21/11/2019

easyJet s’engage davantage pour le climat !

raw.jpg

Le transporteur «  low cost » easyJet  s’est engagé à 100% des émissions carbone de ses vols. De plus, la compagnie a signé un engagement avec l’avionneur européen Airbus en vue d’une initiative en matière de recherche et développement (R&D) d’un futur avion hybride électrique. Cette nouvelle action complète l’initiative engagée en 2018 avec Wright Electric, dans le but de travailler sur un moteur électrique pouvant convenir à un aéronef de neuf places.

Continuer à réduire les émissions de CO2 :

L’innovation et l’avant-gardisme ont toujours été au cœur de la stratégie de la compagnie aérienne. Et ceci malgré les accusations portées sur le mode de vol de la compagnie. Depuis 2000, easyJet a réduit ses émissions de CO2 par passager et par kilomètre de plus de 32%.

Afin d’augmenter son action en vue d’une aviation commerciale toujours plus respectueuse de l’environnement, easyJet propose désormais des « vols zéro carbone » sur l’ensemble de son réseau. La compagnie compense ses émissions à travers des programmes accrédités Gold Standard et VCS (Verified Carbon Standard), soit deux normes particulièrement strictes. En contrepartie, des actions vont être engagées sur la reforestation, les énergies renouvelables et les programmes communautaires.

 Cependant, la Direction d’easyJet précise que la compensation des émissions de carbone n’est qu’une mesure provisoire en attendant que de nouvelles technologies soient mises au point. L’objectif étant de pouvoir à terme, offrir des vols ayant un impact quasi-nul sur l’environnement  à mesure que de nouvelles technologies émergent.

Engagement avec Airbus :

Pour permettre l’émergence de nouvelles technologies, easyJet a signé avec son fournisseur d’aéronefs Airbus, un protocole d’accord en vue de la recherche conjointe et le développement d’un  avion hybride électrique. Pour ce faire, trois projets distincts vont être lancés :

Le premier doit permettre de définir les impacts et exigences nécessaires à l’introduction à grande échelle d’avions durables de nouvelle génération (avions hybrides).

Le second vise a stimulé l’innovation dans le cadre directe de la réduction des émissions de carbones et la neutralisation de celles-ci.

L’utilisation de carburants durables pour l’aviation (SAF - sustainable aviation fuels) dès qu’ils seront disponibles en suffisance et commercialement viables.

En parallèle, easyJet travaille à l’introduction de nouvelles technologies à court terme, comme le roulage sur piste sur charge électrique, l’utilisation d’unités auxiliaires d’alimentation électrique ainsi que la réduction des émissions carbone provenant des activités au sol, grâce par exemple à l’utilisation d’énergies renouvelables.

Réduction de carbone, les faits :

Depuis 2000, easyJet a réduit de plus d’un tiers (33,67%) les émissions carbones pour chaque kilomètre parcouru par passager. Autres initiatives : l’introduction de chariots, tapis et sièges plus légers, le roulage sur piste avec un seul moteur et le retrait des manuels en papier des avions. En 2015, easyJet s’est fixé un objectif renforcé de réduction de ses émissions carbone par passager/kilomètre à savoir, atteindre une réduction de 10% des émissions carbone par passager/kilomètre d’ici 2022 par rapport à 2016. Johan Lundgren, PDG d’easyJet, a déclaré avoir « besoin que les gouvernements soutiennent les efforts pour la décarbonation de l’aviation en réformant la fiscalité appliquée à notre industrie, en encourageant les initiatives positives, en finançant la recherche et le développement de nouvelles technologies et enfin en s’assurant que les pionniers ne soient pas pénalisés ».

Guillaume Faury, PDG d’Airbus, ajoute de son côté : « La performance environnementale est une priorité absolue d’Airbus et nous sommes fiers d’avoir easyJet comme partenaire pour notre recherche sur les avions hybrides et électriques. Airbus s’engage à atteindre les objectifs de décarbonation de l’aviation. En concentrant nos efforts de recherche sur les technologies de propulsion hybride et électrique, nous jouons un rôle de premier plan, aux côtés de nos clients, dans le développement de technologies propres et sûres pour l’avenir durable de notre industrie ».

Photo : Projet d’avion hybrides avec Airbus @ Airbus

01/12/2018

A320neo supplémentaires pour easyJet !

