04/04/2017

Iran Aseman Airlines opte pour 30 B737 MAX

CVuF0EYUAAAUId6.jpg

Seattle, Boeing confirme la signature d'un protocole d'accord (MOA) avec la compagnie Iran Aseman Airlines, exprimant son intention pour acheter 30 avions Boeing B737 MAX. La transaction est estimée à près de 3 milliards au prix catalogue de l’avionneur. L'accord prévoit également que la compagnie aérienne dispose de droits d'achat pour 30 B737 MAX supplémentaires.

Selon le Département américain du Commerce, une vente aérospatiale de cette ampleur crée ou soutient environ 18’ 000 emplois aux États-Unis. Les livraisons seraient prévues pour débuter en 2022.

Boeing a négocié le MOA en vertu des autorisations du gouvernement des États-Unis suite à une détermination que l'Iran avait rempli ses obligations en vertu de l'accord nucléaire signé en 2015.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Photo : le B737-800MAX @ Boeing