19/11/2013

Falcon 5X & PC-24 : déjà des commandes !

001_Falcon5X_2013DVD43_800.jpg

 

Salon aéronautique de Dubaï, ils ne concourent pas dans la même catégorie, mais les deux nouveaux jets d’affaires que sont, le Falcon 5X de Dassault Aviation et le PC-24 de Pilatus apportent à leur manière un vent de fraicheur sur les chaudes dunes de l’Emirat. Tous deux ont enregistrés des intentions de commandes.

 

Vol simulé du Falcon 5X :

 

 

_STR0124.jpg

Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation a annoncé que les premières commandes fermes avaient été enregistrées pour le nouveau Falcon 5X, mais sans révéler le nombre d'exemplaires vendus ni l'origine des clients.

En parallèle aux premières commandes,  Dassault Aviation a effectué le premier vol simulé du 5X, soit  l'achèvement d'une étape importante dans le programme de développement.

Le vol a été réalisé 13 Novembre sur le banc de simulation sein du bureau de conception de l'entreprise à Saint-Cloud, France. Philippe Deleume, chef pilote d'essai de Dassault Aviation et Philippe Rebourg, pilote d'essai, étaient aux commandes.

 

_STR0062.jpg

 

Le simulateur du Falcon5X comprend un cockpit « mock-up » couplé à un simulateur en temps réel et un système de visualisation externe panoramique représentant l'environnement de vol artificiel. Il permet aux pilotes de tester toutes les phases du vol, du décollage à l'atterrissage et d'affiner et de valider les lois de contrôle avant le vol inaugural de l'avion.

Le banc est capable de tester le comportement de l'avion à travers l'enveloppe de vol approuvée et au-delà. Toutes les configurations d'avions sont largement évaluées avec variation du poids de l'avion et réglages de vitesse et centre de gravité (CG).

 Le vol de la semaine dernière visait à vérifier le comportement de l'avion dans différentes configurations de vol, y compris le décollage, la croisière et l'atterrissage, dans des conditions équivalentes à celles d'un vol réel et d'effectuer un rodage initial de l'enveloppe de vol.

 

Du côté du Pilatus PC-24 :

 

Pilatus-PC-24-UAE-dunes-1.jpg

 

A Dubaï, Pilatus annonce une première lettre d’intention d’achat pour son premier jet d’affaires le PC-24. La société Falcon Aviation Services basée à Abu Dhabi devient le premier client à s’engager sur le PC-24, alors que Pilatus n’ouvrira officiellement le carnet de commandes, que lors du Salon EBACE 2014 à Genève.

La lettre d’intention a été signée, lors d’une cérémonie au sein du chalet Pilatus par le Sheik Sultan Khalifa Bin Zayed Al Nayan et Jim Roche, vice-président de Pilatus.

 

Des performances exceptionnelles :

 

Les premières informations concernant le choix de Falcon Aviaton Services pour le PC-24, confirment l’intérêt de la clientèle pour les performances qu’apportera ce jet. Si, il est toujours délicat de juger un avion sur ses performances sur papier, celles-ci pouvant être revues à la hausse comme à la baisse, il n’en reste pas moins que le PC-24 fournira une nouvelle référence dans sa catégorie. En matière de distance de décollage et d’atterrissage. Le PC-24 est à même d’offrir des prestations supérieures à ses deux concurrents que sont l’Embraer Phenom 300 et le Cessna Citation CJ4.

 

Distance de décollage :


Pilatus PC-24: 2’690 pieds
Phenom 300: 3’138 pieds
Citation CJ4:3’310 pieds

 

 

Atterrissage :

 

Pilatus PC-24: 2,425 pieds

Phenom 300 2,620 pieds

CJ4 : 2,700 pieds

 

En matière de prix, le PC-24 est un peu moins cher que le prix de liste probable du Phenom 300 et CJ4 dans un délai de quatre ans. Et c'est sans tenir compte des remises clients de lancement :


Pilatus PC -24: 8,9 millions $ (2017)
Phenom 300 : 8,7 millions $ (2013)

Cessna CJ4 : 9,05 millions $ (2013)


 

Le Pilatus offre une grande cabine, je me souviens que lors de la présentation lors de l’édition EBACE 2013, beaucoup de professionnels ont été surpris :

4e543eb2e21ab2abad0b3c407dfd96b5-PC-24-Cabin-15y.jpg

 

 

Pilatus PC24 : 501 pieds cubes.
Citation CJ4 : 311 pieds cubes.
Phenom 300 : 225 pieds cubes.


Le PC- 24 est classé comme un jet hyper polyvalent de sorte que les propriétaires auront la possibilité d’un aménagement de six ou huit personnes en exécutif ou jusqu'à 10 passagers. Il sera également possible pour changer complètement l’intérieur pour permettre à l aéronef d’être utilisé pour l’évacuation médicale (MEDEVAC).

 

Photos : 1 Falcon 5X 2 & 3 Simulateur Falcon 5X @ Dassault Aviation 4 Pilatus PC-24 5 Cabine PC-24 @ Pilatus Aircraft