28/12/2010

Un espace aérien modulable pour l’entraînement des PC-21 !

 

 

1115624304.jpg

 

 

Par mesure de sécurité, les Forces aériennes suisses sont contraintes d’organiser les entraînements de leurs pilotes sur PC-21 dans des espaces aériens spécialement réservés à cet effet. L’OFAC a officialisé la délimitation de ces zones que le trafic aérien civil a l’obligation de contourner. Les modalités d’utilisation de ces espaces aériens feront l’objet l’année prochaine de discussions avec les cantons concernés. Les entraînements sur PC-21 ont lieu exclusivement en semaine et aux heures usuelles de bureau.

Les Forces aériennes suisses recourent depuis 2008 à des avions de type Pilatus PC-21 pour former leurs pilotes. Pour des questions de sécurité, elles ont besoin de zones d'entrainement séparées, en effet, les pilotes devant se concentrer durant leur apprentissage sur le maniement des instruments, ils ne sont pas en mesure de surveiller continuellement l'espace aérien environnant. Ces zones sont interdites au trafic aérien civil qui a l'obligation de les contourner lorsqu'elles sont actives.

A l'été 2008, Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) avait déjà accédé à une demande similaire des Forces aériennes et délimité pour une durée d'une année deux zones d'espace aérien, l'une en Suisse orientale, l'autre à cheval entre l'Oberland bernois et la Suisse centrale. Un troisième espace aérien s'étendant entre le lac de Neuchâtel et la frontière française avait déjà été réservé pour les vols militaires. En prévision de la reprise de l'instruction aéronautique, les Forces aériennes ont à nouveau formulé en 2010 une demande afin de disposer de ces deux zones d'espace aérien. Durant l'été, l'OFAC a consulté à ce propos les milieux aéronautiques et les cantons concernés. En novembre et en décembre, le DDPS, les Forces aériennes et l'OFAC ont rencontré à deux reprises les représentants des cantons concernés. Il a été convenu de mener des discussions l'année prochaine sur les modalités d'utilisation des espaces aériens. Les Forces aériennes ont en outre assuré qu'elles étudieraient des améliorations techniques aux hélices dans le but de diminuer le bruit émis par les PC-21.

L'OFAC a officialisé les deux espaces aériens et donné son aval à leur utilisation par les Forces aériennes. La zone d'entraînement «Speer» couvre la région comprise entre Glaris, la frontière liechtensteinoise, Urnäsch et Schänis, la zone «Hohgant» se situe entre Thoune, Susten, Buochs et Wolhusen. La limite inférieure des deux zones s'établit à une altitude de 10 000 pieds (environ 3000 m) et la limite supérieure à une altitude de 18 000 pieds (près de 5500 m).

L'instruction des pilotes militaires sur PC-21 débutera le 6 janvier 2011 dans les trois espaces aériens prévus à cet effet. Dans le souci de limiter au maximum les nuisances sonores et de les répartir aussi équitablement que possible - si tant est que les conditions météorologiques le permettent -, les Forces aériennes prévoient d'organiser les jours ouvrables en moyenne seize vols d'entraînement sur PC-21 de 30 minutes chacun répartis sur les trois sites. Aucun entraînement de nuit n'est prévu.

 

223761273.jpg

 

 

Photos :1 PC-21 new Look @ Swiss Air Force 2 PC-21 anciennes couleurs @Pascal Kümmerling