16/11/2016

Le premier PC-21 jordanien a volé !

unnamed-1.jpg

Stans, le premier exemplaire du PC-21 destiné à l’école de l’armée de l’air jordanienne a effectué hier son vol inaugural depuis les installations de l’avionneur Pilatus. L’avion de série 283 porte le numéro 1170 et l'immatriculation temporaire HB-HXA.

Rappel :

La Royal Jordanian Air Force (RJAF) a opté pour l’achat de 8 Pilatus PC-21 écoles en avril 2016. Cette commande remplace celle d’août 2015, dans laquelle le pays avait porté son choix sur le PC-9M. Ce changement semble également confirmer que la RJAF prépare la modernisation de sa flotte d'avions de combat avec le choix d'un nouvel aéronef d'ici 2020.

La Royal Jordanian Air Force (RJAF) en effet revu son cahier des charges et demandé à l’avionneur suisse de modifier son choix en direction de la dernière génération d’avion école que représente le PC-21. La commande comprend également un simulateur, du matériel de formation et un ensemble complet de soutien logistique.

Soucieux de moderniser ses installations de formation de pilotes, la RJAF a opté pour le Pilatus le PC-21, sachant qu'il fournira des performances excellentes et un rapport coût-efficacité pour la formation de base et avancées de ces pilotes.

Pour l’avionneur suisse il s’agit du septième client pour le PC-21 et le sixième à l’exportation. Les pays utilisateurs sont la Suisse (8), Singapour (19), l’Arabie Saoudite (55), Emirats arabes unis (25), le Qatar (24) l’Australie (49) et la Jordanie (8).

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe, vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

unnamed.jpg

Photos : le premier PC-21 destiné à la RJAF @ Stephan Widmer

08/04/2015

Pilatus génère un nouveau record !

unnamed.jpg

 

2014 a été l'année la plus réussie de Pilatus, jamais le chiffre d'affaires n’a été aussi élevé! Le chiffre final a atteint 1’174 milliards de francs, ce qui représente une augmentation de 16%  sur 2013. Le résultat d'exploitation est également mieux que jamais, déjà en hausse de 30% sur 2013.

 

Pilatus a construit et livré 127 avions au cours de l’exercice, soit 15 de plus qu'en 2013. La moitié des aéronefs sont allés à des clients civils et l'autre moitié à des Forces aériennes.

 

Des livraisons dans les temps : 


14380912674_3873ca456a_b.jpg


 

La vente d’avions écoles pour les Forces aériennes a repris, après une légère baisse, en parallèle l’aviation générale continue de bien se porter et ceci, malgré les difficultés rencontrées sur le marché de l’aviation d’affaires. La stratégie de Pilatus à deux piliers,  permet à l'entreprise d'égaliser les fluctuations à travers ses unités d'affaires. 

Les trois grands projets en cours concernent: l’Inde avec la fin de la livraison du premier lot de PC-7MKII (75 aéronefs) et la préparation de la commande du second lot, qui comprend 38 aéronefs, l'Arabie saoudite et le Qatar progressent comme prévu avec l’arrivée du PC-21, et ceci avec des livraisons dans les temps.

 

Reprise tangible dans l'aviation d’affaires : 


dffc51dd1ff5e96d185c76667d69161e-twentytwo.jpg


 

La reprise de la croissance aux Etats-Unis a impacté positivement les résultats. Pilatus a livré 66 avions de type PC-12 NG en 2014 dont 50 outre-Atlantique. Le marché chinois a également soutenu la progression. Des dix appareils Porter PC-6 vendus, neuf l'ont été aux chinois.

 

 

 

Investissement au siège social à Stans :

 

Dans le passé, Pilatus a beaucoup investit dans des projets d’aviation, plutôt que dans le béton. Mais il arrive un moment où un changement d'approche est nécessaire, en particulier à la lumière de la situation intenable du stationnement à Stans. Pilatus a donc pris le taureau par les cornes avec la construction d'un nouveau parking de quatre étages et de l'espace pour plus de 1000 véhicules. Le nouveau bâtiment de la logistique est encore en construction. Doté d'une baie de 24m « highstorage » entièrement automatisée.

