25/10/2017

Russie, second lot de bombardiers Su-34 livré !

4444391.jpg

Moscou, l’avionneur Sukhoi a remis un second lot de bombardier Su-34 « Fullback » de première ligne au ministère de la Défense de la Fédération de Russie, conformément à l'ordre de la défense de l'État de 2017. L'avion a décollé de l'aérodrome de V.P.Chkalov Novosibirsk Aircraft et s'est dirigé vers le lieu son lieu de déploiement.

Par ailleurs, de nouvelles armes sont également ajoutées. Ces nouvelles armes font parties de la nouvelle génération, testée en Syrie. L'avion peut déjà transporter une large gamme de munitions air-sol et peut même effectuer des missions qui ont déjà été assignées à l’époque aux bombardiers Tupolev Tu-22M3 « Backfire ». Le Su-34 dispose désormais de six nouvelles armes, y compris des armes à longue portée telles que les missiles Kh-38 « Raduga » et Kh-59MK2 et les derniers missiles air-air disponibles.

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Su-34 « Fullback » peut attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne. L’avion dispose d'un système de brouillage numérique Khibiny L175V / KS418 grâce auquel l'avion peut être utilisé comme un brouilleur de combat aérien. Les deux radars (avant et arrière) sont couplés à un système de ciblage électro-optique qui est capable de capturer et de surveiller de façon continue plusieurs cibles simultanément. 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs. Les caractéristiques du Su-34 incluent un rayon d’action jusqu'à 4000 km, une vitesse maximale de 1900 km/h, et une charge utile de jusqu'à 8 tonnes. L'espace entre les sièges du cockpit permet de se coucher dans le couloir, le cas échéant. Un office et un WC sont situés derrière les sièges de l'équipage.

2721967.jpg

Photos : 1 Su-34 @ Max Briansky 2 Su-34@ Massimo Rossi

 

14/11/2016

Une nouvelle étape pour la production du Tu-160 !

1799493041.jpg

Moscou, la volonté russe de produire à nouveau le bombardier stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack » vient franchir une nouvelle. L'usine aéronautique de Kazan près de la Volga est actuellement dans une étape qui vise à la reconstitution des technologies principales nécessaires à la production du bombardier lourd supersonique.

L’Usine dispose également d’un calendrier de production qui vise la fabrication de la travée centrale d’un nouvel exemplaire du Tu-160. Ce premier Tu-160 de nouvelle série servira de banc d’essai pour la production. En mars dernier, l'usine a conclu deux contrats pour la reconstruction des équipements nécessaires pour la fabrication des Tu-160.

Une flotte de 50 bombardiers : 

A l’origine de relance de la production du Tu-160, le commandant de la Force aérienne russe (VVS) le Général Viktor Bondarev avait annoncé la volonté de construire 35 bombardier stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack » se qui portera à 50 le nombre d’appareils en activité. La mise en service des nouveaux aéronefs pourrait débuté en 2023.

Flotte en pleine modernisation : 

La flotte actuelle de Tu-160 est en cours de modernisation, Le bombardier supersonique à géométrie variable Tu-160 modernisé comprend une amélioration des systèmes d’avioniques et du radar, de la motorisation ainsi que de l’armement. La nature précise des améliorations n'est pas divulguée. Cependant quelques petites informations sont disponibles.

Le Tu-160 a reçu une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Un liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes sera installée.

Les moteurs Kuznetsov NK-32 sont dotés  d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses améliorations concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutable de la Russie. Conçu par le Bureau d'études soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 «Blackjack» selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

 

tupolev_tu_160_by_bagera3005.png

Photo : Tupolev Tu-160 « BlackJack » @ Sergy

27/12/2015

Dernière livraison de Su-34 « Fullback » pour 2015 !

sukhoi,su-34 fullback aviation russe,bombardier russe,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Moscou, deux Sukhoi Su-34 « Fullback » ont décollé de l'aérodrome de la Société Sukhoi à Novosibirsk pour rejoindre le lieu de leur déploiement sur une base aérienne russe. Avec cette livraison, l’avionneur russe clos les livraisons de Su-34 pour l’année 2015 en temps et en heure.

