14/07/2018

Le trafic de passagers : forte croissance en mai !

Airbus_A350-900_Air_Caraibes_3-copie.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic mondial de passagers pour le mois de mai, qui révèlent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,1 % par rapport à mai 2017, ce qui marque une légère reprise comparativement au taux de croissance observé en avril 2018, soit 6,0 % en glissement annuel. La capacité a augmenté de 5,9 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 80,1 %.

« Le mois de mai a été un autre solide mois sur le plan de la croissance. Comme prévu, nous avons observé une certaine modération, alors que les coûts des compagnies aériennes atténuent le stimulus associé aux bas tarifs. En particulier, les prix du carburéacteur devraient augmenter de près de 26 % cette année, par rapport à 2017. Néanmoins, le coefficient d’occupation record enregistré durant le mois signifie que la demande de connectivité aérienne est forte », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,8 %, en hausse par rapport au taux de 4,6 % observé en avril. Toutes les régions ont enregistré des hausses, et l’Asie-Pacifique vient en tête. La capacité totale a augmenté de 5,4 %, et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 78,7 %.

eva-air-flight-hello-kitty.jpg

Les transporteurs d’Asie-Pacifique affichent une augmentation de trafic de 8,0 % en mai, comparativement à la même période de l’année précédente. Il s’agit d’un léger fléchissement par rapport au taux de 8,1 % enregistré en avril. La capacité a augmenté de 7,6 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 77,9 %. Le trafic de passagers suit une tendance à la hausse en chiffres désaisonnalisés, stimulé à la fois par la forte croissance économique de la région et par l’augmentation du nombre de routes offertes aux voyageurs

Les transporteurs d’Europe ont enregistré une augmentation de la demande de 6,2 % par rapport à mai 2017, ce qui surpasse largement le taux de croissance d’une année à l’autre de 3,4 % observé en avril. La capacité a augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,8 point de pourcentage pour atteindre 83,5 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. Malgré les répercussions des grèves dans la région et les signaux mitigés concernant le contexte économique, la croissance du trafic est saine.

Chez les transporteurs du Moyen-Orient, la croissance par rapport à l’an dernier a ralenti à 0,8 %, comparativement au taux de 2,9 % observé en avril. L’arrivée précoce du ramadan cette année pourrait avoir influencé les résultats, mais de façon plus large, la tendance haussière du trafic s’est atténuée comparativement à l’an dernier. La capacité a augmenté de 3,7 % en mai et le coefficient d’occupation a perdu 1,9 point de pourcentage pour s’établir à 67,5 %.

 Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré en mai une augmentation de trafic de 4,9 % par rapport à mai 2017, ce qui constitue un fort redressement après le taux de croissance annuel de 0,9 % enregistré en avril (un creux sur 36 mois). La capacité a augmenté de 3,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,2 point de pourcentage pour atteindre 82,0 %. Étant donné la force comparative de l’économie intérieure américaine, la faible demande d’avril reflétait probablement des comparaisons défavorables par rapport à avril 2017, alors que la recrudescence actuelle s’amorçait.

Les transporteurs d’Amérique latine ont connu en mai une hausse de trafic de 7,5 % par rapport à la même période l’an dernier, ce qui surpasse l’augmentation de 6,5 % enregistrée en avril. La capacité a augmenté de 7,0 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 81,6 %. Les perturbations économiques au Brésil pourraient avoir contribué à un léger ralentissement de la croissance du trafic au cours des derniers mois, mais cela ne devrait pas avoir d’impact à long terme sur la saine tendance du trafic.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré en mai une augmentation de trafic de 3,8 % par rapport à mai 2017, ce qui constitue un creux sur 8 mois. La capacité a augmenté de 3,2 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 66,4 %. Les deux plus grandes économies de la région, le Nigéria et l’Afrique du Sud, semblent encore une fois prendre des directions opposées, alors que les prix plus élevés du pétrole stimulent l’économie nigériane, tandis que la confiance des milieux d’affaires a encore fléchi en Afrique du Sud.

avianca.jpg

Photos : 1A350 Air Caraïbes @ Air Carïbes @ A320 Eva Air @ Weimeng 3B787 Avianca @ Phil Lemerge

26/06/2018

La jeune compagnie Bambou Airways commande 20 B787 !

