01/09/2017

Les prototypes du G600 au complet !

Production+G600+First+Flight_08.29.17.jpg

Savannah, Gulfstream Aerospace Corp. a annoncé que le cinquième avion d'essai Gulfstream G600 a fait son premier vol en milieu de semaine. Le N600G a décollé de l'aéroport international Savannah Hilton Head à 3h07 p.m. pour un vol de près de trois heures, atteignant 51000 pieds (15 545 mètres) et a atteint une vitesse de Mach 0,85.

L’avion est doté d’un intérieur complet et servira de banc d'essai de cabine et effectuera des tests de fonctionnement et de fiabilité avant que le G600 entre en service plus tard l'année prochaine. À ce jour, les avions d’essais G600 ont enregistré plus de 180 vols et 790 heures de vol.

864987601.png

Le Gulfstream G600 : 

Le G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même l’esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manche de contrôle actif.  L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus Epic d’Honeywell.

En matière de cabine le G600 offrir un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds ( 15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur la terre ferme  à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air toutes les deux minutes. L’avion est propulsé par une paire de turboréacteurs  PW815GA Pratt & Whitney Canada de 15,680 livres.

La cabine du G600, peut inclure quatre zones distinctes pouvant accueillir jusqu'à 19 passagers (avec un logement pour 9). Comme le G500, il dispose de 14 grandes fenêtres offrant beaucoup de lumière naturelle et des vues panoramiques.

3830672344.jpg

Photos : 1 le G600 N600G lors de son premier vol 2 cockpit 3 Intérieur@ Gulfstream

14/08/2017

Le Learjet 75 arrive au Brésil !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé qu’elle avait livré un premier avion  de type Learjet 75 à un client brésilien. L’avion s’ajoute à la flotte de 685 avions d’affaires Learjet, Challenger et Global de Bombardier en Amérique latine.

« Les avions Learjet sont emblématiques, profondément enracinés dans la fierté et dans un solide passé d’ingéniosité. Nous sommes fiers qu’un client brésilien ait sélectionné l’avion Learjet 75 pour ses performances qui le placent en tête de sa catégorie, le vol en douceur qu’il offre et sa cabine des plus intimes et silencieuses », a déclaré Stéphane Leroy, vice-président des Ventes de Bombardier Avions d’affaires en Amérique latine. « L’avion Learjet 75 est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à être doté d’une porte escamotable qui réduit les niveaux de bruit. »

L’Amérique latine est le troisième marché le plus important pour les livraisons d’avions d’affaires, où le Brésil, l’Argentine, le Mexique et le Venezuela accueillent plus de 80 % de la flotte régionale. Avec plus de 510 avions Learjet en Amérique latine, les clients « Learjet » profitent de la cabine la plus silencieuse et la plus intime de leur catégorie.

Bombardier a introduit un nouveau niveau de confort pour les passagers dans la catégorie des avions légers en 2016 en proposant un avion Learjet 75 doté d’une porte escamotable au design novateur. Cette porte escamotable sépare la cabine de la zone d’entrée et réduit les niveaux sonores dans la cabine jusqu’à huit décibels, tout en créant un espace habitable distinct et intime pour les passagers. Le biréacteur Learjet 75 est un avion sans compromis, soigneusement pensé et axé sur les performances. Conçu avec le confort du pilote à l’esprit, le poste de pilotage Bombardier Vision présente un système de vision synthétique, une ergonomie améliorée et des commandes à écran tactile évoluées pour rendre la mission plus productive. Les moteurs du Learjet 75 et ses ailettes supercritiques redessinées lui permettent d’atteindre une vitesse de croisière de Mach 0,81 et un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). Son intérieur moderne a été conçu pour le style et le confort : il est doté d’un nouveau système de gestion cabine à écrans tactiles individuels et des commandes audio et vidéo complètes, un éclairage à DEL dans tout l’avion et une soute à bagages au volume généreux.

Photo : Learjet 75@ Bombardier

 

21/07/2017

Dassault a livré le 2500ème avion d’affaires !

unnamed.jpg

Dassault Aviation a livré son 2’500ème  avions d'affaires, marquant ainsi une étape clef dans l’histoire de la lignée de la gamme « Falcon ». L'avion, un Falcon 900LX, a été remis à au sein des installations du centre de finition de Little Rock Centre à un client de longue date basé aux États-Unis.