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multicanal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions. L’avion a des capacités de lutte antinavire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa vitesse maximale.

 

sukhoi,su-34 fullback aviation russe,bombardier russe,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Su-34 Fullback 2 chaine de fabrication @ Sukhoi

 

08/11/2014

Russie, essais de la motorisation du futur bombardier !

yourfile.jpg

 

 

La motoriste russe Kuznetsov UEC vient d’annoncer l'achèvement préliminaire aux banc d’essais, d'un nouveau système de propulsion destiné au développement du futur bombardier russe de nouvelle génération PAK DA.

 

La société Kuznetsov UEC annonce par ailleurs que la réussite de ces premiers essais, confirme la tenue du calendrier du gouvernement russe pour effectuer le premier vol du futur bombardier stratégique PAK DA d'ici 2019.

 

L’appel d’offres pour le développement du PAK-DA a été lancé fin 2011. Un avant projet a été validé en 2012. Le programme est estimé à près 23 trillions de roubles, dans le cadre du plan armement 2011-2020. Parmi les exigences du cahier des charges, on évoque la furtivité, une capacité à opérer à partir de pistes courtes non préparées, des système de navigation de reconnaissance et d’acquisition de cibles et de guerre électronique entièrement nouveaux. Les premières informations font état d’une cellule qui ressemble à un "aile volante" et de type subsonique et équipé d'un système pour réduire sa signature radar. Le futur PAK-DA devrait pouvoir décoller d'aérodromes de taille moyenne avec la possibilité de transporter des missiles hypersoniques et être capable de patrouiller sur zone sur de longues périodes et de frapper la cible avec des armes à haute vitesse avec un très court préavis de tir.

 

1084481673.2.jpg

 

 

Photos: 1 Futur moteur à l’essais @ Kuznetsov UEC 2 Image d’artiste du PAK DA

28/12/2013

Russie, un nouveau bombardier en 2025 !

PAK-DA-1.jpg


 

Moscou, la définition du cahier des charges du futur bombardier stratégique à longue distance (PAK-DA) est terminée. L’objectif de la Russie est de pouvoir se doter dès 2025 d’un nouveau 

bombardiers stratégiques porte-missiles de nouvelle génération. C’est tout naturellement l’avionneur Tupolev qui est chargé de développer le futur avion.

 

Le commandant en chef de l'Aviation russe à long rayon d'action, le général Anatoli Jikharev, confirmait ce matin la nouvelle en annonçant que les travaux de construction expérimentale débutent en 2014. Les premiers appareils verront le jour en 2019. 

 

Le programme PAK-DA :

 

Le programme de bombardier stratégique à longue distance (PAK-DA) est destiné à remplacer la gamme de bombardiers actuellement en service, soit les Tu-95MS16, Tu-22M3S6, et partiellement le Tu-160 «BlackJack» qui sera modernisé et dont, un petit nombre continuera sa mission durant encore trente années.

Le PAK-DA sera doté d'équipement ultra-sophistiqué, a expliqué le général, il sera subsonique et capable de porter une plus grande quantité d'armement que les appareils actuels. Le programme serait financé à hauteur de 23 trillions de roubles dans le cadre du plan d’armement 2011-2020. L’appel d’offres pour le développement du PAK-DA a été lancé fin 2011 en vue de la réalisation d’un premier prototype d’ici 2019 et d’une entrée en service vers 2025. 

 

Actuellement, l'aviation stratégique russe comprend 32 bombardiers Tu-95MS6, 31 Tu-95MS16 et 13 bombardiers Tu-160. Ils sont capables de porter plus de 850 missiles de croisière de longue portée.


 

1063554819.jpg


 

Photos : vues d’artiste du PAK-DA@ Joseph Gatial

20:15 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tupolev, pak-da, bombardier russe |  Facebook | |