04/09/2017

Le Portugal commande le KC-390 !

DDfVVWNXsAAwkEm.jpg

Le président du Brésil, Michel Temer, a annoncé ce soir que son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, lui avait confirmé l'achat de six avions de transport tactiques Embraer KC-390 lors d'une rencontre entre les deux hommes à Lisbonne.

"Lors de ma visite à Lisbonne, le président portugais a confirmé l'achat de six avions KC-390 r", a écrit Temer. "

 En négociation de le début de l’année :

Le gouvernement portugais a entamé des négociations officielles avec l’avionneur brésilien Embraer pour acheter cinq avions de transports tactiques KC-390 avec une option pour un sixième avion depiuis le début de cette année. Les discussions devraient se sont prolongées pour définir la configuration détaillée de l'avion en vue de l’intégration au sein de la Force aérienne portugaise, les dates de livraison et les horaires de paiement. Les discussions ont également portés sur l’entretiens est un simulateur de vol complet, des pièces de rechange et d'autres services de soutien.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1608507971.JPG

Photos : KC-390 @ Embraer

 

08/03/2017

Embraer présente l’E195-E2 !

A_rolloutE195E2.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a présenté son nouvel avion régional l’E195-E2 sur ses installations de Sao José dos Campo près de Sao Paulo.

Le E195-E2 dispose de trois rangées de sièges de plus par rapport au E195 de la génération précédente. Il peut ainsi être configuré avec 120 sièges en deux classes ou jusqu'à 146 dans une seule classe. L'avion a dispose également d’une augmentation significative de son rayon d’action de plus de 800 kilomètres (450 milles marins), qui lui permettra de parcourir 4500 km de distance.

Embraer utilisera deux avions dans la campagne de certification de l’E195-E2. Le premier prototype sera utilisé pour l'aérodynamique et les tests de performance, tandis que le second effectuera le premier vol plus tard cette année et sera utilisé dans les tâches de validation et d'entretien.

Le programme E2 réaffirme l'engagement de l’avionneur brésilien pour maintenir sa position de leader dans le segment des avions de 70 à 130 sièges. La nouvelle génération est motorisée avec des Pratt & Whitney PurePower Geared turbofan à taux de dilution élevé (PW1700G sur le E175-E2, PW1900G sur le E190-E2 et E195-E2). La nouvelle génération dispose également de nouvelles ailes aérodynamiquement avancées, des contrôles complets « fly-by-wire » et des améliorations sur divers systèmes. La gamme E2 va considérablement réduire la consommation de carburant, les émissions et le bruit extérieur. L’avionneur brésilien a également travaillé à la réduction des coûts d’entretien.

Depuis le lancement, l'E2 a atteint 505 demandes soit : 90 pour E195-E2, et 415 options et droits d'achat, et parmi ses clients des compagnies aériennes et les sociétés de crédit-bail. Actuellement, la famille des E-Jets fonctionne avec environ 70 clients dans 50 pays et est un leader mondial dans le segment jusqu'à 130 sièges, avec une part de marché de plus de 50%.

 

JAV20170307205329.jpg

Photos : L’E195-E2 lors du Roll Out @ Embraer

 

 

 

26/03/2014

Drone Hermes 900 pour le Brésil !

getasset-4.jpg


 

Le  Brésil vient de sélectionner le drone Hermes 900 de l’israélien Elbit Systems pour équiper l’Armée de l’air brésilienne (FAB). Il s’agit d’un seul avion sans pilote qui doit être livré d’ici deux mois.

 

Ce drone Hermes 900 viendra compléter le modèle Hermes 450 déjà en service au sein de la FAB, pour assurer la sécurité de la Coupe du Monde de football 2014.

 

Le drone Hermes 900 : 

 

L’Hermes 900 a été conçu comme un dérivé de la famille Hermès d’Elbit Systems, il a effectué son premier vol en décembre 2009. Il est un dérivé de la famille «Hermes» 450.  Dérivé du Hermes 450, le 900 hérite de blocs de construction fiable, de l'équipement de soutien au sol, des charges utiles et des contrôles de mission au sol, tout en élargissant l'enveloppe de vol et de l'endurance à des niveaux supérieurs. Le décollage et l’atterrissage sont entièrement automatiques.


 

1098086662.jpg


Parmi les fonctionnalités clés offertes par ce drone, on trouve l'endurance, l'altitude de vol de 30.000 pieds et une capacité de charge utile importante (jusqu'à 350 kg). Contrairement de nombreux concurrents,  l'Hermes 900 est conçu avec une baie de 2,5 mètres de long pour la  charge interne, il est capable d'accueillir jusqu'à 250 kg et permettant l'installation rapide de charge utile modulaire et le remplacement. L’avionique est innovante ainsi que ses systèmes électroniques, un moteur ROTAX à faible bruit, le train d’atterrissage est escamotable.