La livraison représente une étape importante pour l'avionneur français et sa gamme d’avion privé qui continue de performer en matière de confort, d’économie et d’efficacité depuis la première livraison d’un avion Falcon en 1965.

Plus de 50 ans d'innovation dans l'aviation d'affaires

Au demi-siècle s’est écoulé de puis depuis le légendaire Falcon 20. Depuis 1965, la famille « Falcon » a ouvert la voie à l'introduction de nouvelles technologies pour l'aviation d'affaires: la première aile supercritique, premier affichage tête haute, l’introduction de commandes de vol numériques et le premier système de modélisation de gestion du cycle de vie. Et plus récemment, FalconEye, le premier HUD avec une capacité de système de vision combinée améliorée et synthétique qui offre une sécurité et une efficacité opérationnelle sans précédent. De plus, la ligne «  Falcon » a été parmi les leaders en offrant aux opérateurs un service fiable 24/24 autour du globe service à la clientèle.

Le Falcon 900LX :

Le Falcon 900LX, dont la vaste cabine est basée sur celle du Falcon 900EX, offre des performances techniques et économiques supérieures. Il consomme 35 à 40 % de carburant en moins que les autres avions de sa catégorie, grâce à des structures allégées ultramodernes, une voilure extrêmement efficace et des ailettes marginales « Blended Winglets ». A pleine charge au décollage, le Falcon 900LX est capable de monter au niveau de vol FL390 (39 000 ft / 11 900 m) en seulement 20 minutes. Le nouveau Falcon 900LX offre le même niveau d’espace et de silence que la cabine du 900EX, tout en pouvant relier des paires de villes plus distantes. Le 900LX pourra ainsi assurer des trajets comme New York-Moscou, Paris-Pékin et Mumbai-Londres. Le Falcon 900LX est livré en série équipé du poste de pilotage EASy  qui a été conçu pour alléger la charge de travail des pilotes et améliorer leur coordination par une « conscience situationnelle » accrue dans le poste de pilotage. Aujourd’hui, près de 400 avions équipés du cockpit EASy sont en service à travers le monde.

Le Falcon 900LX est équipé de trois réacteurs Honeywell TFE731-60, qui délivrent chacun une poussée de 5000 lb (ISA + 17 °C), contribuant ainsi aux faibles niveaux record de consommation carburant et de coût d’exploitation. Les réacteurs Honeywell TFE731-6.

4118888200.jpg

Photos : 1 le 2’500ème Falcon, un 900LX 2 Falcon 900LX@ Dassault Aviation

15/07/2017

Premier vol d’un Legacy 500 made in USA !

first_flight_first_mlb_500_-_2.jpg

Embraer a réussi le vol inaugural de son premier jet de taille moyenne Legacy 500 assemblé entièrement au sein de son usine à Melbourne, en Floride. Ce premier vol le 13 juillet, fait suite huit mois après que le premier jet léger Legacy 450 produit également à Melbourne ait pris son envol.

Le Legacy 500 est le quatrième modèle de jet d'affaires à être assemblé à l'usine d'Embraer à Melbourne, après le Legacy 450 et les Phenom 100 et 300. Les Legacy 450 et Legacy 500 sont également fabriqués dans les installations de production d'Embraer à São José dos Campos, au Brésil, cependant, l’avionneur envisageait finalement de rassembler la plupart des Legacy 450/500 à Melbourne.

Embraer a commencé à assembler des avions dans son usine de Melbourne au début de 2011 avec le Phenom 100, suivi du Phenom 300 en août 2012, le Legacy 450 en juin 2016 et le Legacy 500 en janvier dernier. Au cours des sept dernières années, la société a livré près de 250 Phenoms et Legacys.

Le legacy 500 :

Le Legacy 500 peut accueillir jusqu'à 12 passagers dans une cabine stand-up de 6 pieds (1,82 mètres) de plafond et un plancher plat. La conception de la cabine comprend quatre sièges inclinables (totalement plat), les sièges «Premium» sont disponibles avec repose-jambes, appui-tête avec des ailes flexibles, actionnée électriquement et support lombaire, système de  massages et des systèmes de chauffage qui sont uniques dans cette catégorie pour le passagers. 

