14/10/2015

Drone chinois pour l’Irak !

1643493_-_main.jpg

 

L'Irak a confirmé avoir reçu le drone d’attaque CH-4 de China Aerospace Science et Technology Corporation (CASC) (UAV au sein de son armée.

Le ministère irakien de la Défense (MoD) a annoncé que le 10 octobre, un drone CH-4 avait effectué sa première attaque sur une cible dans la province d'Al-Anbar. Les drones d’origines chinoise sont basés sur les installations de la base aérienne de Kut à150 km au sud-ouest de Bagdad.

Le drone CH-4 est le plus grand drone à voilure fixe de la série d’origine chinoise, il est presque identique au General-Atomic MQ-9 « Reaper » américain et la seule différence visuelle distincte entre deux drones est la nageoire ventrale en dessous de la queue. Le CH-4B est un système d'attaque et de reconnaissance mixte avec des capacités pour 6 armes et une charge utile de 345 kg le CH-4 est capable de tirer un missile air-sol de missiles depuis une altitude de 5000 mètres.

 

Photo : CH-4 de China Aerospace Science et Technology

 

20:26 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : droen, irak, ch-4 casc, blog défense, infos aviation |  Facebook | |

21/11/2012

Le X-47B manoeuvrable sur porte-avions !

16708.jpg


 

Les ingénieurs de  Northrop-Grumman viennent de démontrer  la capacité du drone X-47B à manoeuvrer sur une plateforme équivalente à un porte-avions. Ces récent essais sont très important dans le développement du programme de drone de l’US Navy et confirme également l’avancée du programme.

 

Au début de Novembre, l'équipe à achevé avec succès ses premiers essais à terre visant à tester le système Control Display Unit (CDU) qui permet de contrôler et de programmer 

les évolutions du futur drone X-47B d’un porte-avions. Celui-ci répond de manière correcte et permet de contrôler la poussée du moteur du X-47B pour rouler vers l'avant, freiner et s’arrêter, utiliser son orientation du train avant et des virages serrés avec précision sur une surface limitée. Le système permet de contrôler le drone de manière précise jusqu’à la zone de catapultage. 

 

Pour le concepteur Northrop Grumman, le système testé est fondamental pour l'intégration du drone X-47B de façon transparente dans les opérations sur porte-avions. Il permet de valider le contrôle du déplacement avec précision, une activité essentielle qui permettra dans un proche avenir de valider de manière réelle le lancement et la récupération du drone sur un bâtiment de la Navy.

 

En 2013, le programme prévoit de démontrer la capacité de catapultage d’un drone X-47B depuis le pont d’envol d’un porte-avions et ceci en toute sécurité. S’en suivra l’appontage automatique et la récupération de celui-ci.


 

16709.jpg


 

Les caractéristiques du X-47B :

 

 Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maitrisé.


 

652807792.jpg


 

Photos : 1 & 2 le X-47B aux essais de précisions  3 Image de synthèse @ Northrop-Grumman