12/06/2018

EasyJet a transporté plus de 83 millions de passagers !

605038-un-avion-d-easyjet-le-12-novembre-2012-a-l-aeroport-de-geneve.jpg

La compagnie « low cost » easyJet a publié ses statistiques de trafic passagers pour mai 2018, révélant une croissance de 8,4 % du nombre de passagers par rapport aux 12 mois précédents, et atteignant pour la première fois la barre des 83 millions de passagers transportés en un an.

La compagnie orange a connu une augmentation de capacité de 5,7 % et une augmentation de 1,5 point du coefficient de remplissage qui s’élève à 93,5 %, en comparaison aux 12 mois précédents. (Période ayant pris fin le 31 mai 2018).

L’ensemble des chiffres sont en hausse par rapport à mai 2017, le nombre de passagers augmentant de 3,7 % et la capacité de 1,7 % par rapport au même mois l’an dernier.

Alors que pour l’ensemble du réseau, le coefficient de remplissage a augmenté de +1,8% par rapport à l’année précédente, en Suisse ce taux était de +3,6%.

L’augmentation de la capacité a été en partie impulsée par des campagnes de notoriété grand public menées par la compagnie orange, et par un certain nombre de jours fériés au mois de mai dans toute l'Europe, qui ont rendu d’autant plus populaires les escapades urbaines en Italie et en Espagne, mais aussi les courtes vacances sur les plages portugaises, grecques et des Baléares.

Le mois de mai a été marqué par le mariage royal et l’opération 'Your Royal Likeness' lancée par easyJet, qui consistait à chercher les meilleurs sosies du prince Harry et de Meghan Markle, grâce à une immense campagne multimédia à travers toute l’Europe.

Une campagne locale en Suisse a été lancée en mai 2018, ciblant les familles n’ayant pas encore réservé leurs vacances d’été, le printemps étant propice à l’organisation des vacances pour juillet / août. La compagnie s’est également adressée aux voyageurs d’affaires afin de renforcer sa notoriété auprès des entreprises.

easyJet a opéré environ 48’000 vols en mai 2018 et transporté plus de 7,8 millions de passagers sur son réseau européen.

 Les statistiques passagers ci-dessus n’incluent pas les opérations depuis/vers Berlin Tegel, qui ont débuté le 5 janvier.

La compagnie comptabilise 974 annulations en mai 2018, soit l’équivalent de 2,5 % de la capacité prévue, et une augmentation de 117 annulations par rapport à mai 2017. Environ 600 d’entre elles étaient dues aux grèves en France et en Italie, et 300 autres étaient dues aux mauvaises conditions météorologiques et à des restrictions du trafic aérien.

 

Photos : A320 easyJet à Genève @ Patrice Coffrini

 

10/06/2018

A350-1000 pour Air Caraïbes !

4789.jpg

Air Caraïbes et French bee opèrent déjà chacune deux de ces gros porteurs de dernière génération de l’avionneur européen Airbus. Avec une entrée en service datant de plus d’un an pour les deux appareils les plus anciens, les compagnies ont aujourd’hui le recul suffisant pour dresser le bilan de l’introduction de l’A350 XWB 

Un excellent retour client ; sur le confort de l’appareil (pressurisation, silence et espace en cabine, ou encore circulation de l’air) et sur la qualité des équipements retenus pour l’aménagement. 

Une fiabilité opérationnelle au rendez-vous ; une prouesse pour un appareil aussi innovant et dont la mise au point a été particulièrement rapide.

Une performance économique conforme aux prévisions ; tant sur les coûts de maintenance, la consommation de carburant et la capacité d’emport de fret. Des conditions de travail améliorées pour les personnels navigants des compagnies.

L’A350-1000 :

La prochaine livraison d’un A350, dans sa version 1000, devait intervenir en décembre 2019. Néanmoins, au cours des derniers mois, le contexte aérien mondial a évolué pesant sur les carnets de commandes du constructeur et sur les engagements des loueurs. 

Des opérateurs américains ou asiatiques ont en effet souhaité recaler leurs livraisons d’A350, les rendant dès lors disponibles sur le marché pour 2019. Dans le même temps, le carburant qui avait fait preuve d’une relative stabilité depuis 3 ans affiche aujourd’hui son plus haut niveau de prix depuis 2014.

 

Jean-Paul Dubreuil, Président de Groupe Dubreuil Aéro a commenté cette décision : « Nous sommes dans une fenêtre de tir idéale pour accélérer le renouvellement de la flotte du pôle aérien. L’A350 a tenu toutes ses promesses en matière de performances techniques et nous permet effectivement d’économiser 25% de carburant – un poste qui pèse lourdement dans les charges exploitation. C’est un appareil efficace qui sera le pivot dans les flottes de nos deux compagnies. »

Le contrat des deux A350-900 en location a été validé avec ALC, un des lessors aériens de tout premier plan. Le premier rejoindra la flotte de French bee pour la fin juin 2019 et le second ira chez Air Caraïbes le mois suivant. Chaque compagnie garde ses aménagements propres : bi-classe pour French bee et tri-classe pour Air Caraïbes.

