25/09/2017

De grosses faiblesses retardent la production de l’ARJ-21 !

32345.jpg

L’avionneur chinois Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC) prépare la production de l'ARJ21, tout en travaillant à surmonter ce que les autorités reconnaissent comme des faiblesses dans la fiabilité du jet régional chinois.

A ce jour, seuls deux ARJ21 ont été livrés depuis novembre 2015 et cinq autres devront être livrés cette année, selon une source de programme. Par ailleurs, on apprend qu’une version de transport exécutive à long sera lancée en 2018.

Le programme ARJ-21 n’a cessé d’accumuler les problèmes de mise au point. Les essais de fonctionnalité ont mis en avant divers problèmes, ce qui a limité la mise en servie de l’avion au sein de la compagnie Chengdu Airlines. De plus, il faut rappeler qu’actuellement l’ARJ21 n’a toujours pas reçu ses qualifications américaines de la FAA, ni de l’AESA européenne. Avec ces nombreux retards, l’avion a perdu en compétitivité à mesure que de meilleurs concurrents sont apparus sur le marché.

COMAC envisage de livrer 67 exemplaires de l’avion d’ici 2020. La production atteindra la capacité initiale de 15 appareils par an en 2018, puis passera jusqu'à 20 en 2019 et 25 en 2020, selon la source du programme. Pour autant, l’avionneur chinois reste très discret en ce qui concerne les modifications encore en cours sur l’avion. Un aspect qui n’est pas pour rassurer les clients de l’avion.

L’ARJ-21 :

Le poste de pilotage est équipé de cinq écrans EFIS Rockwell Collins 10x8 à haute résolution à cristaux liquides avec affichage adaptatif du vol. Honeywell fournit les commandes de vol de type « fly-by-wire ». L’avionique est basée sur le système Rockwell Collins Pro Line 21, doté du système VHF-4000 4000 IRU de données numériques audio et de liaison numérique, un Rockwell Collins 4200 FMS de gestion de vol offrant de multiples « wavepoint » de navigation verticale, couplé au temps de vol et à la gestion du carburant. Le système comprend tous les standards aux instruments et le niveau terminal d'arrivée des routes et des approches (SID et STAR).

Les systèmes de navigation comprennent un radar météorologique Rockwell Collins, un avertissement de trafic et d'évitement des collisions système (TCAS) et d'un système de données de l'air.

L'avion est propulsé par deux General Electric CF34-10A qui sont équipés d’un FADEC couplé à un contrôle des vibrations et d’inversion de poussée fournit l’entreprise suisse Vibrometer SA.

L'ARJ21 (Jet régional avancé pour le 21 siècle) a été indépendamment développé par la Chine, mais avec des fournisseurs occidentaux. Il est également le premier avion chinois à être vendu en Europe et en Amérique. Avec une consommation plus faible et une durée de vol plus longue, l'ARJ21 réduira les coûts aériens de 8% à 10% pour les compagnies aériennes chinoises, dont la plupart utilisent actuellement des avions de plus de 140 sièges pour les vols courts et longs courriers.

comac,arj-21 avion de ligne chinois,aviation chinoise,transport aérien,compagnies aériennes,nouveaux avions de ligne,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 L’ARJ-21 @Weimengposte de pilotage @ China News

 

 

 

21/09/2017

Quatre B787-8 de plus pour Japan Airlines !

Boeing_787-8_Dreamliner,_Japan_Airlines_-_JAL_AN2227768.jpg

 

Japan Airlines (JAL) a confirme aujourd'hui une commande de quatre B787-8 « Dreamliner ». L'ordre, qui figurait déjà sur le site de l’avionneur américain étati attribué à un client non identifié. La commande est évaluée à plus de 900 millions de dollars au prix catalogue actuels et élargira la flotte de « Dreamliner » de JAL à 49 avions. 

« Cette commande de B787 « Dreamliner », est un élément clé de notre stratégie de renforcement de notre réseau sur des routes existantes et de renforcer notre position avant les Jeux Olympiques d'été de 2020 à Tokyo », a déclaré Yoshiharu Ueki, président de Japan Airlines.

Japan Airlines exploite actuellement la deuxième flotte de B787 « Dreamliner » dans le monde, avec 34 avions. Le transporteur devrait recevoir son 35ème « Dreamliner », un B787-9 cette semaine. Avec cette nouvelle commande, la flotte de B787 Japan Airlines comprend 29 B787-8 et 20 B787-9. 

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Photo : B787-8 JAL @ Boeing

 

13/09/2017

Malaysia Airlines commande des B737MAX & B787 !