L’avion dispose en outre d’un système de pressurisation cabine à altitude faible soit 6000 pieds conçu par Honeywell ® Select Management System qui permet une meilleure adaptation au vol et diminue la fatigue lors des voyages. L'avion devra être certifié par l'ANAC (Brésil), la FAA (Etats-Unis), l'EASA (Europe), et d'autres autorités de l'aviation dans les marchés clés à travers le monde.

L'avion est propulsé par deux moteurs à double flux Honeywell HTF7500E, chacun produisant £ 6540 de poussée au décollage. Ils permettront  à l'avion de voler à une vitesse de croisière rapide de Mach 0,82, et de couvrir 5600 km (3.000 miles nautiques) avec quatre passagers. L’avion dispose d’une avionique Rockwell Collins Pro Line Fusion ® Flight Deck intégré. Le prix est d’environ 18 500 000 $US en fonction de l’aménagement du client.

2399641877.jpg

Photos : 1 Le legacy 500 produit aux USA 2 intérieur@ Embraer

 

05/07/2017

Le Falcon 5X a effectué son vol inaugural !

4043829131.jpg

Dassault Aviation a réussi aujourd’hui le vol inaugural de son de Falcon 5X, ouvrant ainsi la porte de la campagne d’essais complète qui débutera l’année prochaine. L’avion a décollé aujourd’hui du site d’assemblage final de Dassault Aviation à Bordeaux Mérignac, avec les pilotes d’essais Philippe Deleume et Philippe Rebourg aux commandes.

Le vol de deux heures a été effectué avec une version préliminaire du moteur Silvercrest de Safran, dont les problèmes de développement ont engendré un retard de quatre années sur son calendrier initial. Cette campagne d’essais avancée va permettre de recueillir des paramètres concernant la cellule et les systèmes. Ces paramètres ne pouvaient être obtenus lors des essais au sol de ce printemps qui consistaient en tests au point fixe et au roulage à basse et haute vitesse.

Les vols actuels dureront quelques semaines. Ils permettront de prendre de l’avance dans le programme de développement. Les essais de validation et de certification seront réalisés l’année prochaine, quand Safran aura livré des moteurs certifiables et conformes aux spécifications de Dassault Aviation.

« Nous sommes déterminés à contenir au maximum les conséquences des quatre ans de retard du développement du moteur ; cette courte campagne d’essais en vol préliminaires est un élément de cet effort, a indiqué Eric Trappier, le P.-D.G. de Dassault Aviation. Nous suivrons très attentivement les tests de validation du Silvercrest modifié, que Safran a prévu de réaliser dans les mois à venir, car leurs résultats sont cruciaux pour une entrée en service du 5X en 2020 ». 

jpg_5x_cockpit.jpg

Le Falcon 5X :

Dévoilé sur le site de Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac le 2 juin 2015 devant une assistance composée de 400 clients, opérateurs, partenaires industriels, représentants des autorités de certification et élus locaux, le 5X offre la cabine la plus large du marché. Son autonomie de 5’200 nm (9 630 km) lui permettra de relier sans escale la plupart des villes les plus fréquentées de la planète.

Ce nouveau biréacteur sera plus éco-efficient que n’importe quel autre jet d’affaires de sa catégorie et offrira une vitesse d’approche de seulement 105 kts, semblable à celle des avions à turbopropulseurs et donc la possibilité, pour les opérateurs de jets d’affaires, de desservir un plus grand nombre d’aéroports.

Annoncé à Las Vegas en octobre 2013 à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA), le Falcon 5X est équipé d’une toute nouvelle aile ultra efficiente, d’un système de commandes de vol numériques dérivé de l’avion de combat Rafale, et du tout nouveau moteur Silvercrest de Snecma, dont le rendement carburant sera près de 15 % supérieur à celui de n’importe quel autre moteur de sa catégorie de puissance.

Ses autres particularités incluent un cockpit redessiné, doté du système avionique primé EASy de troisième génération, ainsi que des systèmes sophistiqués d’autodiagnostic de l’avion et des moteurs.

Le très attendu Flacon 5X doit venir compléter la gamme des avions d’affaires de l’avionneur français. Ce nouvel opus complète à merveille le 2000XLS, 7X et 8X. Dassault va ainsi se maintenir au plus haut niveau face à la concurrence particulièrement forte de dans le domaine.

 

img_1757.jpg

Photos : 1 Premier vol du Falcon 5X 2 Cockpit 3 Lors de sa présentation @ Dassault Aviation