29/05/2018

Genève, le Salon EBACE a ouvert ses portes !

DSC_7603.jpg

 

C’est sous un ciel assombrit qui a fini par laisser paraître une splendide soleil que l’édition 2018 du Salon EBACE c’est ouverte ce matin. Le cordon marquant l’ouverture de la grande messe de l’aviation d’affaires a été coupé par Yves Rossy alias « Jetman » en compagnie du Président du conseil d’Etat Pierre Maudet et du Directeur général de l'aéroport de Genève André Schneider.

Les mots d’Yves Rossy :

IMG_1020.JPG

Les participants à la séance inaugurale de l'European Business Aviation Convention and Exhibition (EBACE2018) ont entendu des messages d'innovation et de persévérance. D’Yves "Jetman" Rossy qui a partagé sa quête inspirante de la "capacité divine" à voler comme les oiseaux.

Pilote militaire (notamment sur Mirage IIIS) et commercial accompli, Yves Rossy a passé près de 25 ans à apprendre à sauter en parachute, à glisser en l'air sur une planche à neige et en wingsuit et finalement à une série d'ailes gonflables et rigides qui l'ont propulsé à travers les Anglais.

Chaque pas rapprochait Rossy de son rêve, mais pas sans décourager les revers. "Tout a été d'apprendre en faisant ... et en apprenant par accident", a-t-il déclaré alors que des images d'une aile à double jet détruite étaient affichées sur des écrans derrière lui. "C'était un moment très frustrant; six mois de travail détruits. J'avais peur de repartir en l'air, alors j'ai dû faire une pause. "

Mais Rossy n'est pas resté terre-à-terre pour longtemps. En un an, il était de retour dans les airs, adoptant "une approche plus scientifique" qui a conduit à son actuel jetpack à quatre moteurs en fibre de carbone qui lui permet de voler à plat, de voler, de voler, de rester en l'air pendant plus de 10 minutes à la fois.

"C'est ce qui est fantastique à propos de la nature humaine", a-t-il déclaré aux participants. "Vous oubliez les mauvaises choses, et vous vous souvenez des bonnes. La petite flamme de la passion est toujours là. "

Les infos du jour :

Avancée pour le G500 :

DSC_7586.jpg

Gulfstream a annoncé que son nouveau G500 à grande cabine est sur le point de compléter les tests de fonctionnement et de fiabilité (F & R). Une fois terminée cet été, l'étape marquera la fin des vols requis pour la certification de type pour la FAA. L'avion a également effectué des essais de certification pour le vol dans des conditions connues de givrage et de haute altitude. Dans le même temps, le frère de la G500, le G600, sont en en voie d'approbation plus tard cette année pour la certification.

Le quatrième avion d'essai en vol G500 de Gulfstream est resté en l'air pendant 11 heures et 12 minutes, parcourant 5 204 km (9 638 km), pendant les essais de F & R. Cet avion a effectué 240 des 300 heures d'essais obligatoires de F & R et a effectué plus de 69 vols dans 41 aéroports de 21 pays répartis sur six continents. Les cinq avions d'essai G500 ont totalisé 4’955 heures de vol combinées.

Entre-temps, le G600 termine les essais de certification des systèmes mécaniques. Les cinq G600 de test en vol ont accumulé environ 1 950 heures de vol au cours de 510 vols. L'avion a récemment terminé la collecte de données que FlightSafety International (stand F79) utilisera pour construire un simulateur de niveau D.

 

Nouvelle version pour le Honda Aircraft :

DSC_7613.jpg

Honda Aircraft a dévoilé une nouvelle version de son jet léger à EBACE 2018, le HondaJet Elite. Plus qu'une simple mise à niveau esthétique, l'Elite élargit l'enveloppe de performance du jet léger tout en ajoutant des améliorations intérieures et des mises à jour importantes au poste de pilotage de type Garmin G3000.

