08/03/2017

Embraer présente l’E195-E2 !

A_rolloutE195E2.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional l’E195-E2 sur ses installations de Sao José dos Campo près de Sao Paulo.

Le E195-E2 dispose de trois rangées de sièges de plus par rapport au E195 de la génération précédente. Il peut ainsi être configuré avec 120 sièges en deux classes ou jusqu'à 146 dans une seule classe. L'avion a dispose également d’une augmentation significative de son rayon d’action de plus de 800 kilomètres (450 milles marins), qui lui permettra de parcourir 4500 km de distance.

Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

JAV20170307205329.jpg

Photos : L’E195-E2 lors du Roll Out @ Embraer

 

 

 

29/12/2016

Trujet a reçu son premier ATR 72-600 !

trujet-atr-72-500-9m-tag-15flttrujetlrw.jpg

La compagnie indienne Trujet est devenue un nouvel opérateur de l’ATR 72-600. Elle a réceptionné son tout premier ATR, qu’elle loue à Dubai Aerospace Enterprises (DAE).

Fort d'une capacité de 70 sièges et équipé de la nouvelle cabine Armonia, l’appareil offre aux passagers un confort dernier cri. Cet ATR 72-600 rejoindra les trois ATR 72-500 de la flotte de Trujet, lui permettant ainsi de poursuivre l’expansion de son réseau au sud de l’Inde. Le transporteur a démarré l'exploitation d'appareils ATR en juillet 2015.

L'ATR 72-600 est un véritable succès commercial à travers le monde dans la catégorie des moins de 90 places. Il présente un intérêt particulier pour les marchés américain et canadien en raison de l'âge moyen des flottes d'appareils régionaux opérant dans les deux pays. La série ATR -600 se montre également bien plus efficace sur de nombreuses liaisons régionales assurées actuellement par des jets régionaux et des turbopropulseurs d'ancienne génération.

Photo : ATR 72-600 Trujet @ ATR Aircraft

 

 

 

18/12/2016

Aeromar prend livraison de son premier ATR 72-600 !

8947040173_574729650a_b.jpg

Toulouse, Aeromar a pris ce jour livraison de son premier ATR 42-600. Il s'agit du tout premier appareil à être livré après l'annonce faite le mois dernier au Mexique d'un contrat prévoyant l'achat ferme de 8 appareils ATR -600 (6 ATR 72-600 et 2 ATR 42-600) assorti d'options pour 6 ATR 72-600 supplémentaires.

Avec cette première livraison, Aeromar entame le remplacement progressif de sa flotte d'ancienne génération, composée de 9 ATR 42-500 et de 4 ATR 42-300, et offre à ses clients l'appareil régional le plus moderne du marché. La compagnie exploite déjà deux ATR 72-600, mis en service en 2013. Partenaire de longue date, Aeromar exploite des ATR depuis sa création en 1987.

La mise en service des nouveaux ATR 42-600 et ATR 72-600, qui seront configurés en versions 48 et 72 sièges, respectivement, va également permettre à Aeromar d'accroître sa capacité de transport, de dynamiser un certain nombre de liaisons majeures et de créer de nouvelles connexions à l'intérieur de son réseau régional à travers le pays.

ATR est bien implanté en Amérique latine et dans les Caraïbes, avec quelque 160 appareils en service, sous les couleurs de 30 compagnies différentes. Le nombre d'ATR exploités dans cette région a doublé au cours des dix dernières années.

 

Photo : ATR 72-600 d’Aeromar @ ATR Aircraft

 

11/12/2016

Philippine Airlines commande des Q400 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé avoir a finalisé une entente d’achat ferme avec Philippine Airlines, Inc., transporteur aérien porte-drapeau des Philippines, conformément à la lettre d’intention annoncée le 14 octobre 2016. L’entente d’achat prévoit une commande ferme de cinq avions Q400 et des droits d’achat sur sept autres avions Q400. Au prix courant de l’avion Q400, la commande ferme est estimée à quelque 165 millions dollars ce qui pourrait augmenter à 401 millions de dolalrs si Philippine Airlines exerçait tous ses droits d’achat. Les cinq avions Q400 en commande ferme devraient être livrés tout au long de l’année 2017.

Le réseau de soutien de la clientèle de Bombardier dans la région de l’Asie-Pacifique comprend des bureaux de soutien régionaux à Singapour, Narita (Tokyo), à Sydney, à Beijing, à Shanghai et à Mumbai, ainsi que des dépôts de pièces à Sydney, à Beijing et à Singapour.  Basée au bureau régional de l’avionneur situé à Singapour, l’équipe des ventes et du marketing de Bombardier Avions commerciaux est bien positionnée pour fournir des solutions de premier ordre au sein de l’industrie à ses clients existants et potentiels.

