17/03/2014

Ukraine, l’USAF déploie ses F-16 !

 

agfighter1720.jpg

 

Washington, le Pentagone a confirmé le déploiement d’une douzaine de chasseur-bombardier F-16 « Fighting Falcon » en Pologne, pays qui partage une longue frontière avec l'Ukraine.

 

Les responsables de la défense n'ont pas précisés les détails de l’opération. Toutefois, le porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren a déclaré que les F-16 proviennent de la base aérienne d'Aviano en Italie et sont dorénavant positionnés au sein des installations de la base aérienne de Lask en Pologne.

En parallèle, trois cents membres du personnel sont également envoyés en Pologne dans le cadre de ce déploiement. Le Secrétaire à la Défense Chuck Hagel aurait accepté le déploiement au cours d'une conversation téléphonique avec le ministre polonais de la Défense nationale Tomasz Siemoniak..

Du jamais vu depuis la Guerre-froide :

 

La crise en Crimée accentue le redéploiement de troupes américaines dans plusieurs régions, en Pologne comme nous venons de le voir, mais également en mer Noire avec le destroyer USS Truxtun. Il devrait rejoindre la frégate USS Taylor dans cette zone. La Lituanie voit se renforcer considérablement le contingent américain stationné sur la base aérienne de Zokniai  et assurant le contrôle de l'espace aérien des pays Baltes. Les forces américaines ont reçu 8 autres avions militaires : six chasseurs F-15C « Eagle » et deux avions-citernes KC-135 qui ont atterri jeudi à Zokniai.

En Roumanie, on notera également la réorientation d’unités de transport américain qui ont quitté la capitale kirghize pour venir s’installer à Kogalniceanu en Roumanie.

Certes avec ces repositionnements limités de forces, nous ne sommes pas encore revenu à la situation qui prévalait en Europe, il y a une trentaine d’années, avant la chute du mur de Berlin. Cependant, le vieux continent et plus particulièrement sa partie Est, se retrouve à nouveau au milieu d’enjeux stratégiques importants. L’histoire nous l’a déjà démontré à mainte reprises, il n’est jamais bon de se reposer sur ses lauriers, de plus, à notre époque, la capacité de projection de force est telle, qu’elle peut en quelques jours, faire basculer l’équilibre des rapports de force.

 

ob_e121c3_crimea-01-03-2014.png

 

Voir également : Chasseurs russes en Biélorussie :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/03/13/chasseurs-...

 

 

 

 

 

Photo : Lockheed-Martin F-16 de l’USAF @ USAF

15:51 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ukraine, crimée, russie, us air froce, crise |  Facebook | |

19/06/2009

Bombardier Aéronautique reste positif malgré la crise !

learjet60.JPG

 

En marge du Salon aéronautique du Bourget à Paris, le constructeur d’avions Canadien reste optimiste quant à l’avenir de l’aviation commerciale.

 

 

Les grandes lignes :

 

Les prévisions du marché des avions d’affaires sur dix ans s’élèvent à 11 500 livraisons, de 2009 à 2018, soit des rentrées de 256 milliards $US pour l’ensemble du marché.

Les prévisions du marché des avions commerciaux sur 20 ans, de 2009 à 2028, correspondent à 12 400 nouvelles livraisons sur le marché des avions de 20 à 149 places, d’une valeur de 589 milliards $US.

 

 Q400.JPG

 

Prévisions du marché des avions d’affaires :

 

Bien qu’à court terme l’industrie soit placée devant certains défis importants, comme les inventaires élevés d’avions d’occasion, les perceptions négatives du public et une conjoncture difficile, Bombardier reste convaincue que l’industrie des avions d’affaires présente un solide potentiel pour les dix prochaines années. La reprise prévue de la croissance économique mondiale devrait résulter en une solide reprise de la demande de biréacteurs d’affaires.

La flotte mondiale des avions d’affaires totalisait environ 13 600 appareils à la fin de 2008. Elle devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) d’environ 5,8 % pour la période prévisionnelle, jusqu’à quelque 23 800 unités après les retraits des appareils en service.

Compte tenu de la croissance soutenue prévue à moyen et long terme, le marché a besoin de nouveaux avions novateurs qui procurent aux exploitants la solution optimale conçue pour atteindre leurs objectifs d’affaires. Exemple de l’aptitude de Bombardier à constamment poursuivre l’innovation et les perfectionnements techniques, le biréacteur d’affaires Learjet 85 entièrement nouveau et fait de matériaux composites doit entrer en service en 2013.

 CRJ700.JPG

Prévisions du marché des avions commerciaux :


D’après les prévisions de marché de Bombardier, la demande des appareils commerciaux de 20 à 149 places devrait atteindre 12 400 nouveaux avions au cours de la période de 20 ans allant de 2009 à 2028. Malgré une légère correction de la demande par rapport aux prévisions de l’an dernier, les données fondamentales de l’industrie demeurent favorables. La demande prévue est estimée à environ 589 milliards $US**Les pressions à la baisse soutenues sur les coefficients d’occupation, les augmentations projetées du prix du carburant et les préoccupations environnementales renforceront la demande des exploitants en matière d’avions modernes aux faibles coûts d’exploitation. Nous prévoyons donc une tendance à l’affectation d’appareils de capacité adéquate, plus éco-énergétiques, et un grand nombre de retraits des appareils en service. Soixante pour cent, soit 6 900 unités, du marché des avions de 20 à 149 places devraient ainsi être retirés du service pendant la période prévisionnelle.

Les prévisions reflètent l’évolution de la demande en faveur du segment supérieur du marché régional et du segment inférieur du marché des grands transporteurs :

Sur le segment des avions de 20 à 59 places : livraisons prévues de 300 appareils;

Sur le segment des avions de 60 à 99 places : livraisons prévues de 5 800 appareils;

Sur le segment des avions de 100 à 149 places : livraisons prévues de 6 300 appareils.

 

Créer un avenir durable pour l’aviation

 

L’industrie de l’aviation a également concentré son attention sur l’important enjeu de la création de solutions de transport durables. Pour sa part, Bombardier est proactive devant les préoccupations environnementales. Sa priorité est de concevoir les avions les plus éco-énergétiques, générant le moins de bruit et le moins d’émissions dans leur catégorie, réduisant ainsi leur empreinte environnementale et répondant aux exigences des clients. De plus, dans le cadre de ses initiatives de responsabilité sociale d’entreprise, Bombardier Aéronautique a été le premier équipementier d'origine à offrir à ses clients de biréacteurs d’affaires, un programme entièrement géré de compensation des émissions de carbone.

 

global850.JPG

 

 

Photos : 1 Learjet 60, 2 Q400, 3 CRJ700, 4 Global 850. @ Bombardier Aéronautique.