15/06/2017

SWISS inaugure son premier CS300 !

DSC_7221.jpg

 

La compagnie aérienne SWISS a inauguré mercredi son premier avion Bombardier CS300 sur l’aéroport de Genève-Cointrin lors d’une cérémonie. Une livrée spéciale a été conçue pour l’événement.

L’avion des Suisses romands :

C’est sous cette appellation que le CS300 porte dorénavant ses couleurs durant 12 mois. A l’occasion d’un concours dont le thème était « Que signifie pour vous la Suisse romande ? » et « quel est votre héros Suisse romand ? », se sont plus de 7'000 personnes qui ont répondu, afin d’inspirer l’artiste Mathias Forbach alias « Fichtre » qui a composé la décoration romande de ce CS300.

DSC_7188.jpg

Une cabine spacieuse :

Le CS300 offre une cabine résolument moderne et spacieuse agrémentée d’une lumière douce à base de LED. Les grands hublots ovales permettent une vue plus large pour le passager. SWISS a choisi la gamme de siège du fabricant ZIM de la nouvelle génération « SLIM ». Pour celles et ceux qui n’ont pas encore déjà testés ces nouveaux sièges très fin offert par de nombreux équipementiers, on soulignera que le « moelleux » des bons vieux sièges à disparu. Ces fauteuils sont généralement plus durs, un peu à la manière des sièges baquets. Par contre, le modèle choisi par SWISS offre une très bonne ergonomie associée à un dossier large et une bonne profondeur. De fait, ces sièges « SLIM » sont plus agréable que la moyenne et offre au final un bon confort pour des vols court-courriers. A noter,  la finition  particulièrement soignée de ceux-ci en simili-cuir qui donne une vraie impression de beauté et de qualité. L’espacement entre les rangées et très bonne en classe affaires et dans la norme supérieure pour la classe économique.  Sur les CS100/CS300 le passager appréciera également les rangements pour bagages à mains particulièrement grands et dont l’ouverture ne gêne pas le passagers qui se trouve directement en dessous. En ce qui concerne les toilettes, elles sont modernes et épurées tout en conservant une luminosité très claire et agréable. Du point de vue des décibels en cabine, la gamme CS100/CS300 offre une réduction de bruit importante et fait partie des aéronefs les plus silencieux du moment.

DSC_7211.jpg

Le point négatif : 

Si, l’ensemble de la conception de Bombardier associée aux choix de SWISS en ce qui concerne les équipements sont très bons, je ne peux que souligne l’erreur suivante : le passager ne dispose pas d’écran individuel . Par contre, chaque rangée dispose sur le plafonnier d’un petit écran couleur. Ce petit écran non individuel est certes bien pour la présentation de la vidéo de sécurité, mais sa petite taille rend difficile la lecture des noms de villes sur la cartographie. De fait, on s’en désintéresse vite. Personnellement, j’aurais opté pour des écrans individuelles, qui offrent une bonne lecture et un côté didactique bien meilleur. De plus, ce type d’offre serait mieux à même de fidéliser le passagers qui aura le choix de voler avec SWISS ou sur une compagnie « low cost » parfois sur un segment de prix équivalent. La bataille de la clientèle se joue à ce genre de détail, même sur des vols de courtes durées.

DSC_7222.jpg

La famille CSeries :

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99% de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

DSC_7213.jpg

Le CS300 de SWISS dispose de 145 places, soit 20 de plus que le CS100. D’ici fin 2018, la base aérenne de court-courrier de SWISS à Genève sera exclusivement constituée de Bombardier Cseries, soit 1 CS100 et 7 CS300. Ces avions vont également remplacer progressivement les 7 A320 actuellement stationnés à Cointrin.

DSC_7216.jpg

Photos : 1,2,6 Le CS300 lors de l’inauguration 3 les sièges 4 Le mini-écran 5 Cockpit@ P.Kümmerling

 

25/04/2015

Les dix ans du Global 5000 !

original-1.jpeg

 

Bombardier, célèbre le 10e anniversaire de l’entrée en service du biréacteur d’affaires Global 5000. Le premier appareil Global 5000 a été livré le 18 avril 2005.

