retardé le programme durant quelques mois et dans un secteur ou les dépassements de coûts et les imprévus sont légions, lors des programmes d'essais, l’avion de transport brésilien semble plutôt bien s’en sortir. A l’interview cette semaine, Paulo Gastão Silva, vice-président du programme d'Embraer, pour les vols d'essai à confirmé que la planification et le programme sont sur la bonne voie, les premiers avions de production seront livrés à l'armée de l'air brésilienne dans la première moitié de l’année 2018.

À la fin du mois de septembre, les deux prototypes avaient enregistré plus de 500 heures de vol sur un total de 2500 heures prévues. Les horaires prospectifs ont été atteints avec notamment les apparitions publiques de plus en plus fréquentes du KC-390.

Les essais en vol avec deux Northrop F-5 « Tiger II » en vue de tester la configuration de ravitaillement air-air se sont également parfaitement déroulés.

Le calendrier des tests 2017 comprendra les essais de givrage, tant pour la plate-forme et les systèmes de mission. Il est prévu que le KC-390 puisse obtenir une double certification « glaces ». La finalisation des tests comprendra les différents essais de transport de charges et le largage de palettes et de parachutistes. Puis le KC-390 sera doté du système modulaire de ravitaillement en vol.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

55c45bae25038747224c15c40a0e868289f49dfb.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer