11/03/2020

Nouveau système d'alerte missiles pour les F-16 US ! 

800px-thumbnail.jpg

La flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16 de l'US Air National Guard et de l'US Air Force Reserve Command va recevoir un nouveau détecteur systèmes d'avertissement de missiles. C’est la société israélienne Elbit Systems qui a remporté le contrat d’une valeur de 471 millions de dollars us. Les travaux seront exécutés à Fort Worth, au Texas.

Les systèmes d'avertissement de missiles infrarouges doivent être installés sur un nombre non divulgué de Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon » au cours des 10 prochaines années, et les travaux doivent être terminés d'ici février 2030.

Elbit Systems La société mère d’Elbit Systems of America, basée en Israël, Elbit Systems, a déclaré que ses systèmes passifs d’avertissement aéroporté IR-Centric PAWS sont utilisés sur d’autres F-16, sans toutefois préciser dans quel pays les avions utilisent le système.

Le PAWS IR-Centric:

lockheed martin f-16,national guard,us reserve,elbit systems,modernisation avions de combat,blog défense,les nouvelles de l'aviation

Le PAWS IR-Centric fonctionne en repérant la signature thermique émise par le moteur-fusée d'un missile entrant, avertissant automatiquement le pilote et activant les contre-mesures. En utilisant des algorithmes et un traitement du signal sophistiqués, les systèmes détectent et suivent les missiles entrants, identifient ceux qui menacent, alertent le personnel navigant avec des signaux d'avertissement audio-visuels, lancent la distribution des fusées éclairantes en temps opportun et signalent avec précision les contre-mesures directionnelles infrarouges vers un missile qui approche,

La famille PAWS IR-Centric de systèmes d'alerte passifs à infrarouge fournit une solution complète et clé en main pour les plates-formes aéroportées, y compris : fixe et rotative, rapide et lente, grande et petite, militaire et civile, couvrant tactique, combattant, utilitaire, avions de combat, ravitailleurs et VIP, etc. Les systèmes sophistiqués d'alerte de missiles IR (MWS) améliorent la capacité de survie de la plateforme aéroportée en avertissant à l'avance de la présence de missiles menaçants et en gérant automatiquement tous les types de contre-mesures applicables disponibles à bord.

La famille PAWS offre une protection de pointe contre les menaces les plus difficiles rencontrées dans les arènes de combat modernes d'aujourd'hui. À l'aide d'imagerie infrarouge en continu à débit d'images élevé et d'un traitement de signal ultrarapide avancé, les systèmes détectent et suivent les missiles entrants, alertent le personnel navigant avec des signaux d'avertissement audiovisuels en cas de missile menaçant, lancent la distribution des fusées éclairantes en temps opportun et indiquent précisément Contre-mesure IR directionnelle (DIRCM) vers le missile qui approche.

La famille de systèmes PAWS fonctionne soit en tant que systèmes autonomes soit en tant que partie d'une suite complète d'aides défensives EW (DAS). Les systèmes fournissent des informations sur les menaces à d'autres systèmes EW et /ou avioniques pour une gestion PVI/IHM centralisée, ainsi que pour permettre une gestion plus approfondie des menaces. 

Maintien du F-16 :  

La Réserve de l'US Air Force et la Garde nationale entreprennent plusieurs initiatives depuis quelques temps en vue de l’amélioration de leurs flottes de F-16 « Fighting Falcon ». En 2018, l'US Air Force a attribué à Rockwell Collins un contrat pour moderniser l'US Air National Guard et l'US Air Force Reserve avec des récepteurs GPS antibrouillage. En janvier 2020, Northrop Grumman a annoncé qu'un F-16 de la Garde nationale avait récemment reçu le premier radar actif à balayage électronique SABR.  

South-Dakota-F-16.jpg

Photos : 1 F-16 C de la South Carolina National Guard  2 Système PAWS @ Elbit Systemes 3 F-16 de la South Dakota National Guard @ NG

 

 

09/12/2019

Livraison du premier drone Hermes 900 pour la Suisse !

DSC_8042.jpeg

Ce matin sur la base aérienne d’Emmen près de Lucerne, le premier drone de nouvelle génération de l’israélien Elbit Systems Hermes 900 HFE « StarLiner » (ADS15) a été présenté. Le drone est arrivé d’Israël dans un conteneur. Au total, l’armée disposera de 6 drones Hermes 900. Les cinq autres appareils arriveront progressivement durant l’année prochaine.

Patience avant les premiers vols :

Si le nouveau drone est en parfait état de vol, il faudra attendre un peu, avant de pouvoir le croiser dans le ciel Helvétique. En effet, il lui faut attendre sa certification, afin de pouvoir emprunter les couloirs aériens encombrés de notre espace aérien. Il s’agit d’obtenir la certification du système anti-collision révolutionnaire qui l’équipe. En attendant, il servira pour la formation des pilotes et des équipes au sol.

Rappel :

C’est en juin 2014, que notre pays a choisi le drone Elbit Systems Hermes 900 pour remplacer le système de drones de reconnaissance ADS 95 Ranger (système israélo-suisse) engagé au sein de l’Armée suisse.  Les deux modèles de drones, Héron 1 et Hermes 900 répondaient parfaitement au cahier des charges du DDPS, le choix s’est finalement porté sur l’Hermes 900, en effet, celui-ci est technologiquement doté de systèmes plus récents, offrants de meilleures possibilités d’évolution. 

DSC_8051.jpeg

L’Hermes 900 HFE (Heavy Fuel Engine) « StarLiner »

L’Hermes 900 a été conçu comme un dérivé de la famille Hermès d’Elbit Systems, il a effectué son premier vol en décembre 2009. Il est un dérivé de la famille « Hermes » 450.  Le « 900 » hérite de blocs de construction fiable, de l'équipement de soutien au sol, des charges utiles et des contrôles de mission au sol, tout en élargissant l'enveloppe de vol et de l'endurance à des niveaux supérieurs. Le décollage et l’atterrissage sont entièrement automatiques. L'UAS a été spécialement conçu pour le renseignement, la surveillance, l'acquisition et la reconnaissance d'objectifs (ISTAR), la sécurité intérieure, la patrouille maritime, la sécurité aux frontières et les enquêtes post-catastrophe.
L’Hermes 900 « StarLiner » choisi par notre pays est également connu sous le nom de Hermes 900 (HFE) utilisant du carburant lourd (Diesel).  Il s’agit de la plus grande variante de la gamme « 900 » du système d'avion sans pilote (MALE) moyenne altitude et longue endurance développée par Elbit Systems.

DSC_8038.jpeg


Système anti-collision : 

L'Hermes 900 « StarLiner » est conforme à l'exigence 4671 de l'Accord de normalisation de l'OTAN (STANAG) d'opérer dans l'espace aérien civil aux côtés des aéronefs pilotés. Il a effectué une série de vols certifiés par l'autorité israélienne de l'aviation civile au cours de la période 2017-2018 et a été déployé en juillet 2018. Il est le premier drone doté d’un système unique au monde de type anticollision « Sens & Avoid ».  Le drone doit en effet pouvoir être engagé dans tous les espaces aériens sans être escorté par un aéronef avec pilote. Si certains systèmes existent déjà en termes de protection d’abordage, ce nouveau système permet une totale identification des éventuelles menaces volantes. Le nouveau système qui équipe le drone Hermes 900 « StarLiner » permet grâce à des capteurs radars et électro-optique de repérer à 360° tous les aéronefs en rapprochement. 

Hermes 900 « StarLiner » design et caractéristiques :

L'avion sans pilote Hermes 900 « StarLiner » a une envergure de 17 mètres et une masse maximale au décollage de 1’600 kg. La capacité de décollage et d'atterrissage automatiques (ATOL) de l'avion lui permet de décoller et d'atterrir dans des environnements de visibilité proche de zéro. Un système de dégivrage actif est installé pour éliminer la glace sur les surfaces afin d'assurer un fonctionnement sûr dans des conditions de givrage.
Le drone a une capacité d'éclairage directe et indirecte de cible et peut effectuer des missions, selon les règles de vol aux instruments (IFR) dans toutes les conditions météorologiques.

Le drone Hermes 900 « StarLiner » peut transporter une gamme de charges utiles multi-capteurs pesant jusqu'à 450 kg pour de multiples applications. Il est compatible avec les charges utiles électro-optiques multispectrales (EO) telles que SPECTRO XR, Wescam MX15/20, la vidéosurveillance aéroportée persistante à grande échelle SkEye (WAPS), le système d'imagerie aéroportée MIST-G et le marqueur laser.

Le système SPECTRO XR (ISTAR) est installé sous le cône de nez pour fournir des capacités de surveillance, de contrôle des tirs et de ciblage. Le SkEye WAPS monté sur le ventre est utilisé à des fins de collecte de renseignements, d'observation et de surveillance.

Les capteurs d'imagerie embarqués capturent des images / vidéos en temps réel et assurent une surveillance persistante sur une large zone de jour comme de nuit.

Il dispose d’un plafond pratique de 30’000 pieds et offre une autonomie de vol allant jusqu'à 36 heures.
Le véhicule aérien Hermes 900 « StarLiner » est équipé d'un système d'avertissement et d'évitement de terrain (TAWS) pour la prédiction et l'évitement des obstacles. Un système coopératif et non coopératif de détection et d'évitement (D&A) avec des capteurs radar air-air est installé pour détecter les aéronefs coopératifs et non coopératifs.

Une liaison de données redondante avec une large bande passante est installée sur le cône avant de l’avion pour fournir des communications en visibilité directe (LOS) et au-delà des communications en visibilité directe (BLOS).

Il peut être doté d'un radar à synthèse d'ouverture (SAR), d'un radar à indicateur de déplacement du sol (GMTI) et d'un radar de patrouille maritime pour détecter, localiser et acquérir des cibles. Il peut également transporter des charges utiles de guerre électronique pour fournir une capacité d'attaque électronique aéroportée.

Station de contrôle au sol :

DSC_8029 2.jpeg



Le véhicule aérien est exploité par deux membres d'équipage, dont un pilote et un opérateur de charge utile au sein du poste de commande au sol (GCS), qui comprend un cockpit avec écrans EFIS couleurs, deux consoles informatiques identiques, un écran de caméra vidéo et un affichage de carte mobile. L'opérateur contrôle et communique vers l'aéronef via une liaison de données sécurisée. Le drone peut être contrôlé depuis une station fixe à Emmen ou depuis une station mobile dans le terrain.

L’avionique est innovante, ainsi que ses systèmes électroniques, il dispose d’un moteur ROTAX à faible bruit. Le modèle HFE offre une plus une grande vitesse ainsi qu’un taux de montée amélioré. Le train d’atterrissage est escamotable. L’Hermes 900 « StarLiner » bénéficie de la logistique et de la réduction des coûts opérationnels acquis avec les modèles précédents. En outre, il peut décoller de terrains peu aménagés à proximité du théâtre d’opération. L’Hermes 900 n’emporte pas d’armement.

Utilisateurs de la famille Hermes 900 : 

Israël, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Mexique et la Suisse. L'Union Européenne a commandé l'Hermes 900 en 2018 pour des patrouilles maritimes.

DSC_801.jpg

Photos : Présentation de l’Hermes 900 « Starliner » à Emmen @ P.Kümmerling

 

06/11/2019

L’Air Force One israélien a débuté ses essais !

IAI.jpg

On en sait un peu plus sur le nouvel avion du gouvernement israélien voulu par l’actuel premier Ministre Benjamin Netanyahu. Le futur « Air Force One » israélien est basé sur une cellule de Boeing B767-300ER (MSN 30186) d’occasion. L’avion  a été acheté auprès de la compagnie australienne Qantas (Ex : VH-OGV). Selon le gouvernement de l’Etat Hébreu, le coût estimé de l’achat et de la transformation et l’aménagement est de 206 millions de dollars. L'avion sera utilisé à la fois par le Premier ministre et le président israéliens, lors de voyages officiels à l'étranger. L’identification officielle de l'avion est 4X-ISR. «4X» est la dénomination de tous les aéronefs israéliens et les lettres restantes sont censées indiquer qu'il s'agit de l'avion officiel de l'État d'Israël.

