16/02/2017

Eurofighter : L’Autriche attaque Airbus DS !

000-couverture.FAé-Autriche_Wikimédia.jpg

Vienne, nouveau développement dans l’affaire des avions de combat Eurofighter en Autriche. Le ministère de la Défense autrichien a annoncé ce matin vouloir attaquer en justice le groupe aéronautique européen Airbus dans le cadre de l’affaire de fraude et de corruption en ce qui concerne la vente d'avions de combat Eurofighter à l'Autriche.

"Nous déposerons une plainte en justice contre Airbus", a déclaré à l'AFP le porte-parole du Ministère, Michael Bauer, en précisant que l'affaire portait sur la livraison en 2003 de 15 appareils Eurofighter pour un montant de 1,7 milliard d'euros.

L’Autriche devrait présenter prochainement des détails sur l’affaire, avec notamment des preuves en qui démontreraient qu'Airbus avait gonflé artificiellement le prix des appareils Eurofighter T1.

Airbus avait indiqué fin janvier avoir accepté une procédure de rectification fiscale en Allemagne concernant cette vente d'avions de combat Eurofighter à l'Autriche, alors que cette transaction fait l'objet depuis des années de soupçons d'éventuels pots-de-vin.

Rappel :

Airbus DS (ex EADS) avait livré l’Eurofighter T1 « Typhoon  II » à l’Autriche. Cette livraison fait suite au contrat signé en 2003 pour la fourniture de 15 avions y compris l’armement les équipements connexes et le simulateur. Le nouvel avion de combat autrichien est en soi un feuilleton à rebondissement. La volonté de remplacer les bons vieux Saab J-35 « Draken » date du début des années nonante. Suite à une première évaluation, c’était le F/A-18 Hornet qui avait été choisi. Mais suite à des problèmes politiques et de financement, l’achat fût reporté. L’utilisation de l’espace aérien autrichien par l’aviation Serbe, lors de la guerre en ex-Yougoslavie relança le besoin de débloquer des crédits urgents pour l’achat d’un avion moderne. Une seconde évaluation donna le JAS-39C/D Gripen suédois gagnant, mais suite à la pression du chancelier allemand Schröder, les politiques autrichiens acceptèrent de reprendre 15 Eurofighter T1 initialement destinés à l’Allemagne et proposés par Airbus.

Une Force aérienne très limitée : 

La situation de la Force aérienne autrichienne n’est, de loin pas très enviable, avec seulement 15 avions de combat Eurofighter T1, soit le modèle le plus limité de la gamme du chasseur européen. En effet, sur ces 15 aéronefs, seul 6 à 8 sont réellement disponibles, les autres étant en maintenance et servant à la formation du personnel aérien et au sol. Le standard T1 des Eurofighter autrichiens ne permet que l’interception à courte portée, ainsi que l’engagement avec des bombes en chute libre. 

Coûts exorbitants : 

Cher à l’achat, l’Eurofighter se révèle également cher à l’heure de vol, estimé à près de 18’000 dollars US à l’heure (estimation variable, selon les utilisateurs) l’Eurofighter s’avère nettement plus coûteux que le Rafale, F/A-18, Gripen et F-16. De plus, l’absence de coordination entre les pays clients, ainsi que sur le mode d’assemblage des appareils (ses éléments sont construits par chacune des parties) pose des problèmes notamment dans l’approvisionnement en pièces de rechanges.

L’Autriche voudrait un autre appareil :

Parallèlement à ce feuilleton judiciaire, le pays désire depuis un certain temps se débarrasser de ses Eurofighter T1 et opter pour un autre appareil. Des discussions sont engagées avec l’avionneur Saab depuis un certain temps. Une revente et une indemnisation financière des Eurofighter permettraient de débloquer la situation semble-t-il.

