29/03/2011

Un Falcon 900LX teste la navigation EGNOS !

 

 

900-LX-PAU-3X3.jpg_4DImageDoc.jpeg

 

 

Dassault a récemment effectué les premières approches à l’atterrissage à l’aide du nouveau système européen de navigation par recouvrement géostationnaire EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service), qui devrait considérablement améliorer l’accès de l’aviation aux aéroports de toute l’Europe. Ces approches se sont déroulées sur l’Aéroport de Pau Pyrénées (OACI : LFBP) à bord d’un Falcon 900LX équipé du cockpit EASy II, la prochaine génération du célèbre cockpit numérique de Dassault.

Le principe EGNOS :

Le système de navigation par satellite EGNOS se compose d’une constellation de satellites en orbite géostationnaire et d’un réseau terrestre de stations de référence. Il améliore la précision et l’intégrité du système satellitaire GPS américain jusqu’à un mètre horizontalement et deux mètres verticalement, permettant ainsi des approches LPV (Localizer Performance with Vertical Guidance) jusqu’à 80 mètres, soit la hauteur minimale de descente autorisée. Le système EGNOS offrira aux pilotes des trajectoires de vol en route plus directes, une meilleure utilisation des longueurs de pistes disponibles et des minima de séparation réduits sans risques accrus. Il est l’un des quatre grands systèmes SBAS (Space Based Augmentation Systems) qui sont soit déjà déployés, soit prévus à court terme, tels que le WAAS américain, le MSAS japonais et le GAGAN indien.

900-LX-PAU-4X3.jpg_4DImageDoc.jpeg



Cockpit EASy II

 

L’équipe Dassault a réalisé sept approches au cours de cette campagne, qui a confirmé la fiabilité et la précision du nouveau signal à 30 cm près sur la piste. « Les approches LPV améliorent l’accessibilité des aéroports dont les conditions météorologiques et topographiques sont difficiles, tout en accentuant la précision de la descente », a déclaré Jean-Louis Dumas, le pilote d’essai de Dassault durant cette campagne. « Le terrain montagneux du sud-ouest de la France où nous avons effectué ces approches répétées constitue l’environnement idéal pour démontrer comment les nouvelles fonctions du cockpit EASy II, telles que la vision synthétique, lorsqu’elles sont conjuguées aux outils de navigation augmentée comme EGNOS, peuvent radicalement améliorer la représentativité situationnelle du pilote et les marges de sécurité ».


La capacité d’approche LPV sera disponible à bord des Falcon 900LX lors de l’introduction du cockpit EASy II à l’été 2011. A ce jour, plus de 2300 approches de ce type ont été réalisées aux Etats-Unis.

La prochaine génération du cockpit EASy de Dassault (désignée EASy II) offrira un certain nombre d’options et de fonctionnalités nouvelles, telles que : un système de vision synthétique (SVS) ; une symbologie d’affichage améliorée ; une version actualisée (7.1) du système de gestion de vol FMS (Flight Management System), une capacité renforcée de décollage/remise des gaz TOGA (Take-Off/Go-Around) ; un système d’alerte contre les incursions sur piste RAAS (Runway Awareness & Advisory System) ; ainsi qu’un ensemble de navigation incluant les modes WAAS-LPV et RNP SAAR.

Parmi les autres nouvelles options du standard EASy II figurent le mode de descente automatique ADM (Automatic Descent Mode), l’accès en temps réel aux cartes météo XM Graphical Weather directement sur l’écran de navigation intégrée I-NAV, et le mode de diffusion de données bord-sol ADS-B Out (Automatic Dependant Surveillance–Broadcast).

Deux autres modes de communication conformes aux nouvelles normes européennes de liaison de données seront également disponibles pour les Falcon 7X, 2000EX/LX et 900EX/LX, à savoir FANS 1A et PM-CDPLC (Controller Pilot Data Link Communication).

Le cockpit EASy II devrait être certifié au mois de juin et proposé en standard à bord des Falcon 900LX immédiatement après, et en rétrofit à bord des autres 900 EASy. EASy II sera disponible pour le 7X au troisième trimestre 2012, ainsi que pour les variantes du Falcon 2000 EASy au quatrième trimestre 2012.

 

900-LX-PAU-1X3.jpg_4DImageDoc.jpeg

 

 

Photos : le Falcon 900LX en tests EGNOS avec EASy II@ Dassault Aviation