18/12/2018

Troisième Challenger 650 pour la REGA !

original.jpeg

Bombardier a fièrement livré un troisième avion Challenger 650 à Swiss Air-Rescue, soit la Rega, complétant une flotte d’avions-ambulances de dernière génération chargée du sauvetage et du rapatriement de citoyens suisses dans le monde entier. Ce trio vient remplacer la flotte d’avions Challenger 604 et témoigne de l’engagement de cette fondation sans but lucratif envers la plateforme Challenger réputée de Bombardier.

« C’est avec la plus grande confiance et la plus grande fierté que nous livrons un troisième avion Challenger 650 à nos partenaires de Rega », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « La confiance parce que nous savons que ces avions présentent la fiabilité si importante quand des vies sont en jeu, et la fierté de voir la plateforme Challenger configurée en avions-ambulances les plus évolués du monde. »

Bombardier dispose d’un portefeuille varié d’avions d’affaires qui peuvent être rapidement modifiés pour des missions spéciales. En l’occurrence, les trois avions Challenger 650, avec leur cabine la plus large de leur catégorie, ont été spécialement équipés de deux unités de soins intensifs de pointe, avec deux lits pour les patients. Le vol en douceur emblématique de Bombardier procure un environnement confortable durant toute mission spéciale.

bombardier aviation,challenger 650,rega,secou aérien,avion ambulance,aviation canada,les ailes du québec,nbaa,bizet,avions d'affaires,embase

Swiss Air-Rescue Rega est une fondation sans but lucratif et l’une des pionnières mondiales de l’évacuation médicale aérienne. Outre le rapatriement de patients de l’étranger avec trois avions-ambulances, Rega assure des activités de sauvetage aérien en Suisse avec une flotte de 17 hélicoptères de sauvetage. Rega a acquis son premier avion Challenger de Bombardier en 1982 et exploite des avions Challenger de Bombardier depuis.

Le Challenger 650 combine les performances éprouvées auxquelles Rega s’est fiée pendant des décennies avec les améliorations et la technologie nécessaire pour constituer la flotte de sauvetage d’une nouvelle génération. Appartenant à la plateforme d’avions d’affaires à large fuselage la plus vendue dans le monde, le Challenger 650 est l’un des biréacteurs d’affaires les plus fiables du monde, avec une autonomie impressionnante de 4 000 milles marins et une cabine plus silencieuse que jamais.

Le poste de pilotage Bombardier Vision de l’avion Challenger 650 réduit la charge de travail du pilote et peut être équipé d’un affichage tête haute évolué à vision améliorée et vision synthétique. Cette technologie de pointe rehausse grandement la conscience situationnelle et les capacités opérationnelles, particulièrement sur des pistes éloignées avec visibilité limitée.

TH8_0838-1024x683.jpg

Photos : 1Challenger 650 de la REGA 2Cockpit 3Amménagement médical @ Bombardier

18/04/2018

La REGA a reçu son premier Challenger 650 !

AB5_5699.jpg

La Garde aérienne suisse de sauvetage « Rega » a reçu le premier des trois nouveaux avions-ambulance de type Bombardier Challenger 650. Le nouvel avion de la Rega a été développé sur la base de la flotte précédente et apporte diverses améliorations pour les patients et les équipages. Lors de sa conférence de presse annuelle du jour, la Rega est revenue sur l’an dernier : avec 15'958 missions en 2017, la Rega a été sollicitée plus que jamais auparavant, tant en Suisse qu’à l’étranger. Cela représente une mission toutes les 33 minutes

L'avion-ambulance immatriculé HB-JWA est le premier des trois nouveaux avions-ambulance qui compléteront la flotte de la Rega d'ici à la fin 2018. Pour Ernst Kohler, CEO de la Rega, la nouvelle flotte représente un investissement pour le futur : "Le nouvel avion est l'un des avions-ambulance civils les plus modernes au monde ; nous nous assurons ainsi de pouvoir porter une assistance professionnelle et fiable aux patientes et patients dans le monde entier pour les prochaines années." La Rega parvient à clôturer ce projet dans les délais fixés et dans le budget prévu de 130 millions de francs au total pour les trois aéronefs. 

