07/11/2016

Singapour opte pour le H225M & le Chinook !

img_carousel-EC725-2.jpg

Singapour va acquérir un nombre non révélé d'hélicoptères Airbus H225M et Boeing CH-47F « Chinook » dans le cadre de son programme de modernisation de sa flotte d’hélicoptères. Les Caracal et les Chinook vont venir remplacer les hélicoptères AS332 « Super Puma » et CH-47D de la République de Singapour (RSAF).

«Le H225M et le CH-47F possèdent les meilleures capacités de levage et de portée et permettront à la RSAF de répondre plus efficacement aux exigences de levage des forces armées de Singapour avec moins d'hélicoptères et moins de main-d'œuvre » indique le porte-parole de la RSAF.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

ch_47_hotspot_background_960x410_mobile.png

Photos : 1 H225M Caracal@ Airbus Ch-47F Chinook@ Boeing

 

23/07/2016

Premier CH-47F pour la Turquie !

CH471120h.jpg

La Turquie a reçu son premier hélicoptère de transport lourd Boeing CH-47F « Chinook » après son achèvement dans le pays au port d'Izmir.

Rappel :

Ankara a passé commande en 2013 pour un total de 11 hélicoptères Boeing CH-47F « Chinook » pour un montant de 3,4 milliards de dollars. Les appareils sont fabriqués aux Etats-Unis et remontés à Izmir au sein de la société TAI.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

 

Photo : le premier CH-47F turque @ TAI

10/07/2016

Australie, les trois derniers CH-47F livrés !

092259-e6ace00c-f300-11e4-9b77-f36d36c75cfd.jpg

Philadelphia, Boeing a livré trois derniers CH-47F « Chinook » à l'armée australienne en seulement 85 jours. L’augmentation de la production et l'excellente coopération avec l'Australie ont permis de livrer les derniers exemplaires en un temps record.

Rappel :

L'Australie avait exprimé son intérêt pour l'achat de 3 hélicoptères lourds supplémentaires Boeing CH-47F "Chinook" en décembre 2015. Au total, l’inventaire atteindrait alors le chiffre de dix appareils de ca type. Le montant de la transaction est estimé à près de 180 millions de dollars.

Les CH-47F "Chinook" australiens sont dotés de radios cryptées et d’un système complet de guerre-électronique avec détecteurs de radar et d’alerte d’approche missiles.

 Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

 

ADF_Chinook.jpg

Photos : CH-47F « Chinook » australiens @ Boeing

17/05/2016

CH-53K « King Stallion » et CH-47F « Chinook » pour l’Allemagne ?

CH-53K_Rollout.JPG

En janvier dernier, l’Allemagne a lancé son processus de remplacement de sa flotte actuelle d’hélicoptères lourds de type Sikorsky CH-53G « Stallion ». Deux appareils sont en évaluation, mais l’Allemagne pourrait bien commander les deux types d’aéronefs.

Le gouvernement américain a reçu une lettre de demande de prix et de disponibilité pour la fourniture de 41 hélicoptères lourds Sikorsky CH-53K « King Stallion » pour commencer à remplacer les actuels 80 CH-53G en service. Mais Berlin envisage également de se doter de la nouvelle version du CH-47F « Chinook » pour répondre à ses besoins de levage vertical lourd. Une commande groupée avec le Corps des Marines permettrait d’obtenir une meilleure tarification en ce qui concerne le CH-53K.

Pour Berlin, il s’agira en cas du double choix de passer commande d’un premier lot de Boeing CH-47F « Chinook » qui sera disponible pour 2018-2019. Puis la commande de CH-53K devrait permettre un début de livraison à fin 2019,

Le CH-53K « King Stallion » :

3206394194.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E «Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

Boeing CH-47F « Chinook » :

3781037295.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

Photos : 1&2 CH-53K « King Stallion »@ Sikorsky 3 Boeing CH-47F « Chinook » @ Boeing

19/01/2016

Allemagne, deux hélicoptères lourds en concurrence !

heer_c21.jpg

L’Allemagne avance dans son processus de remplacement de sa flotte actuelle d’hélicoptère lourd de type Sikorsky CH-53G « Stallion ». La première phase de sélection est terminée et deux appareils se retrouvent pour la dernière ligne droite de la compétition.

 

Short Liste :

Dans le cadre du remplacement de la flotte de 68 hélicoptères de transport lourd de type CH-53G « Stallion », l’Allemagne a retenu une « Short List » de deux appareils, soit : le nouveau Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook ». Pour Berlin, il est important de pouvoir disposer d’un hélicoptère déjà en production, plutôt que de lancer un programme de développement national à travers Airbus Helicopters. Selon le cahier des charges, l’Allemagne doit pouvoir prendre possession de son nouvel hélicoptère en 2022, ce qui signifie que la signature du contrat doit avoir lieu au plus tard en 2018.

Du point de vue technique, le nouvel hélicoptère devra notamment pouvoir être ravitaillé en vol et ceci bien qu’actuellement la Luftwaffe ne dispose pas d’une telle capacité et ceci à cause des ennuis de l’A400M. Selon Berlin, si Airbus ne trouve pas de solution, le pays pourrait se tourner vers un nouvel aéronef d’ici 2020 !

 

Le CH-53K « King Stallion » :

2999381134.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E «Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

 

Le Boeing CH-47F « Chinook » : 

2048671636.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

 

Photos :  1 Actuel CH-53G de la Luftwaffe @Luftwaffe 2 Le nouveau CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky 3 Le CH-47F « Chinook » @ Boeing