29/05/2016

Aviadarts 2016 en Crimée !

58316463953ce0fbc477d4.jpg

La compétition internationale de tir en avions de combat et hélicoptères, baptisé «Aviadarts» se déroulera du 28 mai au 5 juin sur les aérodromes de Kirovskoïe et de Belbek sur le polygone de tir de Tchaouda, près de Féodossie, en Crimée.

Historique : 

Durant l’été 2013, la Russie a organisé son premier tournoi de tir en avion de combat sur le polygone de Pogonovo, dans la région de Voronej. Selon les médias russes, plus de 130 pilotes de chasseurs Sukhoi (Su-25 et Su-25SM) et d'hélicoptères Mil (Mi-24, Mi-28-N) et Kamov (Ka-52) se sont disputés le titre de meilleur pilote de Russie. 

Un pied de nez à l’OTAN :

1025345127.jpg

En organisant cette compétition en Crimée, la Russie fait un joli pied der nez à l’OTAN. L’exercice de cette année prévoit de réunir 59 équipages pilotant des chasseurs, des avions de transport et des avions à long rayon d'action.

Cette année, la Russie accueillera des pilotes en provenances d'Inde d'Egypte, du Pakistan et de l'Arménie. Il se pourrait également que des équipages biélorusses, kazakhs et chinois puissent être présent. Mais sans confirmation pour l’instant.

Parmi les appareils participants figurent notamment des avions Sukhoi Su-25SM, Su-27SM, Su-30SM, Su-35S, Su-24, Su-34, MiG-29SMT, Iliouchine Il-76MD, Tupolev Tu-22M3 et des hélicoptères Kamov Ka-52, Mil Mi-24, Mi-28N, Mi-8MT et Mi-8AMT. Un spectacle aérien marquant la fin du tournoi aura lieu le 5 juin à Sébastopol.

Déroulement :

Pendant le tournoi «Aviadarts», les équipages doivent détruire des cibles terrestres en utilisant des roquettes, des mitrailleuses et des canons embarqués et surmonter la défense antiaérienne, qui sera représentée par les systèmes Pantsir-S1 et les missiles polyvalents Kornet-EM. Des drones surveilleront le déroulement du tournoi.

 

16959310.jpg

Photos : 1 Su-34 2 Su-25 3 Su-35SM@ VVS

 

25/08/2015

L’US Air Force va déployer des F-22 en Europe !

54948.jpg

 

 

L'US Air Force va déployer de Lockheed-Martin F-22 « Raptor » en Europe dans le cadre de «l’European Reassurance Initiative ». Ces appareils vont venir grossir les rangs de différents autres d’avions déjà déployés sur le vieux contient, le nombre n'est pour l'instant pas communiqué.

L’objectif du Pentagone vise à apaiser les inquiétudes des alliés des États-Unis au sujet de l'activité russe en Ukraine. Il s’agit également de renforcer sensiblement le nombre d’avions de combat en direction de l’Est de l’Europe, dont la dotation est particulièrement faible.

Les Lockheed-Martin F-22 vont venir se joindre aux trois Boeing B-52H « Stratofortress » et deux Northrop-Grumman B-2 « Spirit » basés au Royaume-Uni ainsi que les 12 avions d'attaque Fairchild-République A-10C « Thunderbolt II » basé en l'Estonie (second déploiement).

 

 Rappel :

Le F-22 a été conçu pour réduire au maximum sa signature radar qui, au final, est environ 100 fois inférieure à celle d’un F-15 «Eagle» bien que les deux avions aient à peu près la même taille. L'avion est entièrement recouvert d'une peinture absorbant les ondes radar. De plus les surfaces de contrôles sont conçues par thermoformage pour éviter d'utiliser des rivets qui créeraient des aspérités et ses antennes et détecteurs sont noyés dans le revêtement.

Pour réduire la signature infrarouge le F-22  dispose d’un système de refroidissement très sophistiqué. La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol. C'est l'une des raisons qui font que les frais de maintenance  du F-22 sont particulièrement élevés.

Le Raptor dispose de son armement dans deux soutes latérales et une soute ventrale, afin, de maintenir sa furtivité. Les soutes latérales peuvent contenir 1 missile AIM-9 «Sidewinder»chacune. La soute ventrale peut recevoir 4 à 6 missiles AIM 120 AMRAAM, dans les soutes latérales et 2 AIM-120 AMRAAM ou 8 bombes  GBU39. Le F-22 dispose cependant de 4 pylônes sous les ailes, utilisables quand la furtivité n'est pas indispensable.

