29/01/2014

Les EAU commande le F-16E/F «Desert Falcon» !

AIR_F-16E_UAE_ATLC-2009_lg.jpg


 

Abou Dabi, je vous l’avais annoncé en avril 2013, les Emirats Arabes Unis (EAU) ont sélectionnés le Lockheed-Martin F-16E/F «Desert Falcon», soit une seconde tranche de cet appareil. Mais, depuis avril 2013, le dossier n’avait pas bougé. On apprend que les EAU viennent de transmettre une demande d’acquisition pour 30 appareils de ce type, plus une mise à niveau des 79 aéronefs déjà en service, au Congrès américain. On estime le coût de cette acquisition à un peu plus de 5,5 milliards de dollars US.

 

F-16E/F Block 61 : 

 

La première nouveauté concerne un standard spécifique pour les EAU, soit le Block61. Actuellement, ce pays est doté de F-16 Block60. A fortiori, cette nouveauté explique que le dossier a été négocié entre les deux parties durant ces derniers mois, pour arriver à une solution à la carte pour le client.


 

AIR_F-16F_Block_60_UAE_lg.jpg


 

Les EAU comptent donc mettre à niveau les 79 F-16E/F Block60 au nouveau standard négocié, soit le Block61, en plus de l’acquisition de 30 appareils supplémentaires. Bien que l’information ne soit pour l’instant, pas confirmée, ce standard serait équipé d’un radar AESA. Deux possibilités sont offertes, le Northrop-Grumman «SABR» ou le Raytheon «RACR». Par contre, ce standard va être doté d’un FLIR AN/AAQ-32 de Northrop- Grumman. Le cockpit est entièrement numérique et permet l’usage de lunettes de vision nocturne, l’avionique comprend trois écrans couleurs à cristaux liquides avec capacité d'incrustation dans l'image. Côté motorisation l’avion reprend le Pratt & Whitney F100-229.

 

Question armement : la plage des munitions permet l’usage des Raytheon AIM-9X «Sidewinder» avec viseur de casque Boeing JHMCS, l’AIM-120 AMRAAM pour la portée moyenne. Pour l’attaque au sol, l’avion permet l’emport des bombes GBU-21V1 «JDAM» (Joint Direct Attack Munition) ainsi que l’ensemble des bombes GBU «Enhanced Paveway» à guidage laser.

 

Et le remplacement de Mirage 2000 ?

 

Depuis un certain temps, les Émirats Arabes Unis cherchent à remplacer les 63 Dassault Mirage 2000-9. Loin d’avoir choisi, les EAU ont tous-à-tours refusés les offres de Dassault pour le Rafale, puis celle d’Airbus avec l’Eurofighter «Typhoon II». 

 

Aujourd’hui, Les EAU ne font aucun commentaire sur le sujet, en ce qui concerne l’étude possible d’un choix entre le Rafale, l’Eurofighter et le Super Hornet. 


 

AIR_F-16E_UAE_Flying_Tucson_LMCO_lg.jpg


 

Photos :  Lockheed-Martin F-16E/F  Block60 «Desert Falcon» @ EAU