17/02/2010

Deux PC-21 supplémentaires pour la Suisse

 

 

 

1463367986.JPG.jpeg

 

 

Pour ceux qui lisent régulièrement ce «Blog», il n’y a pas de surprise, en effet, je vous l’annonçais en fin d’année dernière, les Forces aériennes recevront 2 exemplaires supplémentaires de l’avion d’entraînement Pilatus PC-21. Le programme d’armement 2010 est «light» mais deux éléments  concernent  l’aviation,  soit le PC-21 et l’hélicoptère EC135/635.

De 6 à 8 PC-21 :

Deux PC-21 viendront compléter les 6 machines déjà en services, ainsi que la logistique et les éléments d’instruction nécessaire à la formation des pilotes de chasse. Le nombre actuel de 6 PC-21 demande de sévères restrictions, l’ajout de deux machines permettra une meilleure planification des vols d’une part et offrira la possibilité d’accroître le nombre d’élèves par année.

Le PC-21 un avion sans équivalence :

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet.  En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène.

2048410156.JPG.jpeg

 

 

Instrumentation très complète :

Pour permettre un tel degré de formation des pilotes des OCU (Operationnal Conversion Unit), le PC-21 dispose de nombreux équipements pour le vol de nuit, la simulation d’armement ainsi qu’une avionique dotée d’un HUD (FVD-4000), de l’UPFC (Up Panel Front Control) du système HOTAS (en français : Mains sur Manettes et Manche) le tout relié à trois grands écrans multifonctions de dernières générations. Soit deux écrans MLCD (Matrix Liquid Crytal Displays), le troisième, le PFD (Primary Flight Displays) pour la navigation tactique. Deux autres écrans plus petits affichent les paramètres moteurs ainsi que les données de vol. L’ensemble permet l’utilisation de lunette de vision nocturne de type NVIS classe B. Le cœur du système dispose d’un processeur de nouvelle génération PIV G4 offrant une puissance de calcul de 500 MHz, le tout câblé pour des mises à jour régulières. Un GPS et une centrale de navigation laser complètent le tout.

Le MPS permet de préparer la mission au sol et de la télécharger par module directement dans le cockpit du PC-21. Le système est également compatible avec le simulateur et permet de refaire la mission en simulation ou inversement du simulateur vers l’avion. La carte mémoire servant lors du débriefing retrace fidèlement chacun des paramètres du vol. De plus, l’avionique étant totalement modulable, elle offre la possibilité de simuler progressivement  toute sorte d’environnements hostiles.

Le total des ventes actuelles :

Suisse : 6 + 2

Singapour : 25

Emirats Arabe Unis : 25

934726480.jpg

 

 

Logistique pour les EC635 :

Le second volet qui nous intéresse concerne l’équipement connexe des hélicoptères EC-135/635. Les acquisitions concernent :

Les pièces de rechange : groupes d’assemblage comme des transmissions, des équipements pour l’avionique, des servomoteurs et des pales de rotors de rechange.

Du matériel au sol : équipements et outillages pour la préparation et l’entretien des appareils. Equipements de contrôle et de test pour la maintenance.

L’EC-635 :

Equipé de deux turbines PW 206B2 au bénéfice d'un régulateur de puissance (FADEC) de dernières générations, les visites moteurs de 50 et 100 heures ont été supprimées et la charge de travail des visites de 400 et 800 heures, s'en trouve allégée. Aujourd'hui, la première inspection sur un EC-635/135 est requise à 400 heures de vol, un fait unique dans sa catégorie. Question cellule, Eurocopter a fait appel à 95 % de matériaux composite qui allient légèreté et solidité tout en réduisant les contrôles. Son rotor principal non articulé silencieux ne nécessite aucune maintenance. De plus, l'EC-635/135 est la machine la moins gourmande en kérosène et la moins bruyante de sa catégorie avec un bruit inférieur de 7db aux normes OACI actuelles.

Photos : 1 PC-21 à Sion. 2 Cockpit PC-21 @ Pascal Kümmerling 3 EC-635 à Alpnach @ Milan Rohrer.