05/11/2016

Modernisation des CN-235 indonésiens !

p1682616.jpg

L’armée de l’air indonésienne vient de recevoir son premier Airbus CN-235 de patrouille maritime modernisé. Le programme de modification a été dirigé par PT Dirgantara Indonesia (PTDI) et Integrated Surveillance and Defense (ISD) aux États-Unis.

Le premier CN-235 a été modifié cette année. L’avion a reçu le nouveau système SAGE de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR). Ce système vient s’intégrer au système de mission tactique de l'avion. Des essais en vol aéroportés ont alors eu lieu pendant l'été. Deux appareils sont concernés par cette amélioration.

Le système SAGE est développé par Leonardo-Finmeccanica (Selex-ES) peut identifier l'emplacement des émetteurs de radiofréquence (RF) tels que les radars de contrôle de tir de missiles sol-air d'un seul aéronef, ce qui améliore la connaissance de la situation. Ce capteur numérique sera utilisé pour détecter et localiser les systèmes radar potentiellement menaçants. Leonardo fournit une formation aux opérateurs de l'Armée de l’air indonésienne sur son site de Luton, au Royaume-Uni.

 

Photo : Airbus CN-235 doté du SAGE @ Leonardo

 

05/04/2010

CN-235 supplémentaires pour l’armée de l’Air

 

 

Photo 016.jpg

 

 

Le ministère de la Défense français a annoncé jeudi une commande de huit avions cargo militaires Casa CN-235 à EADS , afin de maintenir ses capacités de transport aérien en attendant l'arrivée de l'A400M, également construit par le constructeur aéronautique européen.

Ces appareils, qui seront livrés à l'armée de l'Air entre fin 2011 et mi-2013, représentent un investissement de 225 millions d'euros, a précisé la délégation générale pour l'armement (DGA) dans un communiqué.

L'armée de l'Air dispose déjà d'une flotte de 19 CN-235, un avion de transport léger qui réalise des missions logistiques et de largage de parachutistes. Doté d'une autonomie de 3.500 kilomètres, il peut emporter jusqu'à cinq tonnes de fret ou 40 passagers.

La France, qui a commandé au total 50 A400M, ne recevra le premier exemplaire que début 2013, ce programme ayant désormais quatre ans de retard. Les capacités de l'A400M n’ont  toutefois rien de comparables à celles du CN 235.

Le CN-235 :

Conçu au début des années 80 en coopération entre les sociétés espagnole CASA  et indonésienne IPTN, le CN-235 peut emporter jusqu’à 36 parachutistes, pouvant sauter rapidement par les deux portes latérales arrières ou par la rampe. Pour les missions d’évacuation médicale, il peut accueillir jusqu’à 21 brancards, accompagnés de quatre brancardiers.

Basée sur les plates-formes CASA C-295, CN-235 et C-212 et le système de mission tactique entièrement intégré FITS, les solutions proposées par la division Military Transport Aircraft de EADS sont conçues pour une grande variété de missions de patrouille maritime et de sécurité du territoire : lutte anticriminelle, répression de la pollution, contrôle de zone économique exclusive (ZEE), recherche et sauvetage (SAR) et FITS associe les capteurs de mission, les systèmes de navigation et les réseaux locaux de communication de l’avion dans le cadre d’un système de gestion de mission très efficace, grâce notamment à une interface homme-machine intuitive qui permet de visualiser toutes les informations tactiques et de navigation en temps réel.

 

Photo : Le grand frère, ici un  CN-295 espagnol à Payerne @ Pascal Kümmerling