31/03/2019

Global 7500 pour Niki Lauda !

CB0DD632-4C63-48D8-91BD-3E6AA5C334F7.jpeg

Bombardier a annoncé la livraison de son premier avion Global 7500 basé en Europe à son client de longue date Niki Lauda, au moment où la production et la finition de ses biréacteurs d’affaires de premier ordre continuent de s’accélérer comme prévu. Bombardier devrait livrer comme prévu de 15 à 20 avions Global 7500 en 2019.

« Nous sommes enchantés de livrer notre avion phare Global 7500 à Niki Lauda, notre estimé client depuis de nombreuses années », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « L’avion Global 7500 est tout simplement le meilleur avion d’affaires sur le marché. Il fixe la norme à laquelle tous les autres avions de l’aviation privée seront mesurés, comme en témoignent les prestigieux prix de design et d’aviation qu’il accumule. L’avion Global 7500 est le joyau de la couronne de tous les avions d’affaires. »

« J’ai suivi avec plaisir l’évolution et la croissance du programme d’avions Global. J’ai toujours été impressionné par l’expertise, le savoir-faire et l’innovation dans la construction de chaque biréacteur d’affaires Global », a déclaré Niki Lauda. « L’avion Global 7500 est l’aboutissement de toutes les connaissances accumulées par les équipes de Bombardier au fil des ans et je suis impatient de vivre l’expérience de l’autonomie, de la vitesse et du confort que cet avion peut offrir. »

Le biréacteur Global 7500 est le tout dernier d’une série d’avions d’affaires Bombardier dont M. Lauda a fait l’acquisition et qu’il a piloté pendant sa carrière d’aviateur. Auparavant, il avait exploité un Global 6000, un Global 5000 et un Challenger 300comme avions privés.

Depuis son entrée en service, le biréacteur d’affaires Global 7500 s’est affirmé sans équivoque comme l’avion le plus performant de l’industrie. L’avion d’affaires Global 7500 atteint une vitesse maximale de Mach 0,925 et a récemment volé de Singapour à Tucson, effectuant un vol record de 8 152 milles marins – le vol sur la plus longue distance de toute l’histoire de l’aviation d’affaires. De plus, il a battu récemment le record de vitesse sur la liaison Los Angeles-New York. Le biréacteur Global 7500 continue de s’affirmer comme le chef de file du marché des avions d’affaires.

L’avion Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de spacieuses dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur de premier ordre sur mesure, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Nouvelle référence des intérieurs de cabine exceptionnels, cet avion offre les caractéristiques les plus novatrices : le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, soigneusement conçu pour un confort maximal, et le système de gestion cabine révolutionnaire nice Touch, une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile Touch de Bombardier, doté de la première application d’affichage à DELO dans l’aviation d’affaires.

 

14/03/2019

Le Challenger 350 se vend bien !

Challenger-350-after-intro-1.jpg

Le biréacteur Challenger 350a été en 2018 l’avion d’affaires le plus livré dans le monde, en tête des livraisons du segment des avions superintermédiaires. Le rapport annuel des livraisons et des revenus publié par la General Aviation Manufacturers Association (GAMA) au premier trimestre de 2019 indique également que Bombardier est en tête des livraisons du segment superintermédiaire pour la deuxième année consécutive, avec un total de 60 avions Challenger 350 livrés, soit 58% du segment.

En 2018, Bombardier a également livré 23 de ses biréacteurs d’affaires Challenger 650 du segment des avions à large fuselage et la première d’une série très attendue de livraisons de l’avion d’affaires Global 7500 qui devrait suivre en 2019. Le rapport de GAMA révèle un bond de 3,8 pour cent dans les livraisons globales d’avions d’affaires pour l’année.

Ce succès s’appuie sur une tradition remarquable de leadership de la plateforme populaire Challenger 300. Au cours de la dernière décennie, la série Challenger 300 a généré plus de livraisons que toute autre plateforme d’avions d’affaires. La gamme éprouvée des avions Challenger 300 continue de maintenir un bon rythme de livraisons, dépassant la marque des 700 livraisons dans le monde en 2018.

challenger-350-int.jpg

Le Challenger 350 :

L’avion Challenger 350 est doté du poste de pilotage le mieux équipé de sa catégorie. Avec l’ajout de l’affichage tête haute léger, il permettra aux pilotes de voler avec les yeux toujours vers l’avant durant toutes les phases du vol, notamment aux moments cruciaux du décollage et de l’atterrissage. Le poste de pilotage de l’avion Challenger 350 fournit des informations de vol critiques sur l’écran transparent de l’affichage tête haute. Sans avoir à baisser le regard, les pilotes peuvent répondre de façon plus rapide et plus précise, tout en évaluant simultanément leur environnement.