K66703.jpg

Malaysia Airlines a signé un protocole d'accord pour 16 avions lors d' une cérémonie à l'Hôtel St. Regis à Washington DC. La signature réalisée en présence Sri Mustapa Mohamed, ministre malaisien du Commerce international et de l' industrie et en présence de l'honorable Sri Muhammad Najib Bin Tun Abdul Razak, Premier ministre de la Malaisie, ainsi que des membres de la compagnie aérienne et Boeing. 

L'annonce comprend 8 B787-900 « Dreamliner » et 8 B737-800 MAX supplémentaires. Malaysia Airlines exploite actuellement plus de 50 B737. Acutellement la compagnie a passé commande pour 25 B737 MAX dont 10 pour le nouveau B737-10 MAX. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing.

Le B737 MAX :

 Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photo : B787 & B737MAX Malaysia Airlines @ Boeing

 

02/09/2017

Hong Kong Airlines a reçu son premier A350 !

A350-900-Hong-Kong-Airlines.jpg

Hong Kong Airlines a pris livraison de son premier A350-900, en location auprès d'AerCap, ce qui fait du transporteur la 15e compagnie aérienne à exploiter le plus récent des avions de l’avionneur européen. Hong Kong Airlines va acquérir 21 Airbus A350 XWB, dont 15 sont achetés directement auprès d'Airbus et six en location via des bailleurs de fonds.

L'A350 XWB apportera une éco-efficacité inégalée et une expérience de passagers supérieure au réseau du transporteur. Hong Kong Airlines a configuré son A350-900 avec une disposition haut de gamme de trois classes avec un total de 334 sièges, comprenant 33 dans la « Business Class », convertibles en lits totalement installés, 108 dans la nouvelle classe de cabine "Comfort Economy" et 193 en Classe économique. L'avion présente les derniers produits de cabine de la compagnie aérienne, y compris un tout nouveau système de divertissement et une connectivité complète en vol. Après une première période de vol sur les routes régionales, l'A350-900 de Hong Kong Airlines commencera ses opérations de longue durée en décembre de cette année, en volant sur le service sans escale du transporteur à Los Angeles.

L'A350 XWB dispose du dernier design aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce économes en carburant. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux inégalés d'efficacité opérationnelle, avec une réduction de 25 % de la combustion du combustible et des émissions, et des coûts d'entretien nettement plus faibles. L'espace, la tranquillité, l’intérieur et l'éclairage d'ambiance dans la cabine contribuent à des niveaux supérieurs de confort et de bien-être, établissant de nouvelles normes en termes d'expérience de vol pour tous les passagers.

À ce jour, Airbus a enregistré un total de 848 commandes fermes pour l'A350 XWB auprès de 45 clients dans le monde entier. Avec 287 commandes fermes pour l'A350 en Asie-Pacifique, la région représente plus d'un tiers des ventes totales pour le type à ce jour.

 

Photo : A350-900 d’Hong Kong Airlines@ Airbus/ P.Pigeyre

31/08/2017

Premier A320 made in america pour Spirit Airlines !

First-A320-Spirit-out-of-paint1.jpg

La première livraison d'un avion A320 entièrement fabriqué aux de l'usine États-Unis dans l’usine d’assemblage d’Airbus à Mobile, en Alabama à faite à la compagnie Spirit Airlines. Cette livraison est la 37ème depuis le début de la production en juillet 2015. Les 36 avions précédents étaient des A321.

Bob Lekites, vice-président exécutif pour la clientèle dAirbus Americas a déclaré: "Airbus a franchi une autre étape dans la navigabilité du premier avion A320 aux États-Unis. Les clients des compagnies aériennes américaines et les 36 A321 déjà livrés des États-Unis ont une signification spéciale pour ces compagnies aériennes et leurs passagers. Nous sommes ravis de célébrer cette étape avec un grand partenaire telle que Spirit Airlines. "

L'A320 a été choisi par Atlantic Airways pour son économie, ses performances et son opérabilité dans des conditions environnementales et géographiques difficiles. L'avion a une capacité de navigation requise (RNP 0.1) intégrée, ce qui permet à l'avion de voler précisément sur des itinéraires prédéfinis en utilisant des systèmes de navigation embarqués de pointe. Atlantic Airways était la première compagnie aérienne en Europe à utiliser l'approche Required Navigation Performance.

La famille A320 est la plus vendue au monde avec plus de 12’800 commandes depuis le lancement et plus de 7’300 avions livrés à quelque 400 opérateurs dans le monde. Grâce à leur large cabine, les les membres de la famille A320 offrent un confort dans toutes les classes.

Photo : le premier A320 construit aux Etats-Unis@ Airbus