Alors que le certificat de type modifié pour le HondaJet Elite a été délivré par la FAA le 2 mai et qu'il est également certifié EASA, les ingénieurs de Honda Aircraft ont travaillé sur les améliorations depuis la certification du jet en décembre 2015, selon Michimasa. Fujino.

Grâce à la capacité de carburant supplémentaire et aux améliorations aérodynamiques qui incluent l'enlèvement des générateurs de vortex sur les bords d'empennage et d'aile, le HondaJet a besoin de moins de piste pour le décollage et peut voler plus loin. La gamme NBAA IFR avec quatre passagers est maintenant de 1’437 nm, en hausse de 17% par rapport à 1’223 nm.

À côté du remplissage de carburant, un bouton-poussoir lumineux a été ajouté, et lorsqu'il est poussé en avant que le ravitaillement ne commence, il avertit le ravitailleur de ralentir le débit lorsque le carburant s'approche du remplissage du réservoir arrière. Cela évite les fuites, car à ce stade, le débit de carburant doit être ralenti pour que le réservoir se remplisse correctement sans déborder.

Les bruits intérieurs et extérieurs ont été considérablement réduits grâce à une caractéristique de conception unique, une entrée perforée en sandwich alvéolaire conçue pour réduire le bruit de passage des pales du ventilateur.

Du côté du Citation jet:

IMG_1022.JPG

Textron Inc. a annoncé aujourd'hui qu'elle a livré un les premiers Cessna Citation M2 et Citation CJ3 à ORTA ° C (AOC) Ltd, la première entreprise de fonctionner avec de la gamme un avion Citation dans les îles Anglo-Normandes de Guernesey. L'équipe des opérations ORTA ° C gère l'aéronef pour le compte de ses clients, et utilisera l'avion pour affréter des avions commerciaux internationaux.

La nouvel intérieur Harmony d’Airbus :

5b0be616b6d86.jpg

Airbus Corporate Jets (ACJ) a créé un nouveau concept de cabine, baptisé Harmony, qui allie le confort et l'espace d'une cabine à large fuselage à la praticité pour s'adapter au vol le plus long.

Harmony combine de manière transparente les avantages des gros porteurs VIP d'Airbus Corporate Jets - tels que le confort, l'espace et la tranquillité - pour produire une expérience client toujours harmonieuse. Il s'appuie sur la marque de cabine Airspace de la famille Airbus. 

Initialement proposé pour la nouvelle famille ACJ330neo, qui comprend des moteurs de nouvelle génération et les Sharklets, Harmony peut également convenir à d'autres gros-porteurs Airbus, tels que l'ACJ350 XWB. 

Un globe holographique, montrant la position de l'avion, accueille les passagers entrant. En tournant à gauche, on accède à la chambre principale, au bureau et à la salle de bain, tandis que le virage à droite amène les voyageurs dans un salon spacieux avec des sièges groupés autour de tables rondes qui favorisent les interactions sociales. 

Les cercles concentriques, comme les ondulations sur un étang, sont une caractéristique de la disposition de la cabine. 

Juste au-delà du salon, il y a une table de conférence, et au-delà, il y a quatre suites VIP, chacune avec un bureau qui se transforme en une chambre et une salle de bains avec douche. 

Des sièges pour le personnel de soutien et une cuisine composent l'arrière de la cabine, qui peut être adapté pour servir les clients privés et gouvernementaux. 

Les avions Airbus ont la particularité d'être la famille la plus moderne et la plus complète du monde. Toutes les versions de jets d'affaires ont une capacité intercontinentale, certaines d'entre elles - comme les ACJ330neo et ACJ350 XWB Families - allant au-delà pour offrir une gamme «non-stop à la portée mondiale». 

Photos : 1le Stand Gulfstream 2Ouverture avec Yves Rossy 3le G500 4HondaJet @ Pascal Kümmerling 5intérieur Harmony @ Airbus

 

14/04/2018

Le Global 7000 primé pour sa cabine !