DgjiDduXcAIFUWh-e1529961588986.jpg

Bambou Airways a annoncé un engagement pour 20 B787-9 « Dreamliner » pour une valeur estimée  à 5,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur, une fois finalisé. L'annonce a été faite lors d'une cérémonie de signature à la Chambre de commerce de bureau, en présence de Voung Dinh Hue, vice - Premier ministre du Vietnam, et Nazak Nikakhtar, secrétaire adjoint de l' industrie et de l' analyse, US Department of Commerce, International Trade Administration. 

« Nous sommes heureux de vous présenter ces nouveaux B787 « Dreamliner » et nous nous préparons à lancer des opérations long-courriers sur les marchés internationaux », a déclaré M. Trinh Van Quyet, Président du Groupe FLC, propriétaire à 100% de Bamboo Airways.

Bamboo Airways est une compagnie aérienne en démarrage qui prévoit de commencer ses activités commerciales en 2019 depuis la capitale de Hanoi. Le transporteur prévoit offrir des vols à l'intérieur du Vietnam avant d'étendre à d'autres marchés d'Asie du Nord, comme la Chine, la Corée et le Japon. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le mond

Photo :Le futur B787-9 aux couleurs de Bambou Airways@ Boeing

 

 

04/03/2018

easyJet veut favoriser l’accès au cockpit des femmes !

kate-mcwilliams-plus-jeune-commandant-de-bord-easyjet.jpg

Le transporteur aérien spécialisé dans le « low cost » easyJet, a publié récemment les résultats d’une étude auprès de pilotes des différences entre hommes et femmes qui désirent pratiquer cette profession. Au final, cette étude doit permettre au transporteur d’adapter son plan de formation pour ses futurs besoins.

L’étude a été menée auprès de 556 pilotes, dont 59 femmes, représentant un panel de séniorité diversifié, dans le cadre de l’initiative Amy Johnson lancée par easyJet. Les résultats confortent la volonté d’easyJet d’encourager davantage de femmes à s’engager dans des carrières de pilotes.

Une vocation plus tardive chez la femme :

Plus de la moitié des hommes interrogés (55%) déclarent avoir développé l’envie de devenir pilote à l’âge de 10 ans, alors que presque la moitié des femmes interrogées (44%) avaient plus de 16 ans. De plus, plus d’un cinquième (22%) des hommes interrogés savaient qu’ils souhaitaient devenir pilote dès l’âge de 5 ans.

 L’étude a également révélé : 

- L’importance d’avoir un modèle au sein de sa famille ou d’un pilote rencontré sur un vol lors d’un départ en vacances afin d’inspirer les jeunes générations dans cette voie

- La nécessité d’impliquer les enseignants et intervenants éducatifs auprès des enfants pour développer les connaissances sur ce métier, point relevé par l’ensemble des pilotes interrogés

Les retours de certaines pilotes indiquent qu’elles se sont senties désavantagées du fait d’être une femme, suggérant que le métier de pilote continue d’être perçu par la plupart comme un métier d’homme.

Promotion de la femme pilote :

L’initiative Amy Johnson continue de délivrer de bons résultats. La compagnie a récemment annoncé que les recrutements de femmes pilotes étaient en augmentation de 48% par rapport à 2016. Ceci ramène la part de femmes pilotes à 13% parmi les nouveaux entrants, alors qu’au même moment, une étude publiée par l’International Society of Women Airline Pilots déclare que seulement 4% des pilotes du monde entier sont des femmes.

Pour la 3e année consécutive, la proportion actuelle de femmes pilotes dans nos effectifs influence positivement les écarts de salaire entre hommes et femmes au sein de la compagnie (toutes fonctions confondues). 

Les différences de rémunération entre hommes et femmes chez easyJet sont de l’ordre de 50%, mais ceci est anormalement influencé par la surreprésentation d’hommes dans la communauté de pilote, en comparaison aux autres fonctions dans l’entreprise, qu’easyJet s’efforce de rétablir grâce notamment à l’initiative Amy Johnson.

