09/01/2019

Pas de F-16 israéliens pour la Croatie !

iniohos2016_63.jpg

Washington s’est opposé au transfert de technologies sensibles concernant la vente de F-16 israéliens d’occasions à la Croatie. La Croatie, membre de l'OTAN, se préparait à acheter à Israël 12 chasseurs F-16 « Barak » de seconde main, pour 500 millions de dollars. Pour la Croatie, l'accord lui aurait permis d'obtenir un avion de combat assez moderne pour remplacer sa flotte vieillissante de MiG-21, un modèle soviétique entré en service en 1959.

Les discussions entre les deux pays ont débuté l'année dernière et les États-Unis se sont joints à celles-ci en juin, alors que Washington doit accepter toute vente à des tiers d'équipements fabriqués aux États-Unis. Les négociations se sont poursuivies jusqu’en décembre, lorsque le Département d’Etat est intervenu pour bloquer la vente, craignant qu’Israël ne prévoit de transférer des technologies qu’il n’était pas autorisé à transférer. Les Etats-Unis ont déclaré qu'Israël devait retirer des jets les améliorations apportées au fil des ans avant le transfert de l'avion.

En effet, Israël a modernisé ses F-16 avec des systèmes électroniques et radar sophistiqués d'origine autochtone comme le système Elta L-8240 entre autres. un élément essentiel de la décision de la Croatie d'acheter des F-16 à Israël plutôt qu'aux États-Unis.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, désireux de vendre des avions, a personnellement abordé la question avec le secrétaire d’État Mike Pompeo lors de sa réunion au Brésil plus tôt ce mois-ci, mais il n’a pas pu changer la position américaine, selon les médias israéliens.

Les Croates, pour leur part, craignent maintenant que l'annulation de l'accord de 500 millions de dollars ne réduise considérablement leurs dépenses de défense, qui représentent moins d'un milliard de dollars par an. Cela pourrait placer le pays dans le collimateur de l'administration Trump et de l'OTAN, qui ont tous deux réclamé une augmentation des dépenses de défense. Zagreb consacre actuellement environ 1,2% de son PIB à la défense, ce qui est bien en deçà de l'objectif de 2% fixé par l'OTAN.

Zagreb se tourne vers la Suède :

Zagreb semble maintenant revenir en direction de la Suède en ce qui concerne l’offre de l’avionneur Saab avec le JAS-39 C/D Gripen qui était proche de l’offre israélienne, un responsable croate a suggéré que ce pays pourrait être le favori.

En effet, le gouvernement suédois avait soumis une offre comprenant la vente de douze ou de huit Gripen C/D de la dernière génération. L'offre comprenait également un accord de support et d'entraînement pour les techniciens et les pilotes. Dans le but d'assurer que les Forces aériennes croates restent opérationnelles sans interruption lorsque leurs MiG-21 actuels seront mis hors service.  Saab proposait un ensemble de coopération industrielle. Sur la base des expériences et des ressources combinées de son important réseau industriel, Saab et la base de fournisseurs Gripen offrent à la Croatie un partenariat à travers un programme de défense et de coopération industrielle de nouvelle génération. Saab est prêt à s'engager dans une obligation de coopération industrielle évaluée à 100 pour cent de la valeur du contrat.

 

saab_jas39.jpg

 

Photos : 1 F-16 C Block 40 « Barak » @ Georges Caravatos JAS-39 Gripen C @ Flygvapnet

 

04/08/2016

Arrivée des premiers OH-58 en Croatie !

p1682186.jpg

Les cinq premiers hélicoptères d’occasions Bell OH-58D « Kiowa » sont arrivés en Croatie sur la base aérienne de Zemunik à bord d’un avion cargo C-5 « Galaxy » de l’US Air Force.

Rappel :

La Croatie a approuvé en mars dernier l'acquisition de 16 hélicoptères d’occasions de type OH-58D « Kiowa » de reconnaissance armés en provenance de l’US Army. Le plan pour acheter un escadron d'hélicoptères OH-58D et trois simulateurs est évalué à 41 millions de dollars.

Les hélicoptères OH-58D « Kiowa » ont été être retirés du service à la fin de l’année 2015 au sein de l’US Army. Les appareils destinés à la Croatie sont sélectionnés en fonction du potentiel des cellules. Avant la livraison, les appareils subissent une maintenance complète. Le contrat comprend également la livraison de nombreuses pièces détachées et de l’armement.

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

Le Bell OH-58 "Kiowa" est un hélicoptère militaire léger de reconnaissance, dérivé du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134, tandis que l'OH-58D porte une mitrailleuse M2 et d’un pod de 7 roquettes "Hydra" de série et d'optiques améliorées.

 

1714823802.jpg

Photos : 1 Livraison des premiers OH-58 @ USAF 2 OH-58 @ US Army

14/08/2015

MiG-21 croates modernisés !

 

2536329354.jpg

 

L'armée de l'air de la Croatie a reçu l’ensemble de ses Mikoyan MiG-21L modernisés. Le Ministère de la Défense Croate avait débuté la modernisation de sa  flotte vieillissante de MiG-21L « Fishbed », auprès de l’entreprise ukrainienne Ukspecexport en 2011.

