01/06/2017

Boeing prépare le CH-47F BlockII !

MPF15-0075-0754_med-res.jpg

Boeing a commencé à développer une mise à niveau de l'hélicoptère lourd CH-47 « Chinook » de l'Armée de terre des États-Unis. Selon la planification, il est prévu de livrer 542 hélicoptères améliorés de 2023 à 2040.

 

Le CH-47F BlockII :

La mise à niveau présente de nouvelles pales de rotor à conception avancée, un train d'atterrissage amélioré, des réservoirs de carburant simples (par opposition à la version segmentée) et des sections renforcées à l'arrière, au pylône et au nez.

L'armée a accordé l'approbation du programme « Milestone B » pour passer de la maturation technologique au développement d'ingénierie et de fabrication (EMD). Boeing va construire et tester trois prototypes sous la phase EMD. L’US Army prendra une décision finale dans le cadre du plan « Milestone C » pour commencer la production initiale à faible taux (LRIP) en 2021, avec les premières livraisons en 2023.

La mise à niveau au BlockII suit un chemin évolutif qui envisage que l'hélicoptère continue d’opérer jusqu’en 2060. Il semble également qu’un futur standard BlockIII puisse être introduit en 2030 et devrait comprendre une remotorisation de l’hélicoptère. Le nouveau groupe motopropulseur résulterait du programme Future Engine Turbine Engine (FATE) de l'Armée de terre en vue de la conception d’une turbine de 5,000 à 10 000 shp.

 

Photo : CH-47F « Chinook » @ Boeing

22/05/2017

Trump obtient une méga commande des saoudiens !

323.jpg

Lors de son premier voyage international en tant que président américain, Donald Trump est arrivé à Riyad avec son costume de commercial. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci à réussi son entrée avec un paquet de commandes de prsvion citernes"d-lle maritime Boeing P-8A "icoptères lourd Boieng CH-47F premières que l'a ligne est épurée, moderne et offre unès de 110 milliards de dollars.

150 Black-Hawk :

Un premier contrat concerne un accord entre Lockheed-Sikorsky et Taqnia Aeronautics l’achat de 150 hélicoptère S-70i « Black-Hawk » qui seront assemblés dans le pays et produira 450 emplois en Arabie Saoudite, ainsi que le maintien d'un autre 450 emplois dans l'établissement de Sikorsky au Connecticut.

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, l’hélicoptère est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications

48 « Chinook » :

342.png

Le second contrat porte sur un total de 48 hélicoptères lourd Boeing CH-47F « Chinook » assortit de turbines Honeywell T55-GA-714A de réserves.

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

Les autres contrats possibles :

L’Arabie Saoudite négocie l’achat d’avions de patrouille maritime Boeing P-8A « Poseidon », de 20 Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » d’avions citernes KC-130J. les autres domaines concernes des navires de surface, le système sol-air THAAD.

 

Photos : 1 Sikorsky S-70i @ Romain N. 2 CH-47F @ Boeing

 

 

 

30/03/2017

Les Chinook de la RAF au standard HC6 !

IMG_9272.jpg

La Royal Air Force a réceptionné le premier des huit hélicoptères de transport Boeing Chinook au nouveau standard HC6. La RAF a lancé un programme de modernisation des flottes de « Chinook » HC2 et HC3 en un seul nouveau standard pour un montant de 497 millions de dollars.

Le nouveau standard HC6 dispose d'un habitacle commun modernisé, incluant un système de contrôle de vol automatisé numérique et des écrans couleurs. Le HC6 dispose d'un cockpit en verre basé sur le système Thales « Topdeck » et est intégré à un nouveau système numérique de contrôle de vol avancé (DAFCS). Le DAFCS offre un certain nombre d'améliorations à la flotte de Chinook, telles que la descente automatique et le vol stationnaire, permettant à l'aéronef d'être placé en position avec une précision totale, même dans les conditions de désactivation. Les pilotes disposent d’écrans multifonctions, un système de carte numérique un système de planification de mission pré-vol basée sur tablette.

 Les nouveaux Chinook HC6 de la RAF devraient entrer cette année en service  et être pleinement opérationnels d'ici 2018.

yourfile.jpg

 

Photos : 1 Chinook HC6 @Rick Ingham Cockpit @ RAF

24/02/2015

RUAG, contrat pour les Hornet, Chinook et P-3C australiens !

RBE_MRO_EWI_20130110_129_Original_5535.jpg

 

Emmen, Suisse, RUAG annonce l'octroi d'un contrat de plusieurs millions de dollars pour l’entretien de plusieurs aéronefs de la Royal Australian Air Force. Le contrat va permettre sur une base de 4 ans, de fournir des solutions innovantes pour la maintenance pour assurer la disponibilité de plusieurs aéronefs en service dans l’aviation et la marine australienne.

 

Un large contrat :

 

RUAG AG basé à Emmen dans le canton de Lucerne sera chargé de la maintenance des systèmes de contrôle hydrauliques et de vol pour les Boeing F/A-A/B « Hornet » de la RAAF ainsi que des avions de patrouille maritime Lockheed-Martin AP-3C « Orion ». Le contrat comprend également les services MRO (maintenance, réparation et révision) pour les hélicoptères Sikorsky S-70B « Seahawk » de la marine, ainsi que de la flotte d’hélicoptères Boeing CH-47 « Chinook » . 