Bombardier-Global-7000-à-Las-Vegas-photo-Bombardier.jpeg

L’avion d’affaires Global 7000 de Bombardier a été sélectionné par un jury de 39 personnes parmi une foule d’autres candidatures, alors que plus de 6’300 dossiers de près 60 pays se disputaient les prix dans plusieurs catégories. L’avion de dernière génération a remporté un Red Dot lors de l’édition 2018 des prix Red Dot pour le design de produits dans la catégorie des bateaux, trains et avions. Les rigoureux critères de sélection portaient entre autres sur le niveau d’innovation, la fonctionnalité, la qualité formelle, l’ergonomie et la durabilité.

original-1.jpeg

« L’avion Global 7000 redéfinit les normes au chapitre des avions d’affaires et nous sommes ravis que le jury ait choisi de reconnaître notre vision par un prix Red Dot pour la qualité du design», a affirmé Brad Nolen, vice-président, Marketing et Stratégie de produits, Bombardier Avions d’affaires. « Nous aimons parler de notre avion Global 7000 comme de « l’avion au design sans compromis ». Cet avion réussit non seulement à rehausser l’expérience en vol, mais il relève également le niveau en matière de performance, de vitesse et d’autonomie, ce qui change clairement la donne dans l’industrie de l’aviation privée. »

Bombardier-Global-7000-intérieur-avec-écrans.jpg

Outre son vol en douceur distinctif, l’avion Global 7000 de Bombardier, dont l’entrée en service est prévue pour la seconde moitié de 2018, est une véritable vitrine d’innovation en matière de design. Chef-d’œuvre de conception créative et avisée, le style supérieur de l’avion Global 7000 est une référence en matière d’expérience exceptionnelle en aviation d’affaires. Chaque détail de l’intérieur de la cabine a été réalisé pour créer une expérience riche et satisfaisante, de sa cuisine de premier ordre – la plus spacieuse de l’industrie – et de son éclairage de dernière génération jusqu’à la toute première chambre dotée d’un lit fixe.

Les prix de design Red Dot comptent parmi les honneurs en design les plus prestigieux dans le monde et honorent l’innovation, la conception et la vision. Tous les produits ayant remporté un prix figureront dans le Red Dot Design Yearbook ainsi qu’en ligne.

1520033470.jpg

Le Global 7000 :

Le biréacteur Global 7000 établira la norme d’une nouvelle catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage grâce à sa spacieuse cabine à quatre zones. Les passagers voyageant à bord de l’avion Global 7000 jouiront de 20% de plus d’espace habitable que dans la cabine déjà impressionnante du meneur de l’industrie, le biréacteur Global 6000. Ce biréacteur offrira une longueur de cabine passagers étonnante, 18,17 m (59 pi 7 po) et avec, en plus, un régime de croisière rapide supérieur de M 0,90, cet appareil portera la gamme Global vers de nouveaux sommets à son entrée en service, en 2016. Avec 10 passagers à bord, cet avion peut s’enorgueillir d’une autonomie incroyable de 7’300 NM (13’520 km) et assurera des liaisons sans escale telles que Londres-Singapour, Beijing-Washington ou Moscou-Perth.

Bombardier-Global-7000-intérieur-avec-tables.jpg

Photos : Global 7000 et sin intérieur primé @ Bombardier

 

05/01/2016

Livraison du premier Legacy 450 en Europe !

577_nbaa14_ba_0399.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a livré le premier exemplaire de son Legacy 450 à un client européen. La société luxembourgeoise Smart Air SA en est le destinataire et va gérer l'aéronef pour le compte d'un client. Le biréacteur sera basé à Bruxelles et disponible à la location à partir de janvier.

 

Le Legacy 450 : 

L’Embraer Legacy 450 est un biréacteur d'affaires à mi-léger avec une cabine de 1,82 m de hauteur. La cabine est dotée de quatre sièges inclinables entièrement qui peuvent être convertis en deux lits de repos complet. Le système de divertissement à bord comprend un système de vidéo haute définition avec son «surround» et une plage de données audio et vidéo d'entrée. La cabine dispose d'un centre de rafraîchissement (des armoires pour le stockage de boissons de nourriture et d'autres ustensiles). L’avion dispose d’un WC privés dans le fond et une zone intérieure pour les bagages à main. 