 Le pôle aérien du Groupe recevra donc trois A350 neufs en 2019. Cette évolution de flotte confirme la capacité du groupe Dubreuil de s’adapter aux opportunités du marché, sa volonté de continuer à investir pour se moderniser et son souhait de s’inscrire ainsi durablement dans le transport aérien français.

L'A350-1000: 

L'A350-1000 est le dernier et le plus gros gros-porteur d'Airbus dans la catégorie des deux allées. Avec un fuselage plus long de 7 mètres, l'espace A350-1000 pour les produits de cabine haut de gamme est 40% plus grand que son petit frère l'A350-900. Dans la configuration de Qatar Airways, l'A350-1000 offre 44 sièges supplémentaires. C'est un avion véritablement à longue portée avec une portée de 8 000 milles marins (14 800 km) à l'entrée en service. L'A350-1000 est équipé d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. Comme pour l'A350-900, l'A350-1000 réunit les toutes dernières technologies en matière d'aérodynamique, de conception et de pointe pour une variation de 25% des coûts d'exploitation par rapport aux avions concurrents de la génération précédente. 

Photo :A350-900 Air Caraïbes @ Tony Bordelais

 

 

30/05/2018

Air Baltic commande 30 CS300 supplémentaires !

593257753cb49.jpg

Bombardier Avions commerciaux et Air Baltic Corporation AS (airBaltic) ont annoncé qu’elles avaient signé une convention d’achat ferme de 30 avions CS300 avec des options et des droits d’achat de 30 autres avions du même type.

Selon le prix courant de l’avion CS300, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 2,9 milliards de dollars américains. Et ce total serait porté à près de 5,9 milliards de dollars américains si les options sur 15 avions et les droits d’achat sur 15 autres étaient tous exercés.

« Le programme d’avions C Series fait de plus en plus d’adeptes sur le marché, et cette importante nouvelle commande de l’exploitant de lancement du modèle CS300 est une autre preuve de sa performance en service exceptionnelle, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Nous sommes d’autant plus fiers que l’avion CS300 a aidé airBaltic à se maintenir parmi les transporteurs aériens les plus ponctuels du monde. La gamme C Series est à l’avant-garde du marché des petits avions monocouloirs, et airBaltic a grandement contribué à la démonstration de sa valeur. Au cours des 18 derniers mois, nous avons vu airBaltic se démarquer de plus en plus sur le marché et nous lui souhaitons d’obtenir encore plus de succès avec sa flotte de CS300 agrandie. »

Avec cette commande, airBaltic devient le plus grand client européen d’avions C Series et vient au deuxième rang des clients mondiaux de cette série avec 50 avions en commande ferme. Le nouveau plan d’affaires du transporteur repose sur une expansion considérable de ses routes au départ des trois pays baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie).

La gamme Cséries : 

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeriesentièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions Cseriesoffre un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries,qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

maxresdefault.jpg

Photos : 1CS300 Air Baltic2Cockpit @ Bombardier

08/05/2018

Deux B777 de plus pour SWISS !

1710835505.2.jpg

Seattle, le Groupe Lufthansa a conclu une commande pour quatre Boeing B777-300ER, d'une valeur de 1,4 milliard de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain. L'achat fait partie des plans de modernisation de sa flotte avec les nouveaux avions gros porteurs.

« L'ordre du nouvel avion long-courrier met en évidence la stratégie du groupe Lufthansa essentiellement à affecter la croissance au sein de son système multi-hub où le coût et la qualité offrent les meilleures conditions pour des investissements rentables », a déclaré le groupe Lufthansa dans un communiqué de la compagnie. 

L'ordre fournit deux Boeing B777-300ER (Extended Range) pour  le transporteur Swiss International Air Lines (SWISS), membre du groupe Lufthansa. 

SWISS exploite actuellement 10 B777-300ER, l'un des avions de passagers à deux couloirs les plus efficaces, fiables en service. Le B777-300ER  et devenu l'épine dorsale de la flotte long-courriers et les avions supplémentaires lui permettront de développer davantage son réseau. 

L'ordonnance prévoit également deux autres B777 pour la diviison Lufthansa Cargo Freighters, l'un des principaux transporteurs de fret aérien au monde qui dessert près de 300 destinations. 

A propos du B777300ER :

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue par son efficacité énergétique et son aménagement intérieur primé à de nombreuses reprises. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER. Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base «777». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées pour tenir compte de la poussée nettement plus élevée des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de 115 300lbs (512 kN) de poussée.

3427542062.jpg

Photos :B777 à Cointrin @ P.Kümmerling

05/05/2018

Uzbekistan Airways commande un Dreamliner supplémentaire !

787-8+UZB+%23470+Flyaway_159.jpg

Uzbekistan Airways, le porte-drapeau de la République d'Ouzbékistan, a annoncé  la finalisation d'une commande d'un B787-8 supplémentaire, La commande est  évaluée à 239 millions de dollars aux prix courants de l’avionneur.

Uzbekistan Airways exploite actuellement deux « Dreamliner » sur des routes internationales, y compris l'Europe, l'Asie du Sud-Est, le Japon et les États-Unis. Avec cette nouvelle commande, le transporteur disposera de cinq « Dreamliner » dans le cadre de son plan de modernisation et d'expansion de sa flotte.

Le B787 « Dreamliner » :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Photo :B787 d’Uzbekistan Airways@ Boeing