EasyJet-A320neo.JPG

 

Airbus et easyJet ont conclu un accord qui prolonge les plans de développement de la flotte de la compagnie jusqu'en 2023. easyJet exerce ainsi ses options d'achat portant sur 17 A320neo pour les transformer en commandes fermes. Cette transaction porte à 147 le nombre d'appareils NEO commandés par la compagnie (dont 30 A321neo) et à 468 le nombre total d'appareils de la famille A320 commandés par easyJet à ce jour.

“Ce renouvellement de commande conforte le positionnement d'easyJet en tant que principal opérateur européen de notre famille A320, leader sur le marché”, a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus.“Nous sommes ravis que nos avions continuent de contribuer au succès  d'easyJet.”

Ces appareils, qui peuvent accueillir 186 passagers en classe unique, sont équipés de moteurs Leap de CFM.

easyJet exploite actuellement une flotte de 316 appareils de la famille A320, dont 17 A320neo et trois A321neo, qui en font le principal opérateur de monocouloirs Airbus dans le monde. easyJet dessert plus de 130 aéroports européens dans 31 pays sur plus de 1000 lignes aériennes.

Avec plus de 6 200 appareils commandés par plus de 100 clients depuis son lancement en 2010, la famille A320neo constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Cet appareil bénéficie des dernières technologies, notamment des moteurs de nouvelle génération et des 'Sharklets' (dispositifs d'extrémité de voilure), qui ensemble permettent de réaliser des économies de carburant de plus de 15 pour cent dès la mise en service, et de 20 pour cent d'ici 2020 suite à l'intégration de nouvelles innovations cabine. L'A320neo affiche également des performances environnementales optimisées, avec une réduction de l’empreinte sonore de près de 50 pour cent par rapport aux appareils de la génération précédente.

Photo :A320 easyJet @ Airbus

 

 

29/10/2018

EasyJet & Wright Electric : phase suivante du développement de l’avion électrique !

0.jpeg

Genève/Amsterdam, easyJet, 1ère compagnie aérienne en Europe en termes de réseau, a dévoilé aujourd’hui les progrès de sa stratégie qui vise à opérer des vols toujours plus respectueux de l’environnement et avec une empreinte sonore réduite.  

La start-up américaine partenaire d’easyJet, Wright Electric, a commencé à travailler sur un moteur électrique pouvant convenir à un appareil neuf places. Le partenaire de Wright Electric, Axter Aerospace, dispose d’ores et déjà d’une solution pour deux passagers, et le plus gros modèle devrait commencer à voler en 2019. Le prototype de système de propulsion envisagé pour l’appareil neuf places, est quatre fois plus puissant que celui dont dispose le modèle biplace. En parallèle, le travail va débuter sur un appareil de la taille des avions d’easyJet, par le designer aéronautique Darold Cummings.

Wright Electric a également déposé un brevet pour un moteur adapté à de plus gros avions. Cette nouvelle enthousiasmante ouvre la voie à une transition vers un appareil commercial complètement électrique et capable de transporter des passagers à travers le Royaume-Uni et l’Europe.

L’innovation et l’avant-gardisme ont toujours été au cœur de la stratégie de la compagnie aérienne. Depuis 2000, easyJet a réduit ses émissions de CO2 par passager, et par kilomètre de plus de 32%.

Johan Lundgren, PDG d’easyJet, a commenté depuis Amsterdam-Schiphol :

« Nous savons le développement durable important pour nos clients. Avec l'introduction de l'A320neo, nous pouvons déjà réduire de 15% les émissions de carbone et de 50% l'empreinte sonore, ce qui nous place parmi les compagnies aériennes les mieux classées en Europe.

Les avancées technologiques dans le domaine de l’aviation électrique, sont vraiment passionnantes et fulgurantes. Avec les avions biplaces déjà en vol et les neuf places qui voleront l’année prochaine, cela devient une réalité et nous pouvons maintenant envisager un avenir qui ne soit pas exclusivement dépendant du kérosène.

La distance que nous ciblons avec l’avion électrique est d’environ 500 kilomètres, et en se basant sur notre réseau actuel, la liaison Amsterdam-Londres pourrait devenir la première ligne entièrement électrique. Etant donné qu’il s’agit de la 2ème route aérienne la plus fréquentée en Europe, cela permettrait une réduction significative des émissions carbone et de la pollution sonore.

Nous pensons que les Pays-Bas ont ici l’opportunité de montrer la voie si le gouvernement et les aéroports encouragent les compagnies aériennes à opérer durablement grâce à une structure de charges incitative redistribuée et revue à la baisse. »

 

 

22/09/2018

easyJet lance de nouvelles de lignes pour le printemps 2019 !

image.jpeg

 La compagnie « low cost » easyJet a mis en ligne son programme de vol pour la saison printemps 2019, ce qui signifie que des milliers de vols à travers l’Europe sont désormais en vente jusqu’au 23 juin 2019.