Le Q400 :

Conçu comme un biturbopropulseur moderne du 21e siècle, l’avion Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions QSeries. Très performant, il offre une souplesse opérationnelle et de confort pour les passagers égale aux gros avions. Outre sa configuration standard à classe unique, l’avion Q400 est disponible en plusieurs options : intérieur biclasse offrant un confort accru aux passagers, configuration à capacité assise supplémentaire offrant jusqu’à 90 sièges pour les marchés à haute densité et configuration combi fret-passagers. En offrant une consommation de carburant de 30 % moindre que celle des avions à réaction, le Q400 réduit radicalement les émissions de carbone et accroît la rentabilité. Ses grandes hélices tournent à un plus faible rapport de tours/minute, générant plus de puissance avec moins de bruit, ce qui en fait une option conviviale pour les centres-villes.

La gamme d’avions Q400 comprend plus d’une soixantaine de clients et exploitants dans près d’une quarantaine de pays. La flotte mondiale a enregistré plus de 6,9 millions d’heures et transporté plus de 429 millions de passagers. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur du crédit-bail. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 565 avions Q400.

Photo : Q400 aux couleurs de Philippine Airlines@ Bombardier

 

01/12/2016

Nouvelle augmentation du trafic passagers !

CwQxUGyWAAAYGQ4.jpg-large.jpeg

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le transport de passagers en septembre, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 7 % par rapport à septembre 2015. C’était la plus forte augmentation annuelle en sept mois. La capacité a augmenté de 6,6 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,3 point de pourcentage pour atteindre 81,1 %. La croissance du trafic intérieur a été légèrement supérieure à celle du trafic international.

« La croissance du trafic de passagers en septembre est saine. Il importe de noter que cette reprise, par rapport à la faiblesse observée en août, suggère que la demande fait preuve de résilience dans le contexte des attaques terroristes. Bien sûr, nous devons demeurer conscients de la menace terroriste permanente. Et dans l’ensemble, l’industrie demeure vulnérable aux tensions géopolitiques croissantes, aux volontés politiques protectionnistes et à la faiblesse des facteurs économiques fondamentaux. L’année sera tout de même bonne en ce qui concerne les résultats de l’industrie aérienne, mais notre rentabilité sera durement acquise », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Marchés de passagers internationaux

Le nombre de RPK internationaux a augmenté de 6,9 %, et les compagnies aériennes de toutes les régions ont enregistré une croissance par rapport à 2015. La capacité totale a augmenté de 7,2 %, de sorte que le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 80,4 %.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré en septembre une hausse de trafic de
5,2 % par rapport à septembre 2015. La capacité a augmenté de 5,7 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 84,8 %, soit le plus élevé parmi toutes les régions. La croissance de la demande semble revenir à la normale après les perturbations causées par le terrorisme et l’instabilité politique.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique signalent une hausse de trafic de 8,6 % en septembre, par rapport à septembre 2015, même s’il semble que les voyageurs asiatiques demeurent réticents en raison du terrorisme en Europe. La capacité a augmenté de 7,7 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 77,9 %

Les transporteurs du Moyen-Orient ont enregistré une hausse de trafic de 11,5 % en septembre, par rapport à l’année précédente, ce qui constitue la hausse la plus importante parmi toutes les régions. Toutefois, la capacité a augmenté davantage, à 13,8 %, et le coefficient d’occupation a perdu 1,5 point de pourcentage pour s’établir à 73,9 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une croissance de la demande de 3,3 %. Bien que la tendance à la hausse du trafic international ait fléchi récemment, le nombre de passagers, en données désaisonnalisées, a augmenté selon un taux de 6 % depuis mars. La capacité a augmenté de 4,2 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 81,5 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont connu une augmentation de trafic de 7,1 % par rapport au même mois l’an dernier, grâce à la forte demande sur les routes internationales à l’intérieur de la région. La capacité a augmenté de seulement 2,4 % et le coefficient d’occupation a gagné 3,6 points de pourcentage pour atteindre 83,7 %, soit le deuxième taux le plus élevé parmi les régions.

Les transporteurs d’Afrique affichent une augmentation de trafic de 8 %, et une hausse équivalente de la capacité. Le coefficient d’occupation est demeuré presque inchangé à 72,0 %. La forte augmentation de la demande reflète largement les comparaisons favorables sur douze mois, alors que les conditions économiques dans la plus grande partie du continent demeurent difficiles.

Cv2i9XAXgAEuz5H.jpg-large.jpeg