 

« À son lancement, l’avion d’affaires Global 5000 était l’avion privé long-courrier le plus rapide du monde », a indiqué Éric Martel, président, Bombardier Avions d’affaires. « Non seulement est-ce encore le cas aujourd’hui, mais l’appareil Global 5000 a depuis été reconnu par l’industrie pour sa performance supérieure, ses décollages sur piste courte, l’excellence de ses systèmes avioniques et sa cabine, la plus large et la plus confortable. »

 

Cette gamme d’appareils de la série Global a redéfini le marché en ce qui trait à la vitesse, à la taille de la cabine et à la fiabilité, ce qui lui a mérité les louanges et la confiance de nos clients dotés d’une flotte importante. Dix ans plus tard, Bombardier Avions d’affaires possède une flotte solide et bien établie de 180 appareils Global 5000 en service, qui ont cumulé plus de 300 000 heures de vol et 140 000 atterrissages, ce qui lui donne une très impressionnante ponctualité des vols de 99,8 %.

 

DSC_45.jpg

 

Les améliorations continues apportées à la plateforme Global 5000 ont permis à Bombardier de continuer à devancer la concurrence et de répondre aux exigences élevées de ses clients. Cet engagement de Bombardier a permis à ses clients ayant une flotte importante d’incorporer l’appareil Global 5000 à leurs stratégies à long terme d’avions d’affaires. Ces améliorations comprennent l’augmentation de l'autonomie de l'avion Global 5000 à 5 200 miles marins, l’introduction du tout nouveau poste de pilotage Bombardier Vision et l’obtention de l’homologation pour approche à grand angle de la FAA et de l’AESA. Enfin, l’appareil Global 5000 sera en voie de devenir, en 2016, le premier biréacteur d’affaires à offrir le service Ka-Band, qui procurera aux passagers des avions d'affaires une connectivité haute vitesse en vol presque partout dans le monde.

 

En date de février 2015, la flotte mondiale Global de plus de 600 avions cumulait plus de 1,5 millions d’heures de vol et plus de 570 000 cycles.

DSC_79.jpg

 

Photos : 1 Global 5000@ Bombardier 2 Cockpit 3 intérieur @ P.Kummerling

11/11/2014

Falcon Aviation augmente sa dotation en Q400 !

 

 

cq5dam_web_750_750.jpg

                                

Bombardier a annoncé ce matin que Falcon Aviation Services LLC d’Abu Dhabi a passé une commande ferme de trois autres biturbopropulseurs de ligne Q400 NextGen. Cette transaction représente la conversion en commandes fermes de trois des cinq avions Q400 NextGen inclus dans la lettre d’intention annoncée au Salon aéronautique de Farnborough, le 15 juillet 2014. Au cours de ce salon aéronautique, Bombardier et Falcon ont également annoncé la signature d’un protocole d’entente prévoyant leur collaboration en vue de répondre aux besoins en Afrique de multiples solutions d’avions de haute qualité satisfaisant aux normes internationales.

 

Au prix courant, la commande ferme de Falcon de trois  avions Q400 NextGen est estimée à quelque 90,3 millions $ US.

 

 

En incluant la transaction annoncée aujourd’hui, Falcon a passé des commandes fermes de six avions Q400 NextGen cette année. Basée à l’aéroport d’affaires Al Bateen, Falcon exploite une flotte d’avions d’affaires assurant des vols nolisés pour personnalités de marque, ainsi qu’une flotte d’hélicoptères desservant l’industrie d’exploitation pétrolière et gazière en haute mer. La société assure également des opérations de recherche et sauvetage, de la gestion, de la maintenance, des réparations et de la révision d’avions, ainsi que des services d’experts-conseils.

 

Le Q400 NextGen :

 

Optimisé pour les opérations court-courriers, l’avion Q400 NextGen est silencieux et écoénergétique. Il offre un équilibre parfait entre le confort des passagers et les caractéristiques économiques d’exploitation, avec une empreinte environnementale réduite.

 

Le Q400 NextGen est le biturbopropulseur de dernière génération le plus rapide de sa catégorie. Ses caractéristiques économiques et sa polyvalence opérationnelle permettent aux sociétés aériennes de la déployer de façon rentable de diverses façons pour desservir des liaisons court-courriers typiques d’avions turbopropulsés, ainsi que des marchés moyen-courriers d’avions à réaction. Diverses options existent pour les avions Q400 NextGen : intérieur biclasse pour un meilleur confort des passagers, configuration à capacité assise supplémentaire pouvant aller jusqu’à 86 places pour les marchés à haute densité et configuration combi passagers-fret.