Pour une conscience situationnelle maximale dans toutes les conditions de vol, l’affichage tête haute est doté d’un puissant système de vision améliorée. La caméra du système de vision améliorée transmet une imagerie infrarouge en temps réel de l’extérieur de l’avion à l’affichage tête haute, révélant l’éclairage de piste, le terrain environnant et les obstacles possibles sur la piste. La combinaison d’affichage tête haute et du système de vision améliorée permet aux pilotes d’atterrir avec plus de confiance. L’affichage tête haute et le système de vision améliorée seront offerts en option sur les avions Challenger 350 neufs et pourront être installés en rattrapage sur les modèles en service dans les centres de services composant le vaste réseau de Bombardier.

L’avion Challenger 350 affiche des performances exceptionnelles sur courte piste et monte rapidement et directement à 43 000 pieds, permettant aux passagers d’atteindre leurs destinations efficacement. L’avion est en cours de certification pour l’approche à angle prononcée à l’aéroport London-City, un avantage qui assurera aux exploitants l’accès direct à l’un des grands centres financiers du monde. La certification finale est imminente.

_mg_4885.jpg

Photos : 1 Le Challenger 350 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier

08/02/2019

Le GlobaL 7500 a reçu sa certification de l’EASA !

 

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Le fleuron de l’avionneur canadien Bombardier,  le Global 7500, a reçu ça certification de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), qui confirme que l’avion répond aux exigences d’exploitation pour l’Europe.

« Nous avons transformé l’aviation d’affaires avec le biréacteur Global 7500 », a déclaré Michel Ouellette, vice-président principal de la Gestion des programmes et de l’Ingénierie de Bombardier Avions d’affaires. « Avec la plus grande autonomie dans l’industrie, cet avion peut relier sans escale plus de villes dans le monde, offrant de nombreuses possibilités de destination à nos clients. »

Complètement certifié :

L’avion d’affaires Global 7500 a obtenu sa certification de type de Transports Canada en septembre 2018, puis de l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) des États-Unis en novembre 2018, les deux dans un délai de 24 mois seulement après le vol inaugural du véhicule d’essai FTV1. L’avion est entré en service en décembre 2018.

L’avion Global 7500 a prouvé son aptitude à voler plus loin que tout autre biréacteur d’affaires en étendant sa distance franchissable annoncée à 7’700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que prévu dans les engagements initiaux. Non seulement l’avion Global 7500 offre une plus grande autonomie que tout autre concurrent, mais il peut le faire en partance d’aéroports dont l’accès est le plus difficile au monde,  ce biréacteur a dépassé ses engagements de performance au décollage et à l’atterrissage, démontrant des capacités exceptionnelles sur les destinations les plus convoitées et les plus exigeantes d’Europe, comme Sion et St-Moritz, en Suisse. Ces accomplissements ont permis au Global 7500 de repousser les frontières du voyage d’affaires tout en établissant une nouvelle norme pour les missions long-courriers dans l’industrie. Le Global 7500 est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sans escale, transportant huit passagers et des réserves de carburant standard NBAA IFR.

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Le Global 7500 :

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Le Global 7500 est également équipé du fauteuil « Nuage » breveté, exclusif à la nouvelle gamme d’avions « Global » et méticuleusement conçu pour maximiser le confort. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle.

bombardier aviation,nbaa,ebace,jet privé,global 7500,romandie aviation easa,faa,transport canada,ailes du québec,bizjet,aviation privée,romandie aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : 1 Global 7500 2 Intérieur 3 Cockpit @ Bombardier

06/02/2019

Bombardier lance le CRJ550 !

 

bombardier aviation,québec aviation,les ailes du canada,crj550,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

L’avionneur canadien Bombardier développe sa gamme d’avion de ligne régional de 50 places avec un nouvel opus le CRJ550. Le nouveau biréacteur régional CRJ550, sera le premier avion de 50 places trois classes au monde conçu pour satisfaire aux attentes des passagers d’aujourd’hui. Le CRJ550 est un nouveau modèle d’avion CRJ Series, avec un nouveau certificat de type fondé sur le CRJ700. La compagnie américaine United Airlines sera le client de lancement de ce nouveau modèle.