 

La plupart des travaux seront effectués aux sein des installations de RUAG Australie à Victoria et du Queensland (anciennement Rosebank Engineering Australia). L'attribution de ce contrat renforce le positionnement de RUAG Australie comme «partenaire de choix» pour les clients de la Défense et de l'industrie pour les composants et sous-systèmes.


1-raaf.jpg


 

Rosebank Engineering Australia est un fournisseur de premier plan dans le domaine des services MRO (maintenance, réparation et révision) pour aéronefs militaires en Australie. Outre la Royal Australian Air Force (RAAF) et la Royal Australian Navy (RAN), l’Australian DMO (Defence Materiel Organisation) et de nombreuses autres entreprises leaders du secteur de la défense font partie du portefeuille de clients de Rosebank Engineering.

Rosebank Engineering Australia était principalement active en Australie et en Asie du Sud-Est. En 2012, le groupe technologique suisse RUAG a acquis Rosebank Engineering en vue d’accroître sa part de marché et a étendu sa présence sur les deux marchés précités. L’acquisition a permis non seulement d’offrir aux clients de Rosebank Engineering un nouvel ensemble de capacités, mais aussi d’élargir l’accès de l’Australie à la chaîne d’approvisionnement de l’aérospatiale et de la défense mondiale. Le changement de nom en RUAG Australia Pty Ltd constitue une nouvelle étape importante et témoigne de l’engagement du groupe technologique suisse à servir sa clientèle australienne.


yourfile.jpg


 

 

Photos : 1 Boeing F/A-18A de la RAAF 2 Lockheed-Martin AP-3C Orion de la RAN 3 S-70B « Seahawk » RAN


04/10/2014

Premiers ICH-47F pour l’Italie !

image.JPG

AgustaWestland a livré à l'armée italienne les deux premiers exemplaires de ICH-47F «Chinook» en fin de semaine. Au total l’Italie a commandé 16 hélicoptères de ce type.

Une cérémonie de remise a eu lieu sur les installation d’AgustaWestland près de Varese Vergiate.

 

"La dernière génération du «Chinook» offre un saut quantique en termes de portée, de protection, de sécurité, de lutte et des capacités globales de performance, grâce aussi à une suite de mission numérique sur mesure, par rapport à la flotte actuelle de CH-47C, qui a été le cheval de bataille de l'aviation de l'armée italienne pendant plus de quatre décennies », explique le chef de service du programme «Chinook» le Gen Claudio Graziano.


ich-47f_004_web.jpg


 

Entrée en service : 

 

Le premier ICH-47F a quitté l'usine d’ AgustaWestland avec à son bord la première équipe qualifiée de l'armée, immédiatement après la cérémonie. Ce ICH-47F a rejoint les installations du 1er Régiment "Antares", qui exploite déjà 17 CH-47C. Le deuxième ICH-47F suivra vers la mi-octobre. Deux autres «Chinook» suivront d’ici la fin de l’année. La capacité opérationnelle initiale avec cette nouvelle variante devrait être déclarée dans environ 12 mois. 

 

 

L’ICH-47F «Chinook» : 

 

L’ICH-47F «Chinook» n’est autre que la version du CH-47F produit par Boeing (MK6 au sein de la RAF)

en vertu d'un accord industriel conjoint avec la société Boeing, AgustaWestland est maître d'œuvre du programme ICH-47F pour l’Italie. AgustaWestland est également qualifié par Boeing pour produire les systèmes d'entraînement complets. Boeing construit le fuselage dans son usine de Ridley Park. L'assemblage final est effectué à l'usine Vergiate d'AgustaWestland en Italie du Nord. 

 

Le CH-47F «Chinook» : 

 

Les fonctionnalités avancées de ce nouvel hélicoptère augmentent de façon significative la capacité d’emploi du «Chinook». La nouvelle version du CH-47 dispose d’une nouvelle conception, la cellule a été modernisée  et une nouvelle architecture de l’avionique conçue par Rockwell Collins et BAE offre un poste de pilotage adapter au vol moderne. L’équipage dispose d’une vue d’ensemble de la situation offrant une meilleure sécurité de vol. De nouvelles commandes de vols électriques améliorent  le contrôle du CH-47 notamment en situation complexe. L’affichage numérique permet également de stocker des données en amont de la mission avec la possibilité d’améliorer les conditions d’alerte missiles pour les missions suivantes. Propulsé par deux turbines Honeywell 4733, le nouveau CH-47F peut atteindre des vitesses supérieures à 175 km / h et transporter plus de 21.000 livres. Le CH-47F, avec l'Extended Range Robertson Aviation Fuel System, atteint un rayon d’action de plus de 400 miles nautiques.


img_7638_web_0.jpg


 

 

 

Photos : 1& 3 ICH-47F «Chinook» italien 2 Cérémonie de livraison @AgustaWestland/Boeing