20/05/2017

Le plus grand avion-amphibie prépare son premier vol !

3234.jpg

Zhuhaie en Chine, le plus grand hydravion au monde, l’AVIC (Aviation Industry Corporation of China) AG600 a effectué son premier test de taxi à grande vitesse sur les installations de l’avionneur. Ce roulage a validé la capacité de pilotage, de freinage de l'avion, et l’avion a pu tourner sur 180 degrés

Selon Avic, les freins et les moteurs de l'AG600 se sont bien comportés lors de l'essai, ouvrant la voie à d'autres évaluations au sol avant un premier vol prévu à la fin du mois de mai, suivi d'un décollage ultérieur en mer au cours du second semestre de 2017.

L'AVIC TA-600, est le plus grand avion-amphibie au monde avec un poids maximum au décollage de 53,5 t (53,500 kg; 118,000 lb) et une portée maximale de plus de 4’500 km L'avion dispose d’une envergure de 38,8 mètres. Il est doté de quatre moteurs turbopropulseurs chinois WJ-6 d’une puissance de 3805 Kw chacun.

Dans son rôle de lutte contre l'incendie, l'avion peut récupérer 26 400 livres (12 tonnes métriques) d'eau en 20 secondes, avant de le laisser tomber sur une zone de la taille d'un terrain de football. Pour les opérations de recherche et de sauvetage, il est conçu pour résister à des vagues allant jusqu'à 13 pieds (2 mètres). L'avion a une capacité de sièges pour 50 passagers.

L’avionneur chinois espère des ventes à l’exportation, en effet, la Nouvelle-Zélande et la Malaisie ont manifesté leur intérêt pour cet appareil. En Chine l’avion pourrait avoir une forte valeur stratégique dans la mer de Chine du Sud.

 

987.jpg

Photos 1 AG600 @ Zhou You 2 l’énorme amphibie @ Jack Li

 

21/06/2016

Bombardier vend sa division amphibie !

86.jpg

Montréal, l’avionneur canadien Bombardier a décidé de vendre sa division d’avions amphibies, utilisés pour lutter contre les incendies de forêt. L’avionneur a signé une entente portant sur la vente de son programme d’avions amphibies à la société canadienne Viking Air Limited.

L’entente porte sur les certificats de type de toutes les versions des avions amphibies, soit les modèles CL-215, CL-215T et l’avion Bombardier 415 ainsi que sur les services après-vente.

La réalisation de cette transaction est soumise à l’accord de toutes les autorités gouvernementales et réglementaires pertinentes et à la satisfaction des conditions de clôture d’usage. La transaction devrait se conclure au cours des prochains mois.

Une division trop lourde :

Aucun avion amphibie n’a été fabriqué depuis décembre 2015, soit après que Bombardier ait mis le programme en pause. La décision de vendre le programme d’avions amphibies a été prise après mûre réflexion et une analyse rigoureuse. Cette division n’est plus en adéquation avec le développement du de la société sur le marché des avions de ligne et des jets d’affaires.

Viking Air, une société qui travaille avec Bombardier, représente le successeur idéal pour continuer à développer la valeur et la réputation du programme d’avions de lutte incendie. Viking Air procurera un service à la clientèle de qualité aux exploitants qui, compte tenu des capacités uniques des avions en matière de lutte contre les incendies, jouent un rôle essentiel pour la protection des collectivités, de l’environnement, des ressources et de la faune.

Une image de marque :

Les avions amphibies de Bombardier représentent un emblème pour le Canada et constituent l’épine dorsale de nombreuses opérations de lutte contre les incendies partout dans le monde. L’avion Bombardier 415 a été lancé en 1994, et s’est appuyé sur les succès obtenus par les versions antérieures, soit les appareils CL-215 et CL-215T, pour se positionner en tant que seul avion au monde construit spécifiquement pour la lutte contre les incendies. Près de 170 avions amphibies Bombardier sont en service à l’échelle internationale.

Un plan a été mis en place afin de transférer les 50 employés du programme d’avions amphibies dans d’autres secteurs de Bombardier lorsque la transition des activités aura été complétée.

 

765.jpg

Photos : 1 CL-215T espagnol @ Ismael Jorda 2 CL-215 du Minnesota @ A.Radecki

24/01/2012

Bombardier a livré 245 avions en 2011 !

 

BA-Challenger_605_in_flight_4-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique a annoncé ses résultats sur le plan des livraisons et commandes pour l’exercice financier de 11 mois clos le 31 décembre 2011. Malgré une conjoncture économique volatile qui a continué de créer de l’incertitude dans beaucoup de secteurs dans le monde entier, y compris l’industrie aéronautique, Bombardier Aéronautique a affiché une solide performance. Pour l’exercice financier de 11 mois terminé le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 245 avions. En comparaison, elle avait livré 256* avions au cours de l’exercice précédent (du 1er février 2010 au 31 janvier 2011). Ces résultats sur le plan des livraisons concordent essentiellement avec l’objectif annoncé en février 2011 de livrer 240 avions, quoique la combinaison d’appareils soit différente que celle attendue.

  • Avions d’affaires : 163 livraisons, 191 commandes nettes
  • Avions commerciaux : 78 livraisons, 54 commandes nettes
  • Avions amphibies : 4 livraisons, 4 commandes nettes

Pour l’exercice financier de11 mois clos le 31 décembre 2011, Bombardier a reçu 249 commandes d’avions, en excluant les annulations, comparativement à des commandes de 201 appareils, en excluant les annulations, pour l’exercice précédent.

« Les fluctuations récurrentes des économies mondiales en 2011 ont créé un climat de prudence dans de nombreux secteurs et l’incertitude résultante a continué de poser problème à l’industrie de l’aviation civile », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. « Cependant, grâce à notre portefeuille complet de produits d’avions d’affaires, commerciaux et amphibies, nous sommes bien positionnés pour répondre aux besoins à long terme de nos clients », a-t-il ajouté.

« L’industrie de l’aviation civile est familière avec les turbulences externes et la feuille de route de Bombardier est éloquente lorsqu’il s’agit de surmonter les défis avec brio. Dans ce contexte économique incertain, notre segment des gros avions d’affaires a très bien performé, comme en témoigne notre gamme de biréacteurs d’affaires Global qui a connu une croissance soutenue. De plus, l’avion régional CRJ1000 NextGen performe au-delà des attentes et nous sommes très heureux de la croissance d’une clientèle diversifiée pour notre gamme d’avions de ligne CSeries », a continué M. Hachey.

Le 30 novembre 2011, le conseil d’administration de la Société a approuvé le changement de date de fin d’exercice du 31 janvier au 31 décembre, en vigueur le 31 décembre 2011. Par conséquent, le quatrième trimestre se terminant le 31 décembre 2011 ne compte que deux mois et la période annuelle se terminant le 31 décembre 2011 compte 11 mois de résultats.

Avions d’affaires:

Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 163 biréacteurs d’affaires, contre 155 pour l’exercice précédent. Durant la même période de 11 mois, la compagnie a reçu 191 commandes nettes de biréacteurs d’affaires, contre 107 pour l’exercice précédent.

Avions commerciaux :

Pendant l’exercice clos le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 78 avions commerciaux, comparativement à 97 pendant l’exercice précédent. Durant la même période de 11 mois, la compagnie a reçu 54 commandes nettes contre 93 pour l’exercice précédent.

IBEX_CRJ200-LR-HR.jpg

 

 

Photos :  1 Challenger 605 2 CRJ200 IBex @ Bombardier Aerospace