25/10/2018

Des « Caracal » supplémentaires pour le Thaïlande !

H225M-ThaiAirForce-04 pics.jpg

La Royal Thai Air Force (RTAF) a pris livraison de ses septième et huitième hélicoptères polyvalents H225M (anciennement EC725) « Caracal ».

Depuis 2012, le RTAF a passé des commandes pour un total de 12 H225M dans le cadre de son programme de modernisation de la flotte. Conformément à un contrat signé en 2016, ces nouveaux ajouts viendront compléter la flotte existante de six H225M de l’armée de l’air destinée à la recherche et au sauvetage au combat, à des vols de recherche et sauvetage et à des missions de transport de troupes.

La H225M à double turbine de 11 tonnes par catégorie est utilisée comme multiplicateur de force par de nombreuses forces aériennes dans le monde entier grâce à son endurance exceptionnelle et à sa vitesse de croisière rapide. Doté d'instruments électroniques à la pointe de la technologie et du célèbre système de pilote automatique à 4 axes, l'hélicoptère multirôle peut être équipé de divers équipements pour tous les besoins. Près de 90 unités sont actuellement en service dans six pays du monde, dépassant le cap des 100’000 heures de vol.

Les H225M thaïlandais répondent à plusieurs types de missions y compris la recherche et sauvetage de combat, le transport de troupes et d'autres tâches. 

Doté d'instruments électroniques de pointe et du célèbre pilote automatique à 4 axes, le moteur H225M à deux turbines de 11 tonnes offre une endurance et une vitesse de croisière rapides et peut être équipé de divers équipements pour répondre à tous les

Le H225M "Caracal": 

Le H225M « Caracal » ( ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

H225M-ThaiAirForce-038 pics.jpg

Photos : H225M « Caracal » de la RTAF@ Airbus Helicopters/Antony Pecchi

 

09/10/2018

100'000 heures de vol pour le « Caracal » !

airbus-h225m-caracal-helibras-flight.jpg

Le H225M « Caracal » avec 88 appareils actuellement en service dans six pays du monde, a dépassé le cap des 100’000 heures de vol, après sa première livraison à l'armée de l'air française en 2006. Cet hélicoptère a été rapidement déployé par le L’armée de l’air française au Liban en 2006, ou il a participé à l’évacuation d’environ 300 personnes. Depuis lors, le H225M de 11 tonnes métriques a prouvé sa fiabilité et sa durabilité dans des conditions de combat et des zones de crise telles que l'Afghanistan, le Tchad, la Côte d'Ivoire, la République centrafricaine et le Mali, tout en appuyant des opérations dirigées par l'OTAN en Libye.

"Nous sommes ravis de constater que le H225M a franchi cette étape symbolique avec des hélicoptères volant dans différents coins du monde et sur certains des théâtres d'opérations les plus difficiles", a déclaré Michel Macia, responsable du programme Super Puma chez Airbus Helicopters.

«Son avionique à la pointe de la technologie, son pilote automatique quatre axes de renommée mondiale, sa portée exceptionnelle et ses capacités de charge utile, associés à une grande cabine conçue pour transporter 28 soldats et à un puissant système de guerre électronique et air-sol.

Fonctionnant à la fois à partir de navires et de la terre, même par temps de givre, cet hélicoptère possède une capacité tout temps supportée par la compatibilité avec les lunettes de vision nocturne. La gamme exceptionnelle de 1’296 km de l’hélicoptère peut être étendue avec des capacités de ravitaillement en vol, permettant des temps de vol jusqu’à 10 heures, comme l’a récemment démontré l’armée de l’air française dans des conditions opérationnelles.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Photo :Le H225M « Caracal » produit au Brésil par Helibras pour la FAB@ Airbus DS

 

 

20/09/2018

Des H225M supplémentaires pour la Thaïlandes !

ec725.jpg

Airbus Helicopters a obtenu une commande supplémentaire portant sur quatre hélicoptères multirôles H225M (anciennement EC725) pour la Royal Thai Air Force (RTAF), dans le cadre du programme de renforcement de la flotte. Cette commande subséquente portera la flotte H225M de RTAF à 12 unités d’ici 2021.

