08/10/2016

Le CS300 certifié par L’EASA !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé ce vendredi que l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a octroyé la validation de type à l’avion CS300. Cette validation est obligatoire pour l’exploitation de l’avion en Europe et ouvre la voie  à la première livraison à l’exploitant de lancement de l’avion CS300, airBaltic de Lettonie. La première livraison de l’avion CS300 de Bombardier à airBaltic est prévue pour le quatrième trimestre de 2016. La validation de l’EASA fait suite à la certification de type de l’avion CS300 octroyée par Transports Canada en juillet 2016.

« Certifier deux avions de conception entièrement nouvelle à neuf mois d’intervalle est une importante réalisation dans l’industrie de l’aviation et, aujourd’hui, nous célébrons la plus récente étape du programme d’avions C Series avec la certification du CS300 par l’EASA. Nous nous devons de remercier chaleureusement les centaines d’employés et de fournisseurs de Bombardier qui ont travaillé avec diligence et professionnalisme à concevoir et à construire les superbes avions C Series, les seuls biréacteurs de ligne monocouloirs développés pour le segment de marché des avions de 100 à 150 places en près de 30 ans », a déclaré Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux.

L’avion CS100, le plus petit des avions de ligne de Bombardier  a reçu sa certification de type de Transports Canada en décembre 2015 et ses validations de type tant par l’EASA que par l’Administration fédérale de l’aviation des États-Unis (FAA) en juin 2016. L’avion est entré en service avec succès auprès de son exploitant de lancement, SWISS, en juillet 2016.

Les deux transporteurs, airBaltic et SWISS, ont adhéré au programme Smart Parts de Bombardier pour les avions C Series. Le programme Smart Parts maximise l’utilisation des avions et réduit au minimum les coûts de maintenance en assurant des services complets de maintenance, réparation et révision des composants, l’accès à un bassin d’échange de pièces d’un emplacement stratégique et des stocks sur place aux plaques tournantes des sociétés aériennes.

La famille CSeries :

La famille d’avions CSeries est optimisée pour le segment de marché des appareils de 100 à 150 places avec un rendement particulièrement économique et des performances exceptionnelles. Composée de l’avion CS100 et de l’avion CS300 de plus grande capacité, la gamme d’avions CSeries constitue une fusion de la performance et de la technologie. Les sociétés aériennes peuvent maintenant exploiter des liaisons auparavant non rentables ni même possibles. L’amélioration de la distance franchissable de plus de 20 % sur des aéroports en haute altitude et au climat chaud, comme Denver, Mexico ou Lhassa est maintenant confirmée.

Bombardier a établi une nouvelle norme en fait de conception et de polyvalence de la cabine pour assurer une expérience pour les passagers incomparable. Dotés de sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries proposent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur révolutionnaire PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

 

jpg_C-SERIES_cabine_1st.jpg

Photo : 1 Le CS300 2 Intérieur CS300 Bombardier Avions commerciaux

 

31/05/2016

L’A320neo certifié par l’EASA et la FAA !

A320neo_CFM_TAKE_OFF.jpg

L'A320neo, a obtenu aujourd’hui, comme sa Certification de Type conjointe de la part de l'EASA (European Aviation Safety Agency) et de la FAA (Federal Aviation Administration) pour sa deuxième option de motorisation, les réacteurs LEAP-1A de CFM International. Cette certification ouvre la voie à la livraison mi-2016 du premier A320neo équipé de ces réacteurs, et intervient six mois après le Certificat de Navigabilité initial obtenu de l'EASA et la FAA par l'A320neo doté d'une motorisation Pratt & Whitney. La livraison du tout premier A320neo a eu lieu le 20 janvier 2016.

L‘A320neo :

La famille A320neo offre aux compagnies le choix entre les réacteurs, le Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney, et les LEAP 1-A de CFM. Composée de trois versions de différentes capacités (A319neo, A320neo et A321neo), la famille A320neo, qui peut accueillir de 100 à 240 passagers, permet aux opérateurs d'exploiter l'appareil le mieux adapté à la demande, et couvre parfaitement la totalité du segment des monocouloirs, sur les lignes domestiques à faible ou forte densité de trafic, ou les lignes long-courriers pouvant atteindre 4 000 nm. Grâce à une cabine plus large, tous les appareils de la famille A320neo offrent un confort inégalé dans toutes les classes, ainsi que des sièges de la largeur standard d’Airbus de 18 pouces en classe économique. Depuis son lancement le 1er décembre 2010, la famille A320neo bénéficie d'une forte reconnaissance du marché, qui se traduit par plus de 4 500 commandes émanant de 82 clients, soit quelque 60 pour cent de part du marché.

Photo : A320neo doté des moteurs LEAP-1A@ Airbus/A-Doumenjou

22/05/2016

Les moteurs du CSeries certifiés EASA !

986.jpg

C’est une nouvelle importante pour l’avionneur cananadien Bombardier, l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a officiellement délivré la certification des moteurs Pratt & Whitney PW1500G « Pure Power » qui équipent la gamme CSeries. Cette décision était nécessaire pour la mise en service prochaine de l’avion.

Il ne reste plus que la certification finale de l’avion par l’EASA pour permettre à la compagnie de lancement SWISS de préparer en toute quiétude la mis en service du nouvel avion.

