03/02/2018

Aeroflot commande le MC-21 !

img_1228.jpg

Aeroflot a commandé 50 avions de lignes MC-21 ce vendredi à l’avionneur russe IRKUT. Aeroflot recevra le premier jet au cours du premier trimestre de 2020, la livraison complète devant être achevée en 2026. Selon les termes de la commande, Rostec, la filiale de location d'Aviacapital-Service, fournira les 50 MC-21-300. Ces aéronefs doivent être loués pour une durée de 12 ans, avec une option de prolongation de deux ans sur le bail.

Selon le communiqué, les 25 premiers MC-21 livrés à Aeroflot auront des moteurs Pratt & Whitney PW1400G. À ce stade, nous ne savons pas si les avions restants seront équipés des moteurs PD-14, qui seront certifiés plus tard cette année.

Aeroflot prévoit d'utiliser les MC-21 pour remplacer les Yakovlev Yak-42 et les Tupolev Tu-134,Tu-154 ainsi que le Tu-204/214 de l'ère soviétique. Les configurations interne prévue par Aeroflot sera de 169 passagers, avec 16 sièges en classe affaires et 153 en classe économique. La compagnie aérienne utilisera l'avion sur les routes nationales et internationales.

D'après les discussions avec IRKUT, Aeroflot explique que le MC-21 offrira des coûts d'exploitation d'environ 6 à 7% inférieurs à ceux de ses concurrents.

Vitaly Saveliev, PDG d'Aeroflot, a déclaré: "La signature d'une commande ferme de 50 avions MC-21 est un événement marquant non seulement pour nos deux sociétés, mais pour notre pays. Les constructeurs russes ont créé le premier avion de passagers de nouvelle génération, marquant le retour de la Russie en tant que leader mondial de l'industrie aéronautique. Dans le contexte géopolitique actuel, nous croyons qu'il est essentiel que la technologie russe soit compétitive et qu'elle soit de la plus haute qualité et à un prix compétitif. Pour cette raison, notre partenariat avec Rostec, notre plus grand partenaire et actionnaire d'Aeroflot, est d'une importance capitale. "

L’Irkut MC-21 :

Le programme de développement du biréacteur moyen-courrier MC-21 prévoit la réalisation de trois versions de l'appareil, capables respectivement de transporter 150, 180 et 210 passagers. L'avion a été conçu pour pouvoir effectuer des vols d'une distance maximale de 5’500 km dans n'importe quelle zone climatique, de jour comme de nuit, dans des conditions météorologiques clémentes ou difficiles, à la vitesse de croisière de 850 km/h. Le MC-21 pourra décoller d'aéroports situés à une altitude maximale de 3’000 m au-dessus du niveau de la mer.

Irkut affirme que le MC-21 offre une amélioration de 25 % de la consommation de carburant par rapport aux avions de ligne existants de la même classe.

L’objectif du consortium russe Irkut, proche de Sukhoi, est de fournir un appareil de nouvelle génération capable de s’attaquer à terme au marché actuellement en main des deux géants que sont Airbus et Boeing. Avec ce premier objectif de placer l’avion au sein du transporteur russe, l’avionneur prévoit de s’attaquer prochainement au marché asiatique puis européen.

Le MC-21 Irkut est tout comme le Sukhoi SuperJet 100 un appareil destiné à permettre à la Russie de revenir au premier plan en matière d’avion de ligne. Bien que de conception russe tout comme le petit frère le Sukhoi SuperJet 100, le MC-21 intègre de la technologie occidentale avec en pointe le moteur Pratt & Whitney PurePower PW1000G.

Le MC-21 est prévu d’entrer en service en 2019 et ceci en trois variantes. Lors du dernier salon aéronautique (MAKS)  de qui s’est tenu à Moscou, le PDG du consortium, Mikhaïl Pogossian, a confirmé que sa société avait conclu des contrats fermes dépassant 7,5 milliards de dollars sur la vente d'avions MC-21 (6 mds USD).

2176.jpg

Photos : Le MC-21 @ IRKUT

 

30/01/2018

Premier B737MAX pour TUI !

TUIfly_Boeing_737-8K5_D-ATUM_MUC_2015_01.jpg

Seattle, TUI Group a célébré aujourd'hui la livraison de son premier B737-8 MAX. Plus propre et plus silencieux, le nouvel avion va jouer un rôle clé dans le développement de  TUI Group.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

TUI Group dispose de 51 commandes supplémentaires pour le B737 MAX et quatreB 787 « Dreamline ». Le Groupe a également 18 commandes en carnet pour le B737-10 MAX et a été le premier opérateur européen pour sélectionner le dernier et le plus grand membre de la famille des 737 MAX.

Photo : B737-8 MAX, TUI @ Boeing

24/01/2018

Silver Airways commande des ATR 42 -600 & 72-600 !

air-journal_Silver-Airways-42-600.jpg

ATR annonce la signature de son premier contrat de l'année 2018, qui voit l'arrivée sur le marché américain des appareils de la série ATR -600, qui seront exploités par Silver Airways. La compagnie intégrera à sa flotte 20 ATR -600, dont 16 seront des ATR 42-600 et quatre des ATR 72-600. Cette annonce fait suite à un accord conclu entre ATR et Nordic Aviation Capital (NAC) pour l'achat de 15 ATR -600, dont 12 seront des ATR 42-600 et trois des ATR 72-600. Ces appareils, ainsi que cinq autres issus d'une commande antérieure entre ATR et NAC, seront loués à Silver Airways, qui deviendra le premier opérateur d'appareils de la série ATR -600 aux États-Unis.

Cette commande revêt également une importance particulière car elle représente la 100e commande de nouvel appareil passée par NAC auprès du premier constructeur mondial d'avions régionaux. Elle démontre une fois encore toute la volonté du loueur de consolider sa place de leader mondial du marché de la location d'appareils régionaux.

La livraison et l'entrée en service du premier ATR -600 aux couleurs de Silver Airways se dérouleront en mars de cette année. L’appareil, un ATR 42-600, sera livré en version 46 sièges, avec une configuration de cabine 2-2 et un espace entre chaque rangée de sièges pouvant aller jusqu'à 32 pouces. Les autres appareils devraient être livrés d'ici le premier trimestre 2020. La formation de l'équipage sera assurée par ATR dans son nouveau centre de formation de Miami, qui accueille un simulateur de vol de type FFS pour les appareils de la série ATR -600. 

Ces tout nouveaux ATR -600 remplaceront la flotte existante de Silver Airways, qui compte 21 turbopropulseurs Saab 340B. Ils permettront d’augmenter la fréquence des liaisons principales et d’ouvrir de nouvelles dessertes aériennes vers des destinations en Floride, dans le sud des États-Unis et dans les Caraïbes. Aux États-Unis, 250 turbopropulseurs de plus de 15 ans sont toujours en service et doivent être remplacés. La série ATR -600, qui représente une part de marché de 75 % et offre la cabine la plus moderne et la plus confortable du marché des avions régionaux ainsi qu'une rentabilité hors-pair, représente l'appareil idéal pour les compagnies aériennes désireuses de renouveler leur flotte.

Photo : ATR aux couleurs de Silver Airways @ ATR Aircraft

27/12/2017

Royal Air Maroc commande le B787-9 !

Boeing787-Dreamliner-de-la-RAM-11-4-15.JPG

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé aujourd'hui une commande portant sur 4 Boeing B787-9 « Dreamliner ». Ce contrat est estimé à près de 1,1 milliard de dollars au prix catalogue de l’avionneur américian.

Royal Air Maroc, qui a déjà pris livraison de cinq B787-8, augmentera sa flotte de B787 pour un total de neuf avions. Royal Air Maroc vole le B787 sur les vols internationaux de Casablanca en Amérique du Nord, Amérique du Sud, au Moyen-Orient et en Europe. Les avions supplémentaires vont permettre d'étendre le service sur ces zones. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Photo : B787-8 RAM @ Boeing

23/12/2017

Korean Air a réceptionné son premier CS300 !

2098.jpg

Bombardier Avions commerciaux a célébré hier la livraison d’un premier avion CS300 à Korean Air Lines Co., Ltd, client de lancement en Asie de la gamme d’avions C Series.

« Il s’agit d’un jalon très important pour le programme d’avions C Series, car il représente notre percée sur le marché asiatique, qui connaît une croissance rapide. Nous sommes honorés d’avoir Korean Air comme ambassadeur de notre marque dans la région, a dit Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Nous prévoyons qu’au cours des 20 prochaines années, les exploitants asiatiques prendront livraison de 2 870 petits avions monocouloirs. Nous sommes ravis que Korean Air soit la première compagnie aérienne de la région à mettre en valeur la performance et les capacités exceptionnelles du CS300 de Bombardier. »

Les dirigeants de Korean Air et de Bombardier ainsi que plusieurs centaines d’employés d’usine qui ont fabriqué l’avion C Series ont assisté à la cérémonie de livraison à l’usine de production C Series à Mirabel, au Québec.

Grâce à l’avion CS300, Korean Air pourra affecter ses avions monocouloirs plus grands et à large fuselage aux routes qui exigent cette capacité, et utiliser les avions Bombardier, d’une capacité idéale, sur les routes régionales à plus faible densité. Korean Air pourra plus tard tirer parti du rayon d’action de l’avion CS300 pour étendre ses activités à l’échelle internationale.

Korean Air doit prendre livraison de son deuxième avion CS300 avant la fin de l’année – lui aussi comptant 127 places et configuré en deux classes offrant des sièges de classe économique supérieure et économique.

La commande ferme de 10 avions CS300 de Korean Air, qui comprend des options pour 10 avions et des droits d’achat pour 10 autres avions, a été annoncée le 29 juillet 2011, à la suite d’une lettre d’intention annoncée un mois plus tôt au salon international de l’aviation de Paris Le Bourget.

25551866_1750432458321758_8101793547967891644_n.jpg

Photos : 1 CS300 Koren Air @ Matthew Lee 2 Cérémonie d elivraiosn@ Bombardier