20/07/2019

Korean Air commande 20 B787 !

boeing,b787 dreamliner,korean air,nouveaux avions de ligne,compagnies aériennes,les nouvelles de l'aviation

Korean Air a finalisé un accord avec Boeingpour la commande de 20 avions Boeing B787 « Dreamliner » -comprenant 10 modèles de chacune des versions  B787-10 et B787-9. Cette commande est  évaluée à 6,3 milliards de dollars selon les prix affichés de l’avionneur.

Korean Air, l'un des plus grands transporteurs transpacifiques en Asie avec 16 liaisons sans escale à destination de l'Amérique du Nord, avec l’ajout du B787-10 à sa flotte long-courrier, le transporteur  va compléter son offre d’avions existants tels que les B787-9 et B777.

Le B787-10 est le membre le plus important de la famille « Dreamliner ». D'une longueur de 68 mètres, le B787-10 peut transporter jusqu'à 330 passagers en configuration standard à deux classes, soit environ 40 de plus que le B787-9. Propulsé par une suite de nouvelles technologies et une conception révolutionnaire, le B787-10 constitue une nouvelle référence en matière d'économie de carburant et d'économie de fonctionnement lorsqu'il est entré en service commercial l'année dernière. L'avion permet aux exploitants d'améliorer de 25% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions précédents.

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

Le B787-10 a gagné 149 commandes de la part de neuf clients à travers le monde, y compris le clients de lancement Singapore Airlines, Air Lease Corporation (ALC), All Nippon Airways (ANA), British Airways, Etihad Airways, EVA Air, GE Capital Aviation Services (GECAS) , KLM royal Dutch Airlines et United Airlines.

Photos :B787 Korean Air @ Boeing

 

26/05/2019

Airbus livre le 12'000 ème avion !

A220-100-DeltaAirLines-Airbus12k.jpg

Mirabel, Québec,l’avionneur européen Airbus a célébré la livraison de son 12’000ème avion, depuis sa création, il y a 50 ans. Le symbole de cette étape importante est un A220-100  (ex CS200) assemblé à Mirabel, au Canada, remis à la ligne aérienne Delta Air Lines basée aux États-Unis.

Il s’agit du 12ème A220 livré à Delta Air Lines depuis octobre 2018. L’entrée en service des A220 de Delta a débuté en février 2019. Delta est non-seulement la première ligne aérienne américaine à opérer l’A220, mais il s’agit également du plus grand client de l’A220, avec une commande ferme de 90 avions.

Ce jalon, marqué par la livraison d’un avion conçu et assemblé au Canada à une ligne aérienne américaine, souligne la présence croissante d’Airbus en Amérique du Nord. Alors qu’Airbus assure la direction du programme A220 depuis le 1er juillet 2018, des travaux de construction pour un deuxième site d’assemblage destiné à cette famille d’avions ont débuté en janvier dernier à Mobile, en Alabama. Ce site servira les clients américains de l’A220 et effectuera ses premières livraisons en 2020.

Airbus a livré son premier avion, un A300B2, à Air France en 1974. En 2010, pas moins de 36 ans plus tard, Airbus a remis sont 6,000e avion. La cadence s’est accélérée et Airbus n’a pris que neuf ans à doubler sa vitesse de production, pour en arriver aujourd’hui, le 20 mai 2019, à la livraison de son 12,000ème avion. 

Photo :le 12’000ème avion un A220@ Airbus

 

 

 

14/05/2019

L’A330neo débarque en Amérique !

AC020628-40A0-4C98-9428-BEFB231466A0.jpeg

Le premier A330neo du continent américain été livré à la compagnie aérienne Azul Linhas Aéreas dans le cadre d’un contrat de leasing signé auprès d'Avolon, devenant ainsi la première compagnie du continent américain à exploiter l'A330-900. Cet appareil est le premier des 15 A330neo commandés par Avolon. 

L'A330neo, l'A330 de nouvelle génération d'Airbus, permettra à la compagnie d’étendre son réseau de lignes internationales entre le Brésil et l'Europe et les États-Unis. Doté d'une cabine en configuration tri-classe pouvant accueillir 34 passagers en classe Affaires, 96 en classe Economy Xtra et 168 en classe Économique, l'A330neo offre aux passagers un plus grand confort ainsi que l'expérience en vol la plus avancée, tout en permettant à la compagnie de bénéficier du niveau de rentabilité inégalé de cet avion. 

L'A330neo est un véritable avion de nouvelle génération qui s'appuie sur les caractéristiques du gros-porteur best-seller A330 et tire parti des technologies de l'A350 XWB. Équipé des nouveaux moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce, l'A330neo affiche un niveau d'efficience inégalé, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 25 % par rapport aux concurrents de la génération précédente. Sa cabine Airspace by Airbus offre une expérience unique aux passagers de l’A330neo avec davantage d'espace personnel ainsi qu'une connectivité et un système de divertissement en vol de nouvelle génération. 

A propos d’Azul :  

Créé en 2008, Azul est un opérateur brésilien qui dessert 108 destinations à travers l'Amérique du Sud, les États-Unis et le Portugal.