Un effet en Suisse :

Dans le cas ou Airbus DS serait mis en cause par la justice, il se pourrait dans un tel cas, que le Ministère public de la Confédération (MPC) recommande à armasuisse et au DDPS ne pas prendre en considération une offre pour l’Eurofighter T3. Une situation qui pourrait donc avoir des conséquences dans le programme d’évaluation de notre futur avion.

3054772810.jpg

Photos : Eurofighter autrichiens @ Force aérienne autrichienne

 

 

16/12/2013

Le C295M dans l’Armée de l’air tchèque !

Czech_Air_Force_Aero_L-159_and_CASA_C-295_inflight.jpg

 

 

Les quatre avions de transport C295M d’Airbus Military, réceptionnés en octobre dernier, sont entrés en service au sein du 24 escadron de transport aérien, basé à Prague-Kbely de l’Armée de l’air tchèque, où ils ont rejoint les Let-410 et l’A319 en service au sein de groupe. 

 

La République Tchèque a acquis ces quatre avions C-295 M du constructeur européen EADS (airbus Military) pour remplacer ses vieux avions de transport Antonov An26. L’objectif, est selon le porte-parole du ministère de la Défense, Andrei Cirtek, de « renforcer l’autonomie aérienne, lors de missions humanitaires ou d’évacuations de citoyens étrangers » et la « capacité d’action des unités tchèques en opération à l’étranger ».

 

Le C295M :

 

foto0224-casa-c-295m-kokpit.jpg

 

Le C-295M peut assumer un grand nombre de missions assignées aux avions de transport plus lourds comme le C-130 Hercules, pour un coût très inférieur (un gain de plus d’un tiers par heure de vol selon le constructeur). Depuis le début de sa commercialisation en 2001, 66 unités ont été vendues à neuf opérateurs basés en Espagne, en Pologne, en Jordanie, en Algérie, au Brésil, au Portugal, en Finlande et au Chili. 44 sont déjà opérationnels.

La version acquise par la tchéquie comprend un poste de pilotage est équipé de doubles commandes entièrement numérique intégré TopDeck fourni par Thales. Les écrans, dont quatre de 152 mm x 203 mm (6 po x 8 po) couleurs écrans à cristaux liquides, sont compatibles avec les lunettes de vision nocturne (NVG). Cette version permet les décollages courts et la capacité d'atterrissage sur des pistes semi-préparées.

L’Armée de l’air tchèque a opté pour l’intégration d’un système complet de protection et d’alerte missile qui comprend un avertisseur Indra ALR-300V2B de BAe Systems, couplé à des distributeurs de paillettes et de leurres thermiques.

 

09-klamne-cile-systemu-das-letounu-casa-c-295m_5.jpg

 

Photos : 1 C295M tchèque en vol avec un L-159 Albatros  2 Aux commandes  3 larguage de leurres thermiques @ Armée Tchèque

 

04/12/2013

Livraison du 400e Eurofighter !

eurofighter-typhoon-delivered2jpg-1556.jpg


 

MANCHING, le constructeur Cassidian vient de livrer le 400e exemplaire de l’Eurofighter «Typhoon II». Cet appareil un Eurofighter T2 Block10 à rejoint la flotte de la Luftwaffe. 

 

 

Lors de la cérémonie, le secrétaire d'État du ministère allemand de la Défense, Christian Schmidt, a reçu l'avion avec les marquages ​​«31+06».

Alberto Gutierrez , chef de la direction de l'Eurofighter GmbH Jagdflugzeug, a déclaré: «La livraison du 400e Eurofighter «Typhoon II» marque une étape historique importante, maintenant, nous devons nous concentrer plus fortement sur ​​les campagnes d'exportation, afin, de gagner nouveaux contrats et de nouveaux clients pour cet avion exceptionnel. À l'heure actuelle, surtout en ces temps difficiles pour l'industrie de la défense".