Et enfin, avec l’arrivée du premier Jet de Pilatus, le PC-24, un nouveau hangar d’assemblage est déjà en cours d’assemblage.

 

PC-24 avance:

 

Pilatus a ouvert le carnet de commandes en mai dernier pour le PC-24, au salon EBACE à Genève, même si l'avion n’existait que sur le papier à l'époque. Pilatus a pris 84 commandes fermes en seulement deux jours! La production devrait débuter en 2016.

Le premier vol du PC-24 est toujours agnelé pour le mois prochain.

 

5bb332af9d06e3e76e34067d3276ec51-_J121435.jpg

 

 

Photos : 1 PC-24 2 PC-21 Arabie Saoudite 3 PC-12NG 4 PC-7MKII indiens @ Pilatus Aircraft

03/03/2015

Inde : deuxième tranche de Pilatus PC-7 !

332171a2dda7778ff3817ccff8f98dc4-_J133543.jpg

 

News Dehli, le contrat du siècle se concrétise pour l’avionneur suisse Pilatus avec la seconde tranche d’avions écoles PC-7MKII. En effet,  le Ministère indien de la Défense (MoD) a approuvé l'achat d’un second lot de 38 Pilatus PC-7MKII d'entraînement de base supplémentaire pour un montant de 230 millions de francs suisses.

 

Ce second lot va venir renforcer la première commande de 75 PC-7MKII acquis par l'Indian Air Force (IAF) en 2012 pour 1 milliard de dollars. Ce second contrat va porter à 113, le nombre de PC7MKII en service au sein de l’école de pilotage de l’Indien Air Force.

 

A ce jour, Pilatus à livré 59 appareils à l’IAF, les 16 derniers PC-7 seront tous livrés selon les termes du contrat d’ici la fin de l’année 2015. 

 

Troisième et quatrième lots : 

 

Au total, l’Inde pourrait acquérir jusqu'à 181 Pilatus PC-7MKII. Une troisième commande pourrait être lancée en 2018 et une quatrième en 2020, selon les besoins finaux de l’IAF. Mais peu importe le nombre d’avion qui sera finalement commandé, l’avionneur suisse a décroché le plus gros contrat jamais réalisé à ce jour. 

 

Les avantages du PC-7MKII :

 

Si la concurrence était très forte et certains avions assez proche techniquement, la firme suisse a su faire la différence sur plusieurs éléments, d’abord elle est en mesure de pouvoir livrer rapidement la Force aérienne indienne qui se retrouvait aujourd’hui sans appareils écoles de base. Le rapport qualité prix était également très important, le PC-7 MkII est un appareil mûr, qui évolue déjà dans de nombreuses Forces aériennes avec succès et fiabilité. Le dernier point concerne la possibilité de pouvoir équiper l’avionique de l’appareil avec un très grand choix de systèmes, selon les souhaits du futur opérateur et ceci en adéquation avec les appareils de combat en ligne et futurs comme le Rafale qui vient d’être choisit par l’Inde.

De fait, les PC-7 MkII prépareront les élèves pilotes indiens à transiter sur Bae " Hawk "ou sur le HAL "Kiran" avant de pouvoir passer sur un des nombreux appareils qui équipent l’IAF (SU-27, Mirage 2000, HAL Tejas et le futur Rafale).

 

874281711.jpg

 

Photos : 1 PC-7MKII indiens 2 Pilotes indiens sur PC-7MKII @ Pilatus Aircraft

26/02/2015

Pilatus livre le 1’300e PC-12 !

 

 

pilatus aircraft,pc-12,pc-12 ng,1300eme pc-12,blog pilatus,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Lors d'une cérémonie à l'usine de Pilatus Aircraft Ltd à Broomfield dans le Colorado, l'avionneur suisse livré l'unité de 1’300e turbopropulseur PC-12. L’avion a rejoint la société californienne Surf Air.

Surf Air est le premier club de Voyage aérien privé offrant des vols mensuels illimités. Il fournit aux membres voyageurs d'affaires et de loisirs des vols à la demande. Surf Air vole vers et depuis les aéroports situés dans la zone de San Francisco Bay, Los Angeles Metro Area, Santa Barbara, Carlsbad / San Diego, Truckee / Lake Tahoe, et Las Vegas.

