13/01/2019

L’USAF poursuit le maintien de la flotte de F-16 !

345.jpg

Lancé en 2015 par leDépartement américain de la défense (DoD), le programme SLEP devait dans un premeir temps assurer l’extension de vie des F-16 Block 40, 42, 50 et 52. A ce jour, Lockheed-Martin a réalisé une série de tests de durabilité sur un F-16 Block30 et Block50 qui ont montré la durabilité à grande échelle des cellules.

La seconde phase :

Voici que la seconde phase est lancée avec un programme de prototypage récemment lancé qui doit conduire à une modernisation de la guerre électronique à l’échelle de la flotte pour plus de 900 F-16 de l’armée de l’air américaine.

Les mises à niveau proposées pourraient inclure une gamme complète de systèmes actifs et passifs, notamment un récepteur d’alerte radar numérique, un brouilleur d’autoprotection et un leurre remorqué, ont annoncé des documents d’acquisition publiés le 3 janvier par le Laboratoire de recherche de l’US Air Force.

Bien que jadis censée être remplacée par le Lockheed-Martin F-35, l’US Air Force souhaite désormais s’assurer que la flotte de F-16 sera pertinente jusqu’en 2046. En décembre, l'armée de l'air a informé les responsables de l'industrie d'une stratégie de mise à niveau longue de 15 ans, qui débutera cette année par une phase de prototypage.

L’armée de l’air souhaite choisir deux constructeurs pour construire des prototypes de récepteur d’alerte radar numérique avec une largeur de bande accrue et une capacité accrue de détection de la position des émetteurs de radiofréquences.

Une fois les prototypes aboutis, l’USAF prévoit de commencer à mettre en service le nouveau détecteur de émissions mis à niveau à partir de la fin de 2021.

Deux ans plus tard, la Force aérienne pourrait étendre la mise à niveau aux systèmes de guerre électronique actifs, y compris un nouveau brouilleur à autoprotection monté à l'intérieur et un leurre remorqué amélioré.

Confirmation de la mixité :

Cette nouvelle information confirme un peu plus ce que j’avance depuis un certain temps, en ce qui concerne la « mixité » des avions entre les « furtifs » F-22 et F-35 avec un regain d’intérêts pour les aéronefs tels que les F-15, F-16 et F/A-18 pour la Navy.

45.jpg

Photos : le F-16 aura encore de beaux jours devant lui @ Tyler Rogoway