EasyJet a d’ores et déjà fait d’importants progrès en améliorant la visibilité sur ces carrières au-delà des aéroports, et depuis le lancement de l’initiative Amy Johnson en 2015, les pilotes easyJet (hommes et femmes) se sont rendu dans 140 écoles et collèges afin de communiquer sur leur métier auprès des jeunes communautés.

 

4486.jpg

Photos : Femmes et hommes pilotes chez easyJet @ EasyJet

 

 

 

20/02/2018

Airbus a livré le premier A350-1000 !

A350-1000-and-A350-900-Qatar-formation-flight-030.jpg

Airbus a livré le premier avion de ligne à large fuselage A350-1000 au monde à la compagnie de lancement Qatar Airways lors d'un événement de livraison à Toulouse. L'avion est le premier des 37 A350-1000 commandés par le transporteur et est le premier avion Airbus équipé des nouveaux sièges « Qsuite » révolutionnaires, offrant le premier lit double en classe affaires. Qatar Airways est le plus grand client de la famille A350 XWB au monde avec 76 avions en commande et le plus grand client de l’A350-1000.

«Qatar Airways exige toujours le meilleur pour ses clients, il est donc juste que nous soyons la première compagnie aérienne au monde à piloter l'Airbus A350-1000», a déclaré le Directeur Général du Groupe Qatar Airways, Son Excellence M. Akbar Al Baker. Cet avion à la pointe de la technologie deviendra une partie intégrante de la flotte de Qatar Airways et nous permettra de continuer à offrir à nos passagers des niveaux exceptionnels de confort et de service ».

aribus,a350-1000,a350 xwb,qatar airways,nouvaux avions de ligne,infos aivation,compagnies aérienne,les nouvelles de l'aviation

L'A350-1000 s'intègre parfaitement à la flotte croissante de Qatar Airways, dont 20 A350-900 sont en commande. Les deux aéronefs sont complémentaires et offrent une communité maximale avec des efficacités d'exploitation inégalées. Les voyageurs bénéficieront d'un bien-être absolu en cabine, avec plus d'espace personnel, une altitude cabine optimisée avec plus d'air frais, une température et une humidité contrôlées, une connectivité intégrée et la toute dernière génération de systèmes de divertissement en vol.

L'A350-1000 est le dernier et le plus gros gros-porteur d'Airbus dans la catégorie des deux allées. Avec un fuselage plus long de 7 mètres, l'espace A350-1000 pour les produits de cabine haut de gamme est 40% plus grand que son petit frère l'A350-900. Dans la configuration de Qatar Airways, l'A350-1000 offre 44 sièges supplémentaires. C'est un avion véritablement à longue portée avec une portée de 8 000 milles marins (14 800 km) à l'entrée en service. L'A350-1000 est équipé d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. Comme pour l'A350-900, l'A350-1000 réunit les toutes dernières technologies en matière d'aérodynamique, de conception et de pointe pour une variation de 25% des coûts d'exploitation par rapport aux avions concurrents de la génération précédente.

 

A350-1000-Qatar-Airways-first-delivery-press-conference-0013.jpg

Photos : Livraisons du premier A350-1000 à Qatar Airways@ Airbus

 

17/02/2017

Juneyao Airlines commande le B787-900 !

EEX Current.jpg

Shangaï Boeing et la compagnie Juneyao Airlines ont annoncé aujourd'hui la finalisation d'une commande portant sur cinq B787-900 « Dreamliner ». Cette commande est évaluée à près de 1,32 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur américain.

Cette nouvelle commande, qui comprend également des options pour cinq autres B787-900, représente une première pour la compagnie de Shanghai. Juneyao Airlines et l'un des plus grands transporteurs privés de Chine. La compagnie a été fondée en 2005 et a commencé à fonctionner en 2006. Elle exploite actuellement des liaisons intérieures et court-courriers en vols internationaux vers les pays voisins, tels que le Japon, la Corée du Sud et en Thaïlande. Le transporteur prévoit d'ouvrir de nouvelles routes vers l'Amérique du Nord, en Europe et en Australie en 2020.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. Le B787 « Dreamliner » dispose près de 100 commandes et engagements auprès de clients chinois à ce jour.

Photo : Image de synthèse du futur B787-900 de Juneyao @ Boeing