Le Legacy 450 est le second avion d'affaires du constructeur doté de commandes de vol électriques «fly- by-wire» (le premier étant le Legacy 500). L’avion est doté d’un mini-manche latéral. L’avionique est articulée autour du système Rockwell Collins ProLine Fusion est et entièrement numérique. Quatre écrans plats LCD a haute résolution de 15,1 pouces offrent une parfaite vision pour l’équipage. Le système est doté des cartes électroniques Jeppesen et du système de vision synthétique (SVS). En option, il sera possible de doter le cockpit d’un HUD (Head-Up Display) et d’un  EVS (Système de vision améliorée).

L'avion est équipé de deux moteurs Honeywell HTF 7500E pouvant fournir 6’080 livres de poussée.  Avec quatre passagers  le Legacy 450 est capable de voler sans escale de Los Angeles à Boston aux États-Unis ou Sao Paulo à Lima  au Pérou soit une distance de 2’500 nautiques (4’630 km). 

 

smartair-legacy-450-delivery-photoweb.jpg

Photos : 1 Embraer Legacy 450 2 Livraison à Smart Air @ Embraer

11/10/2014

Embraer livre le premier Legacy 500!

01-Legacy500.jpg

 

São José dos Campos, l’avionneur brésilien Embraer vient de livrer le premier exemplaire de son biréacteurs d'affaires Legacy 500 à son client de lancement au Brésil. Embraer s'est par ailleurs engagé à augmenter la production en commençant par six avions cette année. En 2016, la société envisage d'ouvrir une seconde ligne de production à Melbourne, en Floride.

 

Deux années de retard : 

 

Pour Embraer, cette livraison sonne comme une libération, en effet, le programme Legacy 500 avait pris un important retard, en particulier à cause de la mise au point des commandes de vol de type «fly-by-wire» développées par Parker Aerospace. Ces commandes remplacent l’ancien système utilisé jusqu’ici par Embraer à liaisons mécaniques. 


1995122296.jpg


 

 

Le Legacy 500: 

 

Le Legacy 500 est un jet privé de taille moyenne pouvant s’accommoder jusqu’à 12 passagers.  Ses principaux concurrents sont le Bombardier Learjet 85, Le Hawker Beechcraft 900XP, le Gulfstream G150 et le Cessna Citation Sovereign.

Le Legacy 500 peut donc accueillir jusqu'à 12 passagers dans une cabine stand-up de 6 pieds (1,82 mètres) de plafond et un plancher plat. La conception de la cabine comprend quatre sièges inclinables (totalement plat), les sièges «Premium» sont disponibles avec repose-jambes, appui-tête avec des ailes flexibles, actionnée électriquement et support lombaire, système de  massages et des systèmes de chauffage qui sont uniques dans cette catégorie pour le passagers. 


2399641877.jpg


L’avion dispose en outre d’un système de pressurisation cabine à altitude faible soit 6’000 pieds conçu par Honeywell ® Select Management System qui permet une meilleure adaptation au vol et diminue la fatigue lors des voyages. L'avion est propulsé par deux moteurs à double flux Honeywell HTF7500E, chacun produisant £ 6540 de poussée au décollage. Ils permettent à l'avion de voler à une vitesse de croisière rapide de Mach 0,82, et de couvrir 5’600 km (3.000 miles nautiques) avec quatre passagers, soit de Moscou à New Dehli ou de Zürich à Dubaï. L’avion dispose d’une avionique Rockwell Collins Pro Line Fusion ® Flight Deck intégré. Le prix est d’environ 18 500 000 $US en fonction de l’aménagement du client.


DSC_3843.jpg


 

 

Photos : 1 Le premier Legacy 500 2 Cockpit 3 Intérieur @ Embraer 4 Au salon EBACE @ P.Kümmerling