15/03/2018

L’US Army va remplacer ses MH-47G « Chinook » !

MH-47G-2.jpg

L'US Army prépare activement le remplacement de ses hélicoptères Boeing NH-47G Block I destinés aux missions spéciales.

Une demande de renseignements (RFI) publiée par la Division de l'intégration de l'aviation (AMCOM) le 14 mars dernier prévoit la construction de six nouveaux MH-47G Block II avec une option pour huit autres hélicoptères qui remplaceront en partie les 62 MH-47G.

Commandée par le Commandement des opérations spéciales de l'armée américaine (USASOC), la flotte actuelle de MH-47G comprend les 61 hélicoptères reconstruits du Block I (62 ont été livrés, soit 35 CH-47D, 9 MH-47D et 18 MH-47E).

Dérivé du célèbre hélicoptère « Chinook » de base le MH-47G est une plate-forme spéciale qui comprend des réservoirs de carburant à double capacité, une sonde de ravitaillement en vol, un système numérique avancé de contrôle de vol et des capteurs avancés, un système de guerre électronique. Le MH-47G utilise 2 moteurs T55-GA-714A équipés de suppresseurs d'échappement infrarouges IES-47 pour réduire la visibilité IR de l'hélicoptère. La cellule a une trappe abdominale, des fenêtres à bulles le long de chaque côté. Un treuil de sauvetage est monté au-dessus de la porte avant tribord. La fenêtre du tireur se trouve sur le fuselage bâbord, à l'arrière du poste de pilotage.

Le MH-47G dispose d'un cockpit numérique compatible avec les lunettes de vision nocturne. Il comporte 5 écrans d'affichage multifonctions (MFD) à cristaux liquides de 6x8 pouces et 2 unités d'affichage de contrôle (CDU). Le cockpit est conforme à la norme CAAS (Common Avionics Architecture System), partageant les mêmes unités de traitement et d'affichage que le MH-60M « Black Hawk ». Le CAAS a été développé pour les « Night Stalkers » puis adopté par l'armée.

Les MH-47G de l'USASOC sont parmi les plus utilisés dans l'inventaire de l'armée.

Les améliorations du standard Block II, qui sont en cours de développement pour la flotte de CH-47F de l'armée américaine, comprennent ne nouvelles pales de rotor avancée (ACRB), dotée d'une géométrie pour augmenter la capacité de levage de 680 kg à 4 000 ft et 35 ° C en vol stationnaire et de nouveaux équipements électroniques.

 

mh-47-chinook-minigun-hr.jpg

Photos : le MH-47G BlockI@ US Army

 

16/12/2017

Modernisation des CH-47 hollandais !

Chinook_Netherlands_high-res.jpg

Boeing et le ministère néerlandais de la Défense ont signé un accord qui mettra à jour six hélicoptères lourds Boeing CH-47 « Chinook » de Royal Netherlands Air Force (RNLAF) à la dernière configuration de type « F », assurant des systèmes communs pour la totalité de leur flotte de 20 Chinook en service. Les livraisons des six Chinook modernisés devraient débuter en 2021. 

La mise à niveau vers une configuration commune permettra d'améliorer l'efficacité opérationnelle, la maintenance et l'accessibilité. Une caractéristique clé comprend des capacités opérationnelles avancées fournies par le poste de pilotage avec « l’Architecture Common Avionics Système » couplé au contrôle automatique de vol numérique intégré. Le système d’avionique est le même que celui de l'armée américaine et d'autres alliés, améliorant ainsi l'interopérabilité dans le monde entier, les caractéristiques de manipulation de vol et la durabilité à long terme.  

En 2016, les Pays-Bas ont acquis 14 CH-47F « Chinook » par le Département américain du programme Foreign Military Sales de la Défense. À ce jour, Boeing a livré plus de 900 CH-47 « Chinook ». Le Chinook est sur commande ou exploité par 20 pays, dont huit pays de l'OTAN, Canada, Grèce, Italie, Pays-Bas, Espagne, Turquie, Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Photo : CH-47 des Pays-Bas @ RNLAF

11/09/2017

Plus de CH-47F pour la RAF !

23234.jpg

Le Royaume-Uni envisage une nouvelle acquisition supplémentaire d'hélicoptères lourds Boeing CH-47F « Chinook » afin de remplacer progressivement les versions les plus anciennes.

En effet, les « Chinook » les plus anciens en service au sein de la Royal Air Force (RAF) sont en service depuis 1980. Bien que ces appareils ont reçu de nombreuses mises (standard HC-1, HC-4 et finalement HC-6A) les cellules sont proches de la fin de leur vie.

Des choix :

Par contre, la RAF va devoir se positionner en ce qui concerne l’avionique de ses futurs « Chinook ». En effet, les appareils actuels sont dotés d’un cockpit modernisé par Thales. Les anglais devront choisir de maintenir une avionique européenne ou de passer sur la version américaine spécifique à l’armée américaine.

