25/11/2013

Dubaï, un bon cru pour Bombardier !

 

bombardier-house-colors-CSeries-CS300-fsx1.jpg

Le salon aéronautique de Dubaï a fermé ses portes, si Boeing a réussi un splendide coup publicitaire avec de nombreuses commandes et le lancement du « 777X », l’avionneur canadien Bombardier a de son côtés conclu une semaine fructueuse.

En effet, le constructeur Bombardier a annoncé des commandes fermes et des engagements qui pourraient aller jusqu’à 38 avions, dont la valeur peut atteindre jusqu’à 2,01 milliards $ US. Avec trois de ses avions d’affaires et commerciaux en tête de l’industrie en exposition statique, ainsi qu’une maquette grandeur nature de la cabine et du poste de pilotage des avions CSeries, le salon aéronautique était une excellente occasion pour la Société de présenter une sélection de ses avions novateurs et de son large éventail de services aux clients existants et potentiels du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Pendant tout l’événement, des dirigeants de Bombardier Avions commerciaux se sont joints à des clients pour faire une série d’annonces relatives à ses programmes d’avions Q400 NextGen et CSeries. Air Côte d’Ivoire, Palma Holding Limited, Nok Air et Abu Dhabi Aviation ont signé des commandes fermes et des engagements pouvant aller jusqu’à 22 biturbopropulseurs Q400 NextGen, et Bombardier a également confirmé que Nok Air était le client de lancement pour une option de capacité de sièges supplémentaires qui permettra à l’avion Q400 NextGen d’accueillir jusqu’à 86 passagers. De plus, aux côtés de représentants des gouvernements du Canada et de l’Irlande du Nord, Bombardier a annoncé qu’Iraqi Airways avait signé une lettre d’intention visant un maximum possible de 16 avions CS300, ce qui porte le nombre total des commandes et engagements relatifs aux avions CSeries à 419.

 

cq5dam_web_750_750.jpg

Photos : 1 CSéries 300 2 Q400 Next Generation @ Bombardier

 

20/12/2012

airBaltic commande le CSeries !

 

 

BA-CS300_airBaltic.jpg

Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd’hui qu’airBaltic a signé une entente d’achat ferme de 10 avions de ligne CS300 entièrement nouveaux de Bombardier. La société aérienne de Riga, en Lettonie, a également acheté des droits sur 10 autres avions CS300. Cette entente correspond à la conversion en commandes fermes de la lettre d’intention d’achat d’avions annoncée au salon aéronautique de Farnborough, le 10 juillet 2012. La lettre d’intention prévoyait également les droits d’achat sur les 10 autres avions CS300. Au prix courant de l’avion CS300, la commande ferme est estimée à quelque 764 millions $ US et pourrait passer à 1,57 milliard $ US si toutes les 10 options d’achat étaient converties en commandes fermes.

Avions CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20%  de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

En date du 30 septembre 2012, Bombardier avait enregistré des commandes et engagements touchant 352 avions de ligne CSeries, dont des commandes fermes de 138 appareils.

A propos d’airBaltic :

 
airBaltic dessert 60 destinations par vols directs de sa base d’attache à Riga, en Lettonie, et offre des correspondances commodes via Riga sur son réseau qui s’étend en Europe, en Scandinavie, en Russie, dans la CÉI et au Moyen-Orient.