16/01/2018

Des Q400 de lutte incendie !

7410192082_bc22b87476.jpg

Bombardier Avions spécialisés a annoncé aujourd’hui que Conair Group Inc., fournisseur chef de file mondial d’aéronefs à voilure fixe de lutte contre l’incendie, a acheté six avions de tyèe Q400. Au prix courant, la commande ferme est estimée à quelque 206 millions de dollars. Conair exploite la plus importante flotte d’avions-citernes privés à voilure fixe du monde et fournit des avions et produits spécialisés de lutte aérienne contre l’incendie dans le monde entier. Ces six avions de série Q400 seront modifiés pour intégrer une version améliorée du système exclusif de déversement de produit ignifuge de Conair. Dans la configuration Q400 multimission, le réservoir de produit ignifuge peut être retiré et réinstallé sur le terrain en quelques heures. Cela permet à l’avion de remplir efficacement d’autres rôles d’intervention d’urgence, de transport de passagers et de marchandises, d’évacuation médicale et de patrouille côtière sans compromettre ses capacités exceptionnelles de lutte contre l’incendie.

« L’avion Q400 multimission offre l’efficacité, la fiabilité, les temps d’arrêt réduits et les faibles coûts d’exploitation de l’avion Q400 dans une application multimission. Combinant les caractéristiques économiques d’un avion turbopropulsé à des performances dignes d’un avion à réaction, l’avion Q400 multimission fournit une valeur exceptionnelle », a affirmé Stéphane Leroy, vice-président de Bombardier Avions spécialisés. « L’avion Q400 multimission est l’avion idéal pour répondre aux besoins de Conair, offrant une aptitude unique à servir dans des environnements diversifiés et difficiles. »

L’avion Q400 multimission offre l’ultime souplesse et peut facilement alterner entre les rôles de lutte contre l’incendie, de transport de marchandises et de passagers et d’évacuation médicale. L’avion Q400 peut être exploité de pistes non préparées, effectuer des approches à angle prononcé à l’atterrissage et des décollages sur courte piste, tout en pouvant atteindre une vitesse de croisière impressionnante de 667 km/h. 

À propos de Conair

Conair exploite la plus importante flotte en propriété privée d’aéronefs à voilure fixe de lutte contre l’incendie dans le monde. Fondée au Canada il y a 49 ans, Conair étend maintenant ses activités au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie. Conair a développé plusieurs produits exclusifs de lutte aérienne contre l’incendie et détient des certificats de type supplémentaires pour la modification d’appareils en avions de lutte contre l’incendie.   

 

Q400-feu-forêt.jpeg

Photos : Q400 de la sécurité civil optimisé pour la lutte indendie @ Bombardier

 

23/12/2017

Korean Air a réceptionné son premier CS300 !

2098.jpg

Bombardier Avions commerciaux a célébré hier la livraison d’un premier avion CS300 à Korean Air Lines Co., Ltd, client de lancement en Asie de la gamme d’avions C Series.

« Il s’agit d’un jalon très important pour le programme d’avions C Series, car il représente notre percée sur le marché asiatique, qui connaît une croissance rapide. Nous sommes honorés d’avoir Korean Air comme ambassadeur de notre marque dans la région, a dit Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Nous prévoyons qu’au cours des 20 prochaines années, les exploitants asiatiques prendront livraison de 2 870 petits avions monocouloirs. Nous sommes ravis que Korean Air soit la première compagnie aérienne de la région à mettre en valeur la performance et les capacités exceptionnelles du CS300 de Bombardier. »

Les dirigeants de Korean Air et de Bombardier ainsi que plusieurs centaines d’employés d’usine qui ont fabriqué l’avion C Series ont assisté à la cérémonie de livraison à l’usine de production C Series à Mirabel, au Québec.

Grâce à l’avion CS300, Korean Air pourra affecter ses avions monocouloirs plus grands et à large fuselage aux routes qui exigent cette capacité, et utiliser les avions Bombardier, d’une capacité idéale, sur les routes régionales à plus faible densité. Korean Air pourra plus tard tirer parti du rayon d’action de l’avion CS300 pour étendre ses activités à l’échelle internationale.

Korean Air doit prendre livraison de son deuxième avion CS300 avant la fin de l’année – lui aussi comptant 127 places et configuré en deux classes offrant des sièges de classe économique supérieure et économique.

La commande ferme de 10 avions CS300 de Korean Air, qui comprend des options pour 10 avions et des droits d’achat pour 10 autres avions, a été annoncée le 29 juillet 2011, à la suite d’une lettre d’intention annoncée un mois plus tôt au salon international de l’aviation de Paris Le Bourget.

25551866_1750432458321758_8101793547967891644_n.jpg

Photos : 1 CS300 Koren Air @ Matthew Lee 2 Cérémonie d elivraiosn@ Bombardier

 

10/10/2017

Plus de Learjet pour Zenith Aviation !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que la société londonienne Zenith Aviation affréteur d’avion privé basé au Royaume-Uni, a acheté deux autres avions Learjet 75. Zenith Aviation, qui exploite des avions Learjet depuis 1999, a acquis ses deux premiers avions d’affaires Learjet 75 neufs il y a à peine plus d’un an. Les deux derniers avions Learjet 75 seront basés au Royaume-Uni avec plusieurs aéroports actuellement en considération comme base permanente.

Zenith Aviation, spécialisée dans le nolisement court-courrier en Europe tout en offrant des vols plus longs, se classe maintenant comme le plus important exploitant d’avions Learjet 75 en Europe, avec une flotte de quatre avions. Quelque 160 avions Learjet sont présentement basés en Europe.