 

Au total, se sont douze MiG-21L qui ont subi une remise à niveau qui va permettre de patienter, jusqu’à ce que les finances du pays offre l’opportunité d’acquérir d’ici 6 à 8 ans, un nouvel avion de combat.

 

Si les détails complets de la mise à niveau ne sont pas entièrement connus, l’avionique et les communications et l’augmentation de la sécurité du pilote sont au menu. Ukspecexport a installé son système de navigation GLONASS (GPS russe) qui permet la navigation autonome et le ciblage. Les appareils ont également reçu un système de communication crypté de nouvelle génération. L’avionique comprend un écran EFIS en remplacement des instruments de vol de base de type analogiques. Des améliorations ont été apportées en ce qui concerne le siège éjectable.

 

Retards et sanctions :

 

La mise à jour des MiG-21L croates a souffert de nombreux mois de retard, suite à des problèmes de fourniture en ce qui concerne, le système de communication et l’amélioration de l’avionique. Zagreb semble préparer une demande de dédommagement au fornisseurs.

 

Recherche d’un nouvel avion :

 

Le conseil de la défense de l'Etat croate, a annoncé avoir redémarré son programme de remplacement de la flotte de MiG-21L, des demandes d'information ont été envoyées à plusieurs avionneurs, soit  une première étape dans l'acquisition d’un futur nouveau type d’avions.

 

Photo : MiGH-21L croates@ Aviation croates.

 

09/04/2015

La Croatie veut des OH-58D « Kiowa » :

croatie,bell textron,bell oh-58d kiowa,oh-58 warrior,blog defense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

 

La Croatie a confirmé sa volonté d’acquérir des hélicoptères Bell OH-58D « Kiowa » d’occasions auprès des Etats-Unis. Le pays qui exploite déjà des Bell 206B, désire se doter de 16 « Kiowa » en provenance de l’US Army.

 

Le Bell OH-58 « Kiowa » : 

 

Le Bell OH-58 Kiowa est un hélicoptère militaire  léger de reconnaissance dérivé du du célèbre Bell 206 « Jet Ranger ». Il entra en service en mai 1969 sous la dénomination OH-58A et fut ensuite maintes fois amélioré. Il est un des hélicoptères les plus polyvalents de l'US Army. Son armement est extrêmement variable, les versions A et C disposaient d'un minigun M134 tandis que l'OH-58D portait une mitrailleuse M2 et un pod de 7 roquettes « Hydra" de série et d'optiques améliorées, la caméra sur la photo au-dessus des pales n'existait pas dans les version A et C. La version Kiowa « Warrior » est quant à elle équipée de quatre missiles Raytheon AGM-114 « Hellfire ».

 

OH-58D_850x-3.jpg

 

Photos : Bell OH-58D «Kiowa » ou « Warrior » @ US Army/Bell Textron

 

 

12/05/2014

MiG-21 supplémentaires pour la Croatie !

mig21b10.jpg



L'armée de l'air de la Croate a pris livraison de cinq avions de combat RAC/MiG-21 supplémentaires en provenance de l'Ukraine.  Cette accord complète l’actuelle modernisation de la flotte de MiG-21L «Fishbed». ,

 

Les deux premiers MiG-21 supplémentaires sont arrivés au sein da la base aérienne de Zagreb. Ils proviennent des surplus de l’aviation ukrainienne. 

En parallèle, le Ministère de la Défense Croate a débuté la modernisation de la flotte vieillissante de MiG-21L «Fishbed», c’est l’entreprise ukrainienne Ukspecexport qui est chargée de cette mise à niveau limitée.

 

En effet, douze MiG-21L qui doivent subir une remise à niveau et permettre de patienter, jusqu’à ce que les finances du pays s’améliore, pour permettre une acquisition d’ici 6 à 8 ans d’une nouvelle monture. La modernisation doit permettre de maintenir les MiG-21 jusqu’en 2020.

Ukspecexport installe son système de navigation GLONASS (GPS russe) qui permet la navigation autonome et le ciblage. Les appareils recevront un système de communication crypté de nouvelle génération. L’avionique comprend un écran EFIS en remplacement des instruments de vol de base. Des améliorations seront apportées en ce qui concerne le siège éjectable.

 

Retard de livraison: 

 

Aux dernières nouvelles, la mise à niveau des appareils croate prend du retard, ceci en raison des actuels troubles que traverse l’Ukraine. Zagreb devrait recevoir 7 avions modernisés d’ici la fin mai, ces appareils sont pour l’instant toujours sur les ateliers de l’avionneur.

La Croatie attend également le retour de deux hélicoptères Mil Mi-8MTV dont la modernisation est également ralentie, on parle de deux mois de retard, les pièces seraient bloquées sur le port de Sébastopol en Crimée.

2043677688.jpg

 

Photos : MIG-21L croate @ Force aérienne Croate

20:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mig-21, croatie |  Facebook | |