10/10/2017

Plus de Learjet pour Zenith Aviation !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que la société londonienne Zenith Aviation affréteur d’avion privé basé au Royaume-Uni, a acheté deux autres avions Learjet 75. Zenith Aviation, qui exploite des avions Learjet depuis 1999, a acquis ses deux premiers avions d’affaires Learjet 75 neufs il y a à peine plus d’un an. Les deux derniers avions Learjet 75 seront basés au Royaume-Uni avec plusieurs aéroports actuellement en considération comme base permanente.

Zenith Aviation, spécialisée dans le nolisement court-courrier en Europe tout en offrant des vols plus longs, se classe maintenant comme le plus important exploitant d’avions Learjet 75 en Europe, avec une flotte de quatre avions. Quelque 160 avions Learjet sont présentement basés en Europe.

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste de type Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration de huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et beaucoup d’espace pour les jambes. L’avion Learjet 75 existe également en configuration de six fauteuils de classe affaires, offrant des caractéristiques améliorées de confort et de productivité. Ses moteurs plus puissants et ses ailettes supercritiques redessinées lui assurent une vitesse de croisière de Mach 0,81 et lui permettent d’atteindre un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). De plus, le Learjet 75 présente une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins (3 704 km). Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à LED dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.

3006059133.jpg

Photos : 1 Learjet 75 Zenith Aviation 2 Cockpit @ Bombardier

 

 

27/07/2017

Philippine Airlines a réceptionné son premier Q400 !

original.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux a livré le premier avion turbopropulsé de 86 sièges, à deux classes au monde à la société Philippine Airlines. Ce modèle d’avion est assemblé aux installations de Bombardier à Toronto (Canada).

«Nous félicitons Philippine Airlines qui prend possession du premier avion Q400 de 86 sièges à deux classes au monde et nous sommes persuadés que la compagnie aérienne continuera à tirer parti de la performance exceptionnelle des turbopropulseurs de Bombardier, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Cette livraison démontre que l’avion Q400 est une solution idéale pour les sociétés aériennes qui ont besoin de turbopropulseurs plus gros et plus performants afin de développer davantage de liaisons régionales pour ultimement répondre à la demande croissante des passagers. Bombardier est fier de proposer le seul turbopropulseur commercial d’une capacité maximale de 90 places qui est actuellement offert sur le marché. »

Le nouveau Q400 de Philippine Airlines compte 86 places et deux classes, soit la classe économique, avec un espacement de 29 po, et la classe économique supérieure avec un espacement de 33 po. L’avion livré aujourd’hui doit entrer en service dans deux semaines.

Cet avion historique fait partie de la commande ferme de cinq avions Q400, avec droits d’achat pour sept autres, que Bombardier et Philippine Airlines ont annoncé le 8 décembre 2016. L’exercice des droits d’achats annoncé au Salon international de l’Aéronautique tenu à Paris en 2017 porte à 12 le nombre d’avions Q400 en commande ferme pour la société Philippine Airlines.

À propos de Philippines Airlines :

Philippine Airlines (PAL) est le transporteur national des Philippines. Première société aérienne commerciale en Asie, Philippine Airlines, dont le siège social est situé à Manille, célèbre son 76e anniversaire cette année. Exerçant ses activités à partir de ses centres aux aéroports internationaux de Ninoy Aquino, à Manille, et de Mactan-Cebu, à Cebu, Philippine Airlines possède une flotte de 81 avions et dessert 30 destinations aux Philippines ainsi que plus de 45 destinations ailleurs dans le monde.

Photo : Le Premier Q400 de Philippine Airlines @ Bombardier aviation

 

17/07/2017

Le Global 7000 a atteint les 500 heures !

global7000aerial.jpg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que le programme d’essais en vol de son avion Global 7000 progresse comme prévu et a franchi l’étape des 500 heures. Avec trois véhicules d’essais (FTV) qui effectuent déjà des essais en vol et deux FTV restants qui doivent se joindre à eux sous peu, le programme d’avion Global 7000 est en bonne voie de respecter l’échéance cible d’entrée en service de l’avion à la seconde moitié de 2018.

Bombardier a également confirmé que la production des premiers avions destinés à des clients avance sans encombre, avec quatre biréacteurs d’affaires Global 7000 à l’assemblage final à l’usine de Bombardier à Toronto (Ontario), au Canada.

En novembre 2016, Bombardier a commencé les essais en vol de son biréacteur d’affaires Global 7000  par le vol inaugural du premier véhicule d’essais en vol (FTV1). Celui-ci s’est approché de la vitesse du son, atteignant Mach 0,995 pendant un vol d’essai en mars 2017, devenant le plus gros avion d’affaires à voler aussi près du mur du son. Le deuxième et le troisième véhicule d’essais en vol (FTV2 et FTV3) ont joint le programme en mars et en mai 2017, respectivement.

Les essais complets menés à l’aide des trois FTV au cours des 500 heures de vol ont démontré les capacités des systèmes de propulsion, avioniques, électriques et mécaniques de l’avions. Ces essais correspondent à la majorité des exigences de certification. 