Mise à niveau :

Arrivé en 2016 d’Australie, l’avion a subi une mise à niveau au sein de l’entreprise Israel Aerospace Industries (IAI) durant deux ans. IAI a doté l’appareil d’un grand nombre d’équipements spéciaux, comme des systèmes de communication sophistiqués et cryptés, permettant des conversations confidentielles avec des contacts en Israël ou avec des dirigeants internationaux. L’avion est également doté de système brouillage-électronique ainsi que de la suite de protection anti-missile DIRCM (Directed IR Countermeasures) MUSIC-C (Multi Spectral Infrared Countermeasures) d’Elbit Systems. Le DIRCM MUSIC-C intègre une technologie laser avancée à fibres optiques, une caméra thermique à haute cadence et une petite tourelle à miroir hautement dynamique. Cette combinaison de pointe offre une protection efficace, fiable contre les menaces multiples des missiles infrarouges sol-air.  En parallèle, l’intérieur a été aménagé avec une salle de repos, un bureau complet permettant de travailler durant de longues heures de vol.

Le B767-900ER, 4X-ISR, est capable de voler sans escale en direction de la Chine et le Japon ou les États-Unis et le Brésil par exemple.

Présentation officielle :

Un tel avion requiert une certaine discrétion. L'avion a été dévoilé pour la première fois jeudi dernier, à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Une brève cérémonie de présentation a été donnée pour le gouvernement et la presse et son nom de baptême révélé : "l'Aile de Tzion".

Début des essais en vol :

Lors d'un test de piste effectué avant le vol d'essai, des équipes de secours d'urgence ont été appelées après une importante accumulation de chaleur dans les freins. Le problème est dû, à la non- utilisation des freins durant une longue période. L'avion a décollé dimanche matin pour un court vol, accompagné d'un hélicoptère Black-Hawk, les tests concernant les systèmes de base, de navigation et hydraulique se sont révéler positifs.

L’avion a continué en début de semaine ses essais, les quatre premières heures de vol d’essai ont servi à vérifier les systèmes de vol du Boeing B767. Au cours des prochaines semaines, les vols seront principalement consacrés à l’essai des systèmes spéciaux installés sur l’aéronef, tels que les systèmes de protection et de communication.

Après l'achèvement de tous les vols d'essai et l'approbation de tous les systèmes, le B767 sera remis à l'armée de l'air israélienne (IAF), qui l'exploitera sur des vols officiels. La maintenance sera effectuée par Israel Aerospace Industries.

IMG-20191103-WA0004.jpg

Photos : 1 Présentation du B767 4X-ISR par IAI 2 Lors de son premier vol @ Alon Ron

26/08/2019

Système EW israélien pour les KC-390 portugais !

 

905D1240-47E8-4CFB-AAF5-BDD6459154FC.jpeg

Elbit Systems annonce avoir été choisi par le ministère portugais de la Défense pour fournir une suite complète de guerre électronique (EW) pour venir équiper le nouvel avion multimissions  Embraer KC-390 de l'armée de l'air portugaise (PtAF). La finalisation du contrat est subordonnée à l'achèvement du processus d'approbation du gouvernement portugais.

Elbit Système MUSIC :

La suite EW complète de type MUSIC devant être fournie par Elbit Systems pour l'avion KC-390 de PtAF comprendra un système d'alerte radar et laser, un système d'alerte de missile IR, un système de distribution de contre-mesures ainsi qu'un système de contre-mesures IR directionnelles (DIRCM) et un système de gestion active (ECM) actif. (AECM) système. Cette suite EW complète fournira aux plates-formes une protection avancée pour répondre aux besoins opérationnels du client.

Le système MUSIC d’Elbit Systems offre une protection efficace pour les avions et les hélicoptères militaires et commerciaux, en utilisant un dispositif de contre-mesure infrarouge directionnel à fibre optique abordable et extrêmement efficace (DIRCM). Alors que les systèmes DIRCM pour avions gros porteurs sont disponibles sur le marché depuis plusieurs années, le système de contre-mesure infrarouge multispectral (MUSIC) d’Elbit Systems est le premier sur le marché à offrir une solution compacte, de faible puissance et abordable, adaptée aux avions de taille moyenne tels que C- 27J,KC-390 et des hélicoptères des classes UH-60, EH-101 et Mi-17.