Le radar principal de type AESA est couplé directement aux divers capteurs noyé dans la cellule. Les moteurs Pratt & Whiney F119 qui produisent environ 38.000 livres de poussée chacun, permettent une vitesse de croisière Mach 1,8, sans postcombustion. Avec postcombustion la vitesse maximale est  d’environ Mach 2,2 et l’avion peut voler à 60.000 pieds. Les tuyères des réacteurs sont dotées de la poussée vectorielle et peuvent être orientées de 40 degrés vers le haut ou le bas, soit pour améliorer la manœuvrabilité, lors d'un combat aérien, soit pour réduire la distance de décollage.

Le F-22 est le premier avion militaire à disposer d'un tableau de bord entièrement composé d'écrans LCD multi-fonctions couleurs, en complément du système HOTAS (MMM, Mains sur Manettes et manche) et du viseur tête-haute.

 

539.jpg

Photos : Lockheed-Martin F-22 Raptor @ USAF

12/05/2015

Crimée, nouveau déploiement de Su-34 & Su-27 russes !

9876.jpg

 

 

La Force aérienne russe vient de confirmer, qu’un nouveau lot d’avions de combat Sukhoi Su-34 et Sukhoi Su-27, viennent de rejoindre les forces basées en Crimée dans la région de Rostov-sur-le-Don.

 

Le service de presse de l’armée russe parle de cinq nouveaux avions de combats dont des chasseurs-bombardiers multirôles Su-34 « Fullback » et des Sukhoi Su-27MSM, le même communiqué confirme l’arrivée prochaine de près de 40 avions de combats supplémentaires dans la région. Il semble également que la Russie a entamé dans la région, le remplacement des bombardiers Sukhoi Su-24 « Fencer » par le tout nouveau Su-34  « Fullback ». A l'heure actuelle, l'armée russe utilise quatre aérodromes en Crimée. L'aérodrome Gvardeïski, situé près de Simferopol, est le plus important d'entre eux.

 

Ce renforcement fait suite à l’arrivée en Crimée de plus de 40 Su-27SM et Su-30M et bombardier Tupolev Tu-22M3M. Il semble cette fois-ci certain que la Russie compte doté ses bases en Crimée de l’ensemble de ses moyens aériens modernes, l’arrivée du dernier -né des chasseurs-bombardiers multirôles Su-34 « Fullback » le confirme.

 

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 


451.jpg


 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

L’avion a des capacités de lutte anti-navire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa sa vitesse maximale est de 1.900 km/h. Il est doté d'un canon de 30 mm et peut emporter une charge de combat de 8.000 kg.

 

 

 

 

Sukhoi Su-27SM «Flanker» : 


3647.jpg


 

 Le Su-27SM (3) a été structurellement renforcé et pèse trois tonnes de plus au décollage que le modèle précédent. Alimenté par deux moteurs Saturn AL-31F-M1. Le Su-27SM (3) est équipé d'une avionique moderne et de points d’attaches supplémentaires.

Cette dernière version du Sukhoi, dispose d’un cockpit doté de 4 écrans multifonctions couplés à un nouveau système de communication sécurisé et plus résistant au brouillage. Les logiciels radars ont été adaptés pour permettre l’utilisation de la gamme la plus récente en matière de missiles «air-air» et «air-surface» de longue portée.

Le Su-27SM (3) est une version polyvalente capable de remplir des missions de combat en utilisant efficacement et avec une haute précision les armes "air-surface» y compris par guidage avec GPS (GLONASS).
La Russie dispose d’un parc d’un plus de 350 Su-27 répartit entre 12 régiments en plus du centre de démonstration en vol de la patrouille des Chevaliers Russes (Russian Knights), les unités d’entraînements et le centre d’essais en vol des Forces aériennes.

 

Photos :1 & 2 Sukhoi Su-34 « FullBack » @ Sergy  3 Sukhoi Su-27SM @Alexey Ershko

 

 

07/01/2015

L’Ukraine réactive MiG & Sukhoi !

1024px-Sukhoi_Su-27UB_Belyakov.jpg

 

Kiev, l'Ukraine vient tout juste de remettre en service quatre avions de combat qui ont récemment subi des travaux de rénovation. Mais un gros travail a débuté sur d’autres aéronefs afin de les remettre en service prochainement. En arrière plan, l’Ukraine prépare la modernisation et la remise en état de marche de l’ensemble de ses moyens militaires.