Challenger 650 : l'histoire à succès se poursuit

Le Challenger 650 est le successeur des trois avions-ambulance précédents de la Rega, les Challenger CL-604. Ces derniers ont œuvré pour des interventions en faveur de la population suisse depuis 16 ans - plus longtemps que n'importe quel autre avion dans l'histoire de la Rega. L'équipement intérieur et médical des avions-ambulance est fabriqué sur mesure : au cours des quatre dernières années, une équipe de pilotes, de professionnels de la santé et d'ingénieurs de la Rega s'est associée à des spécialistes externes pour développer la nouvelle cabine. Les modifications se basent non seulement sur l'expérience menée avec les CL-604 mais aussi sur l'expérience acquise par la Rega pendant près de 60 années d'activités dans le rapatriement de personnes malades ou blessées. 

TH8_0904.jpg

Les patients bénéficient d'amélioration en cabine et dans le cockpit

Les patients bénéficieront non seulement de places plus larges et multifonctionnelles et d'une diminution du bruit en cabine, mais aussi de la technologie de pilotage la plus moderne dans le cockpit. Grâce aux nouveaux outils de navigation et de communication, les pilotes peuvent désormais emprunter des routes aériennes de plus haute altitude, par exemple au-dessus de l'Atlantique. En raison d'une résistance de l'air plus faible aux altitudes élevées, le nouvel avion-ambulance brûle moins de kérosène, ce qui a pour conséquence de diminuer les arrêts pour s'approvisionner en carburant. Urs Nagel, chef pilote avion-ambulance de la Rega : "Avant tout, en ce qui concerne les vols long-courriers, nous pourrons rapatrier nos patients plus rapidement et plus économiquement". Par ailleurs, un nouveau radar météorologique augmente la sécurité durant le transport, d'une part, et, d'autre part, une caméra infrarouge permet l'approche d'un nombre supplémentaire d'aéroports en cas de mauvaise visibilité. C'est un avantage majeur pour les pilotes de la Rega, lesquels naviguent chaque année sur plus de 400 aérodromes différents à travers le monde. 

La Rega organise chaque année le rapatriement de plus de 1'200 patients

Les équipages de la Rega rapatrient des patients malades ou blessés de l'étranger à bord des trois avions-ambulance ou sur des vols de ligne. Les équipages médicaux à bord des avions-ambulance comprennent toujours au moins un-e médecin de vol et un-e spécialiste en soins intensifs. L'année dernière, la Rega a rapatrié 1'249 patients dont 901 dans l'un de ses trois avions-ambulance. La centrale d'intervention a organisé un transport sur vol de ligne pour 348 patients, accompagnés au besoin d'un-e médecin ou d'un-e infirmier-ière spécialiste en soins intensifs. 

Nouvelle flotte - nouvelle parure

La Rega renouvelle également une partie de sa flotte hélicoptère : d'ici le milieu de l'année 2019, six nouveaux hélicoptères de sauvetage de type Airbus Helicopters H145 remplaceront les EC 145 qui équipent ses bases de plaine. En 2021, trois hélicoptères de sauvetage toute météo de type AW 169-FIPS complèteront ce renouvellement. La Rega profite de la modernisation de sa flotte et saisit l'opportunité de rafraîchir son logo, resté inchangé depuis plus de 20 ans. Le nouvel avion-ambulance Challenger 650, immatriculé HB-JWA est le premier aéronef de la Rega à porter cette nouvelle signature.

 

TH8_0838.jpg

Photos :Le nouveau Challenger 650 de la REGA @ REGA

11/08/2016

Le Challenger 650 entre en service en Allemagne !

DSC_5914.jpg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé avoir livré le premier biréacteur d’affaires Challenger 650 destiné à être exploité en Allemagne. Cet avion s’ajoute à la flotte de biréacteurs d’affaires Bombardier en Europe, qui compte plus de 430 avions en service.