 

En incluant la commande de Falcon Aviation, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 514 avions Q400 et Q400 NextGen. Dans le monde entier, les avions Q400 et Q400 NextGen ont transporté plus de 355 millions de passagers et accumulé plus de 5,7 millions d’heures de vol et plus de 6,1 millions de décollages et atterrissages. Le programme d’avions Q400 et Q400 NextGen touche plus d’une cinquantaine de clients et exploitants dans près d’une quarantaine de pays sur six continents. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur de la location-exploitation.

 

Photo : Q400 Falcon Aviation @Bombardier

12/09/2014

Le CSeries à nouveau en vol !

air-journal_Bombardier-CSeries-FTV1-exterior2.jpg



Montréal, Bombardier a repris depuis une semaine les vols avec l’avion d’essais CSeries no 2 (FTV2) depuis les installations de Mirabel (Québec).

Cette nouvelle série de vol fait suite à un examen et une analyse en profondeur de l’incident lié aux moteurs survenu au cours des essais stationnaires de maintenance au sol de l’avion FTV1 CSeries le 29 mai dernier. Le motoriste Pratt & Whitney, en collaboration avec Bombardier, a pris des mesures appropriées pour résoudre le problème, dont la modification du circuit d’huile du moteur.

L’entrée en service du CSeries reste prévue pour la seconde moitié de 2015.

Le CSeries :

Bombardier aéronautique a lancé le CSerie en tant que nouvel aéronef conçu spécialement pour le marché des avions monocouloirs de 100 à 149 places. Bénéficiant d’une conception entièrement nouvelle qui comprend technologie et intégration de systèmes de pointe, des matériaux évolués et une aérodynamique de dernière génération, les avions CSeries offriront un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation, un avantage de 20% sur le plan de la consommation de carburant, une excellente polyvalence opérationnelle et un confort digne d’un gros-porteur et une empreinte environnementale et sonore inégalée.

Le CS100 offre une souplesse inégalée pour de nombreux modèles commerciaux de société aérienne et constitue une solution idéale pour les opérations par temps chaud et en haute altitude et sur les aéroports de centre-ville.

Le CS300 présente les meilleurs coûts par siège-kilomètre dans sa catégorie, ce qui en fait la solution la plus rentable pour les marchés desservis par avions intermédiaires de moins de 150 passagers par vol et la solution idéale pour un éventail de marchés allant des liaisons court-courriers aux vols transcontinentaux. Avec l’option de capacité assise supplémentaire, qui fournit jusqu’à 160 places, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4% sur le plan des décaissements d’exploitation par place.

Bombardier a enregistré des commandes et engagements touchant 513 avions de ligne CSeries, dont 203 en commande ferme.


bombardier2-lg-1.jpg


 

Photos : 1 Cseries au sol 2 Intérieur @ Bombardier Aéronautique


05/07/2014

Nouvelle demande pour le CRJ900 !

bombardier-crj900-nextgen.jpg

 

Montréal, Bombardier Aéronautique a annoncé qu’un client, qui a demandé de garder l’anonymat pour le moment, a passé une commande ferme de 16 biréacteurs régionaux CRJ900 NextGen et pris des options sur huit autres avions de ligne du même type.

Au prix courant du CRJ900 NextGen, la commande ferme est estimée à 727 millions $ US. Cette valeur pourrait augmenter à 1,12 milliard de dollars, si le client exerçait ses options.

En incluant cette dernière commande, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 1’833 avions de la série CRJ, dont 359 biréacteurs CRJ900 et CRJ900 NextGen. À l’échelle mondiale, des avions de la série CRJ sont en service auprès de plus de 60 sociétés aériennes et plus de 30 clients exploitent des variantes d’entreprise de ces avions. Ces avions sont exploités dans plus de 50 pays sur six continents et, en moyenne, un avion CRJ décolle toutes les dix secondes quelque part dans le monde. Les avions de la série CRJ ont transporté plus de 1,4 milliard de passagers et accumulé plus de 38 millions d’heures de vol et plus de 32 millions de cycles de décollage et d’atterrissage.

 

 

Photo: CRJ900 NG@Bombardier