Pratt & Whitney a mené plus de 4’000 heures d’essais de moteur rigoureux depuis le début des essais du moteur initial, en septembre 2010. Le programme d’essais du moteur PW1500G comprenait 340 heures d’essais en vol à bord du banc d’essai volant B747 de Pratt & Whitney. Pratt & Whitney est une division de United Technologies Corp. 

Les moteurs PW1500G ont reçu leur certificat d’homologation de type de Transport Canada par Pratt & Whitney Canada et sont assemblés au Centre aéronautique de Mirabel de Pratt & Whitney Canada, au Québec. UTC Aerospace Systems, formée après l’acquisition de Goodrich par UTC, fournit le système de fuseau moteur.

Chaque avion CSeries est propulsé par deux moteurs « PurePower » de la série PW1500G. Les moteurs « PurePower » de la série PW1500G font appel à un système d’entraînement évolué, permettant à la soufflante du moteur de tourner à une vitesse différente de celle du compresseur et de la turbine basse pression. La combinaison du système d’entraînement et un noyau évolué entièrement nouveau assure des améliorations de 10% et plus en efficacité carburant, et dans la réduction des émissions et du bruit.

 

Photo : Le premier CS100 de SWISS est ses moteurs PW1500G @ Bombardier

 

17/07/2015

L’AW169 certifié EASA !

492801268.jpg

 

 

AgustaWestland a annoncé la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) pour son hélicoptère AW169. La livraison des premiers hélicoptères aux clients va ainsi pouvoir débuter.

 

L’AW169 a obtenu sa certification type de la part de l'AESA moins de cinq ans après le lancement du programme. Cette réalisation a été rendue possible également grâce à la forte collaboration entre les équipes de l'AESA et d’AgustaWestland. 

 

L’AW169 fait partie de la famille des hélicoptères de nouvelle génération qui comprend les AW139 et  AW189. Ces hélicoptères possèdent tous les mêmes caractéristiques de vol de haute performance et des caractéristiques de sécurité tout en disposant d’un cockpit commun avec écrans tactiles. La philosophie et la conception de la maintenance est également commune aux trois modèles.

Lancé au Salon aéronautique international de Farnborough en juillet 2010, l’AW169 a rapidement trouvé le succès du marché, avec plus de 100 appareils en commande. L’AW169 a été conçu en réponse à la demande croissante du marché, pour un hélicoptère qui offre des performances élevées, répond à toutes les dernières normes de sécurité et possédant des capacités multi-rôles. L’AW169 intègre plusieurs nouvelles fonctionnalités technologiques, pour fournir les plus hauts niveaux de sécurité et les avantages opérationnels pour ses clients. Des technologies de nouvelle génération sont intégrées dans le système du rotor, les moteurs, la production d'électricité et l’avionique.  La transmission est électrique, ainsi que les systèmes de distribution.

 

Photo : AW169 @AgustaWestland

 

 

 

10/06/2013

Les ATR ‘-600’, certifiés ETOPS & EASA !

 

 

ATR-FormationFlight.jpg

 

Le constructeur européen d’avions turbopropulseurs ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification « ETOPS 120 minutes » pour les ATR de la nouvelle série ‘-600’. Cette certification ETOPS (Extended-range Twin-engine Performance Standards) permet désormais aux ATR 42-600 et ATR 72-600 de pouvoir parcourir, en monomoteur, des distances allant jusqu’à 120 minutes de vol de tout aéroport où ils peuvent se poser. « ETOPS 120 » permet ainsi à l’avion d’assurer des liaisons directes entre des aéroports placés à des distances maximales de l’équivalent de quatre heures de vol (deux heures de distance de vol maximale depuis l’aéroport de départ plus deux heures maximales jusqu'à l’aéroport le plus proche où se poser en sécurité).

Les ATR 42 et ATR 72 sont les seuls avions turbopropulseurs régionaux à avoir cette certification pour 120 minutes, qui a une importance majeure sur des réseaux aériens, comme en Polynésie Française ou en Sibérie, où les distances entre les deux aéroports les plus proches peuvent atteindre près de 2000 kilomètres. Cette certification « ETOPS » jusqu’à  120 minutes permet d’établir des plans de vols plus directs entre les points de départ et la destination finale, avec des gains considérables sur le temps de trajet, la consommation de carburant ou encore les émissions gazeuses.

De plus, ATR vient d’obtenir de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA) la certification pour opérer ses nouveaux ATR 42-600 et ATR 72-600 à des températures, au décollage et l’atterrissage, allant jusqu’à -45°C. Cette certification ouvre la voie aux ATR de la série ‘-600’ à pouvoir opérer sur des environnements particulièrement froids, tel que dans le grand nord Européen, Canadien, ou encore en Sibérie, aux côtés des versions antérieures d’ATR déjà certifiées par le passé.

Dans le cadre de cette démarche de certification, l’EASA a validé les nouveaux équipements et systèmes des ATR ‘-600’, -installés notamment à bord de leur nouvelle suite avionique-, qui avaient été déjà conçus par les fournisseurs d’ATR en prenant en considération leur utilisation future dans des environnements à très basses températures.

Depuis leur lancement en fin 2007, les ATR de la nouvelle série -600 se sont positionnés comme les avions régionaux de moins de 90 sièges les plus vendus au monde. A ce jour, ATR a enregistré plus de 300 commandes pour cette nouvelle famille d’avions.

 

Photo : ATR 42-600 & 72-600 @ ATR Aircraft