« Le nouveau modèle CRJ550 est l’unique solution en Amérique du Nord capable de remplacer la flotte existante d’avions de 50 places vieillissants, soit un marché de plus de 700 avions, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Il offre une expérience passager améliorée avec amplement de rangement à bord pour les bagages à main et plus d’espace pour les passagers. Voilà un autre exemple de l’attention que nous apportons à créer de la valeur pour nos clients, et un très important témoignage de la part d’United à l’égard de la plateforme CRJ. »

Le CRJ550 comprendra une station libre-service pour les boissons et collations et plus de dégagement pour les jambes par siège que tout autre avion de 50 places exploité par tout autre transporteur en plus de tous les avantages qui font la renommée des avions CRJ Series.

Avec l’ajout du CRJ550, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series est la seule à offrir une cabine aménagée en trois classes sur tous les segments de marché, tout en répondant aux exigences opérationnelles courantes. Grand avantage pour les exploitants américains,  ils pourront tirer parti des postes de pilotage communs des avions CRJ200 à CRJ900. L’avionneur canadien vise un taux de disponibilité de 99,5% et veut offrir une connectivité complète aux passagers avec en plus  l’élimination de l’enregistrement de bagages à la porte d’embarquement.

bombardier aviation,québec aviation,les ailes du canada,crj550,nouveaux avions de ligne,les nouvelles de l'aviation,romandie aviation

Photos : 1 le CRJ550 2 Intérieur @Bombardier

21/12/2018

Entrée en service du Global 7500 !

bombardiers-global-7500-whats-unique.jpg

Bombardier a célébré l’entrée en service de son avion d’affaires Global 7500 de premier ordre par un événement spécial au Centre de finition Laurent-Beaudoin, récemment rebaptisé, en présence d’invités choisis parmi ses clients, ses fournisseurs et des représentants de l’industrie.

« Fierté et enthousiasme sont de profonds euphémismes lorsqu’il est question de l’entrée en service de notre avion phare, le Global 7500 », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Cet avion révolutionnaire est la passerelle vers la transformation du paysage de l’aviation d’affaires et un très brillant avenir. Aucun autre avion n’est comparable au Global 7500; cette réalisation témoigne de l’engagement de Bombardier à livrer des avions novateurs et très performants et à fournir aux clients la meilleure expérience d’avion d’affaires au monde. »

Durant tout le programme d’essais en vol, l’avion Global 7500 a prouvé son aptitude à repousser les frontières du voyage d’affaires en dépassant ses engagements initiaux en matière de performance.  Outre son autonomie inégalée de 7’700 milles marins, l’avion Global 7500 a dépassé ses engagements en matière de performances de décollage et d’atterrissage, affichant une nouvelle distance de décollage publiée de 5’800 pieds (1’768 mètres), près de 500 pieds (152 mètres) plus courts que son plus proche, et plus petit, avion concurrent. L’avion a également atteint Mach 0,995 seulement cinq mois après le début du programme d’essais en vol, une autre marque sans précédent dans un tel programme.

Master.jpg

Le Global 7500 est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco, sans escale. Il a également dépassé ses engagements en matière de performances au décollage et à l’atterrissage, ce qui permet l’exploitation sur des aéroports d’accès difficile comme ceux de Chicago Executive (Illinois) ou d’Eagle County (Colorado), même par mauvais temps. Ces réalisations ont permis à l’avion Global 7500 de repousser les frontières du voyage d’affaires en rehaussant l’expérience en cabine tout en remontant la barre en matière de missions très long-courriers dans l’industrie.

« Ce que nous célébrons aujourd’hui, c’est la rigueur et l’excellence de notre programme d’avion Global 7500, de la table à dessin à l’entrée en service », a affirmé Michel Ouellette, vice-président principal de la Gestion des programmes et de l’Ingénierie de Bombardier Avions d’affaires. « C’est un moment historique pour Bombardier et les milliers d’employés dévoués qui se présentaient chaque jour avec une attitude sans compromis. Aujourd’hui, l’équipe de calibre mondial, hautement qualifiée, du Centre finition Laurent-Beaudoin poursuit la tradition de livraison d’avions révolutionnaires à cabine spacieuse à Montréal, tout comme l’avion Global Express à l’origine, il y a 20 ans. » 

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire nice Touch, une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile Touch de Bombardier, doté de la première application d’affichage à DELO dans l’aviation d’affaires. 

Bombardier-Global-7500-20181219-5.jpg

Photos : 1Global 75002l’intérieur 3le cockpit @ Bombardier Aviation