L’Hermes 900 emploie une  station au sol pour le contrôle, basée sur l’expérience  du modèle 450, le nouvel aéronef bénéficie de la logistique et de la réduction des coûts opérationnels.

Un ensemble de capteurs comprend : la cartographie électro-optique et les systèmes de numérisation de zone (LASSO) avec une charge utile hyperspectrale à pouvoir d’identification de systèmes (véhicules, éléments divers en mouvement). La taille du drone permet le déploiement d'autres capteurs comme par exemple,  la communication sécurisée SIGINT qui inclut le COMINT Skyfix / DF et Skyfix-G et les systèmes GSM.

Pour la configuration d'attaque électronique le drone comprend un système de brouillage SKYJAM pour les communications et AES 210 V/V2 ESM (ELINT) pour les systèmes électroniques.

L’Hermes 900 utilise un ensemble de données intégrées de communication par satellite permettant de lier les opérations au-delà de la ligne de mire et dans les zones montagneuses, où la ligne de visée UAS SATCOM est restreinte.  

 

Pour information, l’Hermes 900 est en concurrence pour leaSuisse avec le Heron 1 d’IAI, nous connaîtrons le gagnant de la compétition dans quelques semaines !


 

382095647.jpg


Photos : 1 Hermes 900 aux couleurs du Brésil @ Elbit Systems 2 & 3 Hermes 900 aux essais en Suisse @ P.Kümmerling


22:01 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : elbit systems, drone hermes 900, fab, brésil |  Facebook | |

14/10/2013

Avions de combat : Offensive Russe au Brésil !

 

800px-Sukhoi_T-50_Beltyukov.jpg

 

Le Brésil n’a toujours pas décidé lequel des avions de combat en compétition pour le remplacement de ses Northrop F-5 « Tiger II » serait choisi. Le Boeing F/A-18E/F Super Hornet semble aujourd’hui distancé suite aux révélations d’espionnage dans l’affaire Snowden. Reste deux compétiteurs sérieux : Saab avec le JAS-39 Gripen E et Dassault avec le Rafale F3.

 

Les russes en embuscades :

 

Face à l’incertitude du choix brésilien, la Russie lance ce lundi une offensive de charme. La proposition russe concerne la production conjointe des chasseurs de cinquième génération T-50. Une importante délégation russe va tenter du 14 au 17 octobre de convaincre les brésiliens avec une série d’offres.

 

Les Russes sont prêts à proposer au Brésil, non seulement d'acheter des avions modernes Su-35, mais également de construire en commun le futur Sukhoi T-50. La Russie et le Brésil faisant partie du BRICS, organisation dont les membres mettent au point un partenariat stratégique, notamment dans le domaine de la coopération militaire et technique.

 

Reste à savoir si le Brésil répondra favorablement à ces offres, lors de la première évaluation des différents compétiteurs, les modèles d’avions russes avaient été rapidement écartés pour des raisons techniques.

 

Photos : Su- T-50 @ Sukhoi

22/12/2010

Le Brésil a reçu ses premiers EC725 !

 

Digit-03653.jpg

Eurocopter  vient de livrer les trois premiers EC725 à destination des Forces Armées Brésiliennes. Au total, le Brésil a passé commande pour 50 hélicoptères de type EC725.

Les trois premières machines sont livrées directement par Eurocoptet, les suivantes seront fabriquées sous licence au Brésil par la société Helibras (Helicópteros Eurocopter do Brasil) dès 2012 et ceci jusqu’en 2016. Ces trois premiers hélicoptères ont été fournis dans une configuration standard et feront  l'objet d’une installation finale d’équipements au Brésil.


L’EC725 « Caracal »

L'EC725 en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de  11-tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'auto-protection comprenant la détection radar des missiles. L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.

 

A propos d’Hélibras :

Fondée en 1978, Helibras dispose  actuellement de 450 employés et une surface d’usine de 14.000 mètres carrés à Itajubá, où elle est située depuis 1980. À la fin de 2011, la superficie de l'installation Itajubá  attendra bientôt le double. Compte tenu de la croissance prévue des activités de fabrication et de maintenance des aéronefs militaires et civils de Helibras, le nombre d'employés de l'entreprise devrait atteindre 1.000 en trois ans. Cette croissance prévue comprend la production  de l'hélicoptère EC725 civil de la version EC225, qui est déjà en service avec le secteur du pétrole au Brésil.

800px-Eurocopter_EC-725_Cougar_MkII.jpg

 

 

 

Photos : 1 EC725 Brésilien 2 EC725 Caracal français @ Eurocopter