 

Rappel :

 

La livraison du premier Eurofighter de la Royal Air Force du Royaume-Uni a eu lieu fin 2003. Le 100e Eurofighter a été livré à la Royal Air Force en septembre 2006. Le 200e a été remis en novembre 2009 à l'Armée de l'Air allemande. Le 300e a été livré à l'armée de l'air espagnole en novembre 2011.

 

À l'heure actuelle, la flotte d’Eurofighter «Typhoon II» comprend 20 unités en exploitation avec des implantations en Europe, dans l’Atlantique Sud et le Moyen-Orient. Il y a 7 unités  actives au Royaume-Uni (4 à Coningsby,  2 à Leuchars et 1 à Mount Pleasant, îles Falkland) , 5 en Italie (2 à Grosseto, 2 à Gioia del Colle, 1 à Trapani), 3 en Allemagne (Laage, Neuburg et Nörvenich), ainsi que 3 en Espagne (2 à Morón, 1 à Albacete) et une en Autriche à Zeltweg et 1 en l'Arabie saoudite.

 

Cassidian dispose actuellement d’une demande pour 719 avions «Typhoon» dont 571 sur commandes signées. 


 

400th-eurofighter-typhoon-delivered-credit-cassidian-zeitlerjpg-1555.jpg


 

Photos : le 400e Eurofighter destiné à la Luftwaffe @ Cassidian

26/10/2013

Mise à jour des Eurofighter autrichiens !

austrian-eurofighter-typhoon_b1.jpg


 

ZELTWEG, l’Autriche vient de mettre à jour les systèmes informatiques de ses avions de combat Eurofighter «Typhoon II». Le programme comprenait un nouveau logiciel de systèmes, l'installation d'un équipement moderne avec des niveaux de capacité de rendement plus élevées et un certain nombre d'améliorations et de mises en œuvre en coopération avec les fournisseurs. Cette modernisation permettra une amélioration limitée de l’avion.

 

L’Autriche exploite 15 Eurofighter «Typhoon II» au standard F1 soit le niveau le plus bas de l’avion. Ce standard ne permet que l’interception à courte et moyenne portée, ainsi que l’engagement avec des bombes en chute libre. 

 

Rappel : 

 

L’Eurofighter n’était pas l’avion de combat qu’auraient souhaité les forces aériennes autrichiennes, lesquels voulaient en premier choix le F/A-18C/D américain au début des années 1990 en collaboration avec la Suisse. Puis, suite a de nombreux retards et la violation de l’espace aérien de la part de l’aviation serbe, une nouvelle évaluation avait mis en avant le JAS-39 C/D Gripen du constructeur suédois SAAB. Sous la pression du Chancelier  allemand de l’époque Gerhart Schroder, l’Autriche acheta des Eurofighter F1 dont l’Allemagne tentait de se séparer.

L’Autriche se retrouve aujourd’hui dans une configuration complexe avec un standard de l’Eurofighter très insuffisant et en trop petit nombre pour assurer une surveillance digne de ce nom.

Photo : Eurofighter F1 autrichien @ Force aérienne autrichienne


09/09/2013

200'000 heures de vol pour l’Eurofighter !

22adc38504.jpg

 

 

C’est un nouveau cap que vient de franchir la flotte en service d’Eurofighter « Typhoon II » avec le passage des 200'000 heures de vol. La flotte d’Eurofighter compte aujourd’hui 378 appareils en service au sein de sept armées de l’air, pour un total de 20 escadrilles.

 

La première tranche de 5’000 heures de vol a été atteinte en novembre 2005, puis les 10’000 heures en août 2006, les 20.000 en mai 2007. En août 2008, la flotte d’Eurofighter « Typhhon II »  a dépassé le seuil des 50.000 heures et les 100.000 heures de vol ont été atteintes en janvier 2011.

 

 

 

 

 

 

 

9a2f9281a9.jpg

 

 

 

 


Photos : Cérémonie des 200'000 heures de vol @ Eurofighter