Le Pilatus PC-12 « Next Generation » :

Le PC-12 «Next Generation» offre nombres d'améliorations significatives par rapport à son prédécesseur, il intègre une  avionique Honeywell Primus Apex qui s’intègre dans un tout nouveau cockpit conçu par BMW Group Designworks USA, doté d’une plus puissante turbine Pratt & Whitney Canada PT6A, le PC-12 offre une plus grande rentabilité pour ses opérateurs, ainsi, qu’une plus grande fiabilité pour répondre à des besoins de transport dans une économie toujours plus exigeante. Les PC-12 équipent non seulement de nombreuses sociétés de transport d’affaires, mais également les «Flying Doctors of Australia» et plusieurs sociétés d’ambulance notamment au Canada, les «Smokejumper» (pompiers volants) aux USA, ainsi que diverse Forces de police et récemment la Force aérienne Finlandaise.

Photo : le 1’300e PC-12 @ Pilatus Aircraft

20/02/2015

Pilatus livre le 100e PC-21, soit le 1’000ème turbopropulseur !

unnamed.jpg

 

 

Stans, L’avionneur suisse Pilatus vient va livrer le 100e exemplaire de l’avion école de nouvelle génération PC-21, et du même coup livre le 1’000ème turbopropulseur produit en Suisse. Une étape importante pour avionneur national.

 

Le 100e PC-21 : 

 

Le 100e PC-21 est sorti de la chaîne d'assemblage finale chez Pilatus Aircraft Ltd aujourd'hui. Destiné à la flotte d’entraînement de la Royal Saudi Air Force. Le PC-21 offre des performances inégalées en matière d’équipements de cockpit, une flexibilité et une maintenu ce facilitée pour un aéronef à turbopropulseur. Le système de formation PC-21, qui se compose de l’avion et d’une technologie de simulation haut de gamme basée  sur complète le « Computer Based Training » et une documentation pédagogique, offre l'un des systèmes les plus avancés de formation intégrés disponibles sur le marché aujourd'hui. Le PC-21 n’est pas seulement  un avion école, il intègre un système unique au monde de simulateur, d’avions de combat. 

La qualité et l'efficacité de la formation des pilotes est sensiblement améliorée par l'utilisation de la technologie « state-of-the-art ». Les heures de formation précédemment attribués aux formateurs de jet peuvent maintenant être remplie sur le système de formation PC-21. Comparativement, les coûts de cycle de vie faibles se traduisent par d'importantes économies dans les dépenses en terme de formation des pilotes.


4dc1d55797cbead0e926118ac41b2184-Zbinden 01 (91).jpg


 

Le système unique du PC-21 permet de transiter directement sur avions de combat de type :  F/A-18 « Hornet », Mirage 2000, F-16, F-15, Rafale, Eurofighter et Gripen C/D/E et même sur le futur F-35. 

 

Les avion d'entraînement Pilatus sont utilisés par plus de 30 opérateurs à travers le monde pour former les pilotes militaires de l'avenir. Soigneusement conçu pour fournir une solution de formation optimale, Pilatus jouit aujourd’hui d'une réputation en tant que leader du marché mondial dans ce segment.

 

 

Le 1000ème turbopropulseur  : 

image15.png


 

Cette livraison marque également l’anniversaire du 1000ème avion turbopropulseur livré par l’entreprise suisse. Du robuste PC-6 en passant l’ensemble de la gamme du PC-7 et PC-9 sans oublier le « best seller » que représente le PC-12. Pilatus est en effet le leader mondial pour les avions turbo-propulsés à un seul moteur. Le premier avion turbine de Pilatus est le PC-6 « Turbo-Porter » dont le premier vol date du 2 mai 1961. 


43e5b8f21a2cbc4b38c4a80c391a047e-PC-6-57.jpg


 

 

Photos : 1 le 100e PC-21 destiné à la Royal Saudi Air Force 2 PC-21 Swiss Air Force 3 Pilatus PC-12 NG 4 PC-6 Turbo-Porter @ Pilatus Aircraft