Par ailleurs, deux types de CH-47 pourraient être retenus, le model « F » BlockII. Ce nouveau standard destiné au célèbre « Chinook » sera réalisé grâce à un contrat de l’armée de 276 millions de dollars qui servira à financer ces prototypes et qui validera les progrès technologiques qui permettront d'accroître la puissance de levage de l'hélicoptère emblématique. Le standard « BlockII » comprendra un nouveau groupe motopropulseur amélioréqui transférera une plus grande puissance des moteurs, couplé avec de nouvelles pales qui permettront de soulever 1’500 livres supplémentaires. La configuration actuelle de six réservoirs de carburant soit trois de chaque côté sera remplacée par deux plus grands. De plus, la structure du fuselage sera renforcée dans les zones critiques pour permettre au CH-47F de transporter la charge utile supplémentaire. 

La seconde version est le MH-47G, soit une variante destinée aux forces spéciales. Le MH-47G intègre toutes les nouvelles fonctionnalités du CH-47F en plus d’un équipement spécifique.

A ce jour la RAF a reçu une quinzaine de CH-47 Mk6 (dérivé du « F ») qui disposent d’une nouvelle cellule, d’une nouvelle société avionique, d’un FLIR, d’un nouveau treuil de sauvetage. Le CH-47 MK6 de la RAF disposent d’un nouveau système de guerre électronique et d’un système de communication interopérable doté d’une liaison électronique (Link16). Le Mk6 est comparable au CH-47F, mais se distingue par des équipements d’origine britannique.

 

588250715.jpg

Photos : 1 Chinook Mk6 de la RAF 2 Cockpit @ RAF

 

 

29/07/2017

Boeing prépare le CH-47F Block II !

307229-01_CH-47FG_Block%20II_scene_NEW_low - Copy.jpg

Boeing va construire et tester trois hélicoptères CH-47F « Chinook » au futur standard « Block II » dans le cadre d'un effort de modernisation qui apportera probablement encore deux décennies de travail sur le site de Philadelphie de l'entreprise. 

Ce nouveau standard desriné au célèbre « Chinook » sera réalisé grâce à un contrat de l’armée de 276 millions de dollars qui servira à financer ces prototypes et qui validera les progrès technologiques qui permettront d'accroître la puissance de levage de l'hélicoptère emblématique. 

Le standard « BlockII » comprendra un nouveau groupe motopropulseur amélioréqui transférera une plus grande puissance des moteurs, couplé avec de nouvelles pales qui permettront de soulever 1’500 livres supplémentaires. La configuration actuelle de six réservoirs de carburant soit trois de chaque côté sera remplacée par deux plus grands. De plus, la structure du fuselage sera renforcée dans les zones critiques pour permettre au CH-47F de transporter la charge utile supplémentaire. 

Boeing va commencer à construire le premier prototype l'année prochaine. Le programme d'essai commencera en 2019 et la première livraison du « Block II » est attendue en 2023. Par la suite, l'armée mettra à jour plus de 500 Chinooks au standrard « Block II ».

Photo : Image de synthèse du futur CH-47F BlockII @ Boeing 

01/06/2017

Boeing prépare le CH-47F BlockII !

MPF15-0075-0754_med-res.jpg

Boeing a commencé à développer une mise à niveau de l'hélicoptère lourd CH-47 « Chinook » de l'Armée de terre des États-Unis. Selon la planification, il est prévu de livrer 542 hélicoptères améliorés de 2023 à 2040.

 

Le CH-47F BlockII :

La mise à niveau présente de nouvelles pales de rotor à conception avancée, un train d'atterrissage amélioré, des réservoirs de carburant simples (par opposition à la version segmentée) et des sections renforcées à l'arrière, au pylône et au nez.

L'armée a accordé l'approbation du programme « Milestone B » pour passer de la maturation technologique au développement d'ingénierie et de fabrication (EMD). Boeing va construire et tester trois prototypes sous la phase EMD. L’US Army prendra une décision finale dans le cadre du plan « Milestone C » pour commencer la production initiale à faible taux (LRIP) en 2021, avec les premières livraisons en 2023.

La mise à niveau au BlockII suit un chemin évolutif qui envisage que l'hélicoptère continue d’opérer jusqu’en 2060. Il semble également qu’un futur standard BlockIII puisse être introduit en 2030 et devrait comprendre une remotorisation de l’hélicoptère. Le nouveau groupe motopropulseur résulterait du programme Future Engine Turbine Engine (FATE) de l'Armée de terre en vue de la conception d’une turbine de 5,000 à 10 000 shp.

 

Photo : CH-47F « Chinook » @ Boeing