249D3BA9-498D-48B6-9980-88E1691101B8.jpeg

Rappel :

En juillet dernier, le Portugal avait annoncé sa commande pour l’avion de transport tactique mulitrôles Embraer KC-390. Le Cabinet avait approuvé les dépenses relatives à l’achat de cinq appareils ainsi qu’un simulateur de vol et la logistique nécessaire.

Le KC-390 pour remplacer le C-130 :

Les cinq appareils KC-390, remplaceront la flotte actuelle de C-130, entrée en service dans l’armée de l’air portugaise il y a environ 40 ans. Le ministre a déclaré qu'il s'agissait d'une mesure nécessaire, car la flotte de C-130 avait déjà atteint la limite de son utilisation.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposent de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage dispose de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permet des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées.

L’avion a une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion peut être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

Photos : 1 KC-390 @ Embraer 2 Les éléments EW MUSIC @ Elbit Systems

Lire la suite

30/11/2018

Ecran israélien pour les F-15 qataris !

F-15QA-696x411.jpg

Les 36 Boeing F-15QA « Advanced Eagle » (au total de 72)  destinés  au Qatar seront dotés des dernières innovations technologiques, dont le nouvel agencement de cockpit développé par l’équipementier israélien Elbit Systems.

La norme des écrans géants : 

Les F-15QA disposeront donc de la nouvelle avionique proposée par Elbit Systems avec  le grand écran géant multifonction. La solution de cockpit de nouvelle génération du F-15 réduit la charge de travail du pilote en fournissant des données critiques pour le vol, la navigation et la mission. Le nouvel écran couleur géant optimise l’affichage des situations tactiques, traite les applications avancées et fournit des formats haute définition pour les présentations vidéo de capteurs avancées.

Avec sa gamme d’écrans géanst, Elbit Systems est en passe de devenir leader du marché. En effet, les F-15 « Advanced Eagle », F-16 « Viper », F/A-18 « Advanced Hornet », F-35, Gripen E et l’avion école Boeing /Saab T-X seront tous dotés, de ce qui sonne déjà, comme la nouvelle référence en matière de cockpit. 

image.jpeg

Les autres améliorations du F-15QA : 

Le F-15QA introduit un certain nombre de caractéristiques y compris un système de poste de pilotage avancé avec un affichage grand format décrit plus haut.

Le F-15QA sera également livré avec une aile redessinée qui renforce la structure interne sans changer l'aérodynamique. La nouvelle conception a été rendue possible grâce à l'utilisation de nouvelles techniques de fabrication avancées développées au sein de Boeing au cours des dernières années. La motorisation sera assurée avec une paire de General Electric GE F-110-129.

Le Boeing F-15QA (QatarAdvanced ) sera un dérivé du « E » « Strike Eagle » est doté du Tactical Electronic Warfare System (TEWS), c'est-à-dire d’un système électronique de guerre tactique qui intègre toutes les contre-mesures disponibles : récepteurs d'alerte radar (RSA), brouilleur de radar et lanceur de systèmes de leurres/paillettes. Il est doté du radar Raytheon AN/APG-82(v) de type AESA (Active Electronically Scanned Array Radar). Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN ( Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night) monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques, et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

Dans une configuration d'escorte typique, le F-15QA peut transporter 16 missiles air-air de moyenne portée AIM-120C7 AMRAAM, quatre missiles à courte portée AIM-9X « Sidewinder  et deux missiles anti-radars à grande vitesse HARM. Pour une frappe de précision, il peut transporter 16 bombes de petit diamètre SDB, quatre AMRAAM, une munition d'attaque directe de 2’000 livres JDAM, deux HARM et deux réservoirs largables.

Le F-15QA dispose d’un radar de suivi du terrain qui permet au pilote de voler à très basse altitude en suivant les indications affichées à l’affichage tête haute. Le module de ciblage contient une désignation laser et un système de suivi avec une portée de 10 milles.

 

Photos : 1 F-15 « Advanced Eagle »@ Boeing 2 Cockpit du F-15AE @ Elbit Systems