Plus de 151’000 vols sont prévus sur le réseau d’easyJet pour des voyages entre le 24 mars 2019 et le 23 juin 2019, avec plus de 26 millions de places proposées aux passagers, pour profiter de leurs escapades printanières.

En Suisse, ce sont plus de 4,4 millions de sièges qui sont mis en vente dès maintenant sur plus de 25’000 vols. Les passagers peuvent consulter les tarifs les plus avantageux sur www.easyjet.com.

Thomas Haagensen, Group Markets Director d‘easyJet, commente :

« Nous sommes ravis de mettre en vente notre programme de vols pour le printemps 2019. Les passagers pourront bénéficier de tarifs encore plus avantageux pour profiter des meilleures destinations en Europe. »

« Nous avons de nombreuses destinations inspirantes pour tous ceux qui sont en manque d’inspiration pour leurs vacances et les passagers voyageant pour affaires peuvent également profiter de nos horaires de vol réguliers et pratiques vers les principaux aéroports de notre réseau européen. »

Photo : A320 Easyjet @ Easyjet

11/08/2018

La compagnie easyJet continue sa croissance !

yourfile.jpg

 

La compagnie easyJet annonce une nouvelle fois des chiffres qui confirment la bonne croissance du transporteur. Les statistiques de trafic pour juillet 2018, révélant une croissance de 6,2% du nombre de passagers par rapport aux 12 mois précédents, la compagnie a transporté plus de 83,6 million de passagers sur la période. La compagnie aérienne a vu sa capacité augmenter de 4,4% en juillet et son taux de remplissage était de 96,9%. Le nombre de passagers a quant à lui augmenté de 4,5%. Les escapades en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni ainsi que vers les plages des Baléares se sont révélées les plus populaires au cours du mois. 51’505 vols ont été opérés en juillet 2018, soit une moyenne de 1’661 vols par jour. Ils ont transporté plus de 250’000 passagers par jour, soit 8,5 millions de passagers par mois sur l’ensemble du réseau européen.

Au cours du mois, easyJet a accueilli son premier Airbus A321neo lors du Salon International de l'Aéronautique de Farnborough. L’A321neo de 235 places offre des avantages significatifs en termes d’environnement, d’exploitation et de coûts. Il s’agit du 308ème appareil à rejoindre la flotte d’easyJet. La compagnie aérienne a également ouvert un plan de recrutement de 1’200 nouveaux personnels navigants commerciaux permanents ou à durée déterminée. Plus de la moitié devraient être basés au Royaume-Uni et le reste dans toute l’Europe.

easyJet a célébré sa journée de vacances estivales la plus chargée, en effet la compagnie a accueilli plus de 301’000 passagers sur 1’862 vols à travers le réseau le 29 juillet 2018. Le précèdent record était le 8 septembre 2017, où plus de 267’000 passagers ont voyagé avec easyJet. Rien qu’au Royaume-Uni, plus de 159’000 clients ont pris l'avion le 29 juillet 2018 depuis et vers les aéroports britanniques d'easyJet sur 983 vols, avec Majorque, Malaga, Faro et Alicante en tête des destinations soleil préférées de cet été.

Concernant les annulations de vols :

easyJet a de nouveau subi un certain nombre d'annulations au mois de juillet, celles-ci sont dues à des actions de grève, des restrictions imposées par le contrôle aérien, la fermeture d’une piste à l'aéroport de Gatwick ainsi qu’à des conditions météorologiques défavorables. Bien que ces perturbations soient principalement indépendantes de notre volonté, nous avons veillé à ce que tous les clients impactés se voient proposer des vols alternatifs et des prises en charge d’hébergements hôteliers. easyJet a également déposé une plainte contre la France auprès de l'Union européenne, afin de protester contre les répercussions des grèves des contrôleurs aériens.

L’arrivée de l’A321neo :

S'exprimant lors de la livraison du 250ème Airbus d'easyJet, le PDG Carolyn McCall  a déclaré que la portée de l'A321 au-dessus de l'A320 pourrait permettre au transporteur d'explorer des itinéraires "plus éloignés". EasyJet dispose d'une flexibilité totale avec son carnet de commandes de la famille A320, ajoute-t-elle. Le transporteur a encore 158 appareils en commande.

 

Photo :A321neo easyJet @ easyJet