03/06/2017

Premier HC-130J « Combat King II » pour la Garde nationale de l’Alaska !

1.jpeg

La Garde nationale de l'Alaska a accepté en fin de semaine son premier HC-130J « Combat King II de Lockheed- Martin.

Ce HC-130J sera exploité par le 211e Escadron de secours (RQS), appartenant à la 176e Escadre stationnée à Joint Base Elmendorf-Richardson, en Alaska. Le 211e RQS exploitait auparavant des HC-130P pour soutenir les missions de récupération du personnel en Alaska et dans le Pacific. Ces avions servent également de ravitailleurs aériens, fournissant un soutien aux hélicoptères de recherche et sauvetage de type HH-60 « Black-Hawk » qui sont également affectés à la 176e Escadre. C'est le premier des quatre HC-130J qui a rejoint la Garde nationale de l'Alaska.

Le Lockheed-Martin HC-130J « Combat King II » : 

Dérivé du KC-130J, le nouveau HC-130J « Combat King II » a été commandé par l’Air Force Air Combat Command (AFACC). Il dispose, comme l’ensemble de la série « J », d’une motorisation composée de turbopropulseurs Allison AE2100-D3 équipés des hélices à six pâles R-391 de Dowty-Rotol. Il se différencie notamment des HC-130J déjà livrés aux Gardes-Côtes américains (USCG) par sa faculté à pouvoir ravitailler des hélicoptères ou des V-22 Osprey.

 

Photo : le HC-130J « Combat King II » en route pour l’Alaska@ Lockheed-Martin

 

18/10/2016

Quatrième C-130J pour Israël !

10006943_677924715587357_5494986051193449402_n.jpg

Lockheed-Martin a livré le quatrième C-130J « Super Hercules » "Samson" de transport tactique à l’Etat Hébreu. Deux autres appareils arriveront encore cette année au sein de la Force aérienne.

L'escadron "des éléphants" basé à Nevatim qui exploite la nouvelle génération d’Hercules, a déjà testé le C-130J au cours de missions de ravitaillement en vol avec un Boeing B707. De plus, les C-130J israéliens disposent d’un nouveau système de vol à basse altitude développé en Israël.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

AIR_C-130J-30_Israeli_Flight_IAF_lg.jpg

Photos : C-130J israéliens @ FAI

19/04/2016

Israël négocie l’achat de C-130J Additionnels !

MP14-0471 C-130 5723 Israel Ferry .jpg

Israël a débuté des négociations en vue de d’augmenter sa flotte d’avions de transport tactique de Lockheed-Martin C-130J « Super Hercule ».

Trois Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » nommé "Samson" (Shimshon en hébreu) au sein de sont déjà en service au sein de la Kheil HaAvir, sur la base aérienne de Nevatim. Deux appareils doivent encore être livrés prochainement. L'armée de l'air israélienne (IAF), exploite des C-130 depuis 1971.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Photo : C-130J « Samson » israélien @ IAF

02/01/2016

Commandes à la hausse pour le C-130J !

675.jpg

Les besoins en avions de transport tactique ont augmentés en 2015, l’avionneur américain Lockheed- Martin a vu ses commandes augmenter l’année dernière. Les problèmes de son concurrent l’Airbus A400M, lui permettent même de maintenir certains clients.

Nombreux contrats :

Lockheed-Martin a reçu un total de 43 commandes pour la famille « Super Hercules » soit une augmentation de 56%. Ces commandes comprennent l’ensemble des modèles du C-130J, soit : le C-130J-30, le KC-130 ravitailleur, le HC-130J Combat King II, l’AC-130J « Ghostrider », sans oublier le HC-130J destiné aux Gardes Côtes.

Quatre années de livraisons :

Lockheed-Martin dispose désormais d’un carnet de commande qui lui garantit des livraisons jusqu’en 2020 avec 78 aéronefs. Mais, selon les premières estimations, il faut s’attendre à de nouvelles commandes pour 2016, notamment de la part de l’US Air Force. L’avionneur prévoit de livrer 16 avions par année à l’US Air Force, en plus, des aéronefs destinés aux clients extérieurs comme l'Inde, l’Iraq, Israël, le Koweït, Oman, la Corée du Sud et la Tunisie et la France. Par ailleurs, Lockheed-Martin n’exclu pas d’augmenter la production du C-130J, en fonction des commandes avenir.

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J-30 «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre C-130 cargo, il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

654.jpg

Photos : 1 C-130J Super Hercules 2 AC-120J Gostrider @ USAF

 

 

02/04/2015

Le « Super Hercules » pour compenser l’A400m ?

A400MTUDM-colours.jpg

 

Paris,  la France pourrait acquérir une dizaine d'avions de transport militaire américain Lockheed-Martin C-130J  « Super Hercules » et ceci pour compenser les carences de l’Airbus A400M « Atlas » en matière de ravitaillement en vol pour hélicoptères.

 

La nouvelle a de quoi faire bondir les initiés, pourtant, il y a bien un problème avec l’A400M « Atlas » d’Airbus, celui-ci ne peut en effet, ravitailler de manière sécuritaire les hélicoptères en vol. En cause, le système d’hélices contra-rotatives (dans le cas de l'A400M les hélices tournent en sens contraire) qui produit beaucoup trop de tourbillons marginaux et rend ainsi l’opération dangereuse. En effet, les essais ayant eu lieu jusqu’à présent ont clairement démontrés que l’alignement derrière la nacelle de ravitaillement en vol pose d’énormes problèmes. L’une des solutions consistait à allonger de plusieurs mètres le tuyau flexible déroulé par la nacelle de ravitaillement pour éloigner l’hélicoptère de la zone dangereuse. Mais les récents essais ont malheureusement démontrés l’insuffisance de la solution.

L’information est, par ailleurs, confirmée la Direction Générale pour l’Armement (DGA). Par ailleurs, la DGA émet également des doutes sur la capacité de l’A400M en ce qui concerne le largage de matériel par les portes latérales. Certes, il reste la porte cargo. 

 

A400M-1866.jpg

 

Pour la RAF les choses sont claires:

 

Au sein de la prestigieuse Royal Air Force, il est d’ailleurs prévu d’utiliser les Lockheed-Martin C-130J pour  effectuer ce type de travaux, alors que l’A400M sera quant à lui utilisé au transport tactique uniquement. La RAF a purement et simplement rayé l’idée de l’utilisation de l’A400M en tant que ravitailleur pour ses hélicoptères.

 

Des essais qui contredisent Airbus : 

 

Le choix de la RAF et les résultats de la DGA contredisent Airbus, en effet, l’avionneur affirmait jusqu’ici que l’A400M était capable de ravitailler la gamme complète d’avions et d’hélicoptères militaires. Si les avions de combats ne sont pas concernés et peuvent être ravitaillés sans difficulté, les hélicoptères de type AW101 « Merlin », CH- 53 « Sea Stallion »  EC725 « Caracal » et HH-60 «-Pave Hawk » en sont eux exclut.

 

On ne sait pas à l’heure actuelle, si Airbus prépare une solution à cet épineux problème. Si, le choix des hélices contra-rotatives offrent un excellent gain de puissance pour l’A400M, cette solution est aujourd’hui à double tranchant pour l’avionneur européen. 

 

10191276.jpg

 

 

Photos : 1 A400M malaisien 2 Les hélices contra-rotatives en causes 3 Ravitaillement de Mirage 2000B @ Airbus