 

Les deux premières paires de MiG-29 «Fulcrum» et de Sukhoi Su-27 «Flanker» ont été remises à l'armée de l'air ukrainienne (Povitryani Sily) lors d'une cérémonie, qui a eu lieu en début d’année sur la base aérienne d’Ozerne en présence du président de Petro Porochenko. En plus des avions, se sont environ 150 véhicules terrestres et d'autres systèmes d'armes qui ont été remis à l'armée, lors de l'événement.

 

Développement de l’armée : 

 

L’armée ukrainienne a souffert ces 20 dernières années, de sous-investissements chroniques, en matière de budget militaire. Depuis les hostilités avec la Russie, ce manque  de capacité s’est fait sentir à tous les niveaux. La flotte aérienne a particulièrement souffert et de nombreux aéronefs de type MiG-29, Su-27, Su-24 et Su-25 étaient devenus inapte au vol.

 

Dès les premières heures du conflit en Crimée, l’Ukraine s’est retrouvée dans une situation désavantageuse dès que les forces russes sont entrées dans la péninsule. Il a en plus, fallu compter sur le fait que des bases aériennes et des aéronefs tombent en moins pro-russes. Par exemple, des rumeurs font états de 45 aéronefs perdus lorsque la 

204e Brigade d'aviation tactique basée à Belbek a été envahie par les troupes d’élite  russes (Spetsnaz).

 

Mig-29ukraine_arms.JPG

 

Difficile réveil : 

 

Ainsi, lorsque l'armée de l'air ukrainienne a débuté ses opérations de manière significative dans l'est du pays, il a constaté que ces sous-investissement endémiques, se sont manifestés avec des avions de combat obsolètes et mal entretenus, sans parler de l’entrainement des pilotes, qui faisait cruellement défaut. Cette incapacité des forces aériennes a coïncidé, avec un taux de pertes particulièrement lourd, que l’on estime à plus de 20 aéronefs. 

 

Modernisation des aéronefs:

 

L’Ukraine prévoit donc, de réparer et moderniser d’ici la fin 2015, près de 40 avions de combat.  Mais d’autres aéronefs vont subir une modernisation progressive, sur un total de 161 MiG-29 que compte la Force aérienne Ukrainienne, 90 d'entre eux (deux brigades) du modèle MiG-29S (conception du bureau 9-13) pourront être modernisés au standard SMT.  En parallèle, les Su-25 «Frogfoot» vont progressivement être dotés d’un nouveau système de visée et de navigation. On parle de 40 aéronefs sur les 60 encore disponibles. 

 

L’Ukraine prévoit également de moderniser 50 Sukhoi Su-27 «Flanker». Si, 25 Sukhoi Su-24 «Fencer» sont encore en service, le pays prévoit d’en réactiver environ 40, sur les 95 machines actuellement stockées.

 

Su_24MR.jpeg

 

 

Photos : 1 Sukhoi Su-27 Flanker ukrainien 2 MiG-29 Fulcrum  ukraine 3 Sukhoi Su-24 Fencer @ Povitryani Sily

09/12/2014

Bataille aérienne en Crimée !

Pantsir-S1_tracked_-_Engineering_Technologies_2012_-1.jpg

 

 

Les informations convergent et se multiplient en se qui concerne la bataille aérienne qui se déroule depuis plusieurs semaines dans le ciel de Crimée. L’Ukraine semble multiplier les vols de reconnaissance au-dessus du territoire nouvellement Russe à l’aide de drones.

 

Drones abattus : 

 

Du côté Russe on confirme avoir abattus plusieurs drones ukrainiens violant l'espace aérien de la Crimée. Les informations confirment l’emploi de la part des Russes de systèmes de DCA Pantsir déployés dans la péninsule. Ce système de missiles sol-air semble particulièrement actif près de l'isthme de Tchongar (nord de la Crimée, frontière avec l'Ukraine) et aurait permis de détruire de nombreux drone ukrainiens. 

 

77374810001_3717428081001_Recon-Drone-Captured-in-Ukraine-vs.jpg

 

Photos : 1 Système de DCA Pantsir @ Svetlana Kefkova  2 Drone Ukrainien tombé en zone pro-russes @ Ria-Novosti