« Cette première livraison à un client allemand d’un biréacteur Challenger 650 de Bombardier confirme la position de leadership de cet avion en Europe occidentale », a dit Christophe Degoumois, vice-président, Ventes, Europe, Russie et CEI, Bombardier Avions d’affaires.

Les prévisions du marché de l’aviation d’affaires de Bombardier, publiées en mai 2016, prévoient 1’530 livraisons pour le secteur de l’aviation d’affaires en Europe durant la période de 2016 à 2025.

Le  Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

3518071708.jpg

Photos : Challenger 650 à EBACE @ P.Kümmerling 2 Cockpit @ Bombardier

09/03/2016

Le Challenger 650 certifié par l’AESA !

original.jpeg

Le biréacteur Challenger 650 vient d’obtenir la certification de type complète de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Avec cette obtention, l’avionneur canadien Bombardier va pouvoir livré les premiers exemplaires sur le continent européen très prochainement.

En 2018 à la REGA :

En Suisse, le Challenger 650 entrera en service au sein de la garde aérienne suisse de sauvetage (REGA), qui a signé une entente d’achat ferme pour trois avions appareils. La transaction est estimée à quelque 130 millions de dollars us, aux prix courants 2015 de l’avionneur canadien et comprend diverses modifications, comme l’installation d’un intérieur d’évacuation médicale. Les livraisons des avions Challenger 650 modifiés sont prévues pour 2018.

548.jpg

Le Challenger 650 :

Le Challenger 650 dispose d’une autonomie qui dépasse les 4’000 milles marins (7 400 km) le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présente des caractéristiques améliorées telles que les tout nouveaux moteurs General Electric évolués offrant une poussée accrue et une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire et une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 est également doté du poste de pilotage Bombardier Vision et d’une cabine entièrement redessinée, la plus large de sa catégorie, aux fauteuils d’un design moderne et ergonomique, d’un office repensé et des systèmes de gestion de cabine les plus évolués et les mieux équipés de l’aviation d’affaires, des écrans HD les plus grands de sa catégorie et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

img-citat-avionics-longitude.jpg

Photos : 1 Challenger 650 2 Aux couleurs de la REGA image de synthèse 3 Cockpit @ Bombardier

 

11/11/2015

Certification canadienne pour le Challenger 650 !

1431957981530.jpg

Bombardier Avions d’affaires a l’honneur d’annoncer que Transports Canada (TC) a homologué son avion Challenger 650. Alors que les premières livraisons à des clients sont prévues en 2015, l’avion de démonstration Challenger 650 de Bombardier fera ses débuts en Amérique du Nord au congrès et salon de la National Business Aviation Association.

« Cette dernière étape est une excellente nouvelle et ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de notre gamme d’avions Challenger », a affirmé Paul Sislian, chef de l’exploitation de Bombardier Avions d’affaires. « Avec la cabine la plus large de sa catégorie, une véritable percée en matière de design et des expressions uniques de confort, de contrôle et de connectivité, l’avion Challenger 650 a un brillant avenir et nous sommes convaincus qu’il gagnera l’appréciation des dirigeants, des pilotes et des exploitants du monde entier. »

 

Le Challenger 650 :

Cet avion véritablement intercontinental d'une autonomie de 4 000 NM (7 400 km) peut relier New York à Paris. Le biréacteur Challenger 650 s’appuie sur la solide réputation de l’avion Challenger 605 et présentera les tout nouveaux moteurs GE évolués offrant une distance de décollage plus courte, une capacité de charge payante supplémentaire ou une plus grande autonomie potentielle sur des aéroports d’accès difficile. Le biréacteur Challenger 650 sera également doté du poste de pilotage Bombardier Vision, d’une cabine entièrement redessinée qui présente des fauteuils ergonomiques au style moderne, un office repensé, le système de gestion cabine le plus évolué et le mieux équipé de toute l’aviation d’affaires, les écrans HD les plus larges de sa catégorie, un système d’audio-vidéo sur demande, l’intégration Bluetooth et la meilleure connectivité de l’industrie.

 

Challenger 650 flight deck.jpg

Photos : 1 Challenger 650 2 Cockpit @ Bombardier