Deux véhicules d’essais restants, le FTV4 et le FTV5, en sont à l’assemblage final et aux essais de validation de vol dans un atelier pré-vol spécial. Ils sont en bonne voie de se joindre aux autres avions du centre d’essais en vol de calibre mondial de Bombardier à Wichita (Kansas).

Le Global 7000 :

f9s4KbKr.jpg

Avec un design visionnaire et des performances supérieures, le jet d’affaires Global 7000 redéfinit l’expérience de l’avion d’affaires. Doté de quatre espaces habitables distincts et d’une aire de repos réservée à l’équipage, il se démarque parmi les biréacteurs d’affaires par son espace, son confort et la grande polyvalence de son design personnalisable. Son système de divertissement en cabine à la fine pointe de la technologie, combiné  à la connexion Internet haute vitesse à bande Ka permet aux passagers de diffuser du contenu haute définition et de profiter d’une expérience de divertissement fiable.

La conception évoluée de l’aile de l’avion Global 7000 a été conçu pour optimiser la vitesse, la distance franchissable et le contrôle afin d’assurer un vol exceptionnellement en douceur. Avec sa capacité ultra long-courrier de 7’400 milles marins (13’705 km) à Mach 0,85, il peut transporter huit passagers sans escale de Londres à Singapour ou de Dubaï à New York avec une vitesse maximale opérationnelle de Mach 0,925.

original.jpeg

Photos : 1 En vol 2 Cockpit 3 Chaîne de mntage du Global 7000@ Bombardier Aviation

14/12/2016

Premier vol commercial réussi pour le CS300 !

original.jpeg

airBaltic a exécuté son premier vol commercial avec le CS300. Le vol est parti de Riga pour atterrir à Amsterdam avec 120 passagers à son bord, dont des représentants des médias locaux. L’avion CS300 d’airBaltic est exploité en configuration biclasse de 145 places. La compagnie aérienne a placé des commandes totalisant 20 avions CS300.

« Le vol commercial d’aujourd’hui souligne le parcours remarquable effectué par airBaltic et par Bombardier au moment où l’avion CS300 arrive sur le marché », a affirmé Rob Dewar, vice-président du Programme d’avions C Series de Bombardier Avions commerciaux. « Nous saluons airBaltic, nos employés, nos fournisseurs et les intervenants de l’industrie de leur loyauté indéfectible envers la réussite du programme d’avions C Series. »

Depuis son entrée en service commerciale auprès de SWISS, l‘avion CS100 a effectué plus de 1 600 vols, transportant plus de 156 560 passagers, couvrant plus de 1 181 500 km et desservant 18 destinations.

 

Photo : CS300 airBaltic @ Bombardier

11/12/2016

Philippine Airlines commande des Q400 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé avoir a finalisé une entente d’achat ferme avec Philippine Airlines, Inc., transporteur aérien porte-drapeau des Philippines, conformément à la lettre d’intention annoncée le 14 octobre 2016. L’entente d’achat prévoit une commande ferme de cinq avions Q400 et des droits d’achat sur sept autres avions Q400. Au prix courant de l’avion Q400, la commande ferme est estimée à quelque 165 millions dollars ce qui pourrait augmenter à 401 millions de dolalrs si Philippine Airlines exerçait tous ses droits d’achat. Les cinq avions Q400 en commande ferme devraient être livrés tout au long de l’année 2017.

Le réseau de soutien de la clientèle de Bombardier dans la région de l’Asie-Pacifique comprend des bureaux de soutien régionaux à Singapour, Narita (Tokyo), à Sydney, à Beijing, à Shanghai et à Mumbai, ainsi que des dépôts de pièces à Sydney, à Beijing et à Singapour.  Basée au bureau régional de l’avionneur situé à Singapour, l’équipe des ventes et du marketing de Bombardier Avions commerciaux est bien positionnée pour fournir des solutions de premier ordre au sein de l’industrie à ses clients existants et potentiels.

Le Q400 :

Conçu comme un biturbopropulseur moderne du 21e siècle, l’avion Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions QSeries. Très performant, il offre une souplesse opérationnelle et de confort pour les passagers égale aux gros avions. Outre sa configuration standard à classe unique, l’avion Q400 est disponible en plusieurs options : intérieur biclasse offrant un confort accru aux passagers, configuration à capacité assise supplémentaire offrant jusqu’à 90 sièges pour les marchés à haute densité et configuration combi fret-passagers. En offrant une consommation de carburant de 30 % moindre que celle des avions à réaction, le Q400 réduit radicalement les émissions de carbone et accroît la rentabilité. Ses grandes hélices tournent à un plus faible rapport de tours/minute, générant plus de puissance avec moins de bruit, ce qui en fait une option conviviale pour les centres-villes.

La gamme d’avions Q400 comprend plus d’une soixantaine de clients et exploitants dans près d’une quarantaine de pays. La flotte mondiale a enregistré plus de 6,9 millions d’heures et transporté plus de 429 millions de passagers. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur du crédit-bail. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 565 avions Q400.

Photo : Q400 aux couleurs de Philippine Airlines@ Bombardier