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste de type Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration de huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et beaucoup d’espace pour les jambes. L’avion Learjet 75 existe également en configuration de six fauteuils de classe affaires, offrant des caractéristiques améliorées de confort et de productivité. Ses moteurs plus puissants et ses ailettes supercritiques redessinées lui assurent une vitesse de croisière de Mach 0,81 et lui permettent d’atteindre un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). De plus, le Learjet 75 présente une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins (3 704 km). Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à LED dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.

3006059133.jpg

Photos : 1 Learjet 75 Zenith Aviation 2 Cockpit @ Bombardier

 

 

27/07/2017

Philippine Airlines a réceptionné son premier Q400 !

original.jpeg

 

Bombardier Avions commerciaux a livré le premier avion turbopropulsé de 86 sièges, à deux classes au monde à la société Philippine Airlines. Ce modèle d’avion est assemblé aux installations de Bombardier à Toronto (Canada).

«Nous félicitons Philippine Airlines qui prend possession du premier avion Q400 de 86 sièges à deux classes au monde et nous sommes persuadés que la compagnie aérienne continuera à tirer parti de la performance exceptionnelle des turbopropulseurs de Bombardier, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Cette livraison démontre que l’avion Q400 est une solution idéale pour les sociétés aériennes qui ont besoin de turbopropulseurs plus gros et plus performants afin de développer davantage de liaisons régionales pour ultimement répondre à la demande croissante des passagers. Bombardier est fier de proposer le seul turbopropulseur commercial d’une capacité maximale de 90 places qui est actuellement offert sur le marché. »

Le nouveau Q400 de Philippine Airlines compte 86 places et deux classes, soit la classe économique, avec un espacement de 29 po, et la classe économique supérieure avec un espacement de 33 po. L’avion livré aujourd’hui doit entrer en service dans deux semaines.

Cet avion historique fait partie de la commande ferme de cinq avions Q400, avec droits d’achat pour sept autres, que Bombardier et Philippine Airlines ont annoncé le 8 décembre 2016. L’exercice des droits d’achats annoncé au Salon international de l’Aéronautique tenu à Paris en 2017 porte à 12 le nombre d’avions Q400 en commande ferme pour la société Philippine Airlines.

À propos de Philippines Airlines :

Philippine Airlines (PAL) est le transporteur national des Philippines. Première société aérienne commerciale en Asie, Philippine Airlines, dont le siège social est situé à Manille, célèbre son 76e anniversaire cette année. Exerçant ses activités à partir de ses centres aux aéroports internationaux de Ninoy Aquino, à Manille, et de Mactan-Cebu, à Cebu, Philippine Airlines possède une flotte de 81 avions et dessert 30 destinations aux Philippines ainsi que plus de 45 destinations ailleurs dans le monde.

Photo : Le Premier Q400 de Philippine Airlines @ Bombardier aviation

 

17/07/2017

Le Global 7000 a atteint les 500 heures !

global7000aerial.jpg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que le programme d’essais en vol de son avion Global 7000 progresse comme prévu et a franchi l’étape des 500 heures. Avec trois véhicules d’essais (FTV) qui effectuent déjà des essais en vol et deux FTV restants qui doivent se joindre à eux sous peu, le programme d’avion Global 7000 est en bonne voie de respecter l’échéance cible d’entrée en service de l’avion à la seconde moitié de 2018.

Bombardier a également confirmé que la production des premiers avions destinés à des clients avance sans encombre, avec quatre biréacteurs d’affaires Global 7000 à l’assemblage final à l’usine de Bombardier à Toronto (Ontario), au Canada.

En novembre 2016, Bombardier a commencé les essais en vol de son biréacteur d’affaires Global 7000  par le vol inaugural du premier véhicule d’essais en vol (FTV1). Celui-ci s’est approché de la vitesse du son, atteignant Mach 0,995 pendant un vol d’essai en mars 2017, devenant le plus gros avion d’affaires à voler aussi près du mur du son. Le deuxième et le troisième véhicule d’essais en vol (FTV2 et FTV3) ont joint le programme en mars et en mai 2017, respectivement.

Les essais complets menés à l’aide des trois FTV au cours des 500 heures de vol ont démontré les capacités des systèmes de propulsion, avioniques, électriques et mécaniques de l’avions. Ces essais correspondent à la majorité des exigences de certification. 

Deux véhicules d’essais restants, le FTV4 et le FTV5, en sont à l’assemblage final et aux essais de validation de vol dans un atelier pré-vol spécial. Ils sont en bonne voie de se joindre aux autres avions du centre d’essais en vol de calibre mondial de Bombardier à Wichita (Kansas).

Le Global 7000 :

f9s4KbKr.jpg

Avec un design visionnaire et des performances supérieures, le jet d’affaires Global 7000 redéfinit l’expérience de l’avion d’affaires. Doté de quatre espaces habitables distincts et d’une aire de repos réservée à l’équipage, il se démarque parmi les biréacteurs d’affaires par son espace, son confort et la grande polyvalence de son design personnalisable. Son système de divertissement en cabine à la fine pointe de la technologie, combiné  à la connexion Internet haute vitesse à bande Ka permet aux passagers de diffuser du contenu haute définition et de profiter d’une expérience de divertissement fiable.

La conception évoluée de l’aile de l’avion Global 7000 a été conçu pour optimiser la vitesse, la distance franchissable et le contrôle afin d’assurer un vol exceptionnellement en douceur. Avec sa capacité ultra long-courrier de 7’400 milles marins (13’705 km) à Mach 0,85, il peut transporter huit passagers sans escale de Londres à Singapour ou de Dubaï à New York avec une vitesse maximale opérationnelle de Mach 0,925.

original.jpeg

Photos : 1 En vol 2 Cockpit 3 Chaîne de mntage du Global 7000@ Bombardier Aviation