Spécialement équipés de matériel de flottaison d’urgence, de cordes rapides, de projecteurs et de systèmes électro-optiques, ces quatre nouveaux hélicoptères multirôle H225M rejoindront la flotte existante de six H225M de RTAF pour des missions de recherche et sauvetage, des vols de recherche et de sauvetage et des opérations de transport de troupes. . L’armée de l’air recevra également deux H225M de sa commande précédente, à la fin de cette année.

Ce dernier contrat portera également sur les services d’assistance technique sur site et de gestion du maintien de la navigabilité, entièrement pris en charge par l’équipe thaïlandaise d’Airbus.

Les H225M thaïlandais répondent à plusieurs types de missions y compris la recherche et sauvetage de combat, le transport de troupes et d'autres tâches.

Doté d'instruments électroniques de pointe et du célèbre pilote automatique à 4 axes, le moteur H225M à deux turbines de 11 tonnes offre une endurance et une vitesse de croisière rapides et peut être équipé de divers équipements pour répondre à tous les besoins. Près de 90 unités sont en service, atteignant 100 700 heures de vol à ce jour.

 Le H225M "Caracal": 

Le H225M « Caracal » ( ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

3769680807.jpg

Photos : H225M de la RTAF @ RTAF

 

 

20/02/2017

La Pologne en discussion pour de nouveaux hélicoptères !

AW149-29h.jpg

La Pologne a entamé des négociations avec trois soumissionnaires en vue de l’acquisition 16 de hélicoptères. Le pays veut passer commande pour 8 appareils destinés aux forces spéciales et 8 autres en version de guerre anti-sous-marine.

Selon le ministère de la Défense, Varsovie a transmis sa demande à trois hélicoptèristes, soit : Airbus Hélicoptères, Leonardo Helicopters et Sikorsky. Pour Varsovie, les hélicoptères destinés aux forces spéciales, devront être négociés en premier. La marge semble être plus grande pour les appareils destinés à la Marine, le choix ne sera pas connu avant 2019.

Les concurrents :

Il semble que du côté d’Airbus Helicopters, on présente le H225M « Caracal » pour les deux exigences. Leonardo devrait offrir l’AW149 pour les forces spéciales et l’AW101 pour les missions navales, tandis que Sikorsky devrait présenter le S-70i « Black-Hawk » et le S-70B « Seahawk ». Cette compétition rappelle étrangement la dernière en date, avec notamment les mêmes condidats. 

Le H225M « Caracal »: 

3772147155.jpg

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

L’AW149 :

2432726845.jpg

Cette machine s’inscrit dans le cadre d’un appareil de transport moyen tonnage de la classe 8 tonnes, pouvant accueillir 18 soldats en version militaire et capable d’effectuer une vaste gamme de missions telles que le transport de troupes, les missions de logistiques, de reconnaissance, surveillance et SAR (Search And Rescue). En version civile il sera capable d’effectuer le levage de charges importantes et le transport VIP.

Doté des dernières technologies en matière d’équipements, ce bimoteurs intègre deux turbine General Electric GE CT7-2E1 FADEC et dispose d’un tout nouveau système de transmission de puissance. De part son architecture électronique, il  sera capable d'être équipé des systèmes requis par le client en fonction de ses besoins pour effectuer une vaste gamme de rôles et être facilement «re-roled» ou mis à niveau pour répondre aux besoins futurs d’exploitations.

L’AW101 :

3359116035.jpg

L’AgustaWestland AW101 tri-turbine est doté de structures en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales. Il vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix, soit : le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récentes, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques, il est notamment capable de voler durant 30 minutes, après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

Sikorsky S-70 :

728103909.jpg

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, l’hélicoptère est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications.

 

 

Photos : 1 AW149 @ Leonardo 2 H225M@ Airbus Helicopters 3 AW149@ Leonardo 4 AW101@Leonardo 5 S-70i @ Sikorsky