15/02/2015

Modernisation des C-5M « Galaxy » !

86-022.jpg

 

Marietta, dans le cadre de la modernisation des avions de transport Lockheed-Martin C-5 « Galaxy », ce vendredi une équipe de pilotes de l’US Air Force a transféré le 24ème exemplaire de C-5M « Galaxy » chez Lockheed-Martin en vue de sa modernisation.

 

Ce C-5M n° 86-0022 a été convoyé par un équipage l’US Air Force depuis les installations de la base aérienne de Travis en Californie à destination de Stewart Air National Guard Base, près de New York.  L’avion va subir à son tour une restauration.

 

 

Le programme de modernisation :

Le C-5M « Super Galaxy » modernisé peut transporter deux fois la cargaison des autres aéronefs de transport stratégique. Le C-5M « Super Galaxy » est le résultat d'un effort de modernisation en deux phases : la modernisation de l'avionique programme (AMP) et l'amélioration de la fiabilité et de la re-motorisation, programme (RERP).

Avec l’AMP, on ajoute un nouveau poste de pilotage moderne et numérique, un système de navigation tous temps, des  commandes de vol électrique et un pilote automatique ainsi qu’une nouvelle génération de communications.

Le programme RERP correspond à la re-motorisation avec le moteur General-Electric CF6-80C2 de type commercial (désignation militaire F108-GE-100) ces moteurs offrent une poussée de 50.000 livres, soit une amélioration de 22% par rapport aux actuels TF39. Ces nouveaux moteurs vont améliorer la maintenance et la fiabilité de l’avion.

Avec plus de la moitié de sa durée de vie utile restante en matière de structure, le C-5M « Super Galaxy » sera un multiplicateur de force jusqu'en 2040 et au-delà au sein de l’US Air Force.

 

A propos du C-5 :

 

Pour remplacer les anciens C-133 Cargomaster, l'US Air Force  lança en 1963 le programme CX-LHS (pour Cargo Experimental-Heavy Logistics System). Le cahier des charges du futur appareil était en partie basé sur les caractéristiques du C-141 : ailes hautes, dérive en T, quadrimoteurs mais avec la capacité d'atterrir sur des pistes similaires (2438 m au décollage et 1219 m à l'atterrissage). La charge maximale était portée à 100 tonnes maximum et 51 tonnes en moyenne pour une autonomie respective de 6’000 km et 10’000 km.

Deux constructeurs répondirent à l'offre : d'un côté Boeing présenta son projet qui allait devenir le B747 et de l'autre Lockheed  qui proposa le projet Galaxy. Le 22 décembre 1964, le président Johnson approuva le développement du projet de Lockheed qui devint le C-5A. Le premier vol du C-5A eu lieu le 30 juin 1968, le C-5A « Galaxy » était alors le plus gros avion du monde.


345786606.jpg


 

 

Photos : 1 Le 24ème C-5 en route vers sa modernisation 2 Chaine de modernisation @ Lockheed-Martin