23/02/2017

Zoom Air opte pour le CRJ200 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a félicité aujourd’hui Zoom Air, la plus récente société aérienne en Inde, pour la mise en service récente d’un biréacteur régional CRJ200 acquis d’une tierce partie. La société aérienne se joint ainsi à la famille Bombardier de plus de 100 propriétaires et exploitants d’avions CRJ Series.

Basé à Gurgaon (Haryana), le transporteur aérien exploitera des vols sur l’aéroport international Indira-Gandhi de New Delhi et desservira 16 destinations, reliant de plus petites villes et municipalités dans tout le pays.

 

La famille CRJ Series :

Toutes les 10 secondes, un biréacteur régional CRJ Series décolle quelque part dans le monde. La gamme d’avions CRJ Series a transporté plus de 1,64 milliard de passagers pour devenir le programme de biréacteurs régionaux le plus populaire du monde – reliant les gens et les collectivités comme aucun autre appareil. Ces biréacteurs ont révolutionné l’aviation par leur efficacité, leur fiabilité et leur rentabilité reconnues.

Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Aucun autre avion régional n’offre ce potentiel. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10 pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Chacun des modèles d’avions CRJ présente ses propres avantages distincts. Le biréacteur régional CRJ200 aux coûts de propriété exceptionnels est idéal pour l’ouverture de nouvelles liaisons et de nouveaux marchés. Le biréacteur régional CRJ700 est l’avion le plus léger de sa catégorie, assurant efficacité, performance et économies de carburant impressionnantes, tandis que le biréacteur régional CRJ900 offre une très grande souplesse et est idéal pour les marchés en croissance. Le biréacteur régional CRJ1000, qui présente la plus grande capacité passagers de cette gamme d’avions, affiche les plus faibles coûts par siège-kilomètre sur le marché des avions régionaux et consomme jusqu’à 13 pour cent de moins de carburant que ses concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 pour cent de tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series comprend plus d’une centaine de clients et exploitants dans une quarantaine de pays. La flotte mondiale de ces avions a accumulé plus de 45 millions d’heures de vol. Bombardier a enregistré un total de 1 908 commandes fermes d’avions CRJ Series.

 

Photos : CRJ200 aux couleurs de Zoom Air@ Bombardier

28/11/2016

Bombardier a livré le premier CS300 à Air Baltic !

cs300-airbaltic-5.jpg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui la livraison du premier avion CS300 à l’exploitant de lancement Air Baltic Corporation AS (airBaltic), transporteur national de la Lettonie. Le CS300 est la variante de plus grande taille des avions C Series entièrement nouveaux de Bombardier et est conçu pour transporter de 130 à 150 passagers. La remise de l’avion à airBaltic a lieu seulement cinq mois après l’entrée en service réussie de la variante CS100 des avions C Series.

« Nous sommes enthousiastes de rapporter chez nous le premier avion CS300 – le membre le plus récent de la gamme d’avions de ligne la plus novatrice et la plus évoluée sur le plan technologique dans le monde », a affirmé Martin Gauss, président-directeur général d’airBaltic. « Avec sa plus grande autonomie, sa plus faible consommation de carburant et ses émissions sonores réduites comparativement aux autres avions  de son segment, l’avion CS300 permettra à airBaltic d’ouvrir de nouvelles liaisons et de connecter des gens dans toute l’Europe, tout en offrant aux passagers une expérience en vol inégalée. »

« Je tiens à féliciter toute l’équipe de Bombardier; nous sommes fiers de collaborer avec vous à cette grande réalisation », a ajouté M. Gauss.

La famille CSeries :

La famille d’avions CSeries est optimisée pour le segment de marché des appareils de 100 à 150 places avec un rendement particulièrement économique et des performances exceptionnelles. Composée de l’avion CS100 et de l’avion CS300 de plus grande capacité, la gamme d’avions CSeries constitue une fusion de la performance et de la technologie. Les sociétés aériennes peuvent maintenant exploiter des liaisons auparavant non rentables ni même possibles. L’amélioration de la distance franchissable de plus de 20 % sur des aéroports en haute altitude et au climat chaud, comme Denver, Mexico ou Lhassa est maintenant confirmée.

Bombardier a établi une nouvelle norme en fait de conception et de polyvalence de la cabine pour assurer une expérience pour les passagers incomparable. Dotés de sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries proposent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

bombardier,cs300,air baltic,cseries,compagnies aérinnes,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : CS300 d’Air Baltic @ Bombardier

23/09/2016

Cebu Pacific a reçu son premier ATR 72-600 "High Capacity" !

JAV20160922173325.jpg

Toulouse, Cebu Pacific la plus grande compagnie aérienne des Philippines, a réceptionné le tout premier ATR 72-600 « High Capacity ». Dotée d'une configuration à 78 passagers, cette toute nouvelle version de l'ATR 72 dispose de dix sièges supplémentaires par rapport à la configuration standard de l'appareil (68 places). L'avion combine ainsi une réduction des coûts par siège au kilomètre avec un confort optimal pour les passagers. 

Cebu Pacific va progressivement remplacer sa flotte actuelle de huit ATR 72-500 (en configuration 72 places) par 16 nouveaux ATR 72-600 de 78 sièges. Le contrat porte sur l'achat de 16 ATR 72-600 assorti d'options pour 10 appareils supplémentaires qui seront exploités par Cebgo, sa filiale en propriété exclusive. La livraison des ATR 72-600 se poursuivra jusqu'en 2020.

L'ATR 72-600 associe un haut niveau de confort, des économies hors pair et une polyvalence sur le marché des turbopropulseurs avec une fiabilité de vol de 99,7 %. L’ATR -600 dispose d'un poste de pilotage tout-écran qui intègre les toutes dernières innovations technologiques en matière d’avionique. Cette nouvelle suite avionique offre de meilleures capacités de communication, de navigation et de surveillance. Elle permet ainsi d'optimiser les trajectoires de vol et l'accès aux aéroports qui présentent des défis particuliers.

 

Photo : l’ATR 72-600 « High Capacity » de Cebu Pacific@ ATR Aircraft

 

02/12/2015

Bahamasair a reçu son premier ATR 72-600 !

5489.jpg

Bahamasair, la compagnie aérienne nationale des Bahamas, a pris livraison de son premier ATR 72-600. La compagnie avait conclu avec ATR un contrat portant sur deux ATR 72-600 et trois ATR 42-600 lors du dernier salon du Bourget. En prenant possession de ce nouvel appareil, Bahamasair rejoint la grande famille des opérateurs d'ATR.

La mise en service de ces tout nouveaux ATR -600 va permettre à Bahamasair de mettre à niveau et de moderniser sa flotte d'appareils régionaux, aussi bien sur les liaisons régionales que nationales. Le remplacement partiel de l'ancienne flotte d'appareils régionaux de la compagnie par des ATR 72-600 lui permettra également de bénéficier d'une capacité en sièges accrue sur certaines des principales routes au départ et à destination de Nassau.

Les ATR volent déjà dans de nombreux environnements insulaires, dont les Antilles, la Polynésie française et le Pacifique Sud, les Philippines, les îles Canaries, le Cap-Vert, l'Indonésie ou encore l'océan Indien.

À ce jour, quelque 180 ATR sont en service dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes, nombre qui a connu une augmentation spectaculaire au cours des dix dernières années, puisqu'en 2005 ATR en comptait 70.

 

Photo : le premier ATR 72-600 de Bahamasair @ O. Querdem

10/04/2014

Passagers indisciplinés, le ras-le-bol des compagnies !

87310_1329969773.jpg


 

Vols déroutés, passagers débarqués, l’indisciplines d’une minorité de passagers pose de gros problèmes aux compagnies aériennes en matière de sécurité mais aussi de coûts. Selon les statistiques disponibles au niveau mondial, on recense près de 5’000 incidents graves par an.

 

Trois catégories :

 

Les récentes études sur le sujet démontre trois types de passagers à problèmes : 

 

  1. Le passager indiscipliné et réfractaire aux procédures et aux consignes de sécurité, il refuse d'attacher sa ceinture, de présenter sa carte d'embarquement.  Avec lui, ordre est donné au personnel navigant de privilégier la patience et le dialogue.
  2. Le passager qui perturbe ses voisins l'équipage : il parle haut et fort, harcèle le personnel, exige des prestations qui ne sont pas prévues, veut boire plus d'alcool que ce qui est autorisé. On avertit celui-ci dans sa langue maternelle de manière écrite sur les poursuites judiciaires auxquelles il s'expose.
  3. Le passager dangereux. Il fait preuve de violence à l'égard des autres, s'en prend physiquement à l'équipage. Détectée, sa présence déclenche d'ailleurs immédiatement le verrouillage du cockpit. La seule solution est sa neutralisation rapide avec des menottes du ruban adhésif, ou des sangles.

 

Drogue et alcool : 

 

Les phénomènes d’indisciplines sont souvent liés à la consommation abusive d’alcool, mais également de drogues. Il faut tenir compte qu’en altitude la diminution d’oxygène a des conséquences fâcheuses sur l'organisme : à plus de 10’000 pieds, un verre d'alcool compte… pour deux. Le mélange alcool-médicament forme un cocktail encore plus explosif


 

tp13378_f.jpg


 

Des lois renforcées :

 

L’Association du transport aérien international (IATA) appelle les gouvernements à ratifier les modifications importantes à la Convention de Tokyo de 1963 qui ont été convenues lors d’une conférence diplomatique à Montréal la semaine dernière. Cette convention fournit le cadre juridique pour le traitement des passagers dont le comportement indiscipliné ou perturbateur conduit à une agression physique ou constitue une menace pour la sécurité d’un vol.

 

Cet accord est une bonne nouvelle pour tout le monde, passagers et équipage. Les modifications et les mesures déjà prises par les compagnies aériennes, fourniront un moyen de dissuasion efficace pour un comportement inacceptable à bord des avions. Reste aux Etats la responsabilité de ratifier.

 

Il faut comprendre que cet accord permet notamment d’étendre la compétence du pays d’immatriculation de l’aéronef dans le pays de destination. Ce protocole comble un vide qui a permis à de nombreuses infractions graves d’échapper à une action en justice.

De plus, les modifications apportées offre une plus grande clarté de la définition de comportement indiscipliné.

 

En marges de ces décisions, les compagnies aériennes ont adoptées des formations adaptées pour le personnel, allant de la capacité à calmer une situation par le dialogue en passant par des cours de self défense. 


 

art-Hong-Kong-Airlines-Flight-Attendants-20-7--620x349.jpg


 

Photos : 1 A319 TACA @ Fabricio Jimenez 2 Avertissement Air Canada 3 Cours de self défense Hon kong Airlines