Photo : A330-900neo d’Azul @ Airbus

 

05/05/2019

Sensible augmentation de la demande passagers !

324.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic mondial de passagers en février 2019, qui indiquent que le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 5,3 % par rapport à février 2018. C’est le taux le plus bas en plus d’un an, mais cela demeure conforme aux tendances à long terme. La capacité pour le mois (nombre de sièges-kilomètres offerts, ou ASK) a augmenté de 5,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 80,6 %, ce qui demeure élevé selon les standards historiques.

Marchés de passagers internationaux :

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 4,6% en février, par rapport à février 2018, ce qui constitue un ralentissement comparativement à la croissance de 5,9 % observée en janvier. La capacité a augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 79,5 %. À l’exception du Moyen-Orient, toutes les régions ont enregistré une croissance du trafic par rapport à février 2018.

Les transporteurs d’Europeaffichent en février les plus forts résultats pour un cinquième mois consécutif. Le trafic de passagers a augmenté de 7,6 % par rapport à l’année précédente, soit le même taux qu’en janvier. La solide performance de l’Europe est paradoxale, compte tenu des inquiétudes relatives au Brexit et des signes qui laissent entrevoir un ralentissement de l’économie. La capacité a augmenté de 8,0 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 82,3 %, ce qui demeure le taux le plus élevé parmi toutes les régions.

Les transporteurs d’Asie-Pacifiqueont enregistré en février une hausse de trafic de 4,2 % par rapport à l’année précédente, ce qui marque un ralentissement substantiel par rapport à l’augmentation de 7,2 % observée en janvier. La date du congé du Nouvel An lunaire dans la première semaine de février pourrait avoir déplacé une partie du trafic en janvier. La capacité a augmenté de 4,7 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 81,0 %.

9876.jpg

Les transporteurs du Moyen-Orientont enregistré une baisse de trafic de 0,8 % en février, par rapport à l’an dernier, ce qui en fait la seule région à signaler un déclin en glissement annuel. La capacité a augmenté de 2,9 % et le coefficient d’occupation a chuté de 2,7 points de pourcentage pour s’établir à 72,6 %. De façon générale, les volumes de passagers des compagnies aériennes de la région ont stagné au cours des 12-15 derniers mois.

Les transporteurs d’Amérique du Nordont vu leur trafic augmenter de 4,2 % en février, ce qui représente un déclin par rapport au taux de 5,4 % enregistré en janvier. La capacité a augmenté de 2,9 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,0 point de pourcentage pour atteindre 79,0 %. Les signes de ralentissement de l’activité économique à la fin de 2018, ainsi que les effets des tensions persistantes entre les États-Unis et plusieurs de leurs partenaires commerciaux, pourraient être atténués par le faible taux de chômage de la région et le contexte économique généralement sain.

Les transporteurs d’Amérique latineont enregistré une augmentation de trafic de 4,3 % par rapport à février 2018, en baisse comparativement à la croissance annuelle de 5,4 % observée en janvier. La capacité a augmenté de 5,6 % et le coefficient d’occupation a perdu 1,0 point de pourcentage pour s’établir à 81,4 %. Les incertitudes économiques et politiques renouvelées dans plusieurs pays clés de la région pourraient nuire à la demande de transport aérien au cours des mois qui viennent.

Les transporteurs d’Afriqueaffichent une hausse de trafic de 2,5 % pour le mois, comparativement à la même période l’année précédente, en baisse par rapport au taux de 5,1% enregistré en janvier. Les préoccupations concernant les plus grandes économies de la région contribuent à ce ralentissement. La capacité a augmenté de 0,3 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,5 point de pourcentage pour s’établir à 69,7 %.

234.jpg

Photos : 1 A350 Thaï Airways @ Suparat Chairatpraser2 B777 Ethiad Airways @ Jonathan Morgan 3  A220 Swiss @ Colin Hines

 

29/01/2019

Des A320neo & B737MAX au menu d’ANA !

Unknown-1.jpeg

La compagnie japonaise ANA Holdings Inc. a décidé aujourd'hui, lors de la réunion de son conseil d'administration, de commander au total 48 appareils, dont 30 Boeing B737-8 MAX et 18 Airbus A320neo.

La décision a été prise sur la base de la croissance économique de l’Asie et des pays émergents, avec une demande sur le marché de l’aviation asiatique et une demande entrante en hausse. ANA HD et Peach Aviation Limited ont chacun choisi son propre avion optimal pour s’adapter à sa stratégie de croissance. Les marchés spécifiques qui seront desservis par la nouvelle commande n'ont pas été finalisés.

Le Boeing B737-8 MAX est une première pour une compagnie japonaise, est plus spacieux que l’avion actuel et crée une atmosphère confortable. L'avion est également économe en carburant et devrait améliorer l'efficacité d'environ 15%. Compte tenu des avantages de l’avion pour le marché intérieur, il succédera à la série actuelle du Boeing B737 NG.

L’Airbus A320neo, qui dessert actuellement les liaisons internationales d’ANA, a été choisi pour son excellente économie de carburant et ses performances de croisière, conformément à la stratégie actuelle de Peach, avec une commande de 18 appareils